Auteur Sujet: Disrupt'Campus: L'Etat met 8 M€ sur les formations à l'innovation numérique  (Lu 231 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Marco POLO

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 1 254
  • FTTH 100 Mb/s sur Paris (75)
Dans le cadre d'un nouvel appel à projets du programme d'investissements d'avenir, l'Etat annonce mobiliser jusqu'à 8 millions d'euros en faveur des Disrupt'Campus, des cursus de formation courts à l'entrepreneuriat et à l'innovation numérique en mode start-up associant étroitement étudiants et entreprises.

Le programme des investissements d'avenir (PIA) livre un nouvel appel à projets. Le plan « Disrupt’ Campus », annoncé par Thierry Mandon, secrétaire d’Etat chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche, Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat chargée du numérique, et Louis Schweitzer, commissaire général à l'investissement, vise à développer les formations à l’innovation numérique et à l’entrepreneuriat, via des projets courts associant des étudiants et des entreprises. Ils servent deux objectifs : d’une part, l’expérimentation de nouveaux cursus d’enseignement supérieur permettant de mieux préparer les étudiants à l’entrepreneuriat, à l’innovation et à l’économie du numérique, et d’autre part, la transformation numérique des entreprises françaises.

Pendant plusieurs semaines, les étudiants collaborent avec une équipe dans une entreprise afin de résoudre un problème en s’appuyant sur le numérique, ses technologies et ses nouveaux modes d’innovation. L’objectif est ensuite que le projet aboutisse à une preuve de concept, typiquement un prototype logiciel ou matériel testable par des utilisateurs ou une adaptation d’un processus de l’entreprise.

Une dizaine de projets sélectionnés

Les méthodes d’enseignement basées sur les processus d’innovation seront encouragées (itérations rapides, apprentissage, agilité, souci de l’expérience utilisateur, etc.) comme la transition vers de nouveaux modèles économiques (ambition d’emblée internationale, logiques de plateformes, etc.). Un projet de ce type  peut être porté par un ou plusieurs établissements publics d’enseignement supérieur partenaires. Une entreprise privée peut être aussi partenaire (au côté d’au moins un établissement public) pour apporter soit un savoir-faire et une expérience en animation ou en innovation numérique, soit donner l’accès à ses équipements ou installations.

Cet appel à projets vise à sélectionner une dizaine de dossiers. Ces derniers pourront bénéficier d’un financement susceptible d'atteindre 8 millions d’euros. La date limite de dépôt des candidatures a été fixée au vendredi 3 février 2017 à midi.


Source: Le Monde Informatique par Véronique Arène le 22 Novembre 2016.