Auteur Sujet: Liban: Comment fonctionnent le réseau mobile avec les coupures électriques ?  (Lu 2091 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 094
    • Twitter LaFibre.info
Je me demande comment fonctionnent les nombreux sites mobiles pour la couverture 4G+ du Liban avec les coupures électriques.

En effet la compagnie nationale EDL (Electricité Du Liban) n’assure plus que quelques heures d’électricité par jour. La production d’EDL est tombée à 800 mégawatts, soit moins de la moitié de ses capacités (1 800 mW), déjà insuffisantes lors du pic estival (3 000 mW).

Le 4 août 2020 suite à une immense double explosion au port de Beyrouth, le siège d'Electricité du Liban situé à proximité du port est complètement détruit, ainsi que le centre de commande du réseau national qu'il abritait. À l'intérieur du bâtiment, la déflagration a causé la mort de plusieurs personnes.

Dans ces conditions, comment alimenter les milliers de sites pour la couverture 4G des deux opérateurs, Touch Mobile et Alfa Mobile ?
Chaque site aurait son générateur qu'il faut régulièrement remplir les cuves ?
Cela complexifie pas mal l’installation des sites en ville si il faut prévoir systématiquement un générateur et sa cuve.




Un article de L'Orient-Le Jour du 31 juillet 2021 :


Pas de coupure d'Internet... tant que le mazout et les fonds sont disponibles, assure le ministre des Télécom

Le ministre libanais sortant des Télécoms, Talal Hawat, a affirmé samedi que le réseau Internet fixe resterait opérationnel et que les tarifs n'augmenteraient pas "tant que le mazout est disponible et que les crédits sont ouverts", deux éléments qui font cruellement défaut au Liban, actuellement en faillite.

"Nous travaillons dur et en toute transparence et nous réduisons toutes les dépenses inutiles afin d'assurer la continuité des services Internet et de télécommunications", a affirmé le ministre, rejetant tout accroissement des profits de l'État dans ce secteur à l'heure actuelle. "Le ministère n'augmentera pas les tarifs d'accès à l'Internet", a-t-il assuré, dans des propos rapportés par l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). Toutefois, les entreprises privées fournissant l'accès au réseau sont libres d'augmenter ou de baisser leurs prix. Il les a cependant appelées à "se tenir aux côtés des Libanais et à prendre en compte leurs conditions de vie, dans cette suffocante crise économique". "D'un point de vue juridique, le ministère des Télécoms ne peut que souhaiter que ces entreprises privées n'augmentent pas leurs prix par compassion avec ce qu'endurent les citoyens", a-t-il concédé, alors que le Liban sombre dans un marasme économique inédit.

Mi-juillet, M. Hawat avait déjà demandé, "l'ouverture de crédits supplémentaires pour le réseau des télécoms libanais Ogero afin de faire face à la crise", et "d'assurer l'approvisionnement en courant électrique ainsi que des pièces de rechange et le matériel de maintenance dont a besoin le réseau", soulignant que le ministère "paie les frais (de ces équipements) au taux de change du dollar sur le marché parallèle". La livre libanaise s'échange aujourd'hui à plus de 19.000 LL contre un dollar.

Les services d’Ogero ont été interrompus à maintes reprises au cours des dernières semaines en raison de la forte pression sur ses générateurs, alors que le rationnement en électricité s'accentue et perdure, faute de mazout. Le pays, qui poursuit sa descente aux enfers, connaît en effet de graves pénuries d'hydrocarbures depuis plusieurs mois.



vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 094
    • Twitter LaFibre.info
Liban: Comment fonctionnent le réseau mobile avec les coupures électriques ?
« Réponse #1 le: 12 septembre 2021 à 09:31:58 »
L'Envoyé Spécial du 9 septembre 2021 montre bien la situation au Liban :

LIBAN : UN PAYS EN FAILLITE

L’an dernier, le Liban a vécu une des pires catastrophes de son histoire. Mais le pire n’est-il pas encore à venir ? Plus d’électricité, plus d’argent dans les banques, des salaires non versés, le pays s’effondre.
Des vies sont en danger. Dans les hôpitaux, on arrête les respirateurs. Les malades sous dialyse ou atteints de cancer ne sont plus correctement pris en charge. Les médecins et les familles appellent au secours.

Notre envoyée spéciale Raphaële Schapira a vécu ces moments très éprouvants au côté de la population.
Une épreuve de plus, l’épreuve de trop ?

Un reportage de Raphaële Schapira et Guillaume Beaufils



Logan21

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 353
Liban: Comment fonctionnent le réseau mobile avec les coupures électriques ?
« Réponse #2 le: 13 septembre 2021 à 07:30:00 »
c'est triste tout ça!
que peut-on faire concrètement?

fabtra31

  • Professionnel des télécoms
  • Abonné Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 347
  • -------- Tarbes (65) -------- ↓300 Mbps ↑ 300 Mbps
    • Chaine Twitch
Liban: Comment fonctionnent le réseau mobile avec les coupures électriques ?
« Réponse #3 le: 13 septembre 2021 à 09:57:03 »
Nous, en France pas grand chose, mais on peut esperer qu'un don à medecins sans frontieres peut faire la différence... J'en fais chaque années plus ou moins gros, en fonction de mes revenus mais je trouve ca important !

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 094
    • Twitter LaFibre.info
Liban: Comment fonctionnent le réseau mobile avec les coupures électriques ?
« Réponse #4 le: 13 septembre 2021 à 12:52:54 »
Mon voisin a été trois semaines au Liban cet été voir sa famille.

A l'aéroport, ils ont coupé non seulement la climatisation (il fait chaud l'été au Liban), mais aussi les tapis roulant. Tu enregistres tes bagages et ils restent en tas, au lieu de partir derrière.

Les Libanais ont rarement des cuisinières électriques. C'est à gaz (via des bouteilles de gaz, pas un réseau enterré) et il y a aussi des pénuries de gaz: Difficile de trouver des bouteilles.
La vie est compliquée quand tu n'a plus que de l’électricité quelques heures par jour et pas de quoi faire cuire la nourriture, qui en aurait bien besoins vu que le frigo est régulièrement a température ambiante.

(photo Hasan Shaaban @hasanshaaban)

Rajouter un gros problème l'éducation sacrifiée de millions de Libanais à cela de la fermeture des écoles avec le covid19 (plus que en France qui fait le maximum pour laisser les écoles ouvertes), le ministère de l’Éducation a instauré l’apprentissage à distance selon trois modalités : télévision, en ligne et papier. Pour la rentrée 2021 (ce sera fin septembre 2021), se pose problème des frais de scolarité que nombre de famille ne peuvent plus payer. "Le ministre libanais de l’Éducation, Tarek Majzoub, a annoncé que les cours reprendraient à la fin de septembre. Ceux-ci se dérouleront en présentiel au moins quatre jours par semaine dans les établissements publics – où sont scolarisés environ 30 % des élèves du pays –, tandis que les écoles privées détermineront elles-mêmes le nombre de jours en présentiel. [...] Le ministre a annoncé une série de mesures, comme la distribution gratuite de manuels scolaires pour les élèves du public et de fournitures pour les classes de la maternelle à la troisième, la pose de panneaux solaires dans une centaine d’établissements et la mise à disposition de tests PCR." source Courrier international - Dans un Liban en crise, le flou règne autour de la rentrée scolaire du 24/8/2021.

On note les pansements (pose de panneaux solaires pour les écoles) au lieu de résoudre les problèmes de fond. Peu de Libanais pensent que les panneaux solaires seront posés. "Le ministre vit dans la république du La La Land. Les parents et les élèves sont psychologiquement détruits. Les professeurs n’ont plus de quoi manger. Il n’y a ni fuel ni essence, donc ni chauffage ni moyens de transport

Le télétravail est impossible pour beaucoup de parents faute d'électricité.

La situation économique au Liban expliquée par le Youtubuer Sébastien Koubar :


Mon sujet était plus sur les réseaux telecom au Liban, Internet en 4G fonctionne pas si mal que ça et je me demande bien comment.

fabtra31

  • Professionnel des télécoms
  • Abonné Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 347
  • -------- Tarbes (65) -------- ↓300 Mbps ↑ 300 Mbps
    • Chaine Twitch
Liban: Comment fonctionnent le réseau mobile avec les coupures électriques ?
« Réponse #5 le: 13 septembre 2021 à 13:24:25 »
Ils ont déployé comment leur réseau, ca m'impressionne vraiment !

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 094
    • Twitter LaFibre.info
Liban: Comment fonctionnent le réseau mobile avec les coupures électriques ?
« Réponse #6 le: 23 septembre 2021 à 21:35:03 »
Pour le réseau Telecom je me pose toujours la question.

Pour le réseau électrique, l'Office de l'Électricité du Liban fonctionnait bien jusqu'en 1980 (le Liban vend même de l'électricité à la Syrie). Depuis le années 1990 Le Liban connaît des coupures régulières de courant, car la demande est supérieur à la production. Face à ces coupures quotidiennes, de réseaux alternatifs locaux privés se sont développés. C'est un groupe électrogène partagé par plusieurs habitation qui permet a certains de la classe aisée d'avoir de l'électricité pendant les coupures.



En 2018, selon une étude de la Banque mondiale, entre 33.000 et 37.000 groupes électrogènes produisaient 8,1 térawattheures d’électricité et couvraient 37% de la demande d’électricité du Liban et étaient responsables de 11,4% des émissions de gaz à effet de serre dans le pays. Pour le secteur résidentiel, les générateurs de quartier fournissaient 4 térawattheures à près de 1,1 million de foyers (Source Wikipedia)

Avec la pénurie de carburant, les groupes électrogène privés sont ne peuvent fonctionner que quelques heures par jour, alors que le réseau est coupé jusqu’à 22h par jour. La situation peut encore s'graver et la compagnie étatique Electricité du Liban met en garde contre un arrêt total de la production d'électricité à la fin du mois sur l'ensemble du territoire.

La sécurité n'est pas forcément la priorité :


(source : @samer3433)


vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 094
    • Twitter LaFibre.info
Liban: Comment fonctionnent le réseau mobile avec les coupures électriques ?
« Réponse #7 le: 10 octobre 2021 à 09:18:23 »
Faute de carburant pour alimenter les centrales, la compagnie nationale Électricité du Liban (EDL) ne produit plus d’électricité.

Les deux principaux sites de production du pays étaient à l’arrêt samedi après l’épuisement des stocks de fioul.



Reportage de France24 : Le Liban est plongé dans le noir depuis plusieurs jours. La pénurie de carburant en cours dans le pays a entraîné l'arrêt des deux principaux sites de production d'électricité.


vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 094
    • Twitter LaFibre.info
La centrale de Deir Ammar (470 mégawatts, fonctionnant au gasoil) mise à l'arrêt pour cinq jours

C'est un article pas très clair. Il dit "seule centrale (actuellement) opérationnelle au Liban", donc c'est une coupure complète de l'électricité fournie par Électricité du Liban  ?

Le Liban (selon Wikipedia) a 2 centrales thermiques de Deir Ammar (470 mégawatts) et Zahrani (470 mégawatts) auxquelles s'ajoutent deux navires-centrales loués au turc Karpowership, mais on peut se demander si avec la crise les navires centrales sont encore en location.

La centrale thermique de Deir Ammar (Liban-Nord) a été mise à l'arrêt pour cinq jours pour des raisons techniques, a annoncé lundi l'organisme public Électricité du Liban (EDL), alors que le pays subit constamment un rationnement sévère en courant, aggravé par la crise économique déclenchée en 2019.

"La centrale de Deir Ammar a été mise à l'arrêt pour cinq jours afin que la compagnie Siemens effectue l'inspection nécessaire de la seule centrale (actuellement) opérationnelle au Liban", a indiqué EDL dans un communiqué, notant que cette centrale a été "fonctionnelle pendant plus 41.000 heures" depuis le début de l'année. EDL précise qu’il s’agit ici d’heures de fonctionnement équivalentes (EOH ou équivalent operating hours), soit une convention technique qui permet de quantifier les événements qui affectent la durée de vie de la turbien (comme le démarrage, par exemple). L’inspection que doit mener Siemens permettra de vérifier si la centrale pourrait encore enchaîner 2.000 EOH supplémentaires, ajoute le fournisseur public.

La centrale de Deir Ammar a été à maintes reprises mise à l'arrêt par le passé, faute de carburant. EDL a dernièrement décidé d'alterner sa production de courant entre cette centrale et celle de Zahrani (Liban-Sud) afin d'éviter que le Liban ne se retrouve à nouveau plongé dans un black-out total, ce scénario ayant eu lieu à plusieurs reprises ces derniers mois.

Le Liban a signé, il y a moins d'une semaine, un contrat avec l'Égypte et la Syrie pour importer du gaz égyptien via la Syrie, ce qui permettra au pays d'augmenter son approvisionnement en courant de quatre heures par jour. Elles s’ajouteront à celles assurées en parallèle par des mécanismes mis en place avec l’Irak et la Jordanie en fonction desquels le Liban devrait se doter d’entre 8 à 10 heures de courant en tout.


Source : L'Orient-Le Jour, le lundi 27 juin 2022

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 225
Il existe des pays où l'approvisionnement électrique est largement défaillant de manière durable, et qui pourtant font fonctionner des réseaux télécom.
Le champion du monde sur ce terrain, c'est le Nigéria. C'est le pays des groupes électrogène, il y en a partout. Chez les particuliers qui peuvent se le permettre, pour faire fonctionner des petites boutique/artisans, des immeubles de bureau, des administrations, des entreprises, etc...

Les sites télécom sont "naturellement" tous équipés de groupe électrogène. N'importe quel antenne-relais mobile en est équipé. Que ce soit en centre ville ou en pleine cambrousse.
Le carburant est beaucoup plus accessible financièrement au Nigéria qu'au Liban.

Leon.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 42 094
    • Twitter LaFibre.info
Le Nigeria le champion du monde des coupures d'éléctricité ?

Tu es sûr ?

Le Liban propose 4h d'électricité par jour, difficile de faire moins.

Maintenant, une différence avec le Nigéria, c'est que c'est un pays plus développé, donc c'est encore plus visible.

La crise au Liban ne se limite par contre-pas à l'électricité, le Liban manque de tout (carburants, médicaments, nourriture,...) ces derniers mois et fait face à une inflation extrême.

À cela, on peut rajouter la corruption et un état absent.

Pour revenir aux groupes électrogènes sur chaque antenne-relais mobile, cela doit bien compliquer l'installation. Il y a le risque de vol de carburant, les difficultés pour remplir la cuve (quand l'antenne est sur le toit d'un bâtiment, le groupe et la citerne est en haut ? en bas ?)

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 225
Salut Vivien,
Le Nigeria le champion du monde des coupures d'éléctricité ?
Tu es sûr ?
Le Liban propose 4h d'électricité par jour, difficile de faire moins.
Là-dessus, on s’est mal compris.
Je ne disais pas que le Nigéria est le champion des coupures de courant. Par contre, c’est un pays champion pour faire tourner une économie avec de très nombreuses coupures de courant quotidiennes.
C’est aussi le champion du monde des pays en terme de nombre de groupe électrogènes par habitant.

Pour revenir aux groupes électrogènes sur chaque antenne-relais mobile, cela doit bien compliquer l'installation. Il y a le risque de vol de carburant, les difficultés pour remplir la cuve (quand l'antenne est sur le toit d'un bâtiment, le groupe et la citerne est en haut ? en bas ?)
La plupart des groupes électrogènes sont enfermés dans des cages en métal pour protéger contre le vol. Pas que le vol de carburant, le vol des groupes électrogènes en eux mêmes.
Tout ça au sol et non sur les toits.
Et il y a apparemment des employés qui font la tournées des installations régulièrement. Mais le vol de carburant arrive, oui. Surtout dans ces pays où la "débrouille", les magouilles sont des sports nationaux.
A l’extrême, dans des zones de ces pays où l'électricité n'est pas (encore) déployée, on voit aussi des sites télécom sans aucune connexion électrique ni fibre. Reliés par faisceaux hertziens.
Et il arrive qu’il y ait un gardien sur place 24h/24, pour assurer la surveillance et l’entretien quotidien des installations (surtout partie groupe électrogène).

Pour finir, il faut aussi voir que dans ces pays, la densité d'antennes mobile "par habitant" est plus faible qu'en France. Si on voulait installer autant de groupes que d'antennes relais dans un pays comme la France (des dizaines de milliers de site pour chaque opérateur), ça serait sans doute ingérable, on est d'accord.

Leon.