Auteur Sujet: Philippe Le Grand (Ozone) à l'ARCEP  (Lu 2597 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 29 363
    • Twitter LaFibre.info
Philippe Le Grand (Ozone) à l'ARCEP
« le: 06 décembre 2013 à 23:16:55 »
Philippe Le Grand, vice président du groupe Nomotech (offre fibres vendues sous la marque Ozone) est intervenu à l'ARCEP



Voici le résumé de ce qu'il a dit :

Philippe Le Grand se félicite des 10 ans du L1425 qui permet de déployer des réseaux d’initiative public (8 avril 2004)
Il ironise en précisant que l'on peut aussi fêter les 7 ans de l'annonce de Free pour le FTTH (11 septembre 2006)

Ozone est présent dans 25 départements avec des technologies "alternatives" (autrement-dit hertzienne) et à 2% de part de marché là où il est disponible.
Ces technologies hertzienne sont temporaires et Philippe Le Grand rassure les opérateurs : Cela ne compromet pas les plans FTTH. C'est pour répondre temporairement à une attente. Ozone éteindra son réseau quand le FTTH sera déployé.

Ozone ne souhaite pas l'affrontement et souhaite être inclus dans les projets de déploiement du FTTH.
Philippe Le Grand pense que dans 20 ans, tous les français ne seront pas fibrés en FTTH et donc Ozone sera encore là pour proposer plus de débit, sur ces zones "oubliées" du FTTH.

Les solutions d'Ozone en hertzien sont des solutions qui permettent de répondre à un besoin immédiatement (2ans quand même pour déployer un réseau) qui ne pénalise pas l'avenir, ni techniquement, ni financièrement.

Philippe Le Grand explique que les petits opérateurs sont plus réactifs, car plus proche du terrain. J'ai envie de lui dire que sur le service client, des progrès semblent nécessaire chez Ozone. Il est visiblement très difficile de joindre la hotline d'Ozone => Retour Ozone FTTH sur le Réseau Cœur fibre (14)
Par contre il est vrai que les deux opérateurs qui se sont penchés sur le cas de ce malheureux client sont bien des "petits opérateurs", en l'occurrence Wibox et K-Net.

Pour voir la vidéo, c'est sur le site de l'ARCEP ici, il faut avancer à 2h46 pour Philippe Le Grand.

 

Mobile View