Auteur Sujet: Next INpact est en réel danger de mort  (Lu 17587 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

doctorrock

  • Abonné Orange Fibre
  • *
  • Messages: 950
  • Draguignan 83
Next INpact est en réel danger de mort
« Réponse #84 le: 11 juin 2023 à 15:51:52 »
Commencer par le commencement, à savoir immatriculer son business dans un lieu où pour 5€ versés, on va pas t'en voler 4, ça serait pas mal je pense.

thedark

  • Abonné RED by SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 5 679
  • Réseau Covage
Next INpact est en réel danger de mort
« Réponse #85 le: 11 juin 2023 à 15:55:53 »
C'est Triste pour Next INpact. J'ai toujours aimé ce site, je suis abonné depuis des années. Je possède tous les magazines.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 47 659
    • Twitter LaFibre.info
Next INpact est en réel danger de mort
« Réponse #86 le: 15 juin 2023 à 11:32:30 »
Les vidéos, podcasts et de blogs ne résolvent pas le problème de la monétisation, sachant que la cible est une population technique majoritairement équipée de bloqueur de publicité.

[...]
Un vlog tech sur YT est rémunéré au nombres de vue même si 90% de ceux qui le regardent utilise adblock (leur vues sont toujours comptées).

J'ai demandé à un youtuber (Adrien - Linuxtricks) et pour les vues avec un bloqueur de publicité ne rapportent rien.


Par exemple voir une vidéo AVEC un bloqueur publicitaire ?
Avec le bloqueur, les revenus ne sont pas redonnés au créateur car pour le même nombre de vues, au ratio, les vidéos Trottinette et Windows (qui ont à mon avis un public moins sujet aux adblock) génèrent plus de revenus.

C'est ce que j'ai pu constater avec les stats. Les utilisateurs qui voient des vidéos Linux ont plus de "chance" d'avoir un adblock.
Ce qui explique que les vidéos "Linux" au 100 vues, génèrent 3 fois moins de revenus que les "Windows" / "Trottinette".
Sans pour autant l'affirmer


Si utilisateur YouTube premium regarde une vidéo, c'est bien monétisé :
C'est comptabilisé, mais je ne sais pas comment.
Je ne sais pas quel "montant" par utilisateur premium



kgersen

  • Modérateur
  • Abonné Bbox fibre
  • *
  • Messages: 9 143
  • Paris (75)
Next INpact est en réel danger de mort
« Réponse #87 le: 15 juin 2023 à 11:45:45 »
[...]
Un vlog tech sur YT est rémunéré au nombres de vue même si 90% de ceux qui le regardent utilise adblock (leur vues sont toujours comptées).

J'ai demandé à un youtuber (Adrien - Linuxtricks) et pour les vues avec un bloqueur de publicité ne rapportent rien.


Par exemple voir une vidéo AVEC un bloqueur publicitaire ?
Avec le bloqueur, les revenus ne sont pas redonnés au créateur car pour le même nombre de vues, au ratio, les vidéos Trottinette et Windows (qui ont à mon avis un public moins sujet aux adblock) génèrent plus de revenus.

C'est ce que j'ai pu constater avec les stats. Les utilisateurs qui voient des vidéos Linux ont plus de "chance" d'avoir un adblock.
Ce qui explique que les vidéos "Linux" au 100 vues, génèrent 3 fois moins de revenus que les "Windows" / "Trottinette".
Sans pour autant l'affirmer


Si utilisateur YouTube premium regarde une vidéo, c'est bien monétisé :
C'est comptabilisé, mais je ne sais pas comment.
Je ne sais pas quel "montant" par utilisateur premium




"Sans pour autant l'affirmer" : du coup il ne sait si c'est  la cause donc ?

Il a quel ratio mobile/desktop ? car les adbloqueurs sont bien plus rares en mobile.

trekker92

  • Abonné Free adsl
  • *
  • Messages: 1 125
Next INpact est en réel danger de mort
« Réponse #88 le: 15 juin 2023 à 12:46:36 »
Faut vraiment pas raisonner comme s'il suffisait juste de remplacer son site web pas une chaine Youtube. Ceux qui réussissent se bougent et utilisent tout les canaux et technos dispos. C'est peut-être cela qui manque a NI...

NXI, "youtubé?" // les echos... "j'en entends qui disent...."

je lis ici et là depuis quelques jours que NXI est encouragé, même presque reproché, d'avoir "raté" l'information-youtubée, vidéastisée.. J'aurais tendance à aller dans le sens inverse, et je vais expliquer pourquoi :

tout est vidéo aujourd'hui, pourtant la télé a largement perdu de sa superbe.
meme arte est tombé au raz des paquerettes quand on voit les derniers commentaires sur yt.
perso je réfléchis doucement à boycotter la plateforme : "pas cap'?" Ben ca fait quinze ans que j'ai pas remplacé la télé, elle me manque pas, alors que pourtant :

la télé a eu son essor et sa gloire dans les années 80, 90 et 2000 à mon sens, avec, comme le disait Le Laye : "vendre le temps de cerveau disponible". Je n'ai cependant pas connu les débuts de cette époque.

depuis 2010 : TNT pour tous, donc meilleure qualité mais surtout microcosme de nouvelles chaines (pertes d'audiences, franceÔ en est la symbolique), depuis 2000 l'accessibilité d'internet a très sérieusement bouffé son monopole.

En 2010, j'entendais beaucoup de remarques "whoo, t'as pas la télé??" genre extraterrestre quoi. Mais en une décennie les gens ont beaucoup changé : les gens et actifs que je croise depuis le covid ne connaissent meme plus les plus grandes chaines de la télé, et pour cause : ils l'ont plus, les nouvelles générations sont youtube/vod/netflix.

passer sur le petit écran dans les années 80, 90 ou 2000 était le prestige absolu : sélectivité drastique ou chance infime de passer devant l'objectif d'une caméra, les provinciaux avaient en tete que c'était clairement pas donné à tous ; une retraitée dans ma petite jeunesse m'avait dit que son dernier regret était de jamais avoir pu se voir magnifiée par la petite lucarne. Elle trouvait cela sensationnel. Elle n'a pas tort : Reichmann sur TF1 revendiquait bien une chaine d'émotions, sans doute un peu sensationnelle (c'est le fondement de l'audiovisuel depuis toujours). Personnellement je préfère les choses posées, réfléchies, rationnelles. La famille et les loisirs sont là pour l'émotion. Pas un écran avec des gens que je connais pas.

Cependant, le nouveau millénaire n'incarne que des menaces pour ce média (cf "défense" face au régulateur pour fusionner tf1/m6 -échec), à commencer par l'informatique/numérique/internet, qui lui en a dévoré une part monstre. La perte de qualité de certaines chaines également (j'y inclus arte, parmi d'autres) mais aussi la télé connerie (réalité, tpmp et d'autres), sans compter ce qui marque le plus : depuis dix ans, la politique prend une place de plus en plus conséquente, le petit écran s'américanise aussi. La télévision a complètement perdu de sa superbe. Les smartphones et vod feront le reste, faites leur confiance.

Les GJ nous le feront comprendre : la télé politique les saoule, n'importe qui peut passer à la télé sous réserve d'un coup de gueule énorme ou d'un simple passage à paris. Le petit écran, déjà bouffé par internet, est achevé par la vod. Il n'en reste plus grand chose. Ça se remarque à quand vous annoncez être passé sur telle chaine en rentrant chez vous. Réponse? "ok..." complété d'un silence avant d'oublier en passant à autre chose. Inimaginable dans les '90..

youtube fonctionne exactement sur le meme modèle. La qualité de certaines vidéos reste intéressante, cela arrive. Mais le putaclic observé depuis bientot dix ans, et les ados qui se filment en tshirt barbu dans sa chambre pour engranger des vues, les vidéos retirées sans préavis, la lecture automatique, me font adopter la réponse d'un commentaire nextinpact en réaction au blocage des adblock sur la plateforme : "bah on trouvera autre chose".

Suivant d'un sérieux regard l'univers du logiciel libre et des alternatives numériques, j'ai mis moins de deux ans de m'extirper de tout gafam. Il m'arrive d'aller sur yt.. une ou deux fois par mois (j'ai plus de gmail du tout). C'était tous les jours avant le covid. J'ai juste varié mes occupations, et réduit ma part de numérique au quotidien. Je pense que vu la direction que prend la plateforme, un bon bouquin ou une autre activité serait la vraie voie de sortie face à ces écrans et services qui évoluent plus vite que leur ombre. Et tout changement se fait, très souvent, dans le sens contraire, défavorable, aux habitudes des usagers, au détriment des consommateurs.

Donc voir NXI passer de l'écrit, le canal d'informations historique, réfléchi, posé, rationnel, à la télé/vidéo, de manière sans doute un peu sensationnelle, peut être sponsorisée, mais surtout émotionnelle, trop pour moi, "merci mais non merci".. Le papier, c'était bien (oui, c'est toujours mieux avant, j'ose l'affirme tout haut)

Merci d'avoir lu.

David75

  • Abonné Orange Fibre
  • *
  • Messages: 1 424
  • FTTH Orange sur Versailles (78)
Next INpact est en réel danger de mort
« Réponse #89 le: 15 juin 2023 à 12:46:59 »
Newpipe sur Android
C'est un lecteur où on peut stocker ses listes de lecture.
Par exemple une liste Plus Tard dans son compte youtube qu'on récupère et qui se synchronise dans newpipe
Très facile.

Similaire mais compliqué à paramétrer, kodi
L'avantage c'est la relation directe au compte youtube

Il y a sûrement plein d'autres outils

testing5555

  • Abonné Bbox fibre
  • *
  • Messages: 571
  • Lyon 3 (69)
Next INpact est en réel danger de mort
« Réponse #90 le: 15 juin 2023 à 16:36:45 »
Mais en une décennie les gens ont beaucoup changé : les gens et actifs que je croise depuis le covid ne connaissent meme plus les plus grandes chaines de la télé, et pour cause : ils l'ont plus, les nouvelles générations sont youtube/vod/netflix.
Pas tellement d'accord : 100% des français connaissent TF1 et M6 même sans les regarder.

Certes les audiences baissent mais entre les gros événements sportifs (coupe du monde de foot avec jusqu'à 29.4M de téléspectateurs pour la finale, ...) ou non (même le couronnement de Charles III a déjà fait 9M de téléspectateurs), les séries (jusqu'à 10M pour HPI) et les gros divertissements (the voice, koh lanta, le meilleur pâtissier, l'amour est dans le pré, ...) c'est sûr que 99+% des Français les a regardé au moins une fois dans l'année (en live ou en replay) même ceux qui passent l'essentiel de leur temps sur de la svod (et qui peuvent aussi passer par MyTF1 ou 6play)

M6 affirme même que 100% des Français a regardé au moins une de leur chaines en 2022 : https://m6pub.fr/audiences-tv-2022-puissance-contenus-groupe-m6-sexprime-ecrans/

Tu connais vraiment beaucoup de monde qui n'a regardé aucun programme de chaîne de TV (que ce soit sur sa TV ou sur un ordi/une tablette/un smartphone et pas forcément en live) au cours par ex des 12 derniers mois ? Même sur Youtube les chaînes sont présentes (Arte notamment y propose concerts et documentaires)...

kgersen

  • Modérateur
  • Abonné Bbox fibre
  • *
  • Messages: 9 143
  • Paris (75)
Next INpact est en réel danger de mort
« Réponse #91 le: 15 juin 2023 à 16:58:17 »

Donc voir NXI passer de l'écrit, le canal d'informations historique, réfléchi, posé, rationnel, à la télé/vidéo, de manière sans doute un peu sensationnelle, peut être sponsorisée, mais surtout émotionnelle, trop pour moi, "merci mais non merci".. Le papier, c'était bien (oui, c'est toujours mieux avant, j'ose l'affirme tout haut)

Merci d'avoir lu.

On n'a jamais proposer de faire que l'un ou l'autre. Mais d'utiliser les outils et plateformes ou le public est présent pour l'attirer vers le cœur du contenu qui lui peut rester l'écrit.
Tu peux très bien faire des shorts sur YT ou Tiktok pour 'attirer' vers un article intéressant sur le site.

Apres si t'es dans une logique "je reste avec mon cheval" alors que tout le monde passe a la voiture on connait le résultat d'avance.

L'autre problème de NI c'est qu'il n'est que francophone  donc par nature touche un public plus restreint.

et faut pas lire les commentaires sur yt ni les réponses sur Twitter d'ailleurs : juger ces 2 services sur cet aspect ce n'est le truc a ne pas faire.

ni juger yt sur le sommet de l'iceberg (putaclic, effet de mode, etc). Il faut voir yt comme un catalogue universel de VoD ou on trouve quasi tout, du pire au meilleur.
y'a plein de choses "réfléchi, posé, rationnel" sur yt.
En tant qu'utilisateur, comme pour Twitter, il faut se contenter de 'suivre' des gens/chaines et pas se laisser embarquer par l'algorithme de recommandation (surtout au début).

Il faut aussi 'liker' les trucs bien et "disliker" les trucs nazes mais les gens qui critiquent le plus en font le moins a ce niveau alors que cet aspect participatif est important.



Gnubyte

  • Abonné Orange Fibre
  • *
  • Messages: 1 073
  • Toulon (83)
    • HSGMII intégriste
Next INpact est en réel danger de mort
« Réponse #92 le: 16 juin 2023 à 15:28:36 »
Je suis abonné premium depuis des années, pour aussi long que j'aie ou prendre.
J'aime ce contenu.
J'ai tous les numéros du magazine.
J'ai tous les goodies.

Je ne peux pas contribuer plus, sans savoir comment les aider plus.

Que ne suis-je un nabab capital risqueur chevalier blanc !

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 47 659
    • Twitter LaFibre.info
Next INpact est en réel danger de mort
« Réponse #93 le: 22 juin 2023 à 09:23:24 »
Nouvel article : https://www.nextinpact.com/blog/69835/next-inpact-a-croisee-chemins

Next INpact à la croisée des chemins

Merci, merci et mille fois merci !

Vous avez encore été nombreux à répondre à notre appel à l’aide face à nos difficultés financières, au nom de toute la team, mille fois merci ! Quelques mécènes se sont manifestés par des donations ou des promesses. Nous avons déjà récolté 58 500 euros de dons, merci encore à tous !

L’avenir de Next INpact

Une réunion physique avec une partie de la team a eu lieu à Bordeaux la semaine dernière. Il en ressort que toute la rédaction tient énormément au projet et aux valeurs portées par Next INpact. Motivés comme jamais, ils souhaitent poursuivre l’aventure aussi longtemps que possible. Il s’agit d’un métier de passionnés qui ont à cœur d’informer, vulgariser, décortiquer et décrypter le monde numérique et ses enjeux.

Nous avons également discuté des difficultés que nous rencontrons depuis plusieurs années, et qui se sont malheureusement amplifiées depuis un an. Une situation récurrente qui amène du stress, aussi bien pour eux que pour moi. Nous avons donc abordé l’avenir de notre journal.

Trouver un repreneur à Next INpact

La question de revendre Next INpact a été soulevée, afin qu’ils puissent continuer à travailler sans être sous une épée de Damoclès. Ils m’ont clairement exprimé leur unité et leur soutien sur ce projet, il ne fait aucun doute qu’ils souhaitent continuer l’aventure.

Ces derniers temps, j’ai été approché à plusieurs reprises pour revendre la société, dont je détiens 76 % des parts. Je n'ai pour le moment donné aucune suite, mais après avoir créé et géré Next INpact pendant 23 ans, avec plus ou moins de succès, il est probablement temps que je laisse la main pour qu’elle puisse aller de l’avant.

Vous vous en doutez, c’est une décision extrêmement difficile à prendre, mais je dois avant tout penser à l'avenir du journal, des lecteurs, des journalistes, sans oublier le mien et celui de ma famille bien évidemment. Je ferai part des éventuels repreneurs à la team, notamment pour nous assurer tous ensemble de l’INdépendance éditoriale du journal.

Conserver son ADN et ses valeurs

L'objectif est de permettre au journal de rempiler pour 20 ans de plus (au moins !) tout en conservant son ADN, auquel les journalistes sont attachés, ils en seront alors les garants. Il est en effet essentiel que l’équipe dispose toujours de la liberté d’enquêter sur tous les sujets qu’ils jugent importants, sans aucune pression extérieure.

Les journalistes m’ont d’ailleurs confirmé qu’ils souhaitaient tous s’impliquer dans la suite et donner le meilleur d’eux-mêmes. J’espère vraiment que ce changement permettra d’aller de l’avant, de lancer de nouveaux projets, etc.

Quoi qu’il arrive, je serai toujours là pour partager mon expérience, et je suivrai d’un coin de l’œil l’évolution de notre journal. Une page est en train de se tourner, mais c’est pour mieux rebondir sur un nouveau chapitre, je l’espère !

Je crois en ce projet, ce qu’il apporte et son importance dans le paysage actuel.


Source : NextINpact, le mercredi 21 juin 2023 par Teuf

ppn_sd

  • Abonné RED by SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 186
  • FLG (28190)
Next INpact est en réel danger de mort
« Réponse #94 le: 22 juin 2023 à 09:28:47 »
Les donateurs seront heureux d'avoir allégé la facture du repreneur ...

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 47 659
    • Twitter LaFibre.info
Next INpact est en réel danger de mort
« Réponse #95 le: 16 août 2023 à 14:41:30 »
NextINpact est actuellement en discussions avancées avec deux repreneurs potentiels, lecteurs depuis de nombreuses années et fans de notre journal.
=> Vers de beaux jours pour Next INpact ?

Peut-être que le format d'avenir c'est plutôt les "créateurs de contenu" indépendants de vidéos, podcasts et de blogs. L'évolution des moyens de communication fait qu'un journaliste n'a plus besoin d'être au sein d'une entreprise et peut être complètement indépendant. Du moins pour cette presse spécialisée.

Il y a eu une réponse à cette demande de vidéos sur NextINpact :

Le sujet est revenu très souvent dans les commentaires : à quand Next INpact en vidéo ? Deux clans (générations ?) s’opposent : les oui et les non. Réponse courte : pas tout de suite, c’est certain ! Rappelons au passage que l'on a déjà fait des émissions vidéo par le passé avec le 14h42 (il y a déjà 10 ans…), en partenariat avec Arrêt sur Image et animées par Jean-Marc Manach.

Nous savons donc parfaitement que c’est un métier à part entière qui demande des investissements et du temps pour faire les choses correctement, deux ingrédients dont nous manquons cruellement pour l’instant. Ce n’est donc pas le moment de se lancer dans cette aventure. L’idée fait son chemin et depuis quelques mois, j’ai commencé à prendre contact avec des créateurs de contenus vidéo (youtubeurs et autres) qui partagent nos valeurs pour voir ce qu’il serait possible de faire ensemble.

La situation compliquée des derniers mois a fait passer ce projet au second plan… Mais l’idée n’est pas tombée dans l’oubli. Là encore, n’hésitez pas à nous faire part de vos retours sur ce sujet, avec des idées de personnes que l’on pourrait par exemple contacter (ou si vous êtes intéressés, envoyez-moi un message). Le « calme » relatif de l’été nous permettra surement d’avancer de notre côté en prenant de nouveaux contacts.

Les podcasts peuvent aussi être une idée, d’autant qu’ils sont plus faciles à lancer que des émissions en vidéo. On y réfléchit, mais là encore, on manque pour le moment de temps et de perspective pour avancer sereinement et se lancer dans de nouveaux projets. Si c’est simplement pour « lire » une actualité déjà rédigée, cela n’a aucun intérêt. Il faut trouver quelle plus-value ce type de format nous permettra de vous apporter ou pour toucher de nouveaux publics. Des entretiens et débats sont des exemples que l’on pourrait mettre en place. qu’en pensez-vous ?

Source : Quoi de neuf à la rédac #3 Par Sébastien Gavois, le jeudi 13 juillet 2023