Auteur Sujet: Rachat de My Seedbox  (Lu 13206 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 477
Rachat de My Seedbox
« Réponse #12 le: 24 juillet 2017 à 19:47:59 »
L'activité de PulseHeberg SAS ne comprends que l'activité "Serveur dédié" de PulseHeberg. L'association Groupe PulseHeberg propose la majeure partie des services PulseHeberg.
En l'état actuel des choses, tout est très bien séparé, mais ça n'était pas évident que ça le reste.
De ce que je comprends, vu que Pulse-Heberg SAS a racheté My-Seedbox, c'est une seule entité qui gère les serveurs dédiés et le service My-Seedbox?
Si c'est ça, ça n'est pas si séparé que ça, et donc l'activité My-Seedbox peut faire prendre des risques à l'activité de serveurs dédiés sur laquelle vous voulez monter en puissance.

Leon.

Optix

  • AS41114 - Expert OrneTHD
  • Client Orne THD
  • *
  • Messages: 1 967
  • Strasbourg (67)
    • OrneTHD
Rachat de My Seedbox
« Réponse #13 le: 24 juillet 2017 à 20:23:35 »
Les points que tu relèves sont effectivement au coeur de notre attention en interne.
C'est un point que nous remettrons sur la table lorsque nous discuterons avec nos associés de limiter les structures juridiques existantes.

L'activité de PulseHeberg SAS ne comprends que l'activité "Serveur dédié" de PulseHeberg. L'association Groupe PulseHeberg propose la majeure partie des services PulseHeberg.
En l'état actuel des choses, tout est très bien séparé, mais ça n'était pas évident que ça le reste.

Nous allons y attacher plus d'importance.

Perso, je trouve que c'est une énorme connerie ce que tu fais :

- structure juridique ou non, séparation des activité ou non, quand tu as la SACEM au cul, tu es attaqué personnellement. Tu auras beau te défendre avec tes "structures", ils vont te rire au nez, flics comme président du tribunal, j'en sais qq chose, crois-moi (même avec un "groupe", ils vont considérer que ça forme un tout, donc t'es baisé quoi qu'il arrive). Donc très gros risque juridique, voire inconscience, quand on voit l'énorme influence des ayants-droits. D'ailleurs, la SACEM lit les posts de lafibre.info... (quand tu vois des captures du forum dans ton dossier pénal, ça fait tout drôle).

- avec la mort de t411, des tk qui ferment tout court, ou qui verrouillent les inscriptions, la majorité des gens vont sur du DDL pour passer sous les radars, les ratios & cie. Donc risque commercial.

- avec du cluster Ceph, qui bouffe beaucoup de ressources (voire le mds qui plante quand j'ai testé en charge), en plus avec du torrent et ses IOPS aléatoires, votre qualité de service ne sera pas optimale. Rien ne vaut une instance rtorrent qui bosse avec un stockage en local. Si tu veux de la perf, tourne toi vers FhgFS, ça va vous changer la vie. Donc risque technique.

Bref, je suis ce que tu fais Olivier, j'adore ce que tu fais avec Pulse, Netrix, mais là en mettant les pieds dans une boite qui fait de la seedbox et tu fais de la pub pour ça.... Tu n'as pas peur d'être réveillé à 6h du mat ? En tout cas le gars qui a vendu, s'en sortira bien, lui.

Bon en tout cas pour ma part, je trouve ça courageux, et je continue la lutte pour calmer les AD face à des gens comme toi et moi qui font leur boulot correctement, en respectant les DMCA/LCEN. Mais mon prochain projet ne se fera pas en France, clairement, ni même en UE, même si j'arrive à casser l'arrêt Newsoo en cassation, je suis trop dégouté.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 35 532
    • Twitter LaFibre.info
Rachat de My Seedbox
« Réponse #14 le: 24 juillet 2017 à 21:02:07 »
Le défi technique est intéressant puisque nous allons migrer la totalité de l'infrastructure à Vélizy sur nos propres serveurs (à Vélizy et à [soon]).

Réseau :
(*) Bande passante "public" environ 20Gbps-30Gbps

Donc toutes les "My SeedBox" vont revenir en France ?

Aujourd'hui "My SeedBox" propose des hébergements dans de nombreux pays et je pense que beaucoup d'utilisateurs Français évitent la localisation en France pour faire du torrent (coucou Hadopi)

Serait-il possible d'avoir la répartition par pays ?

Copie d'écran proposée par la FAQ pour sélectionner le pays :


111

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 234
  • Nantes
Rachat de My Seedybox
« Réponse #15 le: 24 juillet 2017 à 21:20:27 »
L'offre VPN et l'offre seedbox sont 2 choses distinctes, sauf erreur de ma part même avant le rachat les seedbox étaient toutes en France

stoddart

  • Client FAI autre
  • *
  • Messages: 33
  • 3000km de la France
Rachat de My Seedbox
« Réponse #16 le: 24 juillet 2017 à 21:20:53 »
Bon en tout cas pour ma part, je trouve ça courageux, et je continue la lutte pour calmer les AD face à des gens comme toi et moi qui font leur boulot correctement, en respectant les DMCA/LCEN. Mais mon prochain projet ne se fera pas en France, clairement, ni même en UE, même si j'arrive à casser l'arrêt Newsoo en cassation, je suis trop dégouté.

Tu finiras par avoir les mêmes problèmes ailleurs si ton activité est illégale. Deux poids deux mesures, qu'ils aient raison ou non, c'est la force judiciaire et l'argent qui te feras condamner.
C'est la même pour l'histoire de l’hébergeur quand on trouve un fichier illégal sur un site. Le petit hébergeur se fait allumer car c'est une victime, le gros ne se fera pas emmerder.
La freebox propose une option Seedbox. Online propose des distributions spéciales Seedbox, on les emmerdes pas, comparé à ça Newsoo était insignifiant, mais ça permet de faire peur.

D'ailleurs, il y a aussi l'aspect paiement: tous les processeurs de paiement banniront le compte marchant proposant de la location de Seedbox. J'ai même vu des processeurs de paiements considérer l’hébergement de site web comme une activité à risque.

Il y a bien des activités commerciales sur internet légale (affiliation, vente de formation/ebook, etc) et propre pour se faire un salaire. Mieux vaut une activité propre et légal et dormir sur ses deux oreilles.

jordanguerder

  • AS62000 PulseHeberg et AS50588 Netrix
  • Professionnel des télécoms
  • *
  • Messages: 19
  • Velizy (78)
Rachat de My Seedbox
« Réponse #17 le: 24 juillet 2017 à 22:50:38 »
- avec du cluster Ceph, qui bouffe beaucoup de ressources (voire le mds qui plante quand j'ai testé en charge), en plus avec du torrent et ses IOPS aléatoires, votre qualité de service ne sera pas optimale. Rien ne vaut une instance rtorrent qui bosse avec un stockage en local. Si tu veux de la perf, tourne toi vers FhgFS, ça va vous changer la vie. Donc risque technique.

De notre côté on utilise le Ceph RBD qui n'est pas concerné par le MDS. Jusqu'à présent il n'y a pas eu trop de gros soucis.

Donc toutes les "My SeedBox" vont revenir en France ?

Aujourd'hui "My SeedBox" propose des hébergements dans de nombreux pays et je pense que beaucoup d'utilisateurs Français évitent la localisation en France pour faire du torrent (coucou Hadopi)

Serait-il possible d'avoir la répartition par pays ?

Actuellement seul les VPN sont hors France avec choix de localisation, il n'est pas impossible qu'on en fasse à l'étranger. On a toujours pour projet de s'implanter à Amsterdam.

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 477
Rachat de My Seedbox
« Réponse #18 le: 25 juillet 2017 à 07:17:03 »
Tu finiras par avoir les mêmes problèmes ailleurs si ton activité est illégale.
Avec une structure et des serveurs totalement à l'étranger, dans un pays où la loi est différente et plus permissive, et avec peu de liens avec la police/justice française, j'ai compris qu'on ne craignait pas grand chose. Mais je peux me tromper.

En tout cas, ca n'est clairement pas dans l'ADN de Pulse-Heberg, donc je pense qu'ils n'iront pas vers ce genre de solution.

Leon.

oliviermis

  • Green Data Center, AS62000 PulseHeberg et AS50588 Netrix
  • Professionnel des télécoms
  • *
  • Messages: 59
  • Vélizy (78) et Brest (29)
Rachat de My Seedbox
« Réponse #19 le: 25 juillet 2017 à 09:36:17 »
Bonjour à tous,

Si c'est ça, ça n'est pas si séparé que ça, et donc l'activité My-Seedbox peut faire prendre des risques à l'activité de serveurs dédiés sur laquelle vous voulez monter en puissance.

Leon.

Oui, c'est justement le sens de ce qu'on va mener dans les prochaines semaines. Nous n'avions pas volonté de créer une autre structure juridique en raison des aspects liés aux coûts, mais nous le ferons tout de même pour abriter l'activité de serveur dédié/autres.

Perso, je trouve que c'est une énorme connerie ce que tu fais :

- structure juridique ou non, séparation des activité ou non, quand tu as la SACEM au cul, tu es attaqué personnellement. Tu auras beau te défendre avec tes "structures", ils vont te rire au nez, flics comme président du tribunal, j'en sais qq chose, crois-moi (même avec un "groupe", ils vont considérer que ça forme un tout, donc t'es baisé quoi qu'il arrive). Donc très gros risque juridique, voire inconscience, quand on voit l'énorme influence des ayants-droits. D'ailleurs, la SACEM lit les posts de lafibre.info... (quand tu vois des captures du forum dans ton dossier pénal, ça fait tout drôle).

Bref, je suis ce que tu fais Olivier, j'adore ce que tu fais avec Pulse, Netrix, mais là en mettant les pieds dans une boite qui fait de la seedbox et tu fais de la pub pour ça.... Tu n'as pas peur d'être réveillé à 6h du mat ? En tout cas le gars qui a vendu, s'en sortira bien, lui.

Bon en tout cas pour ma part, je trouve ça courageux, et je continue la lutte pour calmer les AD face à des gens comme toi et moi qui font leur boulot correctement, en respectant les DMCA/LCEN. Mais mon prochain projet ne se fera pas en France, clairement, ni même en UE, même si j'arrive à casser l'arrêt Newsoo en cassation, je suis trop dégouté.

Merci pour ton message et tes encouragements : nous sommes "conscients" des risques juridiques, et nous avons le "go" de notre avocate (qui estime ceci défendable). Le risque technique est maitrisé. En ce qui concerne le risque commercial, je suis persuadé qu'on arrivera à le tourner à notre avantage.

Si ça doit tourner mal, ça tournera mal. Le défi technique nous motive bien plus que tout le reste, à vrai dire.

Tu finiras par avoir les mêmes problèmes ailleurs si ton activité est illégale. Deux poids deux mesures, qu'ils aient raison ou non, c'est la force judiciaire et l'argent qui te feras condamner.
C'est la même pour l'histoire de l’hébergeur quand on trouve un fichier illégal sur un site. Le petit hébergeur se fait allumer car c'est une victime, le gros ne se fera pas emmerder.
La freebox propose une option Seedbox. Online propose des distributions spéciales Seedbox, on les emmerdes pas, comparé à ça Newsoo était insignifiant, mais ça permet de faire peur.

Il y a peut être l'aspect newgroup plus que seedbox qui était au coeur de l'action contre Newsoo, non ?

Citer
D'ailleurs, il y a aussi l'aspect paiement: tous les processeurs de paiement banniront le compte marchant proposant de la location de Seedbox. J'ai même vu des processeurs de paiements considérer l’hébergement de site web comme une activité à risque.

Nous l'avons en effet vu aussi. A priori, pour l'instant pas de soucis à ce niveau.

En tout cas, ca n'est clairement pas dans l'ADN de Pulse-Heberg, donc je pense qu'ils n'iront pas vers ce genre de solution.

Leon.

Clairement pas. Nous avons à notre disposition toutes les ressources (qu'elles soient humaines, techniques [datacenter, réseau] et financières) en France.

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 477
Rachat de My Seedbox
« Réponse #20 le: 26 juillet 2017 à 06:42:54 »
Merci pour ton message et tes encouragements : nous sommes "conscients" des risques juridiques, et nous avons le "go" de notre avocate (qui estime ceci défendable).
Regarde encore une fois le retour d'expérience de Newsoo : Il avait l'accord d'un juriste au début de l'aventure. Mais la suite de l'histoire a malheureusement pour lui été beaucoup plus douloureuse que prévu.

Pour la 2nde partie du message, c'est pourtant simple : si on a obtenu du financement, c'est que le service est légal au final. Point. Si tu trouves ça anormal, bah faut faire de la politique pour changer la législation et faire passer une loi pour interdire le protocole NNTP !  ;)

Et si on gaspille investit autant d'argent, c'est parce qu'on a assuré nos arrières un minimum. On n'est pas aussi bête. Tu penses bien qu'on a demandé l'avis d'un juriste avant de nous lancer.  ::)
Bon je vais répondre une bonne fois pour toute à cet épisode juridique et mettre les choses au clair.

Notre activité est légale, selon le rapport d'un juriste que j'ai commandé (car oui, quand on créé sa boîte on peut obtenir des "chèques conseils" auprès de la CCI, donc j'en ai profité, désolé si ça vous choque encore une fois). Un rapport bien détaillé qui nous dit ce qu'on peut faire et ce qu'on ne peut pas faire.

- Exemple de ce qu'on peut faire : vendre des accès à un réseau de télécommunications ouvert au public

- Exemple de ce qu'on ne peut pas faire : répondre favorablement aux tickets de gens qui veulent savoir comment télécharger (qu'on clôture systématiquement, car notre travail/responsabilité est juste de fournir l'accès c'est tout).

Leon.

Optix

  • AS41114 - Expert OrneTHD
  • Client Orne THD
  • *
  • Messages: 1 967
  • Strasbourg (67)
    • OrneTHD
Rachat de My Seedbox
« Réponse #21 le: 26 juillet 2017 à 08:21:53 »
Effectivement, même avec le meilleur avocat, c'est très difficile de se défendre face à un ayant-droit qui veut ta peau, coûte que coûte, alors que ça passait crème avant et que tu te développes. Tu ne vois pas le truc venir, et ça prend des années d'enquête.

Et c'est vraiment ça le pire : se développer. Car du coup, les ayants-droits et les juges vont considérer que tu te développes sur le dos des artistes, raison de plus pour te condamner, pendant que tes dizaines de pages de conclusion de défense tiennent en un pauvre paragraphe de 4 lignes dans le jugement, c'est le même effet que si tu n'étais pas venu au procès. Ils ont énormèment de jurisprudence pour faire fermer quasiment n'importe quoi (rappelez-vous de l'arrêt GKS qui considère qu'un site web est un logiciel, passerelle indispensable vers le code pénal qui cible des logiciels de contrefaçon, donc Orange est un logiciel avec cet arrêt).

Et encore une fois, les AD ont énormèment d'influence. J'insiste à fond là dessus, car c'est uniquement quand on est face à eux que tu t'en rends compte de la merde que c'est pour se défendre correctement. Et plus tu es petit, plus c'est facile pour eux. Même si tu prouves, chiffres à l'appui que tu as fait le ménage en divisant par 10 les articles litigieux, ils en ont rien à foutre. Même pas un "merci".

Sauf que moi, je suis suffisamment motivé et tétu pour utiliser tous mes recours judiciaires avec le meilleur avocat qui soit. Hors de question de laisser des années de travail filer comme ça et pénaliser tous les petits hébergeurs avec cette jurisprudence (et sans aucun soutien, je paye tout, tout seul). Je ne supporte pas qu'on me retire mes droits alors que j'ai respecté mes devoirs, merde ! Là on voit clairement l'inégalité de traitement face à Free qui propose du newsgroup, et on va monter au carton pour ça. J'aurais bien voulu dans qq années faire du triple play moi aussi, mince !

Donc voilà, le business des cyberlockers, des seedboxs, des FAU c'est vraiment flou juridiquement et ça peut te tomber dessus n'importe quand/comment. Et comme dit, tu ne le vois pas venir, car conforté par ton avocate qui te dit que c'est OK. Ca me rappelle un avocat qui se la pétait sur Twitter en proposant son RIB direct si tu veux monter un FAU, comme quoi ça montre bien que tu peux difficilement faire confiance à ce qu'on te dit si on peut tout acheter :/

stoddart

  • Client FAI autre
  • *
  • Messages: 33
  • 3000km de la France
Rachat de My Seedbox
« Réponse #22 le: 26 juillet 2017 à 12:11:51 »
En plus de la justice, Visa et Mastercard sont totalement soumis à ce genre "d'associations". De ce fait il est très facile de bannir ce genre de site de tous les processeurs de paiements et ainsi de les condamner à galérer.


 

Mobile View