Auteur Sujet: C14 : système d'archivage dans le cloud  (Lu 9144 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 564
C14 : système d'archivage dans le cloud
« Réponse #132 le: 16 mars 2017 à 20:53:00 »
Je précise qu'Online n'est pas le seul à pratiquer l'arrêt de disque dur, ou de serveurs complets, dans des datacenters.
A priori, toutes les solutions de "cold storage" à disque dur fonctionnent de la sorte.

Leon.

kgersen

  • Client Orange Fibre
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 471
  • FTTH 1Gb/s sur Asnières-sur-Seine (92)
C14 : système d'archivage dans le cloud
« Réponse #133 le: 16 mars 2017 à 22:59:15 »
Je précise qu'Online n'est pas le seul à pratiquer l'arrêt de disque dur, ou de serveurs complets, dans des datacenters.
A priori, toutes les solutions de "cold storage" à disque dur fonctionnent de la sorte.

Leon.

Je sais pas mais a prix égal ou peu différent du C14, le GoogleCloud Coldline a un temps d'accès en dessous de la seconde ("time to first byte is typically tens of milliseconds")

pas sur qu'ils fonctionnent pareil.

https://cloud.google.com/storage/docs/storage-classes

BadMax

  • Client Free adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 334
  • Malissard (26)
C14 : système d'archivage dans le cloud
« Réponse #134 le: 17 mars 2017 à 08:30:26 »
Je précise qu'Online n'est pas le seul à pratiquer l'arrêt de disque dur, ou de serveurs complets, dans des datacenters.
A priori, toutes les solutions de "cold storage" à disque dur fonctionnent de la sorte.

Leon.

C'est marrant, j'aurais dit le contraire: Online doivent être les seuls à arrêter les disques.

willemijns

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1 001
C14 : système d'archivage dans le cloud
« Réponse #135 le: 17 mars 2017 à 09:19:02 »
Le nom de "cold storage" signifie quand meme une prépondérance de FROID donc de repos...

BadMax

  • Client Free adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 334
  • Malissard (26)
C14 : système d'archivage dans le cloud
« Réponse #136 le: 17 mars 2017 à 09:45:44 »
Cold=faible fréquence d'accès par le client

"Cold Storage" est une appellation marketing, pas technique.

C'est comme C14 : ils n'ont pas utilisé de Carbone 14 :D

willemijns

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1 001
C14 : système d'archivage dans le cloud
« Réponse #137 le: 17 mars 2017 à 10:28:57 »
L'idée reste quand meme pour ILIAD d'économiser de l'energie en plus ^^

Optix

  • AS203679 NEWSOO
  • Expert
  • *
  • Messages: 476
  • Strasbourg (67)
    • Newsoo
C14 : système d'archivage dans le cloud
« Réponse #138 le: 19 mars 2017 à 10:33:54 »
De toutes façons, ce sera toujours pareil : tu économiseras toujours plus de courant si tu es capable de savoir à l'avance quelles données les gens vont vouloir.

D'habitude les gens veulent tout, tout de suite, donc il faut développer une offre qui cible un usage particulier ou, plus difficile, qui responsabilise le client en changeant son comportement pour le caler sur l'offre qui mettra plus d'efforts à attendre le temps de rapatrier ses données. C'est là qu'est toute l'astuce : soit tu stockes "bêtement" ta donnée et tu la ressors dès qu'on te sonne, ou bien tu es capable de prédire où ils vont taper pour gagner de précieuses secondes, minutes voire heures.

C'est sûr que monter une grosse salle machine qui s'allume juste qq heures/mois parce que tout le reste du mois on a constitué une liste sur un p'tit serveur de tout ce que les gens veulent récupérer, ça explosera des records d'économies de conso.  ;D

Par contre, je trouve personnellement que ce genre d'offre n'est pas encore très maîtrisée côté fournisseur, car il oblige le client à s'adapter à l'infra du fournisseur et non l'inverse. Ce n'est pas une opération transparente, ce qui pourrait être la clé d'une démocratisation de malade.

Dans mon infrastructure, j'avais mis sur pied un modèle mathématique qui permet d'arrêter d'investir au-délà d'une certaine durée de rétention (mes clients voulaient du contenu frais de qq jours à peine, avant tout, et très rapidement) car le coût marginal excédait celui de la vente marginale (autrement dit, rajouter un serveur supplémentaire coutait plus cher que les ventes supplémentaires que ça allait générer). Donc j'avais un chiffre qui me disait : "ne dépasse jamais les X jours de rétention".

QUID des jours supplémentaires pour égaler les gros géants du secteur ? Ma solution était de passer sur du cold-storage pour les vieux articles car j'avais trouvé le moyen de savoir très précisément que mon client voulait chercher, il était près à attendre, mais aucun n'était pas près à attendre plus de 5 minutes pour commencer le transfert. Donc j'ai réussi à gagner 5 minutes auprès de mon public pour rallumer des données en sommeil.

Et là c'était le drame sur le marché du cold-storage : il n'y en a aucun qui est capable de se fondre dans une infra existante (genre un montage NFS m'aurait vachement simplifié la vie), il fallait que je me coltine des jours/semaines de dev pour revoir mon SI pour savoir où je stocke, comment je rapatrie mes données (j'ai juste le filePath à la base hein) pour gérer l'API du dit-fournisseur (du coup ça me forçait aussi à rester enfermé chez un fournisseur).

Donc voilà, c'est vraiment un truc qui pourrait aider pas mal de structure selon moi. Si ça peut donner des idées à Online... :)