Auteur Sujet: Incendie OVH à Strasbourg: SBG2 complétement détruit. SBG1 détruit à 42%.  (Lu 180777 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 13 177
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Incendie OVH à Strasbourg: SBG2 complétement détruit. SBG1 détruit à 42%.
« Réponse #1008 le: 30 septembre 2021 à 19:50:04 »
Je pense que les "15,8 millions d’euros pour la mise au rebut des serveurs détruits ou endommagés par l’incendie", c'est la société de nettoyage des serveurs endommagés et les frais pour la destruction des pièces endommagées (il y a SBG1 et DG2 en entier à mettre au recyclage)

Ce n'est pas plutôt la valeur comptable résiduelle des serveurs perdus ?

Hugues

  • AS57199 MilkyWan
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 10 130
  • Paris (19ème)
    • Twitter
Incendie OVH à Strasbourg: SBG2 complétement détruit. SBG1 détruit à 42%.
« Réponse #1009 le: 01 octobre 2021 à 09:10:06 »
On sait si les serveurs étaient achetés ou en leasing / crédit bail, comme ça se fait énormément dans ce milieu ?

butler_fr

  • Client Bbox adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 560
  • FTTH orange
Incendie OVH à Strasbourg: SBG2 complétement détruit. SBG1 détruit à 42%.
« Réponse #1010 le: 03 octobre 2021 à 23:43:19 »
OVH assemble ses serveurs eux même.
A moins d'acheter chaque pièce en leasing ça me semble compliqué.

thenico

  • Expert.
  • Client OVH
  • *
  • Messages: 946
  • FTTH >500 Mb/s (13)
Incendie OVH à Strasbourg: SBG2 complétement détruit. SBG1 détruit à 42%.
« Réponse #1011 le: 13 janvier 2022 à 12:39:50 »
C'est bientôt la première AG d'OVH Groupe.
Des documents sont donc disponible  et dans le rapport des commissaires aux comptes, l'incendie est évoqué:
Citer
Dans la nuit du 9 au 10 mars 2021, un incendie s’est déclaré dans l’un des 4 centres de données
d’OVHCloud à Strasbourg, France. L’électricité ayant dû être coupée, le fonctionnement de tous les
centres de données du site a été interrompu. Le centre de données dans lequel le feu s’est déclaré a
été détruit et un deuxième centre de données n’est plus exploitable et sera démantelé. Aucun
dommage humain ou corporel n’a été subi, mais plusieurs milliers de clients ont été affectés par
l’interruption et certains ont perdu des données, la plupart d’entre eux n’ayant pas opté préalablement
pour une solution de sauvegarde proposée par notre filiale, OVH S.A.S.

L’incendie de Strasbourg pouvant être considéré comme un indicateur de perte de valeur potentiel,
OVH Groupe SA a effectué un test pour s’assurer que la valeur d’utilité des actifs détenus d’OVH
S.A.S. est supérieure à l’investissement de la société dans sa filiale. Aucune dépréciation n’a été
comptabilisée.

Et dans un autre rapport:
Citer
Dans la nuit du 9 au 10 mars 2021, un incendie s’est déclaré dans l’un des 4 centres de données d’OVHcloud à
Strasbourg, France. L’électricité ayant dû être coupée, le fonctionnement de tous les centres de données du site a
été interrompu. Le centre de données dans lequel le feu s’est déclaré a été détruit et un deuxième centre de données
n’est plus exploitable et sera démantelé. Aucun dommage humain ou corporel n’a été subi, mais plusieurs milliers
de clients ont été affectés par l’interruption et certains ont perdu des données, la plupart d’entre eux n’ayant pas
opté préalablement pour une solution de sauvegarde proposée par la Société.

L’incendie a eu les impacts suivants sur les comptes clos au 31 août 2021 :
  • Une diminution du revenu du fait de :
    • L’octroi de bons d’achat pour les clients affectés par une interruption de services pour 27,8 millions d’euros,
      dont 20,0 millions d’euros ont été utilisés sur l’exercice clos au 31 août 2021. Les bons d’achat sont
      comptabilisés en diminution du chiffre d’affaires au fur et à mesure que les services sont rendus par le Groupe
      aux clients. Le solde des bons d’achat non consommés au 31 août 2021 s’élève à 7,8 millions d’euros ;
    • L’émission d’avoirs pour interruption de service pour 5,2 millions d’euros ;
    • 2,9 millions d'euros de chiffre d'affaires perdu pour des services interrompus et non facturés aux clients.
  • Des charges non courantes (cf. Note 4.7), directement liées au sinistre, de 56,7 millions d’euros constituées :
    • De 12,5 millions d’euros de charges ponctuelles dues aux coûts de nettoyage des serveurs et d’autres
      équipements, de sécurisation du site, des procédures de rétablissement et de sauvegarde des disques, des
      procédures spécifiques de maintenance et de rémunérations incrémentales relatives à la mobilisation des
      équipes à la suite de cet incendie ;
    • D’un montant de 31,1 millions d’euros de provision (cf. Note 4.21) destinée à couvrir l’ensemble des effets
      du sinistre au titre de frais d’expertise, de frais de procédure et au titre des actions en responsabilité ;
    • Des mises au rebut de certaines immobilisations corporelles pour un montant total de 13,1 millions d’euros
      (correspondant à leur valeur nette comptable) (cf. Note 4.11).
  • L’accélération d’amortissements des serveurs impactés lors de l’incendie ;
  • Sur l’exercice clos au 31 août 2021, environ 21 millions d’euros de dépenses d’investissement en nouveaux
    serveurs de remplacement.
  • Ces coûts sont compensés à hauteur de 58 millions d’euros par l’octroi par les compagnies d’assurance d’une
    indemnité forfaitaire unique au titre des dommages causés par l’incendie.

Le Groupe prévoit par ailleurs un budget additionnel pour compléter les réparations et afin de mettre en œuvre un
plan « d’hyper-résilience ».

Se référer également aux Notes 3, 4.10, 4.13, 4.15 et 4.21 mentionnant les effets liés à l’incident de Strasbourg.

La note 4.21 indique que
Citer
À la suite de l’incendie sur le site de Strasbourg, une provision d’un montant de 31,1 millions d’euros destinée à
couvrir l’ensemble des effets du sinistre au titre de frais d’expertise, de frais de procédure et au titre des actions en
responsabilité a été constatée.

e-TE

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 1 083
  • Déville-les-Rouen (76)
Incendie OVH à Strasbourg: SBG2 complétement détruit. SBG1 détruit à 42%.
« Réponse #1012 le: 14 janvier 2022 à 10:58:34 »
a coté de ca, la grogne est toujours présente et ca commence a déposer plainte pour avoir des indemnisations... https://www.lavoixdunord.fr/1123475/article/2022-01-06/ovh-cloud-cinquantaine-d-entreprises-reclame-reparation-apres-l-incendie-d-un

butler_fr

  • Client Bbox adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 560
  • FTTH orange
Incendie OVH à Strasbourg: SBG2 complétement détruit. SBG1 détruit à 42%.
« Réponse #1013 le: 14 janvier 2022 à 11:04:44 »
Pour moi c'est simple :
- si l'entreprise avait souscrit une offre de sauvegarde (et pas juste des snapshot): OVH est en tord
- si ce n'est pas le cas : ils ne peuvent s'en prendre qu'à eux même.

e-TE

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 1 083
  • Déville-les-Rouen (76)
Incendie OVH à Strasbourg: SBG2 complétement détruit. SBG1 détruit à 42%.
« Réponse #1014 le: 14 janvier 2022 à 11:32:14 »
Pour moi c'est simple :
- si l'entreprise avait souscrit une offre de sauvegarde (et pas juste des snapshot): OVH est en tord
- si ce n'est pas le cas : ils ne peuvent s'en prendre qu'à eux même.

je pense que c'est pour celles qui avaient souscrit le système de backup qui c'est avéré être dans la salle d'à coté...

Citer
Les plaignants comptent contester la défense d’OVH Cloud qui invoquerait un « cas de force majeur ». Selon le cabinet d'avocats, « les sauvegardes back-up étaient sur le même serveur que les originales » et il n’y avait pas de système d’extinction dans le bâtiment touché par l’incendie.

Selon Les Echos, six entreprises étrangères emplyant plus de 500 personnes font partie des plaignantes, le reste étant des PME.

butler_fr

  • Client Bbox adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 560
  • FTTH orange
Incendie OVH à Strasbourg: SBG2 complétement détruit. SBG1 détruit à 42%.
« Réponse #1015 le: 14 janvier 2022 à 14:16:09 »
moi je pense que ce qu'ils appellent système de backup c'était de simples snapshots.
ou des baie de stockage avec double têtes

il faudrait avoir en détails les contrats de ses clients et les options souscrites pour le savoir.

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 129
Incendie OVH à Strasbourg: SBG2 complétement détruit. SBG1 détruit à 42%.
« Réponse #1016 le: 14 janvier 2022 à 16:36:36 »
On en a déjà débattu des dizaines de fois. Voir l'historique des 2000 messages précédents.
Les offres clairement estampillées "backup" d'OVH n'étaient pas toujours claires sur la localisation de ces backup principalement. Certains backup étaient dans la même salle. Et le client n'était pas informé de cette situation scabreuse.

Donc l'information qu'OVH fournissait sur ses offres de backup (inclues ou en option) était très insuffisante pour comprendre ce que tu achetais.
Du coup, certains clients qui attaquent OVH en justice pourraient avoir gain de cause.

Et attention aux clauses dans les contrat. Si une clause est écrite dans un contrat, elle peut très bien être jugée abusive par la justice.

Leon.

Garty

  • Client Bbox adsl
  • *
  • Messages: 15
  • Colmar (68)
Incendie OVH à Strasbourg: SBG2 complétement détruit. SBG1 détruit à 42%.
« Réponse #1017 le: 16 janvier 2022 à 10:51:39 »
Un article est paru cette semaine dans les Dernières Nouvelles d'Alsace (article payant).
Un cabinet d’avocats parisien se prépare à mener un recours collectif contre l’hébergeur informatique OVHcloud. Au moins 70 entreprises et collectivités sont engagées dans ce recours. Il s’agit de sociétés de toutes tailles et tous secteurs d’activité et de personnes publiques.
Il est précisé qu'en Alsace deux mairies prévoient de rejoindre ce recours ainsi que six entreprises dont un "très grand groupe".


e-TE

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 1 083
  • Déville-les-Rouen (76)
Incendie OVH à Strasbourg: SBG2 complétement détruit. SBG1 détruit à 42%.
« Réponse #1018 le: 16 janvier 2022 à 11:51:20 »
Un article est paru cette semaine dans les Dernières Nouvelles d'Alsace (article payant).
Un cabinet d’avocats parisien se prépare à mener un recours collectif contre l’hébergeur informatique OVHcloud. Au moins 70 entreprises et collectivités sont engagées dans ce recours. Il s’agit de sociétés de toutes tailles et tous secteurs d’activité et de personnes publiques.
Il est précisé qu'en Alsace deux mairies prévoient de rejoindre ce recours ainsi que six entreprises dont un "très grand groupe".
j'ai mis la meme chose un peu plus haut, mais en article gratuit avec lavoixdunord, c'est le meme cabinet/clients ;)