Auteur Sujet: Romorantin-Lanthenay  (Lu 2995 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Client SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 3 172
  • Vierzon (18)
Romorantin-Lanthenay
« le: 19 janvier 2018 à 12:13:30 »
La fibre optique tisse sa toile à Romorantin

Romorantin et sa région doivent être raccordés à la fibre et au très haut débit d’ici 2022. Les travaux ont débuté par le sud et le centre de la ville.

La fibre optique et le très haut débit pour tous d’ici 2022. Voici l’objectif des deux aménageurs : Orange pour Romorantin, Vendôme et Blois et TDF (Télédiffusion de France) pour les zones rurales, opérateur choisi récemment par le syndicat mixte ouvert Val de Loire numérique (lire notre édition de mardi). A Romorantin, les travaux de raccordement ont débuté par le sud de la ville et le centre-ville. Fin 2017, 4.000 prises (logement ou entreprise) ont été posées, dont 700 raccordables (*).

Le prestataire a une large marge de manœuvre

Orange se tourne désormais vers le nord avec plus de 7.000 prises adressables à brancher pendant deux ans. Pour que l’ensemble de la ville soit couverte, il faudra patienter jusqu’en 2022.
Difficile de prévoir précisèment quand et où la fibre sera disponible, Orange laisse à son prestataire une grande marge de manœuvre pour les travaux. En contrepartie, ce dernier doit tenir le volume de prises défini par année. Mais chaque particulier peut connaître la situation de son logement sur la carte numérique mise à jour selon l’avancée des travaux (www.reseaux.orange.fr).
Pour les zones rurales, TDF a été chargé par le SMO de « fibrer » le territoire. « D’ici 2020, cinq armoires vont être posées dans des lieux stratégiques, la fibre sera ensuite disséminée comme une toile d’araignée depuis ces points », explique Raphaël Hougnon, vice-président de la communauté de communes du Romorantinais et du Monestois en charge du numérique. Pruniers et Billy auront ces armoires dès 2018, les autres seront installées en 2020 à Langon, Loreux et Mur-de-Sologne. Avant la fibre optique, le syndicat mixte Val de Loire (financé par l’État, la Région, les départements du Loir-et-Cher et d’Indre-et-Loire, les communautés de communes et les Pays) a procédé, jusqu’à la fin de l’année dernière, à une série de montée en débit. Ainsi, les internautes de La Chapelle-Montmartin, Saint-Julien-sur-Cher, Villeherviers, Maray, Châtres-sur-Cher et Saint-Loup ont vu leur connexion internet passer d’à peine 2 méga dans certains endroits à 20 méga. Avec la fibre optique, ces chiffres s’envoleront. « C’est quasiment infini, dans ces tubes en verre l’information est transmise à la vitesse de la lumière », rappelle Raphaël Hougnon.

(*) Le particulier ou l’entreprise peuvent se raccorder directement à la fibre optique via un fournisseur d’accès à Internet. Une prise dite adressable se trouve dans une armoire électrique : il faut encore effectuer des travaux pour apporter la fibre jusqu’à l’habitation ou l’entreprise (dans un délai de 0 à 24 mois).


Source : https://www.lanouvellerepublique.fr/actu/la-fibre-optique-tisse-sa-toile-a-romorantin 


vida18

  • Client SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 3 172
  • Vierzon (18)
Romorantin-Lanthenay
« Réponse #1 le: 26 juin 2018 à 20:29:47 »
Romorantin : la fibre optique partout en ville en 2020

Orange déploie la fibre optique dans le centre-ville de Romorantin depuis un an. Une partie sud de la ville est déjà couverte. En 2019, ce sera au tour du nord. Fin de l'opération prévue fin 2020.

La fibre optique arrive à Romorantin. Progressivement... L'inauguration de l'arrivée de cette nouvelle technologie a eu lieu ce lundi 25 juin 2018 en mairie.

La ville a été séparée en deux lots : d'un côté le sud, de l'autre le centre-ville et le nord. Orange se charge de ce déploiement. 1.300 foyers sont déjà éligibles dans le sud de la ville, la partie septentrionale sera couverte à partir de 2019.

Au total, environ 9.000 foyers et entreprises devraient avoir accès à la fibre optique d'ici la fin de l'année 2020. Il est possible de suivre le déploiement de la fibre optique sur le site internet reseaux.orange.fr.


Source : La Nouvelle République, le 26 juin 2018 par Alexandre Salle.

vida18

  • Client SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 3 172
  • Vierzon (18)
Romorantin-Lanthenay
« Réponse #2 le: 04 mai 2019 à 09:45:38 »
Après le sud, la fibre optique s’étend au nord de Romorantin

La partie sud de la ville sera fibrée d’ici l’été. Orange, chargé du déploiement, s’attaquera ensuite au centre-ville et au nord. Fin du chantier prévue fin 2020.

La fibre optique étend sa toile à Romorantin. Orange, opérateur chargé de déployer la technologie dans les trois grandes villes du département (TDF se charge de couvrir l’ensemble des communes rurales d’ici 2022), a divisé la ville en deux lots : le premier au sud et le second comprenant le centre-ville et le nord (65 % de la ville). La partie sud de la ville sera couverte à près de 100 % d’ici juin.
Actuellement, 2.150 adresses sont raccordables à la fibre optique (*). Ces résidents peuvent donc souscrire à un abonnement (comptez une quarantaine d’euros par mois) auprès d’Orange ou tout autre fournisseur d’accès à Internet qui proposera des offres sur Romorantin.

Un chantier à l’arrêt en 2018

La fibre optique est une révolution par rapport au réseau cuivre ADSL : un débit 10 fois plus rapide, constant et performant quelle que soit la distance entre l’habitat et la source et insensible à la pollution des ondes parasites.

L’aménageur a débuté sa mission il y a deux ans. Mais il est tombé sur un os. « Le chantier a été un peu à l’arrêt en 2018, mais a repris à la fin du premier trimestre, explique Frédéric Nicolas, directeur des relations avec les collectivités locales Indre-et-Loire et Loir-et-Cher chez Orange. Aujourd’hui, 55 % du lot 1 est couvert. »

Pour déployer la fibre, Orange passe soit par la voie souterraine ou par la voie aérienne. D’où problème : un quart des poteaux du réseau d’électricité, propriété d’Enedis, ne peut pas supporter une charge supplèmentaire. « Depuis la tempête de 1999, les normes sont très strictes », glisse le responsable d’Orange. L’aménageur a dû lancer une étude pour examiner l’ensemble des poteaux et en installer de nouveaux (en bois, moins onéreux en argent et temps) si besoin.

Les études pour le lot 2 sont déjà réalisées, les armoires et câbles principaux sont installés. Le déploiement en centre-ville et au nord débutera après l’été. « L’objectif est d’achever le déploiement de la fibre d’ici fin 2020, indique Frédéric Nicolas. Les adresses qui ne seraient pas raccordables à cette date pourront l’être dans un délai de six mois après la demande auprès d’un fournisseur d’accès à Internet (FAI). » Au niveau national, Orange a pris l’engagement de couvrir l’ensemble des zones urbaines en fibre optique d’ici fin 2022.

(*) Une carte du déploiement est disponible sur : https ://reseaux.orange.fr/cartes-de-couverture/fibre-optique


Source : La Nouvelle République, écrit le 04 mai 2019 par Alexandre Salle.

vida18

  • Client SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 3 172
  • Vierzon (18)
Romorantin-Lanthenay
« Réponse #3 le: 13 octobre 2020 à 09:18:00 »
Fibre optique : la ville bientôt totalement couverte


Orange déploie depuis 2017 la fibre optique. La fin du chantier est prévue pour 2021, voire 2022.
© (Photo archives NR)

Orange poursuit le déploiement de la fibre optique à Romorantin. À ce jour, près de 90 % de la ville est couverte.

Depuis 2017, Orange déploie la fibre optique à Romorantin. « Ce déploiement de la fibre optique avance très bien », juge Étienne Bordry, délégué régional Orange. L’opérateur finance ce déploiement sur fonds propres. Tout en ne souhaitant pas divulguer le montant de l’investissement localement, Orange précise avoir mis sur la table, depuis 2012, 9 milliards d’euros pour le déploiement de la technologie en France.

À ce jour, sur près de 12.000 logements, 9.561 sont actuellement raccordables à la fibre (1). « Nous prévoyons de raccorder d’ici la fin de l’année, suivant les aléas, 1.000 logements supplémentaires », indique le responsable d’Orange. Alors, la ville sera couverte à 90 %. Orange prévoit une couverture complète pour 2021 voire 2022 (2). « La ville est couverte dans son ensemble, il n’y a pas de quartiers oubliés. Il reste quelques artères aériennes à raccorder et les endroits en périphérie de la ville où c’est plus difficile d’accès, avance Frédéric Nicolas, directeur des relations avec les collectivités locales de Loir-et-Cher chez Orange. Mais 100 % des logements seront raccordés, personne ne sera laissé au bord du chemin. »
Logiquement, le confinement a mis un coup d’arrêt au chantier. « En cumulant tous les chantiers en France, nous étions à 10.000 logements raccordés chaque jour sur toute la France. Ça c’est interrompu tout net », raconte Étienne Bordry.

Si le confinement a freiné l’aménagement, il a eu aussi un impact positif pour l’opérateur. « Pendant le confinement, le trafic a augmenté : le télétravail a été multiplié par dix, la visioconférence par deux, le trafic par cinq. Les gens ont beaucoup utilisé internet pour le télétravail, l’école des enfants, les jeux vidéos, la télé… Il y a eu une forte demande et il y a toujours une forte appétence pour la fibre optique. »

Car sur le papier, la fibre optique promet des résultats beaucoup plus probants que l’ADSL. « Avec le cuivre, tout dépend d’où vous vous trouvez par rapport au nœud de raccordement, mais le débit va de 5 jusqu’à 20, 30 ou 40 MB alors qu’avec la fibre optique on est sur du 300, 500 MB voire 1 GB, dix fois plus importants. »

(1) En clair, les habitants peuvent contacter leur fournisseur d’accès à internet (FAI) (Orange ou un autre) pour souscrire un abonnement à cette technologie (charge au FAI de terminer le raccordement jusqu’à l’habitation).
(2) Une carte régulièrement mise à jour du déploiement est disponible sur : https://reseaux.orange.fr/cartes-de-couverture/fibre-optique


Source : La Nouvelle République, écrit le 13 octobre 2020 par Alexandre Salle.

vida18

  • Client SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 3 172
  • Vierzon (18)
Romorantin-Lanthenay
« Réponse #4 le: 09 décembre 2020 à 09:48:55 »
Romorantin - Ni internet, ni téléphone : « comme coupé du monde »


L’incident a eu lieu lundi soir vers 18 h, quand un câble de fibre optique a été accidentellement sectionné lors du déploiement de la fibre optique. Les réparations sont en cours depuis.
© Photo NR


A cause de la section accidentelle d’un câble de fibre optique, 1.200 clients ont été privés de réseaux. La deuxième panne du genre en moins d’une semaine.

Bis repetita… Une semaine après avoir été privés d’Internet et de téléphonie fixe et mobile, 1.200 clients d’Orange du Romorantinais subissent une panne similaire depuis lundi soir, 18 heures. Et pour la même raison : lors de travaux un câble de fibre optique Orange a été sectionné accidentellement « par une entreprise tierce » fait savoir Orange.

Ce chantier se déroule sur la RD 765 entre Mur-de-Sologne et Romorantin-Lanthenay. TDF Val de Loire y déploie actuellement son réseau de fibre optique (lire par ailleurs).

Retour à la normale cet après-midi

Le temps des réparations menées par Orange, une circulation alternée est mise en place sur l’axe routier. Les communes touchées sont Romorantin, Mur-de-Sologne, Soings-en-Sologne, Courmemin, Veilleins, Lassay-sur-Croisne et Rougeou. Le retour à la normale est attendu pour le début d’après-midi de ce mercredi 9 décembre.

Les réactions à cette panne ont été nombreuses sur les réseaux sociaux. D’autant plus en cette période de télétravail où le numérique est devenu incontournable.

Mur-de-Sologne est une des communes les plus touchées par cette panne (et la précédente). Sur sa vitrine, la bouchère annonce la couleur avec une affiche : « Pas de carte bancaire ce matin, problème technique. » Avant d’ajouter à la NR : « Avec le Covid, on a fait l’effort de s’équiper en sans contact, 70 % de la clientèle règle en carte bancaire… Ce n’est vraiment pas la bonne période. »

A la boulangerie, le ras-le-bol est palpable. « On a de la chance, le TPE (terminal de paiement électronique) fonctionne encore. Mais pour passer un appel avec le portable, on est obligé de monter à l’étage. Cela fait quatre fois en un mois qu’on a un problème. On n’est même pas au courant des travaux ! »

Ces témoignages de commerçants se multiplient en centre-ville. « Sans téléphone, ni internet, on est un peu coupé du monde. On est très dépendant à internet et au téléphone : pour commander des médicaments, recevoir des fax, pour échanger avec les médecins des patients, témoignent les pharmaciens du bourg. Heureusement qu’on a un téléphone SFR pour commander des médicaments. »

Au bar tabac, c’est la soupe à la grimace. « La Française des jeux et le PMU fonctionnent via internet. Je n’ai plus rien. Aujourd’hui (hier), il y a 200 millions d’euros à gagner à l’EuroMillions, c’est une grosse journée habituellement. Et si on rajoute la fermeture du bar à cause du Covid, ça fait beaucoup. Moralement, c’est dur… »


Citer
réaction

« On ne peut pas exclure ce genre d’aléas »

> TDF, qui a en charge le déploiement de la fibre optique en milieu rural en Indre-et-Loire et Loir-et-Cher, confirme être à l’origine de ces deux incidents successifs. « Nous avons plus de 300.000 prises à construire, malheureusement, on ne peut pas exclure ce genre d’aléas, explique la communication de TDF. Avoir si peu d’intervalle entre deux incidents est une malheureuse coïncidence. Nous sommes les premiers désolés pour la gêne occasionnée. »
> Avant ses chantiers, TDF explique prendre toutes les précautions d’usage via des réunions techniques avec les mairies, les conseils départementaux (pour les routes), des études de plans « parfois non conformes à la réalité du terrain » et un repérage et un traçage. « Notre cahier des charges prévoit d’installer la fibre optique dans des fourreaux pour protéger les câbles. Dans ce cas-là, malheureusement, il n’y en avait pas : on avait plus de chance de pouvoir les abîmer. »

Source : La Nouvelle République