Auteur Sujet: Banc d'essai : les processeurs à double coeur  (Lu 2448 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

lepalois

  • Pau Broadband Country (64) Expert
  • Client SFR fibre FTTH
  • *
  • Messages: 625
  • FTTH 100 Mb/s sur Pau (64)
Banc d'essai : les processeurs à double coeur
« le: 01 juin 2005 à 21:26:44 »
Banc d'essai : les processeurs à double coeur tiennent leur promesse
AMD et Intel n'ont pas menti : à fréquence égale, leurs tout nouveaux processeurs à double coeur sont jusqu'à quatre fois plus performants que des modèles classiques. Un véritable bond en avant.


En 1971, Intel créait son premier microprocesseur, le 4004, qui fonctionnait à une fréquence de... 108 kHz ! Depuis, les kilohertz ont fait place aux mégahertz, puis aux gigahertz. Hormis quelques développements d'instructions supplèmentaires (le MMX, par exemple), la progression de la puissance de calcul des processeurs est toujours passée par l'augmentation de leur fréquence. Mais cette course au gigahertz a atteint ses limites ; car en augmentant la cadence de fonctionnement des processeurs, on fait aussi grimper leur consommation électrique et leur température, avec tous les problèmes qui en découlent.

C'est la raison pour laquelle Intel et AMD suivent désormais une autre voie : pour gagner en puissance de calcul, ils placent deux coeurs de processeur dans une seule puce. Comme dans les PC biprocesseurs, un processeur à double coeur (dual core en anglais) peut traiter davantage d'opérations simultanèment. En répartissant le travail, on peut ainsi, soit paralléliser les calculs d'un seul logiciel, soit utiliser deux programmes en même temps, chacun occupant un coeur, avec, bien sûr, toutes les combinaisons intermédiaires. Techniquement, chaque coeur dispose de sa propre mémoire cache (où il enregistre les données avec lesquelles il travaille) tout en communiquant avec l'autre à travers un « bus » spécial.

Des gains de performance impressionants

De l'extérieur, rien ne différencie un processeur dual core d'un modèle à simple coeur (mono core). Mais pour le PC, un processeur dual core est considéré comme deux processeurs indépendants. Pour profiter d'un processeur dual core, il faut un système d'exploitation et des logiciels compatibles. Pas de problème avec Windows XP (édition Familiale ou Professionnel), qui sait gérer les PC dotés de deux processeurs. Mais, pour le moment, il n'existe que très peu de programmes sachant tirer parti de plus d'un coeur.

Les premiers processeurs dual core conçus pour les PC grand public sont l'Athlon 64 X2 d'AMD et le Pentium Extreme Edition 840 d'Intel. Nous les avons testés avec différents logiciels exigeants en calculs, (compression vidéo, compression audio, jeu en 3D) en les comparant au meilleur processeur mono core actuel (Athlon 64 FX-55). Bilan : des gains de performances impressionnants, AMD surpassant même largement Intel. Et ce n'est qu'un début. AMD et Intel préparent déjà des processeurs à quatre coeurs...


AMD surclasse Intel


Le Pentium EE 840 d'Intel et l'Athlon 64 X2 d'AMD ont été testés sur des plates-formes similaires avec 1 Go de mémoire vive, un disque dur rapide en Sata (à 10 000 tr/min) et une carte graphique puissante à base de GeForce 6800 GT.

Pour bien mesurer les progrès, nous avons comparé leurs performances avec celles du processeur à simple coeur le plus rapide testé par notre laboratoire, un Athlon 64 FX-55 (monté dans un PC Packard Bell).

Compression vidéo : des gains de 20 % en double coeur

Les processeurs dual core se révèlent très efficaces en compression vidéo. Pour encoder un fichier DV de 150 Mo au format WMV de Microsoft avec Windows Movie Maker, l'Athlon 64 X2 est 17 % plus rapide que l'Athlon 64 FX-55 à coeur unique, qui fonctionne pourtant à une fréquence plus élevée.


Traitement photo : Intel à la traîne

Pour réaliser des effets spéciaux sur des images à l'aide Photoshop CS, l'Athlon 64 X2 double coeur est de loin le plus rapide, quel que soit le filtre appliqué aux images (flou radial, facettes, pointillisme, etc.). Mais bien que ces filtres sachent tirer parti du double coeur, le Pentium EE 840 est surclassé par l'Athlon 64 FX-55 à simple coeur. Une contre performance pour Intel !


Compression audio : le mono coeur l'emporte

Pour compresser des fichiers audio en MP3 avec le logiciel Lame, l'Athlon 64 FX-55 est plus rapide. Et pour cause : Lame n'a pas été conçu pour exploiter les dual core. Mais, dès que les logiciels de compression audio seront compatibles avec les dual core, les performances seront sans doute semblables à celles observées avec la compression vidéo.


Jeu vidéo : des résultats mitigés

Pour les jeux d'action en 3D comme Far Cry, l'Athlon 64 FX-55 reste le plus rapide. Mais ce processeur montre des signes de faiblesse dès que l'on essaie de jouer tout en faisant de la compression en MP3. Dans cette situation, seuls les processeurs dual core résistent : l'Athlon 64 X2 affiche le même nombre d'images par seconde avec et sans compression audio, contrairement au Pentium EE 840.


Processeurs testés :

Intel Pentium Extreme Edition 840

Fréquence : 3,2 GHz

Mémoire cache de second niveau : 1 Mo par coeur

Support : LGA 775

AMD Athlon 64 X2 4800+

Fréquence : 2,4 GHz

Mémoire cache de second niveau : 1 Mo par coeur

Support : socket 939

Des puces disponibles dès cet été

Les processeurs dual core feront leur apparition dans les magasins cet été. Sur les étals, on trouvera l'Athlon 64 X2 d'AMD décliné en quatre versions selon leur niveau de performances (4200+, 4400+, 4600+ et 4800+), avec des prix variant entre 500 et 1000 euros. Intel proposera une gamme complète de modèles double coeur sous l'appellation Pentium D : 820 (2,8 GHz), 830 (3 GHz) et 840 (3,2 GHz), avec des prix allant de 250 à 600 euros environ. Le modèle EE 840 testé ici est d'ores et déjà disponible dans des PC Dell et Alienware.

Quel équipement pour passer au dual core ?

Pour installer un processeur dual core dans un PC, il suffit de disposer d'une carte mère compatible. Aucun problème pour l'Athlon 64 X2, qui est compatible avec les modèles en socket 939 pour Athlon 64 et 64 FX (il faut juste mettre le Bios à jour). Côté Intel, en revanche, il faut une carte mère spécifique, dotée d'un chipset compatible (i955X ou nForce 4 SLI pour le moment). Et dans le cas du Pentium EE 840, il faut en plus une alimentation spéciale dotée d'un connecteur EPS (8 broches), comme pour les serveurs.

Source : L'Ordinateur Individuel, le 01/06/2005 par Stanislas Odinot
« Modifié: 10 mars 2007 à 00:07:40 par vivien »