Auteur Sujet: Communauté de communes Mayenne Communauté  (Lu 4482 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 217
  • Vierzon (18)
Communauté de communes Mayenne Communauté
« le: 18 février 2021 à 17:17:47 »
Nord-Mayenne. La fibre optique aurait été volontairement dégradée

Dimanche 7 février, plus de 500 foyers de communes du nord-Mayenne ont été privés de fibre optique. La dégradation serait volontaire, Mayenne Fibre a déposé plainte.



La fibre optique aurait été dégradée volontairement dans le nord-Mayenne. | OUEST FRANCE

« Ce serait une dégradation volontaire », lance Alexis Menvielle, directeur général adjoint de Mayenne Fibre, sans en savoir davantage : « Nous laissons la gendarmerie déterminer les causes de cet incident ».

L’entreprise chargée du déploiement de la fibre dans le département a déposé plainte à la suite d’un « incident majeur ». Dimanche 7 février 2021, 580 foyers de communes du nord Mayenne (Martigné-sur-Mayenne, Sacé, Commer, Mayenne et La Bazouge-des-Alleux) ont été privés de fibre optique.

Difficile pour l’heure de chiffrer le dommage financier qui, d’après le directeur adjoint de Mayenne Fibre, sera « considérable. Il s’élèvera probablement à plus de 100 000 €. Mais la priorité est avant tout de rétablir le réseau. »

Ce jeudi 18 février 2021 au matin, 70 personnes étaient encore coupées de la fibre « Le réseau devrait être rétabli dans la journée », conclut Alexis Menvielle.


Source : Ouest-France

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 44 539
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Communauté de communes Mayenne Communauté
« Réponse #1 le: 19 février 2021 à 10:52:07 »
Martigné : le sous-traitant d'Orange se venge en sabotant l'installation fibre https://actu.fr/pays-de-la-loire/martigne-sur-mayenne_53146/martigne-le-sous-traitant-d-orange-se-venge-en-sabotant-l-installation-fibre_39621531.html
https://x.com/CDLM53/status/1362695113378512897


Martigné : le sous-traitant se venge de son employeur en sabotant l'installation de fibre optique

Les gendarmes de Mayenne ont procédé à l'interpellation d'une personne qui aurait coupé des câbles de fibre optique dans une armoire RNO à Martigné-sur-Mayenne.

Dimanche 7 février 2021, 500 foyers du secteur de Martigné-sur-Mayenne ont été informés d’un problème sur le réseau de fibre optique. Des dégradations volontaires en étaient à l’origine.

Après une enquête de la gendarmerie de Mayenne, épaulée par la brigade de recherches de Mayenne et des enquêteurs de Laval, un ancien salarié d’un sous-traitant d’installation de la fibre optique a été interpellé en Loire-Atlantique (44). « Il a reconnu avoir coupé des câbles de fibre optique car il s’était senti lésé par son employeur », indique le Capitaine Savineau, commandant de la compagnie de gendarmerie de Mayenne.

Lignes rétablies

Le prévenu sera convoqué au tribunal pour répondre de ses actes en mars.

Si la grande majorité des clients touchés à Martigné-sur-Mayenne, Sacé, Commer, et La Bazouge-des-Alleux ont retrouvé leur connexion internet au fur et à mesure de la semaine, jeudi 18 février, 70 foyers étaient toujours privés d’Internet. Les réparations devraient être achevées ce vendredi 19 février.

Le préjudice de ces dégradations s’élèverait à plus de 100 000 €.  « Un incident de cette ampleur est le premier en Mayenne, mais le réseau est récent, indique Alexis Menvielle, directeur général adjoint de Mayenne Fibre. Toutes les équipes sont mobilisées, on recevra la facture plus tard. »

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 217
  • Vierzon (18)

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 217
  • Vierzon (18)
Communauté de communes Mayenne Communauté
« Réponse #3 le: 04 avril 2022 à 08:25:25 »
Mayenne : l'installation de la fibre s'est mal passée

L’installation de la fibre optique chez Blandine Manoury ne s’est pas déroulée comme elle l’aurait souhaité.



Le câble de la fibre optique court sur la façade et passe par la fenêtre de la cuisine. (©CDLM)

Blandine Manoury est désappointée. Le 3 mars dernier, deux techniciens diligentés par son opérateur téléphonique sont venus à son domicile, rue Maurice Ravel à Mayenne, pour installer un boîtier fibre optique.


Citer
Ils ont commencé par m’expliquer qu’ils ne pouvaient pas faire passer le câble dans la gaine existante qui est dans le grenier. Je ne suis pas spécialiste, je leur ai fait confiance puisque c’est leur travail. Ils m’ont simplement dit : on va passer par l’extérieur.

Blandine Manoury

Convaincue du bien-fondé de cette démarche, elle vaque à ses affaires dans son bureau jusqu’au moment où les techniciens lui demandent à quel endroit ils doivent percer un trou dans sa cuisine pour faire passer le câble à l’intérieur. « Je n’ai pas vu immédiatement l’installation à l’extérieur. Mais quand j’ai vu comment ils s’y prenaient à l’intérieur, je me suis dit c’est du boui-boui… » Le câble courait tout le long de sa cuisine, collé au pistolet à colle sur sa tapisserie posée il y a à peine deux ans. « Tout est à refaire. »

Le câble court sur deux façades

Le boîtier a été installé au-dessus du radiateur, alors même qu’une prise téléphonique se trouve quelques centimètres plus loin dans le renfoncement d’une niche.

Et à l’extérieur, le résultat final est déplorable. « Le câble court au milieu de deux de mes façades, à hauteur d’enfants. Ils n’avaient pas d’échelle assez haute pour le placer sous le cache-moineaux, ni assez long de fil, m’ont-ils expliqué. Le pistolet à colle ne fonctionnait pas sur le crépi alors ils ont fait 19 trous pour fixer le câble avec des serre-fils autobloquants. »



Le câble court sur deux façades de la maison de Blandine Manoury.

Étude de la faisabilité du chantier

Blandine Manoury, qui ne peut que constater les dégâts, fait alors part de son étonnement aux professionnels.


Citer
L’un des techniciens m’a répondu qu’il ne l’avait pas fait sur la façade principale, qu’au moins ce n’est pas visible de la rue et que j’avais la fibre.

Ce dernier élément n’est pas non plus probant pour Blandine Manoury chez qui le téléphone fixe ne fonctionne pas et qui rencontre des difficultés avec la télévision.

La Mayennaise ne compte pas en rester là. « J’ai appris depuis que ce sous-traitant de Mayenne fibre est payé à la prise installée. Plus ils en posent, mieux ils sont payés alors ils ne s’embarrassent pas quand ils voient qu’ils ont affaire à des novices. » Et ça, Blandine Manoury ne veut plus que ça se produise. « Je veux informer les gens des manières de ces sous-traitants pour qu’ils ne se fassent pas avoir à leur tour. Un premier technicien aurait dû vérifier la faisabilité du chantier et m’informer des travaux à effectuer avant l’installation de la fibre. Personne ne me l’a dit. Mon opérateur téléphonique m’a indiqué à deux reprises que je n’avais rien à faire et que le technicien se chargerait de tout. »

De son côté, Julien Montaufier de Mayenne fibre, confirme : « les clients et le prestataire doivent s’entendre au préalable sur le parcours du câble. Dans ce cas précis, l’opérateur téléphonique est en attente d’une replanification d’intervention par son prestataire. »

Dans l’espoir de remettre sa maison dans son état initial, Blandine Manoury a fait appel à son assurance. Un expert doit se déplacer pour constater les dégâts. « J’ai aussi pris contact avec l’UFC Que choisir, et la mairie. »


Source : Le Courrier de la Mayenne, écrit le 3 avril 2022 par Anne-Laure Retailleau.