Auteur Sujet: Visite du data center Scaleway DC5 (refroidissement adiabatique)  (Lu 61475 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

hwti

  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 996
  • Chambly (60)
Visite du data center Scaleway DC5 (refroidissement adiabatique)
« Réponse #228 le: 16 janvier 2019 à 00:36:41 »
Il est donc nécessaire d'avoir 100% des équipements alimenté par les voies A et B ce qui n'est pas toujours le cas dans un datacenter traditionnel.
Dans quelle mesure les serveurs peuvent-ils détecter les pannes (éventuellement partielles) d'alimentation ?
Il doit y avoir le risque qu'une panne d'alimentation survienne (ou s’aggrave, n'ayant pas été détectée avant) au moment de la coupure quand une seule alimentation doit supporter toute la charge (soit au mieux le double de ce qu'elle fournissait juste avant, voire plus si ce n'était pas équilibré).

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 34 648
    • Twitter LaFibre.info
Visite du data center Scaleway DC5 (refroidissement adiabatique)
« Réponse #229 le: 16 janvier 2019 à 06:51:45 »
Une baie doit avoir un maximum de 6kw par baie (c'est beaucoup, dans d'autres datacenter plus anciens, c'est 1 à 3 kw)

La voie A est dimensionnée pour 6kw et la voie B aussi.
Donc pas de risque.

La réparation tout sur une voie ou un mixte voie A et voie B dépend des serveurs. Cela importe peu à Scaleway.
Un serveur ou un switch gère très bien le fait d'avoir une seule alimentation branchée.

Ta question est peut-être pourquoi ne pas avoir fait une seul voie, la voie ondulée ?

La réponse est simple : en cas de maintenance des onduleurs, on risque une coupure. Là non, vu que la voie non ondulée sera basculée sur la voie « HQR » (Haute Qualité de Remplacement)
La rajout de la seconde voie ne coûte pas très cher : pas d'onduleur, pas de batteries et pas de transformateur supplèmentaire.

Le fait d'avoir deux voies et donc disjoncteur et deux alimentions coté serveur réduit les risques de coupure en cas de pb.

Enfin pour les équipements qui n'ont qu'une alimentation électrique, voici la solution :
Pour les switchs, qui ne possèdent qu'une seule alimentation électrique, Online a placé en bas de baie un commutateur de transfert automatique.

Ces commutateurs possèdent deux cordons d'alimentation (en entrée) qui alimentent la charge raccordée en sortie sur un seul cordon. Si la source d'alimentation électrique principale n'est plus disponible, le commutateur de transfert automatique pour rack utilise l'alimentation de la deuxième source électrique, sans interrompre les charges critiques (le transfert se fait en 4ms).


Attention chaque équipement rajoute son risque de panne.
La serveur LaFibre.info, un serveur Dell d'entrée de gamme avec une seule alimentation a eu dernièrement des coupures qui étaient lié a un commutateur de transfert automatique (ATS) qui a été changé depuis.

DC5 oblige aussi tous les acteurs a bien vérifier que les serveurs sont bien connectés aux deux voies ou sur la voie ondulée si il y a une seule voie.
Si tu te promènes dans un datacenter, tu verras que de nombreux clients ne connectent leur switch ou serveur bas de gamme sur une seule voie, car le risque de coupure est très rare et qu'ils n’achètent pas d'ATS.

hwti

  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 996
  • Chambly (60)
Visite du data center Scaleway DC5 (refroidissement adiabatique)
« Réponse #230 le: 16 janvier 2019 à 09:21:59 »
Par alimentation, je voulais dire le module d'alimentation du serveur.
Si en temps normal ils fournissent par exemple 100%/0% ou 50%/50% de ce que le serveur consomme, lors d'une panne de courant ça passe à 0%/100% (on suppose que seule la voie B est ondulée). Il doit y avoir un risque pour qu'une panne du module B survienne à ce moment là s'il n'est pas régulièrement testé à charge maximale.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 34 648
    • Twitter LaFibre.info
DC5 - 44 Scaleway BareMetal SSD Cloud Servers: 14 nodes dans seulement 3u
« Réponse #231 le: 17 janvier 2019 à 11:42:56 »
J'ai corrigé une erreur : Scaleway met 14 serveurs mono-CPU et non 7 serveurs bi-CPU dans un châssis de 3u :

J'ai corrigé : Scaleway DC5 - 44) Scaleway BareMetal SSD Cloud Servers : 14 nodes indépendantes dans seulement 3u

butler_fr

  • Client Bbox adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 157
  • FTTH orange
Visite du data center Scaleway DC5 (refroidissement adiabatique)
« Réponse #232 le: 17 janvier 2019 à 14:04:16 »
Au top ce reportage
hyper intéressant!  :)

hoyohoyo

  • Client Orange 4G
  • *
  • Messages: 331
  • 4G Home Orange (82)
Visite du data center Scaleway DC5 (refroidissement adiabatique)
« Réponse #233 le: 22 janvier 2019 à 08:34:59 »
Oui et je me demande quand le logo sur DC2, DC3, DC4 et DC5 vont changer...



Avant :


Après :


Il existe aussi :


Et :



J'ai mis à jour la section du forum et les logo des experts Scaleway...

Perso, j'ai un peu de mal avec le changement de site, la marque Online est tellement veille. J'étais client en 2000. A l'époque pas de serveur dédié, ils ne fessaient que de l'hébergement mutualisé.

Edit : je viens de retrouver facture du 30 juillet 2001 pour le nom de domaine "beosbeos.com" déposé chez Gandi pour 14,35€ pour un an et hébergé chez Online pour 34,68 € pour un an (hébergement d'une capacité de... 50 Mo)
J'étais alors fan du système d'exploitation BeOS => https://fr.wikipedia.org/wiki/BeOS


ça change vite :) moi j'ai commencé chez eux quand c'était dedibox

jewome62

  • Client K-Net
  • *
  • Messages: 195
  • Bersée 59
    • Mon site web personnel
Visite du data center Scaleway DC5 (refroidissement adiabatique)
« Réponse #234 le: 27 janvier 2019 à 03:32:13 »
Tous les opérateurs ont un ou des POP sur Lille.
La réalité du peering régional est tout autre.

Mettre un data center à Lille, signifie qu'il faudra ramener le trafic à Paris pour le trafic Français, même pour les clients à Lille.

Aucun gros opérateur ne peer en 2019 à Lille avec OVH.

Il semble que Orange est connecté à OVH à Lille (ou roubaix peut etre) car j'avais un soucis d'accès fibre Orange pour aller chez OVH, il me fesait un détour en passant par Paris. J'ai tweeter @oles à l'époque dessus et ça été corrigé.
https://twitter.com/J_Desjardin/status/333651408974913537
enfin a moins que j'y comprends rien

buddy

  • Expert
  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 9 946
  • Alpes Maritimes (06)
Visite du data center Scaleway DC5 (refroidissement adiabatique)
« Réponse #235 le: 27 janvier 2019 à 10:23:03 »
avant oui, il peerait ausi en région avec SFR. Mais il me semble que c'est fini depuis 2 ou 3 ans.
(Sauf peut être pour Orange qui a un lien sur RBX 5 a72   (d'après : http://weathermap.ovh.net/ )

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 34 648
    • Twitter LaFibre.info
Visite du data center Scaleway DC5 (refroidissement adiabatique)
« Réponse #236 le: 27 janvier 2019 à 10:56:17 »
Le premier qui a peerer à Lille, c'est Free avec un lien de 1 Gb/s qui saturait tout le temps et qui a fini par être coupé.

Ensuite il y a eu SFR sur Lille, Lyon, Marseille et Bordeaux si mes souvenirs sont bon avec à chaque fois 10 ou 20 Gb/s et là aussi cela a été coupé.
Sur Lille mais sur Lyon, Marseille et Bordeaux il ne reste plus de peering à part France-IX Marseille.

Effectivement il y a un lien Orange sur Lille, mais il n'y a que du trafic entrant, (Orange => OVH) et rien dans le sens OVH => Orange.

ezivoco_163

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 680
  • Toulouse (31)
Visite du data center Scaleway DC5 (refroidissement adiabatique)
« Réponse #237 le: 22 février 2019 à 18:21:46 »
superbe reportage, je n'ai pas tout lu, mais j'ai passé quand même toutes les pages.

Bravo pour le travail  :o

fibre

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 6
    • fibre
Visite du data center Scaleway DC5 (refroidissement adiabatique)
« Réponse #238 le: 13 avril 2019 à 11:43:32 »
Très intéressant, merci! Online que du bon :)

XaTriX

  • Client FAI autre
  • *
  • Messages: 54
  • Toulouse (31)
Visite du data center Scaleway DC5 (refroidissement adiabatique)
« Réponse #239 le: 03 mai 2019 à 00:13:50 »
topic génial, cimer

 

Mobile View