Auteur Sujet: Corruption de données : réseau ou HDD en cause ?  (Lu 678 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

renaud07

  • Client Orange adsl
  • *
  • Messages: 1 928
Corruption de données : réseau ou HDD en cause ?
« Réponse #12 le: 28 mai 2019 à 18:07:01 »
Ca m'a l'air bon pour le montage NFS.

 :)

J'ai de nouveau extrait tous les fichiers, je vais voir si j'ai toujours des corruptions d'ici quelques temps. Je vais également passer toutes les VM en bridge, histoire d’éliminer un problème de NAT et de SMB qui ne seraient pas très copain.

Pour la RAM quand la configuration n'est pas parfaitement symétrique la performance est moindre même affiché en dual channel. La différence est relativement faible, cela dit.

C'est bien ce que je me disais, dual-channel ou pas la différence est minime.

Et puis je n'avais que ça sous la main... j'ai rajouté ces 2 barrettes à la va vite, car je swappais à certains moments si j'en allouais trop aux VMs (si firefox ne consommait pas presque 3 Go pour quelques onglets ouverts ça irait peut-être mieux  ::) )

Thornhill

  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 2 346
  • Saint-Médard-en-Jalles (33)
Corruption de données : réseau ou HDD en cause ?
« Réponse #13 le: 28 mai 2019 à 21:46:07 »
j'ai aussi pensé au fameux async, mais heureusement j'avais laissé sync

L'option async joue sur les écritures différées donc sur la cohérence des données entre les différents clients NFS d'un même partage, mais ne provoque pas en soi de corruption (même si elle peut les aggraver).
C'est l'option soft qui provoque des corruptions en cas de problèmes réseau prolongés au-delà des timeout/retrans NFS (si UDP utilisé) ou des retransmissions TCP si ce dernier est utilisé : avec l'option hard en revanche (par défaut maintenant), le client essaye indéfiniment d'envoyer la requête.

 

Mobile View