Auteur Sujet: Cahors  (Lu 83923 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

pepea

  • Abonné Orange adsl
  • *
  • Messages: 2
  • Cahors 46
Cahors
« Réponse #120 le: 24 juin 2022 à 08:19:26 »
N'y a t'il pas des engagements pour fin 2022 pour les zones AMII ? J'osais espérer que ça puisse faire bouger un peu les choses.

La zone au nord de Cahors et au sud de Calamane ne semble pas avancer du tout. L'armoire PMZ a été installée en janvier 2021, depuis, aucun signe de travaux à ma connaissance.
Aucune transparence, ni du côté des collectivités ni d'Orange. Couplé à la dégradation de l'ADSL, la situation commence à devenir désespérante. Un planning me suffirait.



Franswagg

  • Abonné Orange adsl
  • *
  • Messages: 4
Cahors
« Réponse #121 le: 24 juin 2022 à 09:38:03 »
N'y a t'il pas des engagements pour fin 2022 pour les zones AMII ? J'osais espérer que ça puisse faire bouger un peu les choses.

La zone au nord de Cahors et au sud de Calamane ne semble pas avancer du tout. L'armoire PMZ a été installée en janvier 2021, depuis, aucun signe de travaux à ma connaissance.
Aucune transparence, ni du côté des collectivités ni d'Orange. Couplé à la dégradation de l'ADSL, la situation commence à devenir désespérante. Un planning me suffirait.

Malheureusement les engagements ne concerne que ceux qui y croient, engagement déja fin 2020 reporté, et toujours tellement loin  d'être réalisé que ça deviens presque absurde

obinou

  • AS197422 Tetaneutral.net
  • Expert
  • *
  • Messages: 1 678
  • Montgesty (46150)
    • Tetaneutral.net
Cahors
« Réponse #122 le: 24 juin 2022 à 23:08:58 »
N'y a t'il pas des engagements pour fin 2022 pour les zones AMII ? J'osais espérer que ça puisse faire bouger un peu les choses.

Il y a eu une promesses électorales en 2017 effectivement : Tout finir en 5 ans (cad en 2022...) notamment dans les zones AMII , avec gros yeux des politiques et la main sur le coeur des opérateurs.
Mais bon, tant qu'il n'y a pas de pénalités financières , les arbitrages au niveau de la direction des opérateurs sont très simples à faire.

D'ailleurs de ce que j'en ai vu, dans le Lot (AMII + RIP)  les opérateurs tiers ne se bousculent pas pour venir équiper les NRO & les PMZ : Du coup Orange est en quasi-monopole en fibre, et pour les gueux en DSL Orange gagne encore bcp d'argent avec la boucle locale cuivre (tout en justifiant de ne plus l'entretenir en passant en fibre).

Sans incitations forte il y a peu de chances que ça bouge, et faire bouger en ce sens la L33-13 surtout après le résultat des élections est illusoire.
https://fibre.guide/deploiement/zone-amii/article-l-33-13 :

Citer
Ainsi, dans le cadre de cet article, si les opérateurs ne respectent pas leurs engagements en termes de déploiement FTTH, le Gouvernement peut mener des actions en justice contre eux.

Il faut traduire que 1) Toi , tu ne peux pas engager d'action , et 2) le gouvernement _peut_, mais il n'a pas d'intérêt à agir.... (pourquoi vouloir attaquer sa poule aux oeufs d'or pour 3 péquenots dans la campagne ?

https://www.avicca.org/actualite/amii-et-l33-13-il-est-urgent-de-bien-agir aussi.

(Note: les raccordements "à la demande" sont une vaste blague puisque le processus de prise de commande n'a jamais permis ce mode de fonctionnement : Tu es éligible (et raccordable), ou pas. Mais aucune case ne te permet de souscrire alors que la maison n'est pas éligible).

Mais tous ces articles finissent par "on espère" , "on pense que"... mais ça, ça va pas suffire. Un calendrier précis et 1000€/jour/prise de retard dont 10% à l'abonné lésé, là, oui, ça les fera bouger.

Citer
La zone au nord de Cahors et au sud de Calamane ne semble pas avancer du tout. L'armoire PMZ a été installée en janvier 2021, depuis, aucun signe de travaux à ma connaissance.
Aucune transparence, ni du côté des collectivités ni d'Orange. Couplé à la dégradation de l'ADSL, la situation commence à devenir désespérante. Un planning me suffirait.

Beaucoup d'armoires ont été installée à la va-vite en 2020, pour les élections municipales : Cadeau probablement négocié entre les opérateurs & le gouvernement afin de montrer "quelque chose". Mais bon, les armoires c'est facile à poser, ce qui est complexe c'est le maillage en aval. Et c'est là qu'il n'y a plus personne , que l'OI tergiverse, prends prétexte du trafic routier trop important ou du mauvais état de (ses propres) poteaux.


Moi je pense sérieusement à m’auto-raccorder, et tant pis pour les conséquences.
Après tout c'est eux qui ne respectent pas les engagements qu'ils ont eux-même signés, et qui ne publient ni planning, ni informations à personne.

lot33

  • Abonné Sosh fibre
  • *
  • Messages: 144
  • puy l'eveque 46
Cahors
« Réponse #123 le: 18 janvier 2023 à 09:32:12 »
 FREE dans le lot article la depeche  LOT CAHORS aujourd'hui
 Ce schéma couvre dans le département plus de 106 640 prises raccordables sur les 114 334 qu’il comptera d’ici juin 2023. Sur le réseau Alliance THD dans le Lot, Free propose aujourd’hui son offre fibre à plus de 62 490 logements sur plus de 190 communes. À terme, Free sera présent sur l’ensemble des prises déployées par le réseau Alliance THD.

En zone privée, sur la zone AMII, les offres Fibre Free sont par ailleurs déjà disponibles sur l’ensemble des logements déployés soit 21 400 logements.
Modifier le message

lot33

  • Abonné Sosh fibre
  • *
  • Messages: 144
  • puy l'eveque 46
Cahors
« Réponse #124 le: 27 novembre 2023 à 07:30:57 »
    article aujourd'hui dans  LA DEPECHE , LOT puis CAHORS 

Fibre optique : la fin du déploiement prévue d'ici 2025 pour le Grand Cahors    28 243 logements sont raccordés à la fibre au niveau du Grand Cahors.   

Au niveau du Grand Cahors, 30 communes sont concernées par le raccordement de la fibre par Orange sur les 36 que compte la collectivité. En effet, Tour-de-Faure, Bouziès, Saint-Géry-Vers, Cours, Cabrerets et Saint-Cirq-Lapopie, ont rejoint la collectivité après la signature du contrat avec Orange. Elles font donc partie du RIP (réseau d'initiative publique) et du syndicat Lot Numérique pour être raccordées à la fibre. Le début du déploiement a commencé en juin 2015, après la signature de la convention. "Orange s'était engagé à couvrir 100 % des logements et des locaux professionnels au 31 décembre 2020 dans le cadre du Plan France Haut débit" explique Jérôme Giles, vice-président du Grand Cahors, en charge du numérique. Le contrat n'a pas été respecté et l'État a donc reporté la date au 31 décembre 2022. Fin mai 2023, le taux de déploiement de la fibre
sur les 30 communes n'était pas terminé, le taux était de 79 %, selon