Auteur Sujet: IGWAN.NET sur le réseau FTTH Saint Barth Digital  (Lu 395 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

igwan.net

  • Officiel igwan.net (FFDN)
  • Expert
  • *
  • Messages: 8
  • Saint-Barthélemy (977)
IGWAN.NET sur le réseau FTTH Saint Barth Digital
« le: 03 mars 2022 à 04:06:52 »
Lancé fin 2020, le réseau FttH de la collectivité de Saint-Barthélemy s’est révélé loin d’être accueillant pour les opérateurs associatifs.

Pour résumer : offre activée hors de prix par l’opérateur “fermier” du réseau, point-à-point réservé au seul tarif FttE, rationnement des liens PM-PRDM, hébergement en NRO très, très cher, liens inter-NRO “collecte” au tarif kilométrique normal « fibre noire » (donc très cher aussi).

On a bien tenté de négocier des conditions adaptées à notre taille, de pouvoir accéder aux lignes FttH en point-à-point dans un petit emplacement de quelques U au NRO à pas trop cher, rien n’y a fait.

Seul point positif, une offre de lien inter-NRO pour la collecte est à l’étude (~ 1000 euros/an/brin).

On a décidé de jouer le jeu avec l’offre existante et de lancer un pilote. On a signé la convention, et nous voilà aujourd’hui installés dans notre premier PM.

L’idée est simple : minimiser les coûts. Ça veut dire pas d’hébergement au NRO (en tout cas pas dans les 3 NROs du réseau). Et ça veut dire FttH uniquement (et donc avec le PON imposé).

Schéma de principe :

PTO <---> (coupleur au PM 1:4 ou 1:8) <---> (coupleur au PRDM 1:4 ou 1:8) <-- lien inter-NRO (moins de 6 km) --> OLT central (+ routeur + serveurs)

Pour rappel le réseau FttH est composé de 3 NRO/PRDM, chacun hébergeant 4 ou 5 PMs colocalisés.

De notre côté, on aurait donc un unique OLT central gérant les 3 arbres PON (un par NRO), et situé dans un local à proximité des arrivées de câbles sous-marins où l’on prendra livraison du transit IP.

Pas d’équipement actif dans les NROs, où on ne fait que du couplage, sauf dans le NRO où sera hébergé le cœur de réseau.

Peu après la signature de la convention (quelques semaines d’allers-retours administratifs), on nous donne accès à l’extranet de l’OI, OI-Connect, une web-app développée par une start-up guadeloupéenne.

L’interface est facile d’utilisation et assez claire. Dans sa partie consultation, elle reprend essentiellement les données immeubles sous formes cartographique et tabulaire, permet de faire des filtres, des recherches et de télécharger les derniers fichiers IPE et CPN à jour.

La partie commandes est intéressante. Elle ne permet certes pas de saisir une commande de PM ou de ligne via un formulaire web, mais elle permet de téléverser ses fichiers CSV au format Interop Fibre (qui sont pris en compte et vérifiés à la volée), et de consulter le suivi complet d’une commande en cours ou terminée.

En revanche, pas de trace de l’outil d’aide à la prise de commande, qui permet de connaître les PTOs existantes et leur statut. Le module serait en cours de développement. En pratique en attendant, l’OI nous envoie chaque semaine un fichier Excel des PTOs (environ 700 PTOs sur le réseau aujourd’hui).

Enfin on a la partie RDV et SAV qu’on a pas encore eu l’occasion d’utiliser.

On saisit donc une commande Interop « Info PM » (qui permet de commander l’accès à un PM à l’unité), et c’est parti.

Pour ce premier PM, on s’est procuré un tiroir optique 1.5U, qui contenaient initialement 4 coupleurs 1:16. Sans difficulté particulière, on a retiré un de ces coupleurs 1:16 pour le remplacer par un coupleur 1:8 et un de 1:4. La présence des deux types de coupleurs nous permet de rééquilibrer l’arbre sans avoir à intervenir dans le tiroir, par simple déplacement de jarretière. Le ratio de 1:8 nous permet de respecter un budget optique qui est assez serré, du fait que l’on a deux étages de couplage et 6 kilomètres de collecte en plus des longueurs de ligne FttH.

Pour les jarretières, notre couleur sur le réseau sera le blanc (aqua = Dauphin Telecom, jaune = OI/FttE).

Pour l’installation du tiroir optique, c’est accompagnement obligatoire de l’OI. Les serrures sont électroniques et pilotées de manière centralisée par un lecteur de badge dans le NRO, et seule la partie gauche “opérateur” nous est ouverte.

L’OI nous attribue deux positions sur le tiroir de transport (celle qu’on a commandé + une en réserve) qui permet de rejoindre le PRDM situé 5 mètres plus loin.

Six écrous-cage, deux jarretières et quelques colliers, et voilà notre premier PM équipé.

Hugues

  • AS2027 MilkyWan
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 10 644
  • Lyon (69) / St-Bernard (01)
    • Twitter
IGWAN.NET sur le réseau FTTH Saint Barth Digital
« Réponse #1 le: 03 mars 2022 à 08:44:21 »
La classe, chapeau bas :)