Auteur Sujet: Visite du data center Scaleway DC5 (refroidissement adiabatique)  (Lu 47837 fois)

0 Membres et 3 Invités sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 407
    • Twitter LaFibre.info
DC5 - 9 Stockage de l’eau osmosée : 234 000 litres
« Réponse #24 le: 10 janvier 2019 à 22:55:10 »
Scaleway DC5 - 9) Stockage de l’eau osmosée : 234 000 litres

DC5 a une réserve de 234 000 litres d’eau osmosée, répartie en deux cuves de 117 mètres cubes (117 000 litres) situées sous terre. Cela permet au minimum 10 heures d’autonomies (cas extrême avec une température extérieure de 40 degrés C. et les 12 salles serveurs à pleine charge).

Pourquoi conserver autant d’eau osmosée ? Pour faire face à une coupure d’eau ou à une panne de l’osmoseur.

Un automate est dédié au stockage d l’eau osmosée et à la distribution de l’eau vers les médias adiabatiques.



L’automate permet de définir les seuils d’alertes (trop pleins, alarme niveau bas), mais aussi le seuil où l’automate déclenche l’osmoseur pour remplir la cuve et celui où il arrête l’osmoseur.



vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 407
    • Twitter LaFibre.info
DC5 - 10 Première salle informatique de DC5: 278 baies sur 550 m²
« Réponse #25 le: 10 janvier 2019 à 23:02:43 »
Scaleway DC5 - 10) Première salle informatique de DC5: 278 baies sur 550 m²

À terme 12 salles informatiques, toutes identiques seront construites.
La puissance électrique moyenne installée est de 6kw par baie, c’est donc de la très haute densité.

La salle est constituée de 4 rangées de baies mises dos à dos : il y a donc deux allées chaudes et 3 allées froides.

C’est plus simple à montrer avec une photo : Les rangées de baies ne sont pas terminées, mais on distingue les deux allées chaudes cloisonnées temporairement pour le commissionning alors que le reste de la salle représente les allées froides (nous sommes donc dans un système de confinement d’air chaud)



278 baies seront installées dans la salle et les espaces situés au-dessus des baies seront clôturés pour isolée l’allée froide de l’allée chaude.

L’arrivée de l’énergie, comme la fibre dans le futur se fait par le plafond des salles, vu que DC5 n’a pas de faux plancher.




Voici un coin de la salle prêt à accueillir les premières baies informatiques, seul l’armature autour de la future porte de l’allée chaude est présente. Les serveurs ne sont pas connectés au réseau, ils sont juste là pour faire de la charge et tester les différents scénarios de Scaleway à savoir entre autres : perte secteur ENEDIS, reprise sur groupes électrogènes, perte d’un onduleur, perte d’un automate GE, etc ...


vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 407
    • Twitter LaFibre.info
DC5 - 11 Injection de l’air frais dans la salle
« Réponse #26 le: 10 janvier 2019 à 23:05:17 »
Scaleway DC5 - 11) Injection de l’air frais dans la salle

L’air frais est injecté par les grilles des deux coté du luminaire pour l’allée froide centrale :



Pour les allées froides situées sur les côtés de la salle, une seule série de grille est présente pour injecter l’air frais :



Le tuyau métallique visible sur la photo précédente transporte lui de l’air, mais de l’air à haute pression, pour les outils pneumatiques des techniciens.

Voici une des arrivées d’air pour les outils pneumatiques :



vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 407
    • Twitter LaFibre.info
DC5 - 12 Détecteur linéaire de fumée OSID
« Réponse #27 le: 10 janvier 2019 à 23:08:15 »
Scaleway DC5 - 12) Détecteur linéaire de fumée OSID

Dans le coin, en haut, on distingue une caméra de vidéosurveillance.

À droite de la caméra, on distingue un drôle de boîtier, comme une caméra tournée vers le plafond : c’est un détecteur linéaire de fumée OSID.



Les avantages du système OSID :
    • Détection rapide et fiable avec étalonnage absolu
    • Résistance totale à la poussière, à la vapeur, au brouillard, à la condensation et autres obstructions
    • Immunité totale contre les réflexions
    • Performances homogènes quel que soit l'éclairage ambiant ou dans l'obscurité la plus totale
    • Immunité totale contre les vibrations et les mouvements du bâtiment




Voici le détecteur linéaire de fumée OSID en gros plan : C’est un èmetteur qui envoie des signaux lumineux infrarouges et ultraviolets à l’imageur (le récepteur).



Voici le descriptif donné sur le site de xtralis : « La société qui a révolutionné la détection précoce de fumée avec VESDA vient de réinventer la détection de fumée dans les espaces ouverts grâce au système OSID (Open-area Smoke Imaging Detection). Le système OSID d’Xtralis garantit une détection fiable et économique de la fumée dans les espaces ouverts, où la détection d'incendie s’accompagne de défis uniques et l’avertissement précoce n’est pas toujours une priorité.

Dans sa configuration la plus simple, le système OSID d’Xtralis utilise un imageur, un appareil de type caméra disposant d’un large champ de vision, et un èmetteur câblé ou alimenté par batterie aligné de façon approximative sur le mur opposé au sein de la zone protégée. L’èmetteur envoie des signaux lumineux infrarouges et ultraviolets à l’imageur. En cas d’altération de la réception des signaux lumineux du fait de la présence de particules de fumée, l’imageur déclenche une alarme. L’utilisation révolutionnaire de deux fréquences lumineuses au sein d’un appareil ouvert permet au système OSID de distinguer la fumée réelle des autres objets, y compris les insectes, la vapeur, la condensation et la poussière, réduisant ainsi de façon significative les fausses alarmes. »



vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 407
    • Twitter LaFibre.info
DC5 - 13 Allée chaude et alimentation électrique des baies
« Réponse #28 le: 10 janvier 2019 à 23:12:39 »
Scaleway DC5 - 13) Allée chaude et alimentation électrique des baies

On voit ici le plafond de l’allée chaude qui laisse l’air chaud passer dans la galerie supérieure.



Les deux arrivées électriques « Voie A » et « Voie B » chacune de 6kw (disjoncteur de 32 ampères). À DC5, la double alimentation est une nécessité : une seule voie est ondulée. Ce choix permet économie et simplicité : chaque salle a 2 transformateurs 20 000 volts de 1250 kVa dédiés, 2 groupes électrogènes de 1315 kW / 1650 kVa dédiés, 2 TGBT dédiés, 4 onduleurs de 500 kVa dédiés, 16 branches batteries dédiées...

Contrairement à DC3 qui a un système d’alimentation bien plus complexe avec 4 voies d’alimentations de 2,5 MW mutualisés pour l’ensemble des salles, toutes les 4 ondulées, mais réparties par deux de façon à obtenir en régime nominal sur chaque voie chargée à 75 % et 100 % en cas de perte d’une des 4 voies. (Se reporter à la visite de DC3 : Reportage photo de la visite du data center Scaleway DC3 - Mission N°4 d'un data center : Énergie)



Ce choix entraîne un risque, dans le cas où une intervention sur la chaîne ondulée nécessite de la couper ET qu’une coupure Enedis intervient en même temps. Scaleway a prévu plusieurs dispositifs pour réduire ce risque : Il est possible de by-passer les onduleurs (Super by-pass) et via une gaine à barre dénommée « HQR » (Haute Qualité de Remplacement) de réalimenter la voie non ondulée depuis une production ondulée totalement indépendante comprenant : 1 transformateur + 1 groupe électrogène + 2 onduleurs, tous de même puissance et dédiés à cette branche de secours HQR. Ainsi l’intervention sur la chaîne ondulée défaillante peut avoir lieu sans risque d’interruption de service pour les serveurs. Cette production ondulée indépendante est mutualisée pour l’ensemble des 24 TGBT du data center.

À noter que le risque est moindre que quand le data center dispose d’une unique voie d’alimentation (oui, cela existe, je ne donne pas de nom)

Il est également moindre que dans un data center situé près d’une centrale nucléaire qui a fait le choix de ne mettre ni groupes, ni onduleurs (cela existe aussi, je ne donne pas de nom).

Bref DC5 a un positionnement moyen de gamme, alors que DC3 est lui positionné sur le haut de gamme. Vous ne pourrez pas louer de baies à DC5, la commercialisation ne se fait que par espaces de 278 baies ou 550 m². DC5 vise l’hébergement de grands acteurs du cloud et la première salle sera occupée par les Dedibox et les services de Cloud Scaleway, mais d’autres grands acteurs internationaux sont fortement intéressés.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 407
    • Twitter LaFibre.info
DC5 - 14 Galerie d’extraction de l’air chaud
« Réponse #29 le: 10 janvier 2019 à 23:15:25 »
Scaleway DC5 - 14) Galerie d’extraction de l’air chaud

Cette galerie est située au-dessus de l’allée chaude. L’air chaud rentre dans la galerie par le plafond de l’allée chaude.

Le raccordement électrique des baies se fait via la pose d’un boîtier de raccordement « à chaud » sur une « Gaine à barre », un ensemble de 4 pôles en cuivre (3 phases et un neutre), qui conduisent une forte intensité d’électricité. Cette Gaine à barre est construite par EAE Voltadis. On retrouve nos deux voies, la voie avec les boîtiers rouge est celle qui est ondulée (HQ) et secourue par groupe électrogène. Les boîtiers blancs sont deux de la voie normale (non ondulée) et secourue par groupe électrogène.

Le chemin de câble jaune est dédié au passage des fibres optiques.
Le chemin de câble vert est dédié au passage des courants faibles. (Contrôle d’accès, vidéo-surveillance, GTB, etc …)
Le chemin de câble rouge est dédié au passage des câbles lié à la sécurité incendie.
Le chemin de câble gris situé en haut transporte les câbles d’alimentation des gaines à barre, en provenance des TGBT. On distingue clairement sur la photo les 2 rangées de baies informatiques formant le couloir chaud dans lequel nous nous trouvons.



À l’extrémité de cette galerie, on se trouve face à 12 gros ventilateurs, qui extraient l’air chaud en face arrière du bâtiment :



vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 407
    • Twitter LaFibre.info
DC5 - 14 Galerie d’extraction de l’air chaud
« Réponse #30 le: 10 janvier 2019 à 23:17:08 »
L’air chaud est extrait de ce côté du bâtiment (partie de centre de tri postal qui a été déconstruit pour être reconstruit différemment sur 4 niveaux)



Comme pour l’entrée d’air, Scaleway a mis des pièges à son, visibles sur cette photo
(oups ! Une vantelle à remplacer visiblement) :



vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 407
    • Twitter LaFibre.info
DC5 - 15 Gaine à barre pour l’alimentation électrique de la salle
« Réponse #31 le: 10 janvier 2019 à 23:21:39 »
Scaleway DC5 - 15) Gaine à barre pour l’alimentation électrique de la salle

Voici ci-dessous deux boîtiers de raccordement rouges, utilisés pour raccorder deux baies situées en dessous à la voie ondulée de la Gaine à barre EAE Voltadis. La puissance disponible est de 6kw par baie (disjoncteur 32 ampères) pour chaque voie.



La connexion se fait sans outil, à chaud, sans éteindre la gaine à barre :



vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 407
    • Twitter LaFibre.info
DC5 - 15 Gaine à barre pour l’alimentation électrique de la salle
« Réponse #32 le: 10 janvier 2019 à 23:23:51 »
À l’intérieur, on retrouve un disjoncteur de 32 ampères, de quoi superviser ce disjoncteur et deux fusibles pour protéger le dispositif de supervision :



Le raccordement à la Gaine à barre ne se fait qu’une fois le boiter fermé : ces couteaux en cuivre permettent d’établir le contact :


vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 407
    • Twitter LaFibre.info
DC5 - 15 Gaine à barre pour l’alimentation électrique de la salle
« Réponse #33 le: 10 janvier 2019 à 23:25:21 »
Une seule phase + Neutre, est utilisée pour connecter les serveurs :



Pas de compteur de consommation, car le compte se fait sur l’ensemble de chaque Gaine à barre, louée à un même client.

Vous avez remarqué ? Il n'y a pas de protection différentielle à 30mA !

L’explication n’est pas économique la recherche de la fiabilité maximum.

Citation d’Arnaud « On n’élève pas des carottes dans un hangar, tout ce qui contribue positivement au taux de disponibilité doit être étudié, dérogé et mis en œuvre. Le meilleur exemple est les disjoncteurs différentiels, source de nombreux soucis (disjonctions inopinés) pour pas mal de clients. Votre fournisseur a des disjoncteurs différentiels, ou est en régime IT, posez-vous des questions. »

DC3, le data center haut de gamme de Scaleway, Certification Uptime Institute Tiers III, n’utilise pas non plus de différentiels, tout en étant bien conforme NF C 15-100 et au code du travail.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 407
    • Twitter LaFibre.info
DC5 - 15 Gaine à barre pour l’alimentation électrique de la salle
« Réponse #34 le: 10 janvier 2019 à 23:27:49 »
Les boîtiers arrivent pré-câblés d’usine :


vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 407
    • Twitter LaFibre.info
DC5 - 15 Gaine à barre pour l’alimentation électrique de la salle
« Réponse #35 le: 10 janvier 2019 à 23:29:25 »
Le bus de supervision, permettant de remonter lorsqu’un disjoncteur a disjoncté :


 

Mobile View