Auteur Sujet: La fibre pour tous en 2022 dans le Nord – Pas-de-Calais?  (Lu 2132 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

tdamienjd

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1 553
    • Twitter @tdamienjd
La fibre pour tous en 2022 dans le Nord – Pas-de-Calais?


Son déploiement s’accélère pour régler une fois pour toutes les problèmes de débit dans les foyers du Nord et du Pas-de-Calais. Les principaux acteurs sont en ordre de marche, ils redoublent d’efforts pour raccorder les logements si possible avant la date butoir de l’année 2022.

La fibre, une capacité quasi illimitée de débit. La fin des soucis. L’accès tranquille au monde entier. Bientôt dans vos foyers, puisque tout le monde s’y met. Le gouvernement a lancé un plan fibre en 2011 afin de remplacer les lignes en cuivre actuelles et de dépasser le câble ou le satellite. La division du travail s’opère en 2013, Orange récoltant l’essentiel de la mise avec les zones les plus densèment peuplées. Sur les 1,9 million de foyers à raccorder, 1,1 million sont gérés par l’opérateur historique, celui qui détient la plupart des infrastructures télécoms.

Et chaque matin, Laurent Vitoux, le directeur régional d’Orange, signe et envoie des lettres d’engagements à des maires ou présidents de communautés d’agglomération pour leur signaler l’arrivée de la fibre, le calendrier des travaux, la marche à suivre. La zone Orange couvre 298 communes, dont 106 raccordables. «  L’objectif est de couvrir tout le monde avant 2022  », explique Laurent Vitoux. Un gros quart du travail de l’objectif est atteint avec 300 000 foyers déjà raccordables, le client pouvant déjà souscrire à un service auprès de son fournisseur d’accès.

D’autres acteurs sont engagés : SFR pour environ 210 000 foyers, des acteurs publics pour environ 700000 foyers, l’essentiel dans les zones rurales, Free en cofinancement avec Orange sur certaines zones, dont la métropole lilloise où Orange a récupéré 57 communes « SFR » (qui garde 13 communes via Covage dans la vallée de la Lys), comme il en avait déjà récupéré 65 après une remise sur le marché dans le Béthunois.

La montée vers le haut débit pour tous

L’objectif gouvernemental est de garantir un bon débit pour tous dès 2020, en montée en débit sur le réseau cuivré ou via le satellite. Un confort temporaire en attendant la fibre, et d’abord dans les communes où le débit est le plus faible d’après Orange. La France, dans le monde, fait figure d’exception pour sa politique de très haut débit. Seuls le Japon, la Corée du Sud et l’Espagne dans une moindre mesure sont capables de rivaliser. «  La fibre, estime Laurent Vitoux, tout le monde la réclame et la veut en même temps  ». Patience, elle arrive.

La fibre peut aller jusqu’à 1 000 mégabits de débit par seconde. Un foyer de quatre personnes utilise souvent moins de 100 mégabits par seconde. En ADSL, le débit moyen est compris entre 2 et 10 mégabits par seconde. Et il faut au moins 8 mégabis par seconde pour assurer un minimum de confort.


Source : Yannick Boucher, La Voix du Nord, 06/03/2018

 

Mobile View