Auteur Sujet: Extensions pour l'auto-diagnostic de l’écoconception d’un service numérique  (Lu 4479 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 46 870
    • Twitter LaFibre.info
Un nouvel acteur dans l'auto-diagnostic d’un service numérique : https://www.eco-conception-web.com/

À noter que c'est a but lucratif : une version payante va arriver et il faut rentrer son mail pour avoir une analyse.

Ils publient deux baromètres : les 61 sites web des Parcs Naturels Régionaux et 67 Offices de tourisme.

Les meilleurs sites ont été analysées récemment, pourquoi ? Ils otn été optimisé avant un second scan ? Pourquoi ?

Les différents sites ont des services rendus différents et il n'est indiqué nulle part que les résultats sont sur une unité fonctionnelle commune.

Bref, à prendre avec de grosses pincettes, je ne suis pas fan.



vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 46 870
    • Twitter LaFibre.info
C'est à la mode de développer un outil pour noter l'éco-conception des sites web.

Encore un nouvel acteur : https://www.webkarbon.fr/

Cela ne semble pas fonctionner.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 46 870
    • Twitter LaFibre.info
Aujourd'hui, il fonctionne, le site web vérifie 15 critères. https://www.webkarbon.fr/ a été conçu par l’agence web écoresponsable Roquette.


Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 954
Pour un site complexe, est-ce qu'on est d'accord pour dire que ces outils sont beaucoup trop simplistes et inappropriés?
Parce que ces outils sont incapables de voir l'infrastructure en "back-end" du site, et cette infra peut être d'une grande complexité.

Autre sujet (qui va fâcher, désolé) : Vivien maintien lafibre.info sur un serveur 100% indépendant, hébergé par une association. Pour l'indépendance, c'est parfait.
Mais pour l'aspect "éco conception", on se retrouve avec un serveur très peu chargé une grande partie du temps, et un serveur volontairement sur-dimensionné.
Pour un petit site, on pourrait certainement consommer moins de ressources informatiques et énergétiques, dans un cloud hyper-convergé par exemple, dans des containers.
Mais à mon avis, pour un petit site comme lafibre.info, l'aspect "éco conception" n'est pas si important que ça; le serveur c'est seulement quelques dizaines de Watt au repos. Donc c'est très bien comme il est. Il ne faut juste pas se mentir à nous même.

Leon.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 46 870
    • Twitter LaFibre.info
Comment améliorer la chose ?

Si tu as des propositions, n'hésites pas.

Le but est de pouvoir toucher à terme les grands acteurs, pour qu'ils s'améliorent sur certains points.

Il n'est pas possible d'être conforme sur tous les critères, mais certains peuvent être intégrés.

Le score, c'est pour pousser les acteurs à se conformer à plus de critères.

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 954
Comment améliorer la chose ?

Si tu as des propositions, n'hésites pas.
Il faudrait juste expliquer en quelques mots les limitations de l'outil d'auto-diagnostic. Pour moi, ces outils d'évaluation ne mesurent que quelques petits critères côté interface web, et rien d'autre. Un gros "warning" sur chaque outil suffirait à expliquer ça à l'utilisateur lambda.
Sur un gros site, une grosse appli web, si tu as une architecture backend (invisible pour l'utilisateur, pour le navigateur) faite avec des dizaines d'API non optimisées, alors l'outil ne le verra jamais, et ne mesurera qu'une petite portion du problème.
C'est un peu comme si tu mesurait avec une balance qui affiche une résolution de 1g, mais qui aurait une imprécision de 100g...

Seul le concepteur du site/de l'appli web peut utiliser des outils pour estimer sa réelle consommation de ressources côté serveur et côté API-cloud.

Avec ces outils basiques d'auto-diagnostic web, beaucoup de gens, de journalistes, d'institution vont juger l'éco-conception d'un site, sans savoir réellement de quoi ils parlent, et c'est dommage je trouve.

Leon.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 46 870
    • Twitter LaFibre.info
Tu parles du référentiel général de l’écoconception des services numériques qui vient d'être mis en consultation publique ou d'un des outils d'analyse dont on parle dans les pages précédentes ?

L’Arcep et l’Arcom lancent une consultation publique sur le référentiel général de l’écoconception des services numériques

Le document en question : (cliquez sur la miniature ci-dessous - le document est au format PDF)

Ma réponse concernait le référentiel général de l’écoconception des services numériques.
Répondre au référentiel Arcep document demande de nombreuses heures (il ne vise donc pas les petits sites comme LaFibre.info).

Les petits outils d'analyse automatique, que l'on voit fleurir un peu partout, cela peut être fantaisiste.
Beaucoup se basent sur la structure du DOM pour essayer de mettre une note.

Un article : Le DOM comme métrique de suivi de sobriété du web ? La réponse est non.

Free_me

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 2 991
  • Marseille
Il faudrait juste expliquer en quelques mots les limitations de l'outil d'auto-diagnostic. Pour moi, ces outils d'évaluation ne mesurent que quelques petits critères côté interface web, et rien d'autre. Un gros "warning" sur chaque outil suffirait à expliquer ça à l'utilisateur lambda.
Sur un gros site, une grosse appli web, si tu as une architecture backend (invisible pour l'utilisateur, pour le navigateur) faite avec des dizaines d'API non optimisées, alors l'outil ne le verra jamais, et ne mesurera qu'une petite portion du problème.
C'est un peu comme si tu mesurait avec une balance qui affiche une résolution de 1g, mais qui aurait une imprécision de 100g...

Seul le concepteur du site/de l'appli web peut utiliser des outils pour estimer sa réelle consommation de ressources côté serveur et côté API-cloud.

Avec ces outils basiques d'auto-diagnostic web, beaucoup de gens, de journalistes, d'institution vont juger l'éco-conception d'un site, sans savoir réellement de quoi ils parlent, et c'est dommage je trouve.

Leon.

je suis bien d'accord.
Honnetement je pense que on devrait avoir autre chose a foutre que ce genre de betises. On dirait que vous avez recu une instruction du genre 'essayez de trouvez des trucs a ameliorer' ou quoi ?
Le site frontal, visible sur le navigateur ca represente tellement 'rien du tout' dans tout ce que ca necessite derriere que ca a devient ridicule.

A la limite un seul truc reste 'jouable' : la conso CPU necessaire sur le materiel client pour afficher le site. Là peut-etre qu'on peut etre suffisement clair sur ce qui est mesuré : l'affichage du site en local. Mais meme avec ca, un site qui sera flagué 'vert' pour l'utilisateur pourra etre 10 fois pire en realité qu'un site flagué 'rouge'.
Et attention, la conso CPU d'un site, meme sur le client, entre un PC de 2005 et un PC de maintenant.... bah je suis sur qu'il y a un rapport de 1 à 10 ou 20. Donc il faudrait que 'chacun' puisse etablir la note de chaque site avec son propre materiel....
Bref, a part ne vraiment ne rien avoir à faire d'autre... perte de temps.


vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 46 870
    • Twitter LaFibre.info
Leon parlait visiblement des outils de tests qui n'ont rien à voir avec le référentiel général de l’écoconception des services numériques qui vient d'entrer en consultation publiqiue.

Pour plus de clarté, j'ai déplacé les messages de ce dernier dans un autre sujet : L’Arcep et l’Arcom lancent une consultation publique sur le référentiel général de l’écoconception des services numériques

LAB3W.ORJ

  • Abonné Orange Fibre
  • *
  • Messages: 64
  • Alpes Maritimes (06)
    • ZW3B :-: The Web Com
Empreinte carbone de notre site préféré
« Réponse #33 le: 16 février 2024 à 14:05:49 »
Résultats carbone du site : lafibre.info

Hourra ! Cette page Web atteint une note carbone de A+


C'est plus propre que 92 % de toutes les pages Web dans le monde.

CF : https://www.websitecarbon.com/website/lafibre-info/

----

Sur un an, avec 10 000 pages vues mensuellement, lafibre.info produit 10,34 kg d'équivalent CO2.

Autant de CO2 que d'eau bouillante pour 1 402 tasses de thé 23 kWh d'énergie

Autant de C02 que 1 950 charges complètes d’un smartphone moyen.

11 milliards de bulles : Woah, ça fait beaucoup de bulles !

1 arbre : Cette page Web émet la quantité de carbone qu'un arbre absorbe en un an.

23 kWh d'énergie : C’est assez d’électricité pour parcourir 150 km avec une voiture électrique.

F-GAHX

  • Abonné Starlink
  • *
  • Messages: 74
  • Guildford (UK) /Sarcey (69)
Empreinte carbone de notre site préféré
« Réponse #34 le: 16 février 2024 à 14:14:36 »
Franchement tout le monde en a rien a foutre, on est sur un serveur qui tourne sur un DC français avec du jus globalement peu carboné,
Le site de calcul doit probablement bouffer plus.
A un moment ça devient chiant ces calculs a la con

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 46 870
    • Twitter LaFibre.info
Extensions pour l'auto-diagnostic de l’écoconception d’un service numérique
« Réponse #35 le: 16 février 2024 à 14:22:16 »
J'ai déplacé les 2 messages précédents dans le sujet dédiés à ces tests.

Je suis étonné du résultat, la page d'accueil étant lourde et peu optimisée (même si des efforts ont été faits par exemple pour alléger les images avec WebP).

Comme les nombreux outils qui font ce type de test, cela ne vaut pas grand-chose.

Vérifier l'éco-conception d'un site (ou son impact Carbonne), n'est pas automatisable et demande pas mal de travail.

Bref, je suis plutôt opposé à tous ces sites qui affichent une information après avoir fait quelques requêtes.

Pour faire des choses sur ce sujet, je vous invite à voir L’Arcep et l’Arcom lancent une consultation publique sur le référentiel général de l’écoconception des services numériques.
Ce référentiel sortira dans 2 mois, si vous souhaitez être invité à l'événement de lancement, merci de me faire signe.