Auteur Sujet: Carte du déploiement fibre optique en Saône-et-Loire  (Lu 36015 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

jos71

  • Client Ozone
  • *
  • Messages: 7
  • Chauffailles (71)
Carte du déploiement fibre optique en Saône-et-Loire
« Réponse #12 le: 19 octobre 2017 à 20:42:22 »
Chassigny sous dun : Ménage impératif pour la fibre optique
La société nationale de téléphonie Orange a demandé au maire d’intervenir auprès des riverains afin qu’ils élaguent les arbres qui endommagent le future réseau.

tdamienjd

  • Client Bbox vdsl
  • *
  • Messages: 1 005
  • Pontarlier (25)
    • Twitter @tdamienjd
Carte du déploiement fibre optique en Saône-et-Loire
« Réponse #13 le: 23 octobre 2017 à 16:25:30 »
SAONE-ET-LOIRE : Le chantier d’installation de la fibre optique a été lancé dans le Charolais-Brionnais

Elle va être déroulée sur 30.000 kilomètres. 250 communes vont être concernées d’ici 2020. Toute la Saône-et-Loire sera connectée à l’horizon de 2022.

«Le nom de l’opérateur auquel les Saône-et-Loiriens pourront s’abonner sera connu avant la fin de l’année», annonce André Accary.


La commune de Baudemont était jusqu’alors principalement connue pour avoir son nom rattaché à celui de la gare de La Clayette, sur la ligne Paray-Lyon, mais aussi parce que c’est sur cette commune que Météo France a une station météo.
Désormais, l’histoire retiendra que c’est le lundi 23 octobre 2017, qu’André Accary, président du conseil départemental de Saône-et-Loire a officiellement lancé la connexion de la Saône-et-Loire à la fibre optique.
Bien évidemment ce n’est pas la première fois que l’on parle fibre optique dans le département de Saône-et-Loire. Sous l’impulsion de Didier Mathus, la Communauté Urbaine Le Creusot – Montceau avait été la première collectivité de Saône-et-Loire à mettre la fibre au service de l’enseignement universitaire et de son développement économique en irriguant ses zones d’activités. Ce que Dominique Juillot, alors Président du Grand Chalon, avait ensuite lancé pour son territoire.
Depuis la fibre optique s’est imposée comme devant être un dénominateur commun à tous les habitants. Et il n’est pas usurpé de souligner que tous les élus de toutes les communes, de toutes les intercommunalités, de tous les départements et de toutes les régions, sont engagés dans une démarche communautaire. Car il s’agit évidemment d’un sujet communautaire, puisqu’il concerne chacun d’entre nous.
Suivant où vous habitez, ce ne sont pas les mêmes prescripteurs qui investissent et/ou s’engagent pour vous amener le très haut débit sur votre ordinateur. Dans les grandes villes et villes moyennes, ce sont les opérateurs qui s’en chargent. Sur d’autres territoires ce sont les intercommunalités, comme par exemple la Communauté Urbaine Le Creusot – Montceau, qui sont engagées dans un programme d’accélération.
Et pour les zones plus rurales c’est donc le conseil départemental qui à la baguette. Ce qui explique qu’il intervient pour 60 millions sur les 172 millions d’investissements qui ont été lancés ce lundi matin à Baudemont. Un investissement qui concernera 250 communes en 2020 et donc toute la Saône-et-Loire à l’horizon de 2022.
«La 1ère phase va permettre d’irriguer 70% du territoire. La fibre optique arrivera partout, sauf pour des maisons isolées où sera recherchée une autre solution pour amener le haut débit, peut être une solution aérienne», annonce André Accary qui était accompagné de Marie-Christine Bignon, Fabien Genet, Pierre Berthier, Arnaud Durix, élus départementaux.
Le Président du conseil départemental ne manque pas de préciser que ce sont les habitants eux-mêmes qui feront le choix d’être raccordés à la fibre optique.
«La SPL que nous avons montée avec la Nièvre, l’Yonne, la Côte-d’Or, le Doubs, et le Jura, et qui donc rassemble six conseils départementaux, nous permet de peser dans la négociation avec les opérateurs. Il est plus judicieux de négocier quand on est 2,5 millions d’habitants, que 560.000». C’est avant la fin de l’année que sera officialisé le nom de l’opérateur (par exemple Orange, SFR, Bouygues, Free…) qui sera retenu pour les six départements unis, au-delà des étiquettes politiques !
En attendant le chantier va avancer. A petite vitesse certes, mais comme plusieurs tranchées vont être ouvertes, cela ira finalement assez vite, au regard des 30.000 kilomètres de réseau de fibre optique à poser.


Source : Allain BOLLERY, Creusot Infos 23/10/2017

tdamienjd

  • Client Bbox vdsl
  • *
  • Messages: 1 005
  • Pontarlier (25)
    • Twitter @tdamienjd
Carte du déploiement fibre optique en Saône-et-Loire
« Réponse #14 le: 23 octobre 2017 à 16:25:53 »
Carte du déploiement issue du dossier de presse (PDF) disponible ici : http://www.bourgogne-infos.com/medias/files/DP-THD%208pages.pdf

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 1 138
  • Vierzon (18)
Carte du déploiement fibre optique en Saône-et-Loire
« Réponse #15 le: 23 octobre 2017 à 18:26:11 »

«La SPL que nous avons montée avec la Nièvre, l’Yonne, la Côte-d’Or, le Doubs, et le Jura, et qui donc rassemble six conseils départementaux, nous permet de peser dans la négociation avec les opérateurs...

Pourtant le Doubs a son propre RIP, Doubs THD. Pourquoi intégrer une SPL ?

tdamienjd

  • Client Bbox vdsl
  • *
  • Messages: 1 005
  • Pontarlier (25)
    • Twitter @tdamienjd
Carte du déploiement fibre optique en Saône-et-Loire
« Réponse #16 le: 24 octobre 2017 à 09:25:39 »
Pourtant le Doubs a son propre RIP, Doubs THD. Pourquoi intégrer une SPL ?

Tout est ;)

En fait, les autres départements aussi géreront eux-mêmes (ou via un Syndicat Mixte) le déploiement. La SPL ne va pas construire les réseaux mais les exploiter en commun.
Le Doubs ayant commencé bien avant les autres (et avant la constitution de la SPL), ils ont signé une DSP avec Altitude pour l'exploitation de leur réseau pour 6 ans.

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 1 138
  • Vierzon (18)
Carte du déploiement fibre optique en Saône-et-Loire
« Réponse #17 le: 24 octobre 2017 à 09:37:23 »
Intéressant. En PACA, il y avait un projet similaire mais la région a préféré créer un syndicat mixte ouvert plutôt qu'une société publique locale. Du coup le Vaucluse qui possède déjà son propre RIP n'a pas voulu se joindre au SMO PACA THD.

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 1 138
  • Vierzon (18)

tdamienjd

  • Client Bbox vdsl
  • *
  • Messages: 1 005
  • Pontarlier (25)
    • Twitter @tdamienjd
Carte du déploiement fibre optique en Saône-et-Loire
« Réponse #19 le: 18 mars 2018 à 19:59:16 »
Fibre optique : Une polémique à très haut débit

La gauche a pointé les insuffisances de la majorité de droite pour expliquer des retards annoncés dans l’arrivée de la fibre optique et du très haut débit.

«Ne vous réjouissez pas trop vite» a lancé André Accary aux élus de son opposition de gauche.


C’est Fabien Genet qui jeudi après-midi était en charge de faire un point sur l’avancée des travaux relatifs à l’arrivée de la fibre optique. Un point mettant en lumière des décalages de dates, «car il y a des retards chez l’opérateur Orange et chez ses sous-traitants», a expliqué le vice-président du conseil départemental de Saône-et-Loire.

Jean-Marc Hippolyte, conseiller départemental du Creusot, a alors pointé sur la carte des communes où de toute évidence, au regard des présentations du jour, la fibre optique et donc le très haut débit ne seraient pas chez les usagers à l’année qui avait été annoncer.
«La seconde phase c’est en 2020 et il a toujours été dit qu’il était périlleux d’annoncer et de donner des dates», a répliqué Fabien Genet.
Jean-Luc Fonteray, au nom du groupe de gauche a alors pris la parole pour asséner : «Il y a un mot à retenir, c’est retard. Nous l’avions évoqué. Un retard était à craindre. Evitons la confusion». Et de poursuivre : «Il était prévu un déploiement 2018, 2019 et 2020. Aujourd’hui j’entends mise en service 2020. Ce n’est pas ce qui était prévu».
Fabien Genet, avec le sourire lança alors à l’assistance : «J’aimerai vivre dans le monde merveilleux de Jean-Luc Fonteray. Dans le monde réel ce n’est pas aussi simple que cela.

Avant de dire, avant même que le Président Accary soit installée, qu’il y aurait des retards, il aurait fallu être prudent. C’est facile de s’envoyer des arguments à la figure. Jean-Luc tu connais parfaitement le dossier et tu vas nous expliquer exactement où va passer la fibre.
On n’attendra pas 2020 pour brancher ceux qui pourront l’être. On pourrait avoir une première commercialisation à la fin 2018»
Evelyne Couillerot jugea alors : «L’avancée de la fibre optique fonctionne sur deux jambes. Je suis atterrée. A chaque fois qu’on vous alertait sur les retards, c’est parce que nous connaissions le dossier. Aujourd’hui on constate les choses. Quand on nous dit commercialisation en 2020, j’ai de grandes inquiétudes sur des zones vertes claires, avec prévisions d’études en 2019. Nous dire que les personnes auront la fibre en 2020, j’ai des doutes.

Concernant la commercialisation et la notion de «prise garantie», on aimerait en savoir plus».

La partie de ping pong entre la droite et la gauche n’était pas terminée. Et c’est à nouveau Fabien Genet qui se chargea de répliquer : «Si vous aviez la capacité de voir les retards, vous aviez peut-être les solutions. Vous savez très bien que les retards sont liés aux sous-traitants. Vos propos c’est de la mauvaise foi»
Il était temps pour André Accary de clore le débat : «Depuis que ce département existe, un chantier de 172 millions d’euros il n’y en a pas eu. Vous nous aviez annoncé Madame Couillerot qu’il y aurait du retard,  il y a eu six mois d’avance. Aujourd’hui nous partons sur les travaux donnés. On ne changera pas de feuille de route.
Le retard d’aujourd’hui, dans quelques mois, sera peut-être rattrapé. Méfiez vous, ne vous réjouissez pas trop. A l’automne on était sur un calendrier où on pensait être en avance.
On a mis sous pression. Ceux qui sont en retard, c’est Orange et ses prestataires. Ce n’est pas nous qui prenons la pelle. J’ai dit à Orange , je ne veux plus de paroleq, je veux des actes.
Orange et les entreprises nous disent que le retard sera rattrapé. Je ne passe pas une journée sans faire un point. L’engagement a été pris par vous et le montage c’est nous qui le portons et l’assumons. La Saône-et-Loire ce sera 30.000 km de fibre optique et donc de très haut débit». La suite au prochain épisode.


Source : Alain BOLLERY, Creusot Infos, 16/03/2018

tifo71

  • Client Orange adsl
  • *
  • Messages: 154
  • DIGOIN (71)
Carte du déploiement fibre optique en Saône-et-Loire
« Réponse #20 le: 21 mars 2018 à 22:30:25 »
Génial Digoin entre 2018 et 2019 principalement. Car la FTTB SFR c'est la catastrophe. Ca fonctionne tellement mal qu'ils ont arrêter les nouvelles installs

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 31 016
  • FTTH 1000/250 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Carte du déploiement fibre optique en Saône-et-Loire
« Réponse #21 le: 22 mars 2018 à 07:33:50 »
Génial Digoin entre 2018 et 2019 principalement.
Comme expliqué sur un autre sujet, tu confonds ce qui est identifié comme le canton de Digoin sur la carte, à la commune qui n'est prévu qu'en phase 2 (2022 ?).

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 1 138
  • Vierzon (18)
Carte du déploiement fibre optique en Saône-et-Loire
« Réponse #22 le: 14 avril 2018 à 09:57:30 »
Le déploiement de la fibre optique en Saône-et-Loire a pris du retard

Brancher la fibre optique à 96 000 foyers de Saône-et-Loire et leur permettre à l'horizon 2020 dde bénéficier d'un Internet Très haut débit c'est l'objectif que s'est fixé le Département. Le Conseil départemental présidé par André Accary pilote l'installation de la fibre dans les territoires ruraux dont se sont désintéressés les opérateurs privés.

Mais ,pour le moment, ce déploiement est en retard sur le calendrier annoncé initialement.

On note en effet déjà un décalage dans la livraison des études techniques qui doivent précéder le début des travaux. « Il y a des études qui auraient dû nous êtres livrées il y a 6 mois et qui ne le sont toujours pas », reconnaît Fabien Genet, vice président du Conseil départemental. Ces études sont réalisées par des sous traitants du maitre d'œuvre Orange.« À Noël, on a vu que ça commençait à poser problème. Plusieurs réunions de crise ont été organisées, indique Fabien Genet. Orange a décidé de s’appuyer sur un deuxième, puis un troisième sous-traitant. Maintenant l’objectif c’est d’essayer de rattraper au maximum le retard" assure l'élu.

Le calendrier actualisé prévoit que les dernières études soit réalisées en 2020. C'est l'année où devait débuter la commercialisation de la fibre pour les particuliers.

Autre problème, la demande mondiale de fibre optique est très forte et la Saône-et-Loire n'est pas assuré d'être livrée complétement à temps.

Malgré ces "décalages", le Conseil départemental de Saône-et-Loire ne veut pas se laisser entrainer dans la polémique "Il était évident que dans un chantier de cette ampleur qui implique 15 000 km de réseaux il y aurait des aléas" relativise Fabien Genet.

Retrouver un dossier complet sur ce sujet dans nos éditions papier et abonnés de ce samedi 14 avril 2018

La carte détaillée de l'avancement du déploiement de la fibre dans le département est à consulter sur http://www.saoneetloire71.fr/developper/amenagement-numerique/tres-haut-debit/#.Wsyxdi5ua71


Source : http://www.lejsl.com/actualite/2018/04/14/le-deploiement-de-la-fibre-optique-en-saone-et-loire-a-pris-du-retard

jos71

  • Client Ozone
  • *
  • Messages: 7
  • Chauffailles (71)
Carte du déploiement fibre optique en Saône-et-Loire
« Réponse #23 le: 23 avril 2018 à 20:56:55 »
Oui je confirme ce retard, chez moi les travaux devait débuté fin mars et toujours rien du coté de Chassigny sous dun (71170) :-\

 

Mobile View