Auteur Sujet: Métropole Grand Nancy  (Lu 1029 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Client SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 3 307
  • Vierzon (18)
Métropole Grand Nancy
« le: 10 février 2018 à 17:39:25 »
Déploiement haut débit pour la fibre

Orange poursuit le déploiement de la fibre optique sur les communes qui lui sont dévolues. Objectif : tous fibrés d’ici 2022 !

Jeudi, l’opérateur a symboliquement inauguré une armoire, située rue de Nancy, à Houdemont. L’occasion de faire le point avec Sabien Martin, déléguée régionale d’Orange. Un point d’étape que de nombreux habitants attendent, certains piaffant d’impatience de voir le très haut débit arriver dans leur salon.

L’an passé, après Nancy et Vandœuvre, entre autres, Heillecourt entrait dans la boucle des communes raccordables. « Là, actuellement, 83 % de la commune est « raccordable », ce qui représente un parc de 2.100 logements. Le déploiement va se poursuivre. A terme, 100 % des foyers seront éligibles à la FTTH – fiber to the Home. » C’est-à-dire la fibre arrivant dans le logement. Sur Houdemont, ce sont 75 % des habitations – soit 900 prises - qui sont actuellement raccordables. « L’étude a été achevée fin 2016 et les travaux lancés en 2017. On a bien avancé. Il nous reste, notamment, la ZAC des Egrez à traiter. » Surtout, la totalité d’Houdemont est adressable, c’est-à-dire que toutes les armoires – qui alimenteront ensuite 300 à 400 prises – ont été installées. Reste la mise en place des points d’aboutement, ces coffrets alimentant plusieurs logements qui deviendront alors raccordables, les points de branchements pouvant alors être tirés. « Pour la fin de l’année, nous aurons achevé le déploiement sur Houdemont », confirme Sabien Martin qui rappelle, au passage, que les communes fibrées par Orange le sont sur les fonds propres de l’entreprise. « Nous ne bénéficions pas de financements et autres subventions publiques. »

62.000 foyers raccordables

La suite ? L’opérateur va maintenir la cadence en poursuivant son implantation sur Ludres commencée en 2017 et où 850 logements sont déjà raccordables. « Comme pour Heillecourt et Houdemont, nous apportons également une attention particulière sur les zones d’activité. » Mais ce n’est pas tout puisque Dommartemont sera 100 % adressable pour fin 2018. Saint-Max devra attendre le second semestre, tout comme Essey-lès-Nancy, pour voir la première armoire arriver. Des armoires mutualisables qui seront, par la suite, ouverts aux autres opérateurs. Sur ces communes, des premiers clients devraient être raccordables d’ici la fin de l’année. « Nous sommes satisfaits du rythme tenu. Nous sommes dans les temps. Les phases en amont, c’est-à-dire les dialogues avec les élus, se sont bien passées. On a pu échanger avec les maires sur les priorités sur chacune des communes que nous avons à traiter et les études géomarketing ont été bouclées. En général, priorité est donnée aux quartiers dits en souffrance, ceux ne bénéficiant pas du haut débit. Ce sont ceux-là qui sont fibrés dans un premier temps, mais cela ne veut pas forcèment dit que toute la commune sera traitée dans la foulée. Mais elle le sera, quoi qu’il arrive, à terme. »

D’ici la fin 2020, toute la Métropole sera adressable et en 2022, tous les foyers seront raccordables. Actuellement, l’opérateur a un parc de 62.000 foyers raccordables sur la zone AMII - Appel à Manifestation d’Intention d’Investissement - du Grand Nancy répartis sur neuf communes, dont 35.000 sur Nancy. Que ce soit sur le réseau métropolitain ou sur celui déployé par Orange, la fibre optique est une réalité.

Yannick VERNINI


Source : http://www.estrepublicain.fr/edition-de-nancy-ville/2018/02/10/deploiement-haut-debit-pour-la-fibre#0_0

Nh3xus

  • Réseau Deux Sarres (57)
  • Client K-Net
  • *
  • Messages: 2 688
  • Sarrebourg (57)
Métropole Grand Nancy
« Réponse #1 le: 10 février 2018 à 20:57:42 »
Mais que fait LICOPAFOGN  :D