Auteur Sujet: SMN76 - Seine Maritime Numérique 76  (Lu 11123 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

julo764

  • Client Orange adsl
  • *
  • Messages: 59
  • Orange ADSL 4 Mega sur Yainville (76)
SMN76 - Seine Maritime Numérique 76
« le: 12 septembre 2013 à 18:29:40 »
Seine-Maritime Numérique, un syndicat mixte pour fournir le Très Haut débit sur l’ensemble du département

Le Département de Seine-Maritime s’engage dans un programme de construction d’infrastructures en
fibre optique qui vise à fournir, à terme, le Très Haut Débit sur l’intégralité du territoire. C’est un
syndicat mixte, Seine-Maritime Numérique, qui va être chargé de mettre en œuvre cet ambitieux
programme qui assurera l’égalité des territoires en matière d’aménagement numérique. Ce
programme devrait mobiliser 360 millions d’euros sur 15 ans. Au cours d’une première phase, à
l’horizon 2018, un réseau de 700 kilomètres de fibre optique sera mis en place.


Communiqué de presse: http://www.seinemaritime.net/docs/dpt-76-tres-haut-debit-syndicat-mixte-seine-maritime-numerique.pdf
Blog Seine-Maritime Numérique: http://smn76.wordpress.com/
Ma page Facebook sur le développement de la fibre optique en Seine-Maritime: https://www.facebook.com/pages/La-Fibre-Optique-et-la-Seine-Maritime/191441440894159

tdamienjd

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1 614
    • Twitter @tdamienjd
Création de Seine-Maritime Numérique
« Réponse #1 le: 18 septembre 2017 à 09:24:46 »
Il semblerait que c'est SFR Collectivités qui a remporté le marché d'exploitation du réseau de Saine Maritime Numérique

Source : Twitter

thirode

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 6
Création de Seine-Maritime Numérique
« Réponse #2 le: 18 septembre 2017 à 16:12:38 »
Il semblerait que c'est SFR Collectivités qui a remporté le marché d'exploitation du réseau de Seine Maritime Numérique

Source : Twitter

Hello tdamienjd, connais tu la durée de ce marché d'exploitation? Je crois que c'est pour 10 ans, mais à confirmer.

tdamienjd

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1 614
    • Twitter @tdamienjd
Création de Seine-Maritime Numérique
« Réponse #3 le: 18 septembre 2017 à 17:53:00 »
Hello tdamienjd, connais tu la durée de ce marché d'exploitation? Je crois que c'est pour 10 ans, mais à confirmer.

Non, je n'ai aucune autre info à ce sujet :(
Je pense qu'on en saura plus dans les prochaines semaines quand ce sera officialisé.

tdamienjd

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1 614
    • Twitter @tdamienjd
Création de Seine-Maritime Numérique
« Réponse #4 le: 21 septembre 2017 à 09:24:30 »
L'ENSEMBLE DE LA SEINE-MARITIME COUVERTE PAR LE TRÈS HAUT DÉBIT EN 2023

La première phase du projet de Seine-Maritime Numérique consiste, d’ici fin 2019 à :
- Raccorder près de 70 000 foyers en fibre optique et leur permettre ainsi l’accès à l’Internet à très haut débit.
- Réaliser des opérations de montée en débit, sur le réseau existant, afin de permettre à près de 10 000 foyers situés dans des zones à faible débit de bénéficier rapidement d’un réseau numérique de bonne qualité.
- Fibrer la majorité des zones d’activités économiques et des services publics, d’enseignement ou de santé.

Dès octobre 2017, les premiers sites de montée en débit seront mis en service pour un investissement de 10 M€. Les travaux concernant le raccordement des 70 000 foyers à la fibre débuteront, quant à eux, dès cet automne.

Le Département de la Seine-Maritime participera, à hauteur de 23M€, à part égale avec les EPCI membres de Seine-Maritime Numérique. La Région Normandie contribuera à cette première phase à hauteur de 21 M€. L’État (programme France Très Haut Débit) et la redevance versée à l’opérateur privée complète ce « tour de table ».

Au-delà de cette première phase, le projet de Seine-Maritime Numérique consistait, à l’origine, en une couverture totale du territoire départemental par la fibre (hors zone AMI) d’ici 2029. Profitant de conditions économiques favorables, d’un solide partenariat avec un opérateur privé de premier plan, et de la volonté régionale d’appuyer les démarches qui permettront un accès à tous les Normands au Très Haut Débit d’ici 2025, y compris dans les territoires ruraux, les Conseillers Départementaux de la Majorité Départementale et les élus de Seine-Maritime Numérique ont souhaité accélérer les déploiements de la fibre optique en Seine-Maritime afin que l’ensemble des habitants puissent bénéficier de l’Internet à très haut débit (100 Mb/s minimum) d’ici 2023.

Le Syndicat pourrait ainsi investir 360 M€ d’ici 2023. La Région Normandie s’est engagée à accompagner cet investissement facteur d’accélération du déploiement du Très Haut Débit, comme elle l’a réalisé dans l’Eure.

Par ailleurs, un fonds de soutien au développement des services et usages du numérique est mis en place par Seine-Maritime Numérique. D’un montant initial de 800 000 €, il permet de financer des projets innovants au service des acteurs des territoires. Dans un premier temps, il sera mobilisé en faveur des communes pour accompagner le développement des services publics locaux en ligne afin que chaque habitant de la Seine-Maritime puisse réaliser le maximum de démarches publiques depuis son domicile.

Enfin, le Département de la Seine-Maritime s’engage dans un programme de médiation numérique et d’accompagnement vers le numérique des publics les plus fragiles appelé « Numeric’Action Solidaire ». Dans plusieurs Centres Médicaux Sociaux (CMS) du Département, des postes informatiques en libre-service seront installés et des accompagnateurs numériques seront chargés d’aider les personnes demandeuses dans leurs démarches administratives en ligne.

En investissant dans la fibre, le syndicat Seine-Maritime Numérique, le Département de la Seine-Maritime et la Région Normandie apportent une plus-value économique et sociale au territoire de la Seine-Maritime.


Source : Site internet du Conseil Départemental de Seine Maritime le 20/09/2017

schtouff

  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 64
Création de Seine-Maritime Numérique
« Réponse #5 le: 22 septembre 2017 à 09:55:07 »
Merci pour la publication :) Ça commence à bouger un peu mais j'ai quelques questions :

Le fameux opérateur "privé" serait donc SFR ? pourquoi il n'est pas cité dans l'article ? Dans ce cas, peut-on parler de RIP ou pas ? Je suppose que oui si l'opérateur n'a qu'un droit d'exploitation pour une durée déterminée.

Si j'ai bien compris le département et la région mettent 40M d'€ sur la table, et ce syndicat (regroupement d'agglo) en rajouterait 360M !! D’où sortent-ils une telle somme d'argent ? Nos impôts je présume ?
A titre de comparaison il me semble que le RIP du Calvados est financé à hauteur de 190M d'€, et la dernière phase de déploiement sera financée avec les bénéfices réalisés par les premiers abonnements. Sachant que cela ne semble pas prendre pour l'instant, les plupart préfèrent attendre l'arrivé de "grand" opérateurs sur le RIP. Je ne sais pas comment aboutira ce projet. Se dirige-t-on vers un scénario similaire ?

Christophe


thirode

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 6
Création de Seine-Maritime Numérique
« Réponse #6 le: 22 septembre 2017 à 11:35:57 »
Le fameux opérateur "privé" serait donc SFR ? pourquoi il n'est pas cité dans l'article ? Dans ce cas, peut-on parler de RIP ou pas ? Je suppose que oui si l'opérateur n'a qu'un droit d'exploitation pour une durée déterminée.

Hello Christophe, je répond oui à ta première question. Mais sache que:
  • Axione est l'opérateur réalisateur. Donc c'est celui qui va piloter la réalisation du réseau et la remettre clé en main au syndicat mixte SMN (Seine Maritime Numérique) qui en aura la propriété. Les opérations de terrains seront à la charge de Bouygues Energies. Quid du périmètre d'action d'Axione sur la réalisation par contre... pas dit qu'ils réalise l'ensemble de l'ouvrage
  • SFR Collectivité est l'opérateur exploitant du réseau de Seine Maritime Numérique. il y a forte chance de ce fait que SFR (entité privé et non SFR Collectivité) déploie son réseau jusqu'au pied des NRO qui seront déployés. J'espère par contre qu'il ne sera pas le seul... :)

Si j'ai bien compris le département et la région mettent 40M d'€ sur la table, et ce syndicat (regroupement d'agglo) en rajouterait 360M !! D’où sortent-ils une telle somme d'argent ? Nos impôts je présume ?
Effectivement, les RIP sont en majeures partie financés par les subventions:
  • Du gouvernement (France THD si tu préfères)
  • Le Département concerné par le RIP
  • Les collectivités concernés par le RIP
Après, déployer un réseau, c'est bien, mais il faut voir comment il est déployé et s'il correspond à un standard pour l'exploitation par des opérateurs privés (de premier plan de préférence ^^)
Un fort budget va pouvoir permettre de créer un réseau de qualité et disposant de réserves suffisantes pour ne pas venir le désaturer après coup, et pourquoi pas même de prévoir dans le projet, un sous projet d'enfouissement des infras qui sait? (ce qui revient à créer du GC là où il y a des poteaux, et ça, ça coute très cher)
De plus, sache que les PRM (pour la montée en débit) vont (certainement à moyen terme) être réutilisés pour le déploiement fibre sur les secteurs concernés.
Là, seul Seine Maritime Numérique saura donner des réponses claires...

A titre de comparaison il me semble que le RIP du Calvados est financé à hauteur de 190M d'€, et la dernière phase de déploiement sera financée avec les bénéfices réalisés par les premiers abonnements. Sachant que cela ne semble pas prendre pour l'instant, les plupart préfèrent attendre l'arrivé de "grand" opérateurs sur le RIP. Je ne sais pas comment aboutira ce projet. Se dirige-t-on vers un scénario similaire ?
Je ne suis pas certains que les abonnements permettrons de financer intégralement une phase de déploiement. Pour moi la RIP met en place un réseau d'infrastructure fibre de transport et distribution jusqu'à l'abonné (le résident, le logement, comme tu préfères), et l'exploite. Ce réseau, sera alors mis à disposition des opérateurs de service (SFR, Orange, Bouygues, ou autres DSP) qui sont prêt (qui ont un intérêt) à installer leur réseau jusqu'aux NRO's. Pour être attractif, les RIP ne vont pas pouvoir exiger une redevance trop onéreuse. Sinon ils n'auront pas d'opérateurs privés, ou alors quelques DSP.

Il faut comprendre que lorsque SMN dit:
Citation de: Seine Maritime Numérique
Seine-Maritime afin que l’ensemble des habitants puissent bénéficier de l’Internet à très haut débit (100 Mb/s minimum) d’ici 2023.
il faut comprendre que le réseau RIP sera prêt et à disposition des opérateurs privés. Aux opérateurs privés ensuite de venir s'implanter dans les NRO pour profiter du réseau et apporter aux résidents un service sur support fibre.

Mon roman est terminé :) j'espère avoir été clair.

Les informations autours des RIP fusent en ce moment. Les projets démarrent un peu partout en france. Vivement de voir du concret sur le territoire Seinomarin.

A dispo

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 35 407
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Création de Seine-Maritime Numérique
« Réponse #7 le: 22 septembre 2017 à 13:15:05 »
Pour faire simple, ça semble être le même cas de figure que dans l'Oise (Axione déploiement / SFR Coll exploit).

Gageons que plus d'opérateurs y viennent !

thirode

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 6
Création de Seine-Maritime Numérique
« Réponse #8 le: 22 septembre 2017 à 15:17:39 »
Pour faire simple, ça semble être le même cas de figure que dans l'Oise (Axione déploiement / SFR Coll exploit).

Gageons que plus d'opérateurs y viennent !

Hello Nico, je pense qu'il y a mal compréhension, ce n'est pas parce qu'Axione déploie et que SFR Coll exploite le réseau RIP SMN qu'ils seront forcèment présent sur de l'offre commerciale GP ou B2B.

Ils ont simplement été retenus dans le cadre de marchés publics (pour le déploiement du réseau RIP et l'exploitation de ce dernier)
Je pense qu'il est trop tôt pour savoir quels opérateurs installeront leurs réseaux dans les futurs NRO. SMN même ne doit pas le savoir à cet instant...

En principe, une fois l'implantation des NRO retenus et validés par SMN, une consultation ouverte aura certainement lieu pour connaitre les futurs intéressés (les FAI) par l'implantation de leurs équipements actifs (OLT entre autre, mais également des équipements pour faire du point à point). Histoire de dimensionner le NRO correctement

Après je reconnais qu'un opérateur qui porte un intérêt pour les marchés de déploiement et d'exploitation de RIP sans chercher à en tirer un intérêt pour déployer son propre réseau jusqu'au NRO...

Mais bon, à savoir si :
  • Il y aura un accès au réseau de collecte de la RIP au FAI privé. Et si oui, s'il sera attractif au point de voir tout les opérateurs de 1er plan déployer leurs OLT dans les NRO
  • SMN souhaitera mettre à disposition, au travers d'une DSP, un réseau entier de collecte pour les FAI et pros. Voire même au travers de la DSP un service GP

C'est vraiment trop tôt :)

Concernant l'Oise, Oise Numérique à mis en place la DSP Teloise utilisant le RIP d'Oise Numérique
Oise Numérique propose également la mise à disposition de FON moyennant une redevance pour le FAI

En seine maritime, tu as par exemple la DSP Seine Estuaire Networks qui utilise le RIP de la CODAH et de Caux Estuaire...
« Modifié: 22 septembre 2017 à 16:08:55 par thirode »

schtouff

  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 64
Création de Seine-Maritime Numérique
« Réponse #9 le: 22 septembre 2017 à 15:30:49 »
Merci pour ces précisions thirode :)

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 35 407
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Création de Seine-Maritime Numérique
« Réponse #10 le: 22 septembre 2017 à 17:28:53 »
Hello Nico, je pense qu'il y a mal compréhension
Pas le moins du monde.

Après tu sembles avoir besoin de te rassurer, en espérant que cela se passe différemment. Aucun soucis ;). Mais il faut rester pragmatiques.

thirode

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 6
Création de Seine-Maritime Numérique
« Réponse #11 le: 22 septembre 2017 à 21:23:28 »
Pas le moins du monde.
Après tu sembles avoir besoin de te rassurer, en espérant que cela se passe différemment. Aucun soucis ;). Mais il faut rester pragmatiques.
Disons que mon métier et les retours par ici et là d'autres RIP m'amène à cette réflexion et opinion :)
J'ose espérer que SMN arrivera à capitaliser sur l'expérience vécu d'autres syndicats mixte.
Nous verrons dans les semestres à venir ce qu'il en sera. Notamment sur les montées en débit qui sera le 1er chantier attendu.
En tout cas, il y a une effervescence au niveau des RIP initiés dans le cadre du plan THD, et c'est plaisant d'y échanger.

 

Mobile View