Auteur Sujet: La Fibre Videofutur devient Vitis  (Lu 6491 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 43 573
    • Twitter LaFibre.info
La Fibre Videofutur devient Vitis
« le: 09 novembre 2016 à 13:30:33 »
La Fibre Videofutur devient Vitis

devient

- Gabrielle Gauthey, directrice des investissements et du développement local de la Caisse des Dépôts
- Joseph Haddad, président de Netgem
- Nassir Goulamaly, directeur Général d’Océinde
- Mathias Hautefort, président de Vitis
ont le plaisir de vous annoncer le lancement de
Vitis



Vitis est le nouvel opérateur 100% Fibre, pour développer les Réseaux d’Initiative Publique
"VITIS constitue un projet industriel ambitieux qui repose sur trois actionnaires aux expertises complèmentaires"

Vitis est une co­entreprise entre Netgem (propriétaire de Videofutur) pour 55%, le groupe Oceinde (12%) et la Caisse des Dépôts (33%).
Vitis est destinée à devenir l’opérateur triple­play alternatif de référence sur le marché de la fibre optique en France dans les zones géographiques couvertes par les Réseaux d’Initiatives Publiques (RIP) financés en partenariat public privé.

Netgem fournit sa plateforme technologique #TelcoTV et apporte également la marque Videofutur et l’activité associée.
Le groupe Oceinde, opérateur de fibre à La Réunion sous la marque Zeop, apporte son savoir­ faire et sa plateforme technologique sur les services IP et voix.


Netgem et Oceinde sont déjà partenaires depuis plusieurs années.

Le financement du développement de la société Vitis est en partie assuré par la Caisse des Dépôts.
L’ensemble des investissements et des apports des industriels et de la Caisse des Dépôts valorise la nouvelle entité à 21 millions d'Euors dont 11,5 ME pour Netgem qui détiendra 55% du capital. La Caisse des Dépôts détiendra 33% de Vitis et Océinde 12%

Vitis sera présidée par Mathias Hautefort, dirigeant depuis 15 ans dans les secteurs et ancien directeur général délégué de Netgem en charge de l'activité Videofutur.

Vitis est également partenaire d'opérateurs Fournisseurs d'Accès à Internet comme Monaco Telecom, Netplus (Suisse), Post (Luxembourg) et Zeop (La Réunion) et distribue ses offres TV/VOD sous la marque Videofutur à 150.000 abonnés en Europe.

Tête de réseau Oceinde / Zeop à La Réunion :

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 43 691
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
La Fibre Videofutur devient Vitis
« Réponse #1 le: 10 novembre 2016 à 06:52:19 »
Pour rigoler un peu :

Vitis, nouveau « telco » pour les zones rurales

Le nouvel acteur va commercialiser des offres triple play 100 % fibre, uniquement dans les zones peu denses.

C'est un opérateur télécoms d'un nouveau genre qui voit le jour. Netgem, la Caisse des dépôts et le réunionnais Océinde s'associent pour lancer Vitis, un opérateur triple play (téléphone, télévision, Internet) avec une double spécificité : il entend apporter la fibre, donc le très haut débit qui permet notamment l'Internet ultra rapide, aux foyers situés dans les zones rurales.

Vitis veut se différencier des autres acteurs du marché, avec une seule offre à 39,90 euros par mois, proposant Internet (1 Gb/s), télévision, téléphone et surtout un bonus, avec de la vidéo à la demande illimitée incluse dans l'abonnement, soit plus de 1.000 films et séries. Et aussi des films à la carte (payables à l'unité). C'est possible grâce au catalogue de VOD de Videofutur, propriété de Netgem, la société spécialisée dans les logiciels et décodeurs pour la télévision. L'offre est d'ailleurs commercialisée sous la marque Videofutur, déjà assez connue en France.

« Ce n'est pas d'un souriceau que nous accouchons aujourd'hui », lance Joseph Haddad, président de Netgem, actionnaire à 55 % de Vitis (valorisé 21 millions d'euros), aux côtés de la CDC (33 %) et Océïnde (12 %), qui apporte les briques technologiques pour le système d'information, ainsi que les centres d'appels.

Les « big 4 » boudent les zones peu denses

Avec cette offre, Vitis vise uniquement les foyers situés dans les zones peu denses. Là où les collectivités locales, avec le soutien de l'Etat, déploient des réseaux d'initiative publique (RIP), cofinancés par des opérateurs qui posent la fibre (Axione, Altitude, Covage...). Plus de 50 % des départements sont déjà concernés par les RIP et « en 2017, Vitis va se déployer dans la Manche, le Doubs, ou encore la Loire, en complèment de l'Essonne et la Seine-et-Marne où nous démarrons », souligne Mathias Hautefort, son président.

Vitis n'est pas né par hasard. Aujourd'hui, le problème c'est que les « big 4 », c'est-à-dire les quatre grands opérateurs télécoms (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free) rechignent à commercialiser leurs offres sur les RIP, parce que c'est moins rentable que dans les grandes villes. Seuls de petits opérateurs alternatifs y sont. « La rentabilité des RIP dépend de leur commercialisation, pointe un observateur. S'il n'y a pas assez d'offres d'opérateurs sur les RIP, il existe un vrai risque pour les élus locaux qu'on leur demande des comptes dans quelques années. »

Pour Vitis, il y a un marché à prendre. « Les collectivités sont désormais quasi assurées d'avoir pour le grand public une offre dont elles n'auront pas à rougir», assure Gabrielle Gauthey, directrice des investissements et du développement local de la CDC. Avec une offre digne des « big 4 » mais moins chère, Vitis entend devenir le leader des opérateurs alternatifs de la fibre. Il vise 20 % de pénétration sur les RIP d'ici deux ans. S'il y parvient, cela pourrait bien décider les « big 4 » à lui emboîter le pas, si ils ne veulent pas laisser le marché à ce concurrent.

Fabienne Schmitt


http://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/0211480852957-vitis-nouveau-telco-pour-les-zones-rurales-2041733.php#xtor=CS1-2

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 43 691
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
La Fibre Videofutur devient Vitis
« Réponse #2 le: 10 novembre 2016 à 06:53:24 »
Ou encore ceci, avec une légère confusion entre les exploitants et les opérateurs qui viennent proposer leurs offres :

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 43 691
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
La Fibre Videofutur devient Vitis
« Réponse #3 le: 16 novembre 2016 à 07:32:03 »
Où l'on apprend que Vitis aurait 150.000 abonnés fixe...

Comment Vitis veut convaincre les villages de passer à la fibre

Spécialisé dans l’Internet fixe à très haut débit, ce nouvel opérateur parie sur le peu d’entrain actuel des Orange, SFR, Free et Bouygues Télécom pour les zones les moins peuplées du territoire. Son président, Mathias Hautefort, estime disposer d’une période de « deux ans » pour rafler un maximum d’abonnés avant que les « quatre gros » ne se réveillent.


Il n'y a pas de temps à perdre. La semaine dernière, le fabricant de box et de décodeurs Netgem, la caisse des dépôts et le groupe de télécoms Océinde se sont alliés pour lancer un nouvel opérateur dédié au très haut débit fixe. Baptisé Vitis, celui-ci est entièrement dédié à la fibre optique, une technologie ultra-rapide qui doit remplacer l'ADSL et le vieux réseau cuivré ces prochaines années. Reste que Vitis a une particularité : de ne s'intéresser qu'aux clients dans les campagnes ou dans les zones les moins denses de l'Hexagone.

En effet, les villages et bourgs peu peuplés ne sont, pour l'heure, pas la priorité des Orange, SFR, Free et Bouygues Telecom. Lesquels privilégient les grandes agglomérations, beaucoup plus faciles, sur le papier, à rentabiliser. Conscient de ce problème, l'Etat, à travers le Plan France Très haut débit, a subventionné le déploiement de réseaux fibrés dans les zones les moins denses du territoire. Pour ce faire, après appels d'offres, les collectivités ont fait appel à des opérateurs d'infrastructures (dont Axione, Covage, Altitude, mais aussi Orange et SFR à travers des filiales dédiées). Ceux-ci rentabilisent ensuite ces réseaux dits « d'initiative publique » (ou RIP) en louant leur accès aux fournisseurs d'accès à Internet.

Encore embryonnaire, ce marché n'en demeure pas moins potentiellement énorme. Au total, quelque 43% de la population - soit environ 17 millions de logements -, vivent dans ces zones peu peuplées... Sous ce prisme, il y a fort à parier que le peu d'intérêt des grands opérateurs ne durera pas... En témoigne Stéphane Richard, le PDG d'Orange, qui nous confiait en juin dernier vouloir mettre un coup d'accélérateur dans les RIP. En attendant, Vitis et d'autres opérateurs alternatifs comme Coriolis y voient une opportunité en or pour rafler un maximum d'abonnés. « On a environ deux ans devant nous », assure Mathias Hautefort, le président de Vitis.

Outre cette intéressante fenêtre de tir, le patron est persuadé de disposer de l'offre idéale pour convaincre les clients de laisser tomber leur vieil ADSL. En bon commercial, il assure être « le seul, aujourd'hui », à proposer pour un prix unique de 39,90 euros une offre triple play (Internet, télévision et téléphonie fixe), incluant des vidéos à la demande et les programmes en replay. Sa fibre est commercialisée sous le nom Vidéofutur, ex-cador des vidéoclubs, qui bénéficie encore d'une certaine aura. L'avantage de cette étiquette, pour Mathias Hautefort, c'est aussi qu'elle lui permet de communiquer sur les contenus et son catalogue de 15.000 films en VOD. Aux yeux du président de Vitis, la vidéo est aujourd'hui un élèment essentiel pour vendre une offre Internet à très haut débit. Il n'exclut pas, d'ailleurs, de se renforcer dans les contenus sportifs. Et notamment via des partenariats avec Canal, BeIn ou SFR Sport. « Je suis en discussion avec les trois, indique-t-il. Naturellement, si je peux les distribuer un jour, je le ferai... »

Une possible incursion dans le mobile

Reste que pour le moment, tout reste à faire, ou presque, pour Vitis. L'opérateur ne dispose que de 150.000 clients Internet fixe en France, dont une petite minorité à la fibre. Il vient de lancer ses offres sur les RIP de Covage en Seine-et-Marne et dans l'Essonne, lesquels couvrent aujourd'hui 20.000 habitations. Mais Mathias Hautefort l'assure : il compte signer « dans les prochaines semaines ou les prochains mois » avec deux autres opérateurs d'infrastructures importants, Axione et Altitude. Ce qui pourrait lui permettre d'accéder à plus d'un demi-million de foyers d'ici la fin de l'année prochaine, notamment dans le Calvados, l'Aisne, l'Ardèche ou la Sarthe. Sachant que Vitis vise une part de marché de 10% dans les RIP où il est présent.

Si la priorité est à la conquête d'abonnés, Mathias Hautefort songe aussi à proposer du mobile en plus de l'Internet fixe. Cette perspective est tout à fait « imaginable », dit-il. « Quand ? Je ne sais pas. Mais je suis très heureux de compter Océinde parmi mes actionnaires. Ils viennent de gagner une licence 4G à La Réunion, et vont donc d'ici peu disposer d'un savoir-faire [en matière de mobile, Ndlr]. »

Proposer une offre télécoms plus complète pourrait, à terme, faciliter sa croissance. Car les grands opérateurs - et notamment Orange, qui affiche parfois une part de marché de plus de 60% sur l'ADSL dans les campagnes - font bien sûr leur possible pour retenir leurs clients sur le réseau cuivré là où ils n'ont pas de fibre. « Parmi les freins du passage de l'ADSL à la fibre, certains clients nous indiquent avoir été réengagés par leurs opérateurs juste avant l'ouverture du RIP, précise-t-on chez Vitis. D'autres craignent de perdre le bénéfice de leur offre mobile [après avoir eu leur opérateur au bout du fil, Ndlr]. » Les évolutions technologiques n'y changeront rien : le monde des télécoms demeure un vrai panier de crabes.


http://www.latribune.fr/technos-medias/comment-vitis-veut-convaincre-les-villages-de-passer-a-la-fibre-616432.html

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 43 573
    • Twitter LaFibre.info
La Fibre Videofutur devient Vitis
« Réponse #4 le: 16 novembre 2016 à 08:56:47 »
150.000 clients Internet fixe en France ?

Ce ne serait pas 150 000 clients tout court (je pense aux clients de la box VideoFutur qui n'ont pas d’accès à Internet mais juste un service TV OTT)

A moins qu'ils parlent des clients Zeop ?

J'ai séparé les messages sur le site internet de Zeop : Site zeop.re inaccessible depuis plusieurs jours

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 43 691
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
La Fibre Videofutur devient Vitis
« Réponse #5 le: 16 novembre 2016 à 09:24:55 »
150.000 clients Internet fixe en France ?

Ce ne serait pas 150 000 clients tout court (je pense aux clients de la box VideoFutur qui n'ont pas d’accès à Internet mais juste un service TV OTT)
Si, un loupé dans la compréhension du CP (qui se voulait surement un peu flou).