Auteur Sujet: Communauté de communes du Nivernais Bourbonnais  (Lu 659 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 187
  • Vierzon (18)
Communauté de communes du Nivernais Bourbonnais
« le: 03 mars 2022 à 11:43:52 »
Elle arrive à la vitesse grand V


Une complexité optique qui justifie les explications des professionnels. © Droits réservés

Une attractivité supplémentaire et un désenclavement pour la localité. L’arrivée de la fibre optique est attendue avec impatience. Le point sur les différentes étapes avant son déploiement définitif d’ici fin 2022.

Mardi, le maire, Pierre Billard, recevait Daniel Barnier, préfet de la Nièvre, Didier Josso, sous-préfet chargé de la relance, Fabien Bazin, président du Conseil départemental, Yves Ribet, président de la CCNB, Gilles Bouchard, vice-président de la CCNB et Nicole Robert, maire de Toury-sur-Jour. L’idée était de présenter l’état d’avancement du réseau de fibre optique confié, il y a un peu plus d’un an, à XpFibre.

Un déploiement confié à SFR

La présentation a eu lieu devant le Nœud de raccordement optique (NRO) installé sur le parking de l’école du Bel Air. Tour à tour, Cyrille Frantz Honegger, délégué régional Altice France, Antoine Dumas, directeur régional XpFibre, Romain Déglise et Xavier Schutz, responsables collectivités XpFibre sont intervenus pour expliquer l’état d’avancement des travaux.

Peu à peu, le réseau traditionnel laissera la place à la fibre optique. L’installation se déroule en plusieurs étapes. XpFibre installe d’abord les NRO, sur lesquels sont câblés les Points de mutualisation (PM) ou armoires de rues. De là, sont branchés des Points de branchements optiques (PBO) où se connectent les opérateurs commerciaux, puis enfin les nouveaux abonnés. Saint-Pierre-le-Moûtier faisant partie de la zone AMEL (Appel à manifestation d’engagements locaux), le déploiement de la fibre optique a été confié à SFR dans le cadre d’une procédure AMEL signée le 30 janvier 2020. Cette action permet aux collectivités territoriales de solliciter des investissements privés d’opérateurs afin d’accélérer la couverture numérique des zones d’initiative publique de leur territoire. SFR a été choisi par le syndicat mixte Nièvre numérique pour raccorder au très haut débit, d’ici fin 2022, les plus de 66.000 foyers nivernais encore non inclus dans un programme de déploiement.

Les 66.000 prises vont alors s’ajouter aux 43.000 en cours de déploiement par Orange dans l’agglomération de Nevers et aux 47.000 autres du réseau d’initiative publique en construction de Nièvre numérique dans une centaine de communes. Toute la Nièvre devrait alors profiter du très haut débit d’ici fin 2022.

En conclusion, tous les représentants se sont félicités de l’avancement de travaux dans la région. Pour Pierre Billard, c’est une attractivité supplémentaire, un désenclavement pour la commune, rejoint dans ce discours par Yves Ribet qui voit également une plus grande facilité à recevoir de nouveaux habitants dans la CCNB.

Pour Fabien Bazin, ce système de déploiement fonctionne bien sous la forme investissement public/privé, depuis quarante ans. Quant à Daniel Barnier, il estime que cet élément clé du très haut débit assurera tout un avenir aux habitants des secteurs ruraux, par exemple accéder à la télé-médecine.


Source : Le Journal du Centre