Auteur Sujet: Visite du data center Scaleway DC5 (refroidissement adiabatique)  (Lu 102902 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 580
Visite du data center Scaleway DC5 (refroidissement adiabatique)
« Réponse #264 le: 18 juin 2020 à 11:48:53 »
Contrairement a ce que j'ai dit plus haut à propos du nettoyage, ces filtres sont en fibre de verre et pas en papier, ce qui ne change rien, ils ne sont pas lavables.
Salut Nico,

Vu que tu as l'air de t'y connaitre, une question pour toi : comment ça se passe si un événement type incendie de matières bien grasses , avec de bonnes grosses suies, encrasse d'un seul coup les filtres? Il faut immédiatement changer tous les filtres?

C'est typiquement ce qui aurait pu arriver lors de l'incendie à côté de DC5, si le vent avait été défavorable, et ça me fait poser beaucoup de questions sur ce type de système de "freecooling ouvert".

Même question s'il y a génération de fortes poussières à côté, pendant une durée assez longue : démolition de bâtiment, déplacement de gravats, etc...

Leon.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 198
    • Twitter LaFibre.info
Visite du data center Scaleway DC5 (refroidissement adiabatique)
« Réponse #265 le: 18 juin 2020 à 13:14:44 »
J'ai la réponse : tu fais fonctionner le système sans apport d'air extérieur.

Par contre c'est limité en temps, car l'air va se retrouver saturé en eau et donc la température ne va plus pouvoir être conservée.

C'est le talon d’Achille de ce type de datacenters.

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 580
Visite du data center Scaleway DC5 (refroidissement adiabatique)
« Réponse #266 le: 18 juin 2020 à 18:17:33 »
J'ai la réponse : tu fais fonctionner le système sans apport d'air extérieur.

Par contre c'est limité en temps, car l'air va se retrouver saturé en eau et donc la température ne va plus pouvoir être conservée.

C'est le talon d’Achille de ce type de datacenters.
Tu veux dire qu'il faut passer en 100% d'air recyclé tant que l'air extérieur est trop "sale"?
Tu ne dois pas tenir longtemps comme ça, vu les puissances thermiques de malade (plusieurs Mégawatt) dont on parle.
Ca tiendrait combien de temps en 100% recyclé, avec conditions atmosphériques extérieures normales? 1h avant d'atteindre des températures déraisonalbes? Peut-être moins?

Bref, je me permets d'émettre quelques doutes.

Leon.

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 10 188
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Visite du data center Scaleway DC5 (refroidissement adiabatique)
« Réponse #267 le: 18 juin 2020 à 18:23:11 »
A priori, l'air, même interne, est refroidi de façon adiabatique en passant dans un nuage de gouttelettes d'eau. Sauf que là, il se charge en humidité s'il n'y a pas de recyclage avec de l'air extérieur, c'est je pense c'est cela la limite dont parlait Vivien, mais qui donc doit être de plusieurs heures (12 à 24h ?)

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 580
Visite du data center Scaleway DC5 (refroidissement adiabatique)
« Réponse #268 le: 18 juin 2020 à 18:49:03 »
A priori, l'air, même interne, est refroidi de façon adiabatique en passant dans un nuage de gouttelettes d'eau. Sauf que là, il se charge en humidité s'il n'y a pas de recyclage avec de l'air extérieur, c'est je pense c'est cela la limite dont parlait Vivien, mais qui donc doit être de plusieurs heures (12 à 24h ?)
Sur un site très dense en équipements informatiques, de plus de 1kW par m², je doute fort que tu tiennes 12h en circuit 100% fermé avec un refroidissement adiabatique. L'ordre de grandeur n'est pas bon du tout. Je pense qu'on ne tient même pas 1h avant d'atteindre 100% d'humidité et des températures délirantes.

Il faut bien imaginer ce que c'est que 1kW par m². C'est énorme. Imagine un appartement de 50m² dans lequel on mets 50kW de chauffage à fond. Ou 50kW de plaques électriques (à 4kW la grosse plaque électrique) avec de l'eau à bouillir...

Leon.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 198
    • Twitter LaFibre.info
Visite du data center Scaleway DC5 (refroidissement adiabatique)
« Réponse #269 le: 19 juin 2020 à 09:42:00 »
Je pense qu'on ne tiens pas une heure en recyclage 100%.

Maintenant si c'est une voiture qui brule dans la rue, cela dure pas très longtemps, quand les pompiers arrivent, c'est vite éteint.

Nico_S

  • Réseau RESO-LIAin (01) KNet + OVH adsl
  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 806
  • Montagnat 01
Visite du data center Scaleway DC5 (refroidissement adiabatique)
« Réponse #270 le: 21 juin 2020 à 15:15:27 »
Salut Nico,

Vu que tu as l'air de t'y connaitre, une question pour toi : comment ça se passe si un événement type incendie de matières bien grasses , avec de bonnes grosses suies, encrasse d'un seul coup les filtres? Il faut immédiatement changer tous les filtres?

C'est typiquement ce qui aurait pu arriver lors de l'incendie à côté de DC5, si le vent avait été défavorable, et ça me fait poser beaucoup de questions sur ce type de système de "freecooling ouvert".

Même question s'il y a génération de fortes poussières à côté, pendant une durée assez longue : démolition de bâtiment, déplacement de gravats, etc...

Leon.

Pour l'avoir déjà vécu dans un centre commercial, les filtres font leur travail de filtration, sauf que des fumées noires et grasses ont tendance à colmater les filtres très rapidement et il faudra alors les remplacer sans délais si leur capacité de filtration est arrivée à son terme. Dans ce cas, soit un jeu de filtre est dispo en stock et il faut les remplacer, soit ce n'est pas le cas et il faut les enlever le temps de les remplacer si l’installation n'est pas prévu pour fonctionner en recyclage. Par contre je ne suis pas sur que les refroidisseurs adiabatiques supportent le traitement très longtemps car vu le débit d'air en jeu sur DC5, les échangeurs vont vite s'encrasser. Et comme le dit Vivien, ce type de refroidissement ne doit pas savoir fonctionner en recyclage, au contraire d'une climatisation classique qui elle ne fonctionne qu'en recyclage sur ce type de local non destiné à l'occupation humaine permanente (donc pas besoin de renouvellement d'air ou alors très peu).
Donc un incendie à proximité, tout comme des travaux poussiéreux, auront pour impact principal un encrassement plus rapide des filtres. Mais ce problème est identique avec la pollution lié à la circulation des véhicules, les gaz d'échappement de diesel notamment. C'est encore une chose que je constatais lorsque je bossais en centre pénitentiaire, avec un encrassement plus rapide des filtres des centrales d'air qui aspiraient coté boulevard par rapport à celles qui aspiraient coté lac (la prison de mon secteur est installée en périphérie immédiate de la ville entre le boulevard ultra passant et un lac artificiel dans une zone quasi interdite aux véhicules).

Donc, le mainteneur a dû prévoir ce genre de problème au départ et doit stocker un jeu de filtre complet pour remplacement rapide. Enfin c'est ce que je fais pour mes clients "sensibles". En campagne le problème le plus rencontré sur les CTA (et autre machine à ventilateur) en cette période est un encrassement rapide à cause des pollens (voir photo du condenseur d'un groupe froid qui est pourtant en hauteur et en ville).

Bref, tant que les filtres n'ont pas atteint leur capacité de filtration totale (mesuré en différence de pression entre les deux coté du filtre), pas besoin de les remplacer, même s'ils ont aspiré des fumées grasse ou de la poussière de démolition. Seule leur durée de vie sera réduite dans ces cas là

e-TE

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 826
  • Déville-les-Rouen (76)
Visite du data center Scaleway DC5 (refroidissement adiabatique)
« Réponse #271 le: 21 juin 2020 à 16:37:14 »
au top les explications Nico_S, très intéressant :)

 

Mobile View