Auteur Sujet: Fibre 1 à 10Gbps à Paris  (Lu 9911 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Mediactive Network

  • AS197133 Officiel Mediactive Network
  • Expert
  • *
  • Messages: 163
  • Alexandre
    • www
Fibre 1 à 10Gbps à Paris
« Réponse #12 le: 03 mars 2013 à 14:54:40 »
Si les réseaux FTTH se déploie bien, si la mutualisation fonctionne bien, et si tous les opérateurs jouent le jeu, alors je pense que les tarifs de fibre pro vont baisser fortement. Je pense que tout le monde y gagnerai. Mais je ne suis pas certain que tous les acteurs soient assez intelligents pour jouer le jeu.

Je suis certain que si Mediactive (ou tout autre petit opérateur parisien) pouvait accéder à de la fibre FTTH dégroupée, ils feraient une offre beaucoup plus intéressante, surtout en "Frais d'accès au service".

D'ailleurs, est-ce que quelqu'un sait si les offre de "fibre noire" de bout en bout (liaison louée optique non allumée) qui empruntent un réseau FTTH, auprès des 2 gros opérateurs, sont sensiblement moins cher que les offres de fibre noire classique?
Sinon, c'est livré avec combien d'adresses IP?

Leon.

Il faut considérer que très peu d'opérateurs commercialisent de la fibre "noire" (une paire de fibre dédiée par client). Economiquement c'est beaucoup plus intéressant pour les opérateurs de mutualiser une paire pour X clients. C'est pourquoi les offres fibres plafonnent à 100 ou 200mbps.
C'est aussi compréhensible techniquement dans la mesure ou les câbles déployés dans les égouts sont généralement des 256 ou des 512 FO (soit 128 paires ou 256 paires).
S'il fallait dédier une paire à chaque client il faudrait des milliers de câbles et la place occupée serait ingérable (certains passages sont déjà saturés).
A l'autre bout, ça veut aussi dire un port fibre pour chaque client sur le réseau (dans le cas de paires dédiées).

Il faut voir l'offre fibre noire comme une offre à part et pas du tout comparable aux offres de fibre optique "commerciales". C'est une solution qui s'adresse clairement aux entreprises qui doivent échanger des volumes de données très importants en toute sécurité (notamment dans le cas de sauvegardes externalisées ou de synchronisation de serveurs sur plusieurs sites ou en datacenter). Pour l'accès internet, c'est certain que c'est confortable mais soyons réaliste, aucun serveur ne répond à cette vitesse en face :)
Cela permet surtout de garantir un bon débit à chaque utilisateur lorsqu'ils sont nombreux en simultanés depuis le réseau du client (50, 100, 500, 1000 utilisateurs voire plus). A 1250EHT, c'est économiquement imbattable pour les entreprises qui ont ce genre de besoin.

Nous pouvons jouer sur la mutualisation lorsque plusieurs entreprises dans un même bâtiment demandent le raccordement à notre réseau. On peut diviser le prix par 2 à partir de 3 ou 4 abonnés. Soit chacun a sa propre paire de fibre soit on fait du multiplexage soit on allume à 10Gbps que l'on split ensuite en N x 1Gbps.

Nous attribuons 1 adresse IP. Les /30 /29 /28... sont en option.


vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 27 071
    • Twitter LaFibre.info
Fibre 1 à 10Gbps à Paris
« Réponse #13 le: 03 mars 2013 à 15:39:35 »
Et je précise que chez Orange, SFR et Bouygues Telecom, les 3 opérateurs à faire du FTTH grand public et de la fibre pour les entreprises, les réseaux sont distincts.
Free ne fait que du grand public aujourd'hui.

Il n'y a pas de mutualisation entre le FTTH grand public et la fibre pour les entreprises hormis des locaux (NRO).

Je publie ce soir des photos de ma visite du NRA/NRO : on voit bien que c'est deux réseaux complètement différents.

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 836
Fibre 1 à 10Gbps à Paris
« Réponse #14 le: 03 mars 2013 à 16:29:33 »
Je me suis visiblement mal exprimé dans mon précédent post. Je sais bien qu'une liaison 1Gb/s entreprise est sur une fibre dédiée, contrairement aux 100Mb/s en GPON qui va chez le particulier.

Mais si une zone géographique est déjà déployée en FTTH, alors un opérateur peut facilement utiliser les infrastructures déployées pour raccorder des entreprises. Le génie civil est déjà fait, et il me semble tout à fait possible d'utiliser les sur-capacités en fibre des câbles optiques pour faire des offres de fibre noire à cout plus attractif. Bref, exactement comme le propose Completel dans les zones où Numéricâble offre du 100Mb/s!

Pour moi, le déploiement massif de fibre pour les particuliers fera forcèment baisser les couts des offres entreprises pour les opérateurs, dans les zones couvertes en FTTH. Donc si les opérateurs ne font pas baisser le tarif de leurs offres entreprise, c'est qu'il y a un problème.

Et je précise que chez Orange, SFR et Bouygues Telecom, les 3 opérateurs à faire du FTTH grand public et de le fibre pour les entreprises, les réseaux sont distincts.

Il n'y a pas de mutualisation entre le FTTH grand public et la fibre pour les entreprises hormis des locaux (NRO).

Je publie ce soir des photos de ma visite du NRA/NRO : on voit bien que c'est deux réseaux complètement différent.
OK pour les équipements actifs, c'est logique.
Mais tu veux dire que même les câbles sont différents?  En cuivre, les liaisons louées empruntaient exactement les mêmes câbles que les lignes téléphoniques des particuliers. Je ne vois aucune raison pour faire différemment.

Leon.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 27 071
    • Twitter LaFibre.info
Fibre 1 à 10Gbps à Paris
« Réponse #15 le: 03 mars 2013 à 16:46:21 »
Oui les cales sont différents, ils n’arrivent pas au même endroit dans le NRO et les fibre pour le FTTH n'ont pas la possibilité de partir autre-part que l'ONT qui est a coté.

Arrivée de la fibre pour les entreprises Orange :


Plusieurs travées plus loin, l'arrivée de la fibre pour le FTTH Orange, tout est soudé :


Elles sont raccordées directement aux OLT qui est dans la baie voisine :

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 836
Fibre 1 à 10Gbps à Paris
« Réponse #16 le: 03 mars 2013 à 17:45:20 »
Mais quel est l'intérêt de procéder ainsi? A part pour faire payer plus cher les entreprises... Une entreprise isolée au milieu d'une zone FTTH va payer très très cher en "frais de raccordement", si c'est comme tu le dis! Clairement, je trouve ça idiot.
Encore une fois, les liaisons louées sur cuivre empruntent les mêmes câbles que les lignes téléphoniques.

Leon.

kgersen

  • Client Orange Fibre
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 714
  • FTTH 1Gb/s sur Paris (75)
Fibre 1 à 10Gbps à Paris
« Réponse #17 le: 03 mars 2013 à 17:55:26 »
ce qui me gene dans tout ca, c'est le melange lien client-operateur et acces internet dans un seul prix.

il y a 2 choses distinctes la dedans:

Le lien fibre entre le client et l'opérateur (dédié ou mutualisé) qui lui a débit donné, généralement garanti avec un SLA determiné.

ensuite le transit que peut faire le client vers Internet, qui lui souvent est partagé avec tout les autres clients et pas garanti (mais peut etre provisionné au niveau des peerings). c'est ce point qui souvent est obscure et determine "l’honnêteté" des opérateurs.

c'est vraiment 2 choses distinctes qui sont très bien 'mélangées' dans les offres grand public de façon a noyer le poisson comme on dit.

mais en pro ca devrait pas l'être. il devrait y avoir 2 abonnements, un pour lien a 1Gbps vers le datacenter de l’opérateur, un pour l'acces a Internet depuis ce datacenter (en passant par le lien du 1er abonnement).

c'est d'autant plus critique pour les clients qui vont héberger des machines dans le datacenter: il peuvent avoir besoin d'1Gbps vers le datacenter mais pas autant vers Internet.

a l’époque ou je faisais de l'avant vente technique la dessus, on distinguait bien les 2 choses. c'est important et ca clarifie nettement les couts. (mais c'etait pas des petites PME non plus en face).

d'ailleurs je me demande si, a terme, même le grand public ne devrait pas avoir 2 abonnements distincts: le lien physique avec son débit propre, le lien "logique" (transport) avec Internet (voir plusieurs différents). on risque d'en arriver la un jour.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 27 071
    • Twitter LaFibre.info
Fibre 1 à 10Gbps à Paris
« Réponse #18 le: 03 mars 2013 à 18:48:58 »
J'ai rajouté des photos a mon précédent post, issues d'un reportage qui arrive dans quelques heures.

kgersen, dans ton cas comment facturer le transit IP ?

Au 95 percentil avec un tarif de 10€/mb/mois ?

thenico

  • Expert.
  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 760
  • FTTH >500 Mb/s et FTTLA 100 Mb/s (13)
Fibre 1 à 10Gbps à Paris
« Réponse #19 le: 03 mars 2013 à 19:40:56 »
Mais quel est l'intérêt de procéder ainsi? A part pour faire payer plus cher les entreprises...

C'est pour rajouter une "impossibilité technique" à la demande d'ouverture d'un abonnement grand public sur une fibre d'un câble OBS (12 FO).


Mediactive Network

  • AS197133 Officiel Mediactive Network
  • Expert
  • *
  • Messages: 163
  • Alexandre
    • www
Fibre 1 à 10Gbps à Paris
« Réponse #20 le: 03 mars 2013 à 20:09:40 »

...mais en pro ca devrait pas l'être. il devrait y avoir 2 abonnements, un pour lien a 1Gbps vers le datacenter de l’opérateur, un pour l'acces a Internet depuis ce datacenter (en passant par le lien du 1er abonnement).

c'est d'autant plus critique pour les clients qui vont héberger des machines dans le datacenter: il peuvent avoir besoin d'1Gbps vers le datacenter mais pas autant vers Internet.

Tout à fait d'accord. Ce sont 2 choses différentes dans le cas de la fibre noire et il faut les dissocier dans le prix.
Le problème est que c'est difficile à expliquer au client qui ne maitrise pas les aspects techniques et qui va forcèment comparer avec une offre d'un autre opérateur qui "package" pour rendre son offre "accessible" aux clients qui ne veulent pas se poser trop de questions.

Quant à la mutualisation des infrastructures et réseaux de fibres, c'est très courant.
Presque tous les opérateurs font appel à d'autres opérateurs pour certains tronçons de leurs réseaux.
Ce sont en fait des relations purement commerciales (chaque opérateur à une "division opérateurs" pour travailler avec les "confrères").
Soit ils louent des paires de fibres noires soit, et c'est la majorité des cas, des waves (multiplexage sur une paire). Pour autant les tarifs pratiqués entre opérateurs sont encore loin de permettre une baisse significative des prix pour les clients finaux.
Pour les adductions en immeuble, l'ARCEP impose que les opérateurs donnent accès à leur réseau, mais la aussi c'est soumis à négociations commerciales...

Ce métier est passionnant tant les combinaisons techniques et stratégiques sont nombreuses :)

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 28 697
  • FTTH 300Mbps sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Fibre 1 à 10Gbps à Paris
« Réponse #21 le: 03 mars 2013 à 21:04:23 »
C'est aussi compréhensible techniquement dans la mesure ou les câbles déployés dans les égouts sont généralement des 256 ou des 512 FO (soit 128 paires ou 256 paires).
C'est pas plutôt en modulo 12 les câbles de fibre optique (ou modulo 6, plutôt pour les petites capacités) ?

En égout côté FTTH on trouve du 72FO au 864FO (Free) en passant par le 3x144FO (SFR).

D'ailleurs, est-ce que quelqu'un sait si les offre de "fibre noire" de bout en bout (liaison louée optique non allumée) qui empruntent un réseau FTTH, auprès des 2 gros opérateurs, sont sensiblement moins cher que les offres de fibre noire classique?
Mais si une zone géographique est déjà déployée en FTTH, alors un opérateur peut facilement utiliser les infrastructures déployées pour raccorder des entreprises. Le génie civil est déjà fait, et il me semble tout à fait possible d'utiliser les sur-capacités en fibre des câbles optiques pour faire des offres de fibre noire à cout plus attractif. Bref, exactement comme le propose Completel dans les zones où Numéricâble offre du 100Mb/s!
Je ne suis pas convaincu que ce soit le même SLA de vendu. J'ai des doutes quant à l'existence d'une GTR4 pour de la FON sur un réseau FTTH.

Mediactive Network

  • AS197133 Officiel Mediactive Network
  • Expert
  • *
  • Messages: 163
  • Alexandre
    • www
Fibre 1 à 10Gbps à Paris
« Réponse #22 le: 03 mars 2013 à 21:44:29 »
C'est pas plutôt en modulo 12 les câbles de fibre optique (ou modulo 6, plutôt pour les petites capacités) ?

En égout côté FTTH on trouve du 72FO au 864FO (Free) en passant par le 3x144FO (SFR).

Exact. Le raccourcis pour imager était erroné. Merci :)

Mediactive Network

  • AS197133 Officiel Mediactive Network
  • Expert
  • *
  • Messages: 163
  • Alexandre
    • www
Fibre 1 à 10Gbps à Paris
« Réponse #23 le: 04 mars 2013 à 06:15:26 »
Dernier point qui a son importance pour les entreprises pour lesquelles la connectivité est un enjeu stratégique et pour lesquelles il faut garantir une redondance complète, nous mettons en place des doubles adductions :

- 2 entrées fibre dans le bâtiment lorsque c'est possible

- au minimum deux chemins de fibres distincts dans les égouts (un chemin vers l'un de nos points de concentration et un autre chemin sans tronçons partagé vers un autre)
  Typiquement : une fibre vers notre propre DC Paris 10 et une autre vers TH2 ou Equinix selon la distance
  Cela protège des risques de coupure d'une fibre (fibre sectionnée lors de travaux), même si c'est très rare et de l'indisponibilité d'un routeur ou d'un DC.

Les équipements de routage et les points de sortie vers le réseau internet étant de fait doublés, le taux de disponibilité garanti est de 99,999% (le 100% n'existe pas).

Et si le client ne les a pas, nous fournissons et manageons les routeurs / firewall qui lui sont dédiés et qui sont également en redondance.

 

Mobile View