Auteur Sujet: La + grosse upgrade FTTLA d'OrneTHD : Rombas 2020  (Lu 26987 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Optix

  • AS41114 - Expert OrneTHD
  • Client Orne THD
  • *
  • Messages: 2 230
  • Strasbourg (67)
    • OrneTHD
La + grosse upgrade FTTLA d'OrneTHD : Rombas 2020
« le: 15 mai 2020 à 20:45:34 »
Hello !

Aujourd'hui je vais vous conter la plus grosse upgrade de l'histoire d'OrneTHD : la montée en débit de Rombas. Le site historique de la régie municipale de télédistribution de Rombas avait bien besoin d'un gros lifting. Prenez une bière ou un petit jus, mettez-vous bien, et on y va !


** 1. AVANT **

Au départ, les communes de Rombas, Pierrevillers, Marange-Silvange ont été raccordés en fibre optique jusqu'au site de Rombas. Il ne fallait pas se planter, une très grosse part d'abonnés convergent dessus. A mon arrivée il y a plus d'un an, voici à quoi ressemblaient les départs/arrivées coax du CMTS (l'appareil qui parle à vos modems à l'autre bout), c'était...



Ne jetons pas la pierre aux hommes qui ont oeuvrés dans ce local technique. Je n'imagine pas le stress et la pression sur les techniciens qui ont dû batailler pour rétablir en urgence les services pour palier à une panne ou à un équipement qu'ils ne pouvaient pas remplacer sur le moment. Au fur à mesure, les dépannages devenait un véritable chemin de croix, cela empirait, il fallait agir.

Le souci principal est qu'il fallait casser certaines parties du réseau pour le refaire totalement. Beaucoup de poches, de rues, étaient couplées ensemble de manière incohérente (une rue au sud de Rombas était couplé avec une rue du nord de la ville...), ce qui rendaient les dépannages plutôt sportifs. Ce couplage était fait au moyen de switchs coaxiaux actifs (càd qu'ils bouffaient du jus et de tomber en panne). Pour vous donner une idée, le couplage remontant regroupait 8 noeuds optiques sur un seul câble. Chaque switch gérait 4 troncs, donc en voulant en éteindre un, on mettait dans le noir 32 noeuds optiques, soit... plusieurs centaines d'abonnés. Décision prise : on casse tout et on refait ! :D



2e souci : le réseau d'OrneTHD est très capillaire, il y a des centaines de noeuds optiques sur le terrain (contrairement à d'autres réseaux où la fibre s'arrête au centre-ville avec 2 noeuds optiques pour des milliers d'abonnés), et chaque noeud occupe 3 brins de fibre : un pour le descendant, un pour le montant, et un pour le secours en attente. Bah mine de rien, on était vite à court de fibres disponibles dans nos câbles qui relient votre rue à la tête de réseau. Sans compter les professionnels que l'on raccorde avec une fibre dédiée. Il fallait en libérer, et vite.



** 2. APRES **

Voici une vue globale de l'installation.



Edit: schéma crée par Léon :


Passons dans le détail. Commençons par la base : le download, ce qui fait que vous avez du Très Haut Débit à la prise. Voici le CMTS remplis de cartes, et plus précisement, les fibres optiques que vous voyez, ce sont elles qui transportent vos téléchargements.




Ces fibres se terminent sur des équipements que l'on appelle des EdgeQAM. Ils vont convertir le signal optique en signal coaxial. OrneTHD a récemment su maitriser des équipements il y a moins d'un an, et ce sont des bêtes de course. Chaque câble coaxial a une capacité de 400 Mbps ! Sans cet équipement, il nous fallait une carte entière pour gérer une telle capacité. Ainsi, chaque EdgeQAM peut gérer 4.8 Gbps de trafic !





Ensuite ces câbles coaxiaux vont dans des "pavés" qui nous servent à faire notre mix de fréquences. OrneTHD couple ainsi 3 coax d'un EdgeQAM (pour obtenir 1.2 Gbps), le coax TV, et un coax pour repartir avec toutes les fréquences mixées.





Puis, ce câble coaxial qui détient votre download et la TV finit sa course dans un transmetteur optique, puis dans un EDFA (un ampli optique). Il est donc transformé en fibre optique, et part illico sur le terrain.





Une fois sur le terrain, c'est là qu'on effectue le couplage des voies descendantes des noeuds optiques de chacune de vos rues. Il n'y a aucun câble coaxial dans ces armoires (sauf pour désservir les habitations immédiates), on repart toujours en fibres. Si une rue consomme trop, on peut par exemple, bouger la fibre d'un bandeau à l'autre pour rééquilibrer la charge.





Cette opération libère beaucoup de fibres, car on ne descend plus que quelques fibres pour désservir des centaines de noeuds, car on couple en armoire de rue directement.

Passons à un sujet plus délicat qui nous a donné pas mal de fil à retordre... l'upload, vos voies remontantes.

Les voies remontantes n'ont pas bougé dans les armoires, chaque noeud optique a besoin que sa fibre remonte directement en tête de réseau. Ci-dessous, nous réceptionnons donc ces dites fibres (1 fibre = un noeud) dans cet équipement qui le convertit en coax.






MAIS MAIS MAIS... avant nous utilisions un switch coax pour coupler vos voies remontantes. On ne peut pas y déroger, nous avons trop de noeuds optiques, et trop peu de connecteurs sur le CMTS pour vos upstreams. Un couplage reste obligatoire là aussi.

Il faut savoir que cette opération est délicate. En effet, coupler des noeuds ensembles permet effectivement d'augmenter sensiblement l'upload, mais au risque qu'un noeud tombe en panne et risque de "hurler à la mort". De ce fait, les autres noeuds ne peuvent plus se faire entendre, tous les modems décrochent, même de noeuds sains. Chaque carte du CMTS est limité en nombre de connecteurs et en fréquences : est-ce qu'on donne une fréquence dédiée à chaque noeud ou bien en couple en 2x2 (chaque modem a 2 upstreams mais est couplé avec + d'abonnés), soit en 4x4, 8x8, etc.

La solution retenue a été de coupler en 2x2 avec du matériel passif (pas de jus, pas de panne). Ainsi chaque noeud est couplé avec un autre pour faire un "tronc" et se partagent 2 fréquences. Pour le coup, du vieux matériel a été dévidé de son contenu et la carasse réutilisée pour contenir l'amas de câbles et les répartiteurs.






Ces troncs, ce sont les jolis câbles multicolores qui repartent dans le CMTS pour terminer vos uploads. La boucle est bouclée...



Sur la droite de ces câbles, se trouvent 2 fibres (l'une qui descend, l'autre qui remonte) qui alimentent le CMTS en 2x 10 Gbps. L'un sur l'infra principal, et l'autre branchée sur le secours.


** 3. CONCLUSIONS **

Ces travaux étaient loin d'être simples. De grosses sueurs froides au moment des bascules abonnés, qq erreurs, du stress, des mois de travail acharnés... Mais c'est fait. Maintenant Rombas et Pierrevillers se partagent 20 Gbps de capacité, contre... 2 Gbps avant. Ah oui, c'était tendu le soir. Marange reste encore sur l'ancien CMTS encore en activité, le temps que la nouvelle tête se construise, et Silvange a déjà été migrée l'été dernier. Encore qq mois et on va pouvoir éteindre le bestiau qui va pouvoir prendre une retraite bien méritée :)

Le décablage de l'ancien infra a donc bien commencée, petite image de tout ce qui a été enlevé :D




Voilà, merci à toute la dreamteam OrneTHD qui a géré de ouf, Nico, Jordy (coaxman !), Patrice, Bernard, Gérard, Greg aussi qui m'a filé un coup de main, etc. Merci à nos abonnés pour leur patience et les encouragements qu'on a eu ici et là :)

J'espère que vous avez pris plaisir à voir le travail accompli et à me lire, excellente soirée à vous ! Nous, on continue à veiller sur vos modems :)

Cédric.

fabtra31

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 1 221
  • Tarbes (65)
    • Chaine Twitch
La + grosse upgrade FTTLA d'OrneTHD : Rombas 2020
« Réponse #1 le: 15 mai 2020 à 21:08:43 »
Je crois que tu as oublié l'image du materiel retiré ^^ mais sinon c'est impressionnant le boulot abbatu  :)

dogfood

  • Régie de Marange-Silvange (57)
  • Client Orne THD
  • *
  • Messages: 90
  • Marange-Silvange (57)
La + grosse upgrade FTTLA d'OrneTHD : Rombas 2020
« Réponse #2 le: 15 mai 2020 à 21:14:24 »
Merci c'est génial de voir ça !

Une question : j'ai cru comprendre que le coaxial qui part du modem s'arrête au poteau et part ensuite en fibre optique. Dans tes explications je vois qu'il semble y avoir à nouveau du coaxial dans les locaux qui centralisent ces fibres.  Pourquoi est-ce à nouveau nécessaire ? Est-ce que la fibre transporte un signal "spécifique" aux modem câbles qui serait différent d'un FTTH ?

Merci  :)

Optix

  • AS41114 - Expert OrneTHD
  • Client Orne THD
  • *
  • Messages: 2 230
  • Strasbourg (67)
    • OrneTHD
La + grosse upgrade FTTLA d'OrneTHD : Rombas 2020
« Réponse #3 le: 15 mai 2020 à 21:20:17 »
Une question : j'ai cru comprendre que le coaxial qui part du modem s'arrête au poteau et part ensuite en fibre optique. Dans tes explications je vois qu'il semble y avoir à nouveau du coaxial dans les locaux qui centralisent ces fibres.  Pourquoi est-ce à nouveau nécessaire ?

Parce que ça nous permet de "mixer" facilement. Par exemple, c'est là qu'on mélange les fréquences DOCSIS (data) et les fréquences TV.  Idem pour les voies remontantes, on mixe des noeuds ensembles. Si vous avez besoin de plus de capa, je peux rajouter un coax supplémentaire d'un EdgeQAM qui a encore du rab'.

Mais maintenant, on sait faire pareil en FTTH où on reste en fibre de bout en bout, sauf exception pour la TV qui arrive en coax dans le multiplexeur avec la data qui arrive déjà en fibre (qui part en fibre avec la TV dedans) et ça ressort en coax dans ton logement au bout de la prise optique pour y mettre ton téléviseur.

Francois20290

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 20
  • Lucciana (2B)
    • FrancisUniverse
La + grosse upgrade FTTLA d'OrneTHD : Rombas 2020
« Réponse #4 le: 15 mai 2020 à 21:29:46 »
Super reportage très interessant même si je n'ai pas toutes les connaissances techniques pour pouvoir tout comprendre j'ai passer un super moment a lire et regarder se reportage! J'éspère en lire d'autres! Bravo pour le taff effectué!

Cyberdom

  • Client Orne THD
  • *
  • Messages: 355
La + grosse upgrade FTTLA d'OrneTHD : Rombas 2020
« Réponse #5 le: 15 mai 2020 à 22:01:38 »
Sympa ce reportage et félicitations à toute l'équipe d'Orne THD pour tout le travail effectué.

Ces travaux étaient loin d'être simples. De grosses sueurs froides au moment des bascules abonnés, qq erreurs, du stress, des mois de travail acharnés... Mais c'est fait. Maintenant Rombas et Pierrevillers se partagent 20 Gbps de capacité, contre... 2 Gbps avant. Ah oui, c'était tendu le soir. Marange reste encore sur l'ancien CMTS encore en activité, le temps que la nouvelle tête se construise, et Silvange a déjà été migrée l'été dernier. Encore qq mois et on va pouvoir éteindre le bestiau qui va pouvoir prendre une retraite bien méritée :)
Vivement la même chose pour les autres communes.

Ptigarstheone

  • Client Orne THD
  • *
  • Messages: 241
  • Rombas (57)
La + grosse upgrade FTTLA d'OrneTHD : Rombas 2020
« Réponse #6 le: 16 mai 2020 à 14:27:05 »
Merci pour le boulot et le reportage. J'ai pas tout compris, loin de là, mais les photos sont belles ! ;D

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 667
La + grosse upgrade FTTLA d'OrneTHD : Rombas 2020
« Réponse #7 le: 17 mai 2020 à 11:44:09 »
Un immense merci, Optix, pour ce reportage, ça m'intéresse énormément.
J'adore ce genre de réseau à la fois conséquent et à taille humaine en même temps, tout en ayant un fort historique passé.
Bravo pour le travail accompli. J'imagine un peu l'effort et le casse-tête pour "comprendre" le réseau et planifier toutes les migrations sans rupture de service. J'imagine que tu as du faire énormément de tests avant les premières migrations.
J'ai plein de questions, j'espère que tu ne m'en voudras pas, je suis curieux...

Déjà, tu avais suffisamment de place dans le local, pour faire la migration progressive entre anciens et nouveaux équipements? On voit ici 5 baies, c'est pas large, c'est pas forcément évident à gérer...

le réseau d'OrneTHD est très capillaire, il y a des centaines de noeuds optiques sur le terrain (contrairement à d'autres réseaux où la fibre s'arrête au centre-ville avec 2 noeuds optiques pour des milliers d'abonnés), et chaque noeud occupe 3 brins de fibre : un pour le descendant, un pour le montant, et un pour le secours en attente. Bah mine de rien, on était vite à court de fibres disponibles dans nos câbles qui relient votre rue à la tête de réseau. Sans compter les professionnels que l'on raccorde avec une fibre dédiée. Il fallait en libérer, et vite.
[...]
Les voies remontantes n'ont pas bougé dans les armoires, chaque noeud optique a besoin que sa fibre remonte directement en tête de réseau. Ci-dessous, nous réceptionnons donc ces dites fibres (1 fibre = un noeud) dans cet équipement qui le convertit en coax.
On est d'accord que pour économiser encore plus de fibres, vous auriez pu passer à du CWDM pour les liaisons remontantes, entre les nodes et le "hub"? Mais bon, l'investissement est assez conséquent, et ça fait pas mal de choses à changer. Peux-tu stp nous expliquer si cette solution a été envisagée, et pourquoi elle a été écartée?

Ces fibres se terminent sur des équipements que l'on appelle des EdgeQAM. Ils vont convertir le signal optique en signal coaxial. OrneTHD a récemment su maitriser des équipements il y a moins d'un an, et ce sont des bêtes de course. Chaque câble coaxial a une capacité de 400 Mbps ! Sans cet équipement, il nous fallait une carte entière pour gérer une telle capacité. Ainsi, chaque EdgeQAM peut gérer 4.8 Gbps de trafic !
On est d'accord qu'il n'y a pas de switch Ethernet entre le CMTS et ses Edge-QAMs ? Et puis tu annonces 4.8Gb/s, mais tu es limité par les 4x1Gb/s des 4 liaisons Ethernet 1Gb/s SFP, non?

Pourquoi ne pas avoir localisé dans les baies les coupleurs downlink juste à côté des Edge-QAMs, dans la même baie, en alternant en hauteur 1 E-QAM, 1 chassis de coupleurs. Ca aurait permis d'utiliser des câbles coax très courts, et ça limiterait le plat de spaghetti.

MAIS MAIS MAIS... avant nous utilisions un switch coax pour coupler vos voies remontantes. On ne peut pas y déroger, nous avons trop de noeuds optiques, et trop peu de connecteurs sur le CMTS pour vos upstreams. Un couplage reste obligatoire là aussi.

Il faut savoir que cette opération est délicate. En effet, coupler des noeuds ensembles permet effectivement d'augmenter sensiblement l'upload, mais au risque qu'un noeud tombe en panne et risque de "hurler à la mort". De ce fait, les autres noeuds ne peuvent plus se faire entendre, tous les modems décrochent, même de noeuds sains. Chaque carte du CMTS est limité en nombre de connecteurs et en fréquences : est-ce qu'on donne une fréquence dédiée à chaque noeud ou bien en couple en 2x2 (chaque modem a 2 upstreams mais est couplé avec + d'abonnés), soit en 4x4, 8x8, etc.

La solution retenue a été de coupler en 2x2 avec du matériel passif (pas de jus, pas de panne). Ainsi chaque noeud est couplé avec un autre pour faire un "tronc" et se partagent 2 fréquences. Pour le coup, du vieux matériel a été dévidé de son contenu et la carasse réutilisée pour contenir l'amas de câbles et les répartiteurs.
J'ai pas compris cette partie là. Tu dis que tu n'as pas assez de ports uplink côté CMTS pour chaque node, et pourtant tu continues à coupler en 2x2, donc 2 ports CMTS pour chaque paire de node, donc je ne vois pas où ça économise, on a toujours 1 port CMTS par node. A moins qu'un port uplink CMTS ait un débit trop limité, et qu'il en faille de toute façon 2 par node pour avoir un débit correct en uplink?

J'ai pas non plus compris ce que tu montres avec les chassis custom de coupleurs 2x2. De ce que je vois, en "face avant", il y a des coupleurs 2x1 qui viennent des uplink des nodes, et ça semble repartir directement vers les coax colorés à destination du CMTS. Donc couplage 2x1 et non 2x2. J'ai certainement loupé quelque chose...

Pour finir, c'est possible d'avoir un ordre de grandeur du nombre de clients qui se partagent les 1.2Gb/s d'une fibre dowlink? Il semble y avoir ~15nodes derrière une fibre 1.2Gb/s.
Même question pour l'uplink? Quel débit partagé entre combien de clients?

Leon.
« Modifié: 17 mai 2020 à 12:08:42 par Leon »

Optix

  • AS41114 - Expert OrneTHD
  • Client Orne THD
  • *
  • Messages: 2 230
  • Strasbourg (67)
    • OrneTHD
La + grosse upgrade FTTLA d'OrneTHD : Rombas 2020
« Réponse #8 le: 17 mai 2020 à 12:25:37 »
Un immense merci, Optix, pour ce reportage, ça m'intéresse énormément.
J'adore ce genre de réseau à la fois conséquent et à taille humaine en même temps, tout en ayant un fort historique passé.
Bravo pour le travail accompli. J'imagine un peu l'effort et le casse-tête pour "comprendre" le réseau et planifier toutes les migrations sans rupture de service. J'imagine que tu as du faire énormément de tests avant les premières migrations.
Merci :)

Alors:
1) non, pas pas pu faire trop de tests. Tout ce qu'on avait en rab' était utilisé ou mort, donc c'était tendu. Les tests ont donc dû se faire en réel, en production. De toutes façons, on avait les 2 CMTS qui tournaient en parallèle ce qui nous a permis de revenir en arrière.

2) Aussi, c'est quand on a commencé à basculer (donc à débrancher) que l'on a rencontré de grosses déconvenues. Genre tu pensais débrancher un noeud, mais tu en emportes 4 d'un coup... tu cherches, tu passes des heures à chercher et finalement il y a un couplage sur le terrain que personne savait.

Citer
J'ai plein de questions, j'espère que tu ne m'en voudras pas, je suis curieux... On est d'accord que pour économiser encore plus de fibres, vous auriez pu passer à du CWDM pour les liaisons remontantes, entre les nodes et le "hub"? Mais bon, l'investissement est assez conséquent, et ça fait pas mal de choses à changer. Peux-tu stp nous expliquer si cette solution a été envisagée, et pourquoi elle a été écartée?
Des noeuds optiques CWDM ça existe, mais le prix n'est pas le même. Il n'y a pas de SFP dans les nodes, du coup tu dois commander des noeuds qui savent faire du 1470, 1450, 1430nm dans le même boitier.

Là on a pu libérer une bonne centaines de fibres qui ont servi aux downstreams et à la TV en couplant dans nos armoires de rue. Du coup on a du rab' pour raccorder des pro et étendre la commune.

Citer
On est d'accord qu'il n'y a pas de switch Ethernet entre le CMTS et ses Edge-QAMs ? Et puis tu annonces 4.8Gb/s, mais tu es limité par les 4x1Gb/s des 4 liaisons Ethernet 1Gb/s SFP, non?
Pas de switch, par contre, ce sont des SFP 1.25G et ça fonctionne très bien :)

Citer
Pourquoi ne pas avoir localisé dans les baies les coupleurs downlink juste à côté des Edge-QAMs, dans la même baie, en alternant en hauteur 1 E-QAM, 1 chassis de coupleurs. Ca aurait permis d'utiliser des câbles coax très courts, et ça limiterait le plat de spaghetti.
Parce que ce n'est pas la même fonction. On sépare le downstream et de l'upstream pour pas que les techs se trompent.

Citer
J'ai pas compris cette partie là. Tu dis que tu n'as pas assez de ports uplink côté CMTS pour chaque node, et pourtant tu continues à coupler en 2x2, donc 2 ports CMTS pour chaque paire de node, donc je ne vois pas où ça économise, on a toujours 1 port CMTS par node. A moins qu'un port uplink CMTS ait un débit trop limité, et qu'il en faille de toute façon 2 par node pour avoir un débit correct en uplink?
En fait, on passe d'une carte 20x20 (20VD, 20VR, avec 20 connecteurs VR) à une carte 48x48... avec toujours 20 connecteurs VR.

Du coup je dis à chaque connecteur "vous écoutez sur 51 MHz et 58 MHz", ce qui fait 2 VR par connecteur, relié à un câble coloré et ça part dans un coupleur 1 vers 2 pour écouter 2 noeuds optiques. D'où les 2x2, 2 noeuds ont 2 VR.

C'est la configuration la plus prudence et permet d'isoler au maxlmum les abonnés en cas de panne sur un noeud. On aurait pu faire du 4x4 avec un 2e connecteur en disant au 2e "bah écoute sur 41 et 46MHz" par ex, pour ne pas empiéter sur le 1er connecteur. Et là les modems auraient 4 VR, mais se partagent le bruit de 3 autres noeuds.


Citer
Pour finir, c'est possible d'avoir un ordre de grandeur du nombre de clients qui se partagent les 1.2Gb/s d'une fibre dowlink? Il semble y avoir ~15nodes derrière une fibre 1.2Gb/s.
Oui. Je te prends la carte 6/1 par ex. Ci dessous tu as 2 captures :
- CM : le nbre de modems sur les 1.2Gbps (c'est splitté en 3 groupes, la config Cisco m'y oblige, il faut donc additionner).


- downstreamX : l'utilisation des 3 premières fréquences (c'est pareil sur les 24 de toutes façons). Max, 50Mbps.


Donc là on a une 50taine de modems qui se partagent 1.2G. Du coup ça me fait marrer quand les gens hurlent au scandale quand des opérateurs FTTH couplent 1:64 pour 2.5G en GPON :)

Voilà, tu vois qu'en soirée, il nous reste grave de la capa.


Citer
Même question pour l'uplink? Quel débit partagé entre combien de clients?
2x 30Mbps.

CMTS22-ROMBAS#sh cable modem summary Cable 6/1/0 upstream 0 1 total
Interface                      Cable Modem                             Description
              Total Reg   Oper  Unreg Offline Wideband initRC initD initIO initO
C6/1/0/UB     2     2     2     0     0       2        0      0     0      0       

Total:        2     2     2     0     0       2        0      0     0      0     

CMTS22-ROMBAS#sh cable modem summary Cable 6/1/0 upstream 2 3 total
Interface                      Cable Modem                             Description
              Total Reg   Oper  Unreg Offline Wideband initRC initD initIO initO
C6/1/0/UB     2     2     2     0     0       2        0      0     0      0       

Total:        2     2     2     0     0       2        0      0     0      0     

CMTS22-ROMBAS#sh cable modem summary Cable 6/1/0 upstream 4 5 total
Interface                      Cable Modem                             Description
              Total Reg   Oper  Unreg Offline Wideband initRC initD initIO initO
C6/1/0/UB     11    11    11    0     0       11       0      0     0      0       

Total:        11    11    11    0     0       11       0      0     0      0   


Comment il faut le lire : premier connecteur il y a 2 modems... 2e connecteur aussi. 3ème connecteurs lui il a 11 modems :)

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 667
La + grosse upgrade FTTLA d'OrneTHD : Rombas 2020
« Réponse #9 le: 17 mai 2020 à 12:54:35 »
Merci beaucoup pour les réponses.
Des noeuds optiques CWDM ça existe, mais le prix n'est pas le même. Il n'y a pas de SFP dans les nodes, du coup tu dois commander des noeuds qui savent faire du 1470, 1450, 1430nm dans le même boitier.
J'avais vu des Nodes "Scientific Atlanta" où les 2 modules optiques (downstream et upstream) étaient amovible, même si ça ressemblait pas du tout à du SFP (modules optiques enfichables à plat, et non en longueur, et terminés par un pigtail optique). Et l'objectif était entre autre de choisir la couleur de son laser CWDM en upstream. Mais encore une fois, je comprends l'argument économique!

Citer
Du coup je dis à chaque connecteur "vous écoutez sur 51 MHz et 58 MHz", ce qui fait 2 VR par connecteur, relié à un câble coloré et ça part dans un coupleur 1 vers 2 pour écouter 2 noeuds optiques. D'où les 2x2, 2 noeuds ont 2 VR.
OK, j'ai compris: donc des coupleurs 2x1 seulement, mais 2 fréquences gérées par 1 seul coax coloré, pour 2 nodes.

Citation de: Optix
Citation de: Leon
Pourquoi ne pas avoir localisé dans les baies les coupleurs downlink juste à côté des Edge-QAMs, dans la même baie, en alternant en hauteur 1 E-QAM, 1 chassis de coupleurs. Ca aurait permis d'utiliser des câbles coax très courts, et ça limiterait le plat de spaghetti.
Parce que ce n'est pas la même fonction. On sépare le downstream et de l'upstream pour pas que les techs se trompent.
Je parle bien des coupleurs downstream et des E-QAM, donc du downstream dans les 2 cas.

Citation de: Optix
Pas de switch, par contre, ce sont des SFP 1.25G et ça fonctionne très bien
Du coup, ça n'est pas de l'Ethernet? C'est un truc propriétaire Cisco? (A moins que l'Ethernet 1.25G sur SFP existe...)

Encore une question additionnelle : de ce que j'ai compris, les Edge-QAM ont besoin d'un signal d'horloge pour être parfaitement synchronisés avec le CMTS. Par où passe ce signal d'horloge dans ton installation? Je vois un boitier d'horloge (noir 1U) juste au dessus du CMTS, mais il n'est peut-être pas relié aux Edge-QAM...

Leon.

Optix

  • AS41114 - Expert OrneTHD
  • Client Orne THD
  • *
  • Messages: 2 230
  • Strasbourg (67)
    • OrneTHD
La + grosse upgrade FTTLA d'OrneTHD : Rombas 2020
« Réponse #10 le: 17 mai 2020 à 13:32:24 »
Merci beaucoup pour les réponses. J'avais vu des Nodes "Scientific Atlanta" où les 2 modules optiques (downstream et upstream) étaient amovible, même si ça ressemblait pas du tout à du SFP (modules optiques enfichables à plat, et non en longueur, et terminés par un pigtail optique). Et l'objectif était entre autre de choisir la couleur de son laser CWDM en upstream. Mais encore une fois, je comprends l'argument économique!
Après, on a des noeuds optiques CWDM dans la commune de Joeuf, mais c'est juste un cauchemar pour nos techs, car il faut toujours garder un stock dédié dans les véhicules d'interventions et savoir lire les plans qui sont beaucoup plus complexes.

Et comme chez nous, les noeuds ça se compte par centaines, ça fait un peu chier de tout remplacer.  ;D

Citer
Je parle bien des coupleurs downstream et des E-QAM, donc du downstream dans les 2 cas.
Le couplage downstream ne se fait plus qu'en armoire de rue. Pour une armoire, on utilise 4 fibres au départ de la tête (pour 4 bandeaux qui couplent vers 32 noeuds max), au lieu d'une centaine de fibres.

Citer
Du coup, ça n'est pas de l'Ethernet? C'est un truc propriétaire Cisco? (A moins que l'Ethernet 1.25G sur SFP existe...)
Hum, écoute nous on utilise ça :
https://www.fs.com/fr/products/11774.html
C'est la première fois qu'on en utilise, je ne sais pas si ça bloquera à 1G ou au-delà, on verra ^^

Citer
Encore une question additionnelle : de ce que j'ai compris, les Edge-QAM ont besoin d'un signal d'horloge pour être parfaitement synchronisés avec le CMTS. Par où passe ce signal d'horloge dans ton installation? Je vois un boitier d'horloge (noir 1U) juste au dessus du CMTS, mais il n'est peut-être pas relié aux Edge-QAM...
Oui c'est ça, et c'est le rôle les RJ45 bleus clairs que tu vois au cul des EdgeQAM (le vert c'est le management, cf capture jointe) ;)

edit: par contre, le signal d'horloge ce n'est pas de l'Ethernet, donc impossible à transporter via un switch vers un autre site. Ils utilisent juste le standart pour réutiliser le câble RJ45, mais pas le signal à l'intérieur  :(


Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 667
La + grosse upgrade FTTLA d'OrneTHD : Rombas 2020
« Réponse #11 le: 17 mai 2020 à 14:00:47 »
Le couplage downstream ne se fait plus qu'en armoire de rue. Pour une armoire, on utilise 4 fibres au départ de la tête (pour 4 bandeaux qui couplent vers 32 noeuds max), au lieu d'une centaine de fibres.
Décidément, on a du mal à se comprendre sur ce point. Côté downstream, dans tes baies, tu as des coupleurs coax qui agrègent 3 flux issus des Edge-QAM, plus le broadcast TV, vers 1 seul fibre. Apparemment des coupleurs coax à 8 ports (4x4?). C'est ces coupleurs là que j'imaginais juste à proximité de chaque Edge-QAM; par exemple un bandeau de coupleurs juste au dessus d'un Edge-QAM, reliés avec des petits coax de 30 à 50cm pas plus. En hauteur dans une baie, en vertical, une alternance d'un Edge-QAM, et d'un bandeau de coupleurs, et ainsi de suite.





Citer
Hum, écoute nous on utilise ça :
https://www.fs.com/fr/products/11774.html
C'est la première fois qu'on en utilise, je ne sais pas si ça bloquera à 1G ou au-delà, on verra ^^
Oui, ça c'est le module optique, mais ça ne dit pas ce que transporte ce module optique comme signal, et ça s'est imposé par tes 2 équipements : Edge-QAM et CMTS. Si c'est de l'Ethernet 1Gb/s, c'est bridé à 1Gb/s même si ton module est 1.25Gb/s. Dis-moi si je raconte des bêtises...

Leon.
« Modifié: 17 mai 2020 à 17:29:08 par Leon »

 

Mobile View