Auteur Sujet: Google ferme ses liens de remote peering sur les IXP  (Lu 916 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 47 542
    • Twitter LaFibre.info
Google ferme ses liens de remote peering sur les IXP
« le: 10 mai 2024 à 22:08:45 »
Points d’échange Internet (type France-IX) : Google opère un changement de politique de peeiring (au niveau mondial) et ferme tous ses liens de peering à distance (remote peering).

Google reste présent sur tous les points d'échange où il est présent localement, comme France-IX Paris (40 Gb/s), Equinix Paris (20 Gb/s), France-IX Lyon (10 Gb/s), France-IX Marseille (10 Gb/s), DE-CIX Marseille (10 Gb/s) et BBIX Marseille (20 Gb/s) - un nouveau point d'échange, on en parle sur Liste des IXP (Internet eXchange Point) en France.
Note France-IX Lyon apparait sous le nom France-IX AURA sur Peering DB.

Parmi les fermetures, Anurag Bhatia (ingénieur chez Hurricane Electric) note MegaIX Berlin, BCIX and MegaIX Dusseldorf :



SOurce : X Anurag Bhatia, le 5 mai 2024

cali

  • Officiel Ukrainian Resilient Data Network
  • Fédération FDN
  • *
  • Messages: 2 404
    • Ukrainian Resilient Data Network
Google ferme ses liens de remote peering sur les IXP
« Réponse #1 le: 10 mai 2024 à 23:39:04 »
En plus de ça ils forcent les opérateurs à s'enregistrer dans leur db avec un compte Google juste pour faire une demande de peering avec aucune supervision humaine. Le point positif c'est que ça permet de voir que l'incompétence est arrivée jusqu'au cœur de cette entreprise.

jerome34

  • Abonné Bbox fibre
  • *
  • Messages: 261
Google ferme ses liens de remote peering sur les IXP
« Réponse #2 le: 10 mai 2024 à 23:48:38 »
Pourquoi font t’il cela ? L’objectif d’un service comme Google en proposent, c’est pas justement d’être présent partout avec des portes facile à ouvrir ?

Économie ?

cali

  • Officiel Ukrainian Resilient Data Network
  • Fédération FDN
  • *
  • Messages: 2 404
    • Ukrainian Resilient Data Network
Google ferme ses liens de remote peering sur les IXP
« Réponse #3 le: 10 mai 2024 à 23:53:25 »
Pourquoi font t’il cela ? L’objectif d’un service comme Google en proposent, c’est pas justement d’être présent partout avec des portes facile à ouvrir ?

L'excuse c'est la sécurité. Ce n'est normalement pas un problème lorsqu'il suffit de s'envoyer des mails.

Math

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 84
  • Maisons-Alfort (94)
Google ferme ses liens de remote peering sur les IXP
« Réponse #4 le: 13 mai 2024 à 11:52:14 »
L'excuse c'est la sécurité. Ce n'est normalement pas un problème lorsqu'il suffit de s'envoyer des mails.

Ça s'appelle de l'industrialisation : avoir un portail et de l'automatisation/orchestration quand tu gères de nombreux peering, c'est beaucoup plus vivable que de gérer une boite mail.

Ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas de supervision humaine derrière.

cali

  • Officiel Ukrainian Resilient Data Network
  • Fédération FDN
  • *
  • Messages: 2 404
    • Ukrainian Resilient Data Network
Google ferme ses liens de remote peering sur les IXP
« Réponse #5 le: 13 mai 2024 à 16:29:11 »
Ça s'appelle de l'industrialisation : avoir un portail et de l'automatisation/orchestration quand tu gères de nombreux peering, c'est beaucoup plus vivable que de gérer une boite mail.

Pas vraiment puisque Google sait répondre par mail sachant que leur système relaie systèmatiquement les messages dans leur système de tickets et que ce n'est qu'uniquement en les contactant par mail que les problèmes sont corrigés. Aussi, pour tout autre sujet inter-NOC, Google répond à ses mails sans forcer la main.

Ce n'est pas non plus une question de taille, il y a un tas de gros opérateurs qui répondent parfaitement aux mails de peering sans faire chier.

Math

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 84
  • Maisons-Alfort (94)
Google ferme ses liens de remote peering sur les IXP
« Réponse #6 le: 13 mai 2024 à 18:43:18 »
Pas vraiment puisque Google sait répondre par mail sachant que leur système relaie systèmatiquement les messages dans leur système de tickets et que ce n'est qu'uniquement en les contactant par mail que les problèmes sont corrigés. Aussi, pour tout autre sujet inter-NOC, Google répond à ses mails sans forcer la main.

Ce n'est pas non plus une question de taille, il y a un tas de gros opérateurs qui répondent parfaitement aux mails de peering sans faire chier.

La question n'est pas email vs automatisation, bien entendu que les deux cohabitent et qu'il faut des humains.

Mais quand tu commences à avoir un réseau d'une taille conséquente, si tu peux t'enlever le provisioning manuel des sessions sur les IX, c'est déjà pas mal.