Auteur Sujet: Linux (et tous les autres OS) c'est *bientôt* du passé  (Lu 10290 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

kgersen

  • Client Bouygues FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 545
  • FTTH 1Gb/s sur Paris (75)
Linux (et tous les autres OS) c'est *bientôt* du passé
« le: 01 septembre 2016 à 17:07:12 »
Hors sujet extrait de Avis de corrector sur Unix

De toute façon Linux (et tout les autres OS) c'est *bientôt* du passé.

L'évolution en marche c'est la fin des OS au profit d'hyperviseurs et unikernels.

Une OS était fait pour partager et organiser l'acces au ressources physiques entre plusieurs applications.

Puis les VM sont apparu puis les containers.

Les applications modernes c'est une application par container donc on n'a plus vraiment besoin de l'OS et de tout ce qu'il implique en terme de sécurité, lourdeur, maintenance, maj, etc.

Il est vrai qu'avoir un Ubuntu complet pour faire tourner juste un serveur web et que ca c'est un peu "overkill". 90% des fichiers présents et des fonctions du kernel ne servent a rien mais sont la et sont donc sources potentielles de failles et consomment des ressources.

Pour palier a cela, on commence a voir des prototypes d'applications qui tournent directement sur un hyperviseur, sans OS/kernel en dessous.

Google travaille la dessus a fond: s'ils pouvaient se passer de l'OS sur leur millions de serveurs le gain serait juste énorme.

Voici un état d'avancement de leur travaux:


Docker prend la meme voie aussi. Ils ont racheté Unikernels en janvier 2016: https://blog.docker.com/2016/01/unikernel/

Dans les 2 cas, le but est le même: partir du code source de l'application pour générer un "executable" qui fonctionne sans OS en dessous, directement sur du hardware (virtualisé).

Ca reste pour le moment du prototype mais tout le monde veut aller vers ca... sauf les sysadmins qui voit un menace a leur boulot ...

bref sus a l'OS c'est du passé!

Oxynux

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 341
  • FTTH ↓1Gb/s ↑250Mb/s sur Paris 16 (75)
Linux (et tout les autres OS) c'est *bientot* du passé
« Réponse #1 le: 01 septembre 2016 à 17:17:59 »
Si c'est la fin imminente des OS pourquoi Google bosse pour en faire un à  partir de zéro alors (https://fuchsia.googlesource.com/) ?

kgersen

  • Client Bouygues FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 545
  • FTTH 1Gb/s sur Paris (75)
Linux (et tout les autres OS) c'est *bientot* du passé
« Réponse #2 le: 01 septembre 2016 à 17:27:16 »
Si c'est la fin imminente des OS pourquoi Google bosse pour en faire un à  partir de zéro alors (https://fuchsia.googlesource.com/) ?

La c'est pour du mobile/IoT, pas du serveur.

Google ca n'est pas Microsoft, ils ne cherchent pas à  faire tourner le meme OS sur leurs serveurs et les mobiles/IoT... :P

Les gens qui s'occupent de l'infra et des serveurs ne sont pas contraits par les travaux des gens sur mobiles/Android.

Mais a terme, les containers/unikernels viendront aussi sur le desktop et le mobile, y'a pas de raison... ;D
D'ailleurs ChromeOS supporte les apps Android de cette facon.

Oxynux

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 341
  • FTTH ↓1Gb/s ↑250Mb/s sur Paris 16 (75)
Linux (et tout les autres OS) c'est *bientot* du passé
« Réponse #3 le: 01 septembre 2016 à 17:50:17 »
Dans ce projet il y a 2 kernels distinct : LK (Little Kernel) pour de l’embarqué, mais l'autre kernel "Magenta" est prévu pour le PC moderne et les smartphones :
https://github.com/fuchsia-mirror/magenta/blob/master/docs/mg_and_lk.md

jack

  • Professionnel des télécoms
  • *
  • Messages: 1 564
  • La Madeleine (59)
Linux (et tout les autres OS) c'est *bientot* du passé
« Réponse #4 le: 01 septembre 2016 à 18:25:35 »
De toute facon Linux (et tout les autres OS) c'est *bientot* du passé.

L'évolution en marche c'est la fin des OS au profit d'hyperviseurs et unikernels.

Une OS était fait pour partager et organiser l'acces au ressources physiques entre plusieurs applications.

Puis les VM sont apparu puis les containers.

Les applications modernes c'est une application par container donc on n'a plus vraiment besoin de l'OS et de tout ce qu'il implique en terme de sécurité, lourdeur, maintenance, maj, etc.

Il est vrai qu'avoir un Ubuntu complet pour faire tourner juste un serveur web et que ca c'est un peu "overkill". 90% des fichiers présents et des fonctions du kernel ne servent a rien mais sont la et sont donc sources potentielles de failles et consomment des ressources.

Pour palier a cela, on commence a voir des prototypes d'applications qui tournent directement sur un hyperviseur, sans OS/kernel en dessous.

Google travaille la dessus a fond: s'ils pouvaient se passer de l'OS sur leur millions de serveurs le gain serait juste énorme.

Voici un état d'avancement de leur travaux:


Docker prend la meme voie aussi. Ils ont racheté Unikernels en janvier 2016: https://blog.docker.com/2016/01/unikernel/

Dans les 2 cas, le but est le même: partir du code source de l'application pour générer un "executable" qui fonctionne sans OS en dessous, directement sur du hardware (virtualisé).

Ca reste pour le moment du prototype mais tout le monde veut aller vers ca... sauf les sysadmins qui voit un menace a leur boulot ...

bref sus a l'OS c'est du passé!

Mouais, t'es un peu trop corporate sur le sujet, non ?
Le "on vire l'OS", ça existe déjà, pour le réseau par exemple
Au final, c'est beaucoup de contraintes, virer l'OS, c'est mettre un processus par serveur, dédié un serveur par tâche.
C'est pire que ne pas faire de virtualisation : c'est un vrai retour aux OS mono-tâche, bref, une catastrophe;

corrector

  • Invité
Linux (et tout les autres OS) c'est *bientot* du passé
« Réponse #5 le: 01 septembre 2016 à 18:42:47 »
Oui j'ai un gros doute sur l'efficacité, aussi.

kgersen

  • Client Bouygues FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 545
  • FTTH 1Gb/s sur Paris (75)
Linux (et tout les autres OS) c'est *bientot* du passé
« Réponse #6 le: 01 septembre 2016 à 19:03:03 »
Mouais, t'es un peu trop corporate sur le sujet, non ?
Le "on vire l'OS", ça existe déjà, pour le réseau par exemple
Au final, c'est beaucoup de contraintes, virer l'OS, c'est mettre un processus par serveur, dédié un serveur par tâche.
C'est pire que ne pas faire de virtualisation : c'est un vrai retour aux OS mono-tâche, bref, une catastrophe;

qui parle d'un processus par serveur ? on a un hyperviseur sur lequel on fait tourner autant d' "apps" qu'on veut.

Sur la meme machine, je peux mettre mon app serveur web et mon app serveur sql par exemple. c'est juste qu'il n'y a pas plus d'OS commun aux deux. chaque vm est une app, si on veut simplifier.

De toute facon on en est deja la depuis la virtualisation: avec VMware et les autres on a deja séparer les apps entres elles. On trouve que tres rarement plusieurs apps dans la meme vm (j'en connais qui font encore cela mais c'est rare). Chaque app a son os et sa vm. C'est cette évolution qui rend 'superflue' l'OS en fait. Il ne sert plus a partager le hardware entre plusieurs apps.

voila l'évolution:



De toute facon ca prendra du temps , ca va pas basculer du jour au lendemain.



jack

  • Professionnel des télécoms
  • *
  • Messages: 1 564
  • La Madeleine (59)
Linux (et tout les autres OS) c'est *bientot* du passé
« Réponse #7 le: 01 septembre 2016 à 19:08:33 »
T'as le hardware
Sur ton hardware, tu fais tourner un unique processus, c'est lui qui manipule tout le hardware
Ce processus, traditionnellement, est appelé "kernel". Il permet de partager du temps hard entre plusieurs autres processus

Si tu vires le kernel, personne ne gère le partage de temps, tu ne peux donc avoir qu'un seul processus sur la machine
Sauf si ton processus, qui n'est pas un kernel, s'occupe de faire cette tâche. C'est donc un kernel.

Ceci dit, je note qu'il y a peut-être confusion (moins dans ta tête que dans la façon dont je lis ta prose) entre OS et kernel (et linux, donc)
Si par "OS", tu veux bien dire kernel + tout le tas qui forme le userspace, alors je parsage ton point de vu
M'enfin, note que ça existe depuis toujours, un OS qui contient juste un kernel et des VM (coucou xen)

Aucun intérêt;

kgersen

  • Client Bouygues FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 545
  • FTTH 1Gb/s sur Paris (75)
Linux (et tout les autres OS) c'est *bientot* du passé
« Réponse #8 le: 01 septembre 2016 à 19:31:44 »
T'as le hardware
Sur ton hardware, tu fais tourner un unique processus, c'est lui qui manipule tout le hardware
Ce processus, traditionnellement, est appelé "kernel". Il permet de partager du temps hard entre plusieurs autres processus

Si tu vires le kernel, personne ne gère le partage de temps, tu ne peux donc avoir qu'un seul processus sur la machine
Sauf si ton processus, qui n'est pas un kernel, s'occupe de faire cette tâche. C'est donc un kernel.

Ceci dit, je note qu'il y a peut-être confusion (moins dans ta tête que dans la façon dont je lis ta prose) entre OS et kernel (et linux, donc)
Si par "OS", tu veux bien dire kernel + tout le tas qui forme le userspace, alors je parsage ton point de vu
M'enfin, note que ça existe depuis toujours, un OS qui contient juste un kernel et des VM (coucou xen)

mouais tu joues avec les mots la ou tes notions ne sont pas les memes que moi... ;D


Aucun intérêt;

l’intérêt est tres grand car ca 'déplace' les domaines d'intervention et de responsabilité.

Avec les unikernels : le développeur (ou l'éditeur) 'build' et délivre son app (qui inclut le kernel) pour tel ou tel hyperviseur (xen par exemple). le sysadmin ne s'occupe que du hardware et de l'hyperviseur. Y'a plus de fichiers d'OS (/ et donc /bin) et d'userspace autre que l'app elle-meme (donc on ne peut lancer un shell par exemple).
Avec les containers : le développeur (ou l'éditeur) 'build' et délivre son app (qui n'inclut  pas le kernel mais qui peut inclure des fichiers userspace / donc notamment un /bin). Il dépend du syadmin pour gerer le kernel en dessus (avec ou sans VM).
Avec les VMs ou sur bare metal: le développeur (ou l'éditeur) 'build' et délivre son app  sous forme de binaire exécutable (elf par exemple) et un ensemble de fichiers. C'est le cas de tout ce qu'on trouve en repo (apt, yum, dnf). Il dépend du syadmin pour mettre a jour les dépendances et gérer l'OS.

Il y a aussi une énorme économie de ressource (place disque, mémoire) quand t'as des milliers de serveurs et d'apps.

jack

  • Professionnel des télécoms
  • *
  • Messages: 1 564
  • La Madeleine (59)
Linux (et tout les autres OS) c'est *bientot* du passé
« Réponse #9 le: 01 septembre 2016 à 19:34:21 »
Ouais c'est bien ça:
Citer
Avec les unikernels : le développeur (ou l'éditeur) 'build' et délivre son app (qui inclut le kernel) pour tel ou tel hyperviseur (xen par exemple). le sysadmin ne s'occupe que du hardware et de l'hyperviseur. Y'a plus de fichiers d'OS (/ et donc /bin) et d'userspace autre que l'app elle-meme (donc on peut lancer un shell par exemple).

Ça existe depuis toujours, sous windows par exemple, on appele ça des gros-binaires-static-de-merde
Système pas à jour, système troué etc etc, vla les conséquences

(ouais, le coup du "mais si, le dev va maintenir son code à jour", laisse moi rire, chez google peut-être, mais sinon ... faut pas compter sur un dev pour nettoyer)

kgersen

  • Client Bouygues FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 545
  • FTTH 1Gb/s sur Paris (75)
Linux (et tout les autres OS) c'est *bientot* du passé
« Réponse #10 le: 01 septembre 2016 à 19:38:49 »
Ouais c'est bien ça:
Ça existe depuis toujours, sous windows par exemple, on appele ça des gros-binaires-static-de-merde
Système pas à jour, système troué etc etc, vla les conséquences

(ouais, le coup du "mais si, le dev va maintenir son code à jour", laisse moi rire, chez google peut-être, mais sinon ... faut pas compter sur un dev pour nettoyer)

c'est pas la meme chose: un gros binaires statique Windows met en danger tout le Windows qui est en dessous.
un gros statique unikernel: y'a rien en dessous.

Le niveau d'isolation n'est pas du tout le même.

Nh3xus

  • Réseau Deux Sarres (57)
  • Client K-Net
  • *
  • Messages: 2 178
  • Sarrebourg (57)
Linux (et tout les autres OS) c'est *bientot* du passé
« Réponse #11 le: 01 septembre 2016 à 19:39:46 »
Citer
Ça existe depuis toujours, sous windows par exemple, on appele ça des gros-binaires-static-de-merde

Ubuntu prends la même direction que Windows, avec ses nouveaux paquets "Snap"

ça a l'air d'être un modèle "merdique" à suivre.

 

Mobile View