Auteur Sujet: Mutualisation des moyens entre FAI  (Lu 6249 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

K-net

  • AS24904 Officiel K-Net
  • Expert
  • *
  • Messages: 965
    • K-net
Mutualisation des moyens entre FAI
« le: 12 mai 2012 à 13:06:35 »
J'ai parcouru en diagonale le forum et plusieurs post parlent de mutualisation des moyens entre FAI.
Nous y travaillons, mais ça prend du temps pour respecter les spécificités de chacun.

- le transit IP (connexion au reste d'Internet)
nous avons travaillé avec Lasotel (2010), discuté avec Adeli, et nous avons collaboré avec ISProduction / XLRender (2011, nous avons repris ces activités FAI depuis) à l'époque de Benoit Dauba, Admin réseau (ancien d'ISProduction qui maintenant travail chez Wibox). Nous sommes aujourd'hui autonome à 100% pour répondre à notre degré d'exigence.

- le réseau de transport
C'est aujourd'hui le SIEA qui nous connecte de St-Genis-Pouilly à Lyon.
Devant les problèmes de stabilité et une modification tarifaire en début d'année, nous avons à l'étude cette liaison en collaboration avec Adeli, Wibox et différents opérateurs nationaux alternatifs.
Nous avons le même type de discussion avec Wibox sur les autres RIP.

- la VoIP
Les opérateurs nationaux ont monté une association pour mutualiser les portabilités, nous sommes en discussion pour les rejoindre, nous y retrouverons Lasotel.
Nous mettrons à disposition à prix coûtant aux FAI qui le souhaite nos terminaisons d'appels.

- la captation TV
Le SIEA a permis à Kiwi de se connecter à ses antennes satellites et rechigne à nous laisser faire de même.
Nous avons installé en lab une captation et finalisons les tests pour en faire des installations standardisées sur toutes les RIP que nous serons amenés à exploiter.
Le coût est anecdotique.

- la box TV
Nous avons collaboré avec Adeli en 2010 pour faire une commande groupée pour la 1er box TV. Le travail collaboratif sur le middleware s'est arrêté assez rapidement, Benoit et Lionel sont tous deux très indépendant.
Nous sommes en discussion avec Wibox pour permettre aux abonnés K-net d'avoir accès à leurs services TV/VOD.
Le client aura le choix entre l'option TV standard (Comtrend/IPsoTV), Tv enrichi (Xavi/K-net) et TV by Wibox (Netgem)

- l'hébergement
C'est avant tout la proximité qui prime, nous sommes à 200m du POP de St-Genis et à 50m de la salle serveur de CMRE à Ceyzériat.
Nous n'avons pour le moment pas eu besoin d'aller à Maxnod.

- les techniciens de terrain
Ils ont un coût important que la plupart des FAI n'ont pas souhaité inclure dans l'abonnement.
Nous sommes en discussion avec Wibox pour une possible collaboration.
« Modifié: 13 mai 2012 à 22:45:50 par K-net »

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 43 514
    • Twitter LaFibre.info
Mutualisation des moyens entre FAI
« Réponse #1 le: 12 mai 2012 à 19:51:54 »
- le transit IP (connexion au reste d'Internet)
Nous sommes aujourd'hui autonome à 100% pour répondre à notre degré d'exigence.
Pour peerer avec les "gros" (Orange, Free, SFR, OVH,...) il est nécessaire d'avoir un trafic important. Pour aller peerer à Paris (France IX) ou à Frankfort (DE-CIX) nécessite d'avoir un trafic important pour rentabiliser les fibres.

- la VoIP
Nous mettrons à disposition à prix coûtant aux FAI qui le souhaite nos terminaisons d'appels.
Vous allez donc demander votre propre tranche de N° à l'ARCEP ? Aujourd'hui, vous passez par un opérateur tiers, non ?

- la captation TV
Le SIEA a permis à Kiwi de se connecter à ces antennes satellites et rechigne à nous laisser faire de même.
Je pense que le SIEA se dit que 10 FAI qui envolent chacun 600 Mb/s de flux multicast sur le réseau, ce n'est pas possible. Je dis 600 Mb/s, mais je me demande si Adeli ne dépasse pas les 600 Mb/s, avec plus de 200 chaînes (TV SD + TV HD + radio)

Nous avons installé en lab une captation et finalisons les testes pour en faire des installations standardisés sur toutes les RIP que nous seront amener à exploiter.
Le coup est anecdotique.
"Le coup est anecdotique." Tout dépend ce qu'on fait sur les flux. J'entends parler de tête de réseau de plus de 100 millions d'euros...
Numericable, présent sur différentes plaques préfère avoir une unique tête de réseau et transporter les flux sur son réseau. (Les multiples têtes de réseau issues des différents rachats ont été fermées)
Savez vous que certains gros FAI n'ont pas de tête de réseau ?

- les techniciens de terrain
Ils ont un cout important que la plus part des FAI n'ont pas souhaité inclure dans l'abonnement.
Nous sommes en discussion avec Wibox pour une possible collaboration.
Le cout d'installation n'est pas couvert par le cout facturé ? (50% remboursé par les impôts et 50% remboursé par K-Net). Il est par contre possible que cette niche fiscale soit rognée les prochaines années.

K-net

  • AS24904 Officiel K-Net
  • Expert
  • *
  • Messages: 965
    • K-net
Mutualisation des moyens entre FAI
« Réponse #2 le: 12 mai 2012 à 23:49:39 »
Pour aller peerer à Paris (France IX) ou à Frankfort (DE-CIX) nécessite d'avoir un trafic important pour rentabiliser les fibres.
aller à Paris c'est du transport.
Après la mutualisation pour le peering se fait au niveau de Lyonix et des rootserver

Vous allez donc demander votre propre tranche de N° à l'ARCEP ? Aujourd'hui, vous passez par un opérateur tiers, non ?
Kwaoo.com (marque k-net) a obtenu deux plages de numérotation 09 7B PQ MC DU et 09 00 PQ MC DU
(décisions 12-0314 et 12-0315).
Aujourd'hui c'est un jolie patchwork, appel entrant OVH, sortant OVH et Verizon, le tout sur un softswitch opensource CCNQ3
en discussion avec Colt et divop FT, au passage je recherche le contact qui va bien pour la divop SFR, si quelqu'un a ça ??

Je pense que le SIEA se dit que 10 FAI qui envolent chacun 600 Mb/s de flux multicast sur le réseau, ce n'est pas possible. Je dit 600 Mb/s, mais je me demande si Adeli ne dépasse pas les 600 Mb/s, avec plus de 200 chaînes (TV SD + TV HD + radio)
"Le cout est anecdotique." Tout dépend ce qu'on fait sur les flux. J'entends parler de tête de réseau de plus de 100 millions d'euros...
Numericable, présent sur différentes plaques préfère avoir une unique tête de réseau et transporter les flux sur son réseau. (Les multiples têtes de réseau issues des différents rachat ont été fermées)
Savez vous que certains gros FAI n'ont pas de tête de réseau ?
Chaque FAI a déjà l'obligation de diffuser ces flux multicast. Nous prenons les flux du SIEA que nous réinjectons dans notre vlanTV en changeant les IP de diffusion.
Idéalement je préférerais aller, comme les gros FAI, chercher la source à Paris rue des Archives, mais le prix demandé (200€/mois/chaines) plus le cout du transport (500€/mois) et le coup de l'hébergement sur Paris nous pousse à utiliser le satellite.
Je parle de "cout anecdotique" quand le Retour Sur Investissement (RSI) est inférieur à 6 mois.

Le cout d'installation n'est pas couvert par le cout facturé ? (50% remboursé par les impôts et 50% remboursé par K-Net). I est par contre possible que cette niche fiscale soit rognée les prochaines années.
Si l'abonné n'est pas un abonné K-net, je peux difficilement lui faire une remise sur son non-abonnement.
Nous installons déjà quelques clients qui contactent Réseau Stella pour faire l'installation de la fibre alors qu'ils ne sont pas abonnés chez K-net.
Les discussions actuelles portent sur le chèque à faire en fin de mois pour les x clients envoyés par le FAI comme apporteur d'affaires dans le but de financer une partie voir la totalité des 50% de remise sur ces abonnement.
Reseau Stella ne verse rien à K-net pour les clients envoyés, mais en même temps les gérants se connaissent très bien.
« Modifié: 13 mai 2012 à 22:47:16 par K-net »

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 43 514
    • Twitter LaFibre.info
Mutualisation des moyens entre FAI
« Réponse #3 le: 13 mai 2012 à 19:54:26 »
Chaque FAI a déjà l'obligation de diffuser ces flux multicast. Nous prenons les flux du SIEA que nous réinjectons dans notre vlanTV en changeant les IP de diffusion.
Quel intérêt ?

Cela encombre fortement le réseau pour rien !

Je suppose que les flux ne sont envoyés sur une boucle que si un abonné s'abonne mais avec 10 fois chaque chaîne sur le réseau, augmente le trafic sur les boucles (1 Gb/s si j'ai bien compris).

On risque des bug avec des tables IGMP qui gère les listes des IP avec abonnés qui utilisent les flux avec soit un risque de coupure de flux à tort ou au contraire des flux qui restent diffusés sur la boucle alors qu'aucun client ne les utilise ce qui entraînerait des baisses de débit sur internet vu que le flux multicast est prioritaire.

arnaud

  • AS9036 Neuronnexion
  • Expert
  • *
  • Messages: 99
Mutualisation des moyens entre FAI
« Réponse #4 le: 22 mai 2012 à 08:44:26 »
Quel intérêt ?

Cela encombre fortement le réseau pour rien !

Oui cela implique un transport en double d'une chaine mais uniquement en double, merci multicast.

Par contre, cela permet a Knet de maitriser sa channel-list et d'injecter des chaînes supplèmentaires en dehors du bouquet SIEA. 

Citer
Je suppose que le flux ne sont envoyés sur une boucle que si un abonné s'abonne mais avec 10 fois chaque chaîne sur le réseau, augmente le trafic sur les boucles (1 Gb/s si j'ai bien compris).

Ah bah non, la chaîne n'est envoyé qu'une fois par knet, même si 10 abonnés knet s'abonnent au flux multicast.

Citer
On risque des bug avec des tables IGMP qui gère les listes des IP avec abonnés qui utilisent les flux avec soit un risque de coupure de flux à tord ou au contraire des flux qui restes diffusés sur la boucle alors qu'aucun client ne les utilisent ce qui entraînerait des baisse de débit sur internet vu que le flux multicast est prioritaire.

Pas vraiment, le Vlan de distribution télé est un vlan dédié et le querier IGMP sur ce vlan est géré par les équipements Knet.

arnaud

  • AS9036 Neuronnexion
  • Expert
  • *
  • Messages: 99
Mutualisation des moyens entre FAI
« Réponse #5 le: 22 mai 2012 à 08:53:12 »
Pour peerer avec les "gros" (Orange, Free, SFR, OVH,...) il est nécessaire d'avoir un trafic important. Pour rentabiliser une fibre pour aller peerer à Paris (France IX) et Frankfort (DE-CIX) nécessite d'avoir un trafic important pour rentabiliser les fibres.

Tout dépend, Orange et Free ont décidés de faire payer leurs eyes balls. C'est a mon sens déplorable, mais c'est leur choix. De fait, pour nous on a le choix entre laisser écouler ce trafic sur nos transits, ou demander un peering privé payant (noter que le coût du Mbps de peering coute bien plus cher que le transit).

Citer
Je pense que le SIEA se dit que 10 FAI qui envolent chacun 600 Mb/s de flux multicast sur le réseau, ce n'est pas possible. Je dit 600 Mb/s, mais je me demande si Adeli ne dépasse pas les 600 Mb/s, avec plus de 200 chaînes (TV SD + TV HD + radio)

Le flux reçu est de l'ordre de 300 Mbps.

Citer
"Le coup est anecdotique." Tout dépend ce qu'on fait sur les flux. J'entends parler de tête de réseau de plus de 100 millions d'euros...
Numericable, présent sur différentes plaques préfère avoir une unique tête de réseau et transporter les flux sur son réseau. (Les multiples têtes de réseau issues des différents rachat ont été fermées)
Savez vous que certains gros FAI n'ont pas de tête de réseau ?

Oui, une bonne partie achètent le service a Cognac Jay image en général et se contentent de transporter le multicast vers leurs POP régionaux.

Pour ce qui est des grosses têtes de réseau, le coût était effectivement important a l'époque de l'analogique ou tu devais déployer énormèment de matériel. Depuis le numérique, on a quand même énormèment
allégé les coûts du matériel et des plate-formes de supervision.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 43 514
    • Twitter LaFibre.info
Mutualisation des moyens entre FAI
« Réponse #6 le: 22 mai 2012 à 08:55:09 »
Ah bah non, la chaîne n'est envoyé qu'une fois par knet, même si 10 abonnés knet s'abonnent au flux multicast.

Je disais 10 fois car il y a environ 10 FAI grand public sur RESO-LIAin (9 FAI aujourd'hui mais probablement 10 demain)
=> chaque chaîne est diffusée 10 fois sur 10 IP multicast différentes.

Normalement les switch IGMP Snooping tiennent à jour une table des IP multicast utilisées par les abonnés (et ils envoient des "query general" régulièrement afin de savoir si les abonnés utilisent toujours les flux multicast).

C'est cette table dont je crains une saturation vu le nombre de chaînes au total (500 IP multicast pour l'ensemble des FAI ?)

arnaud

  • AS9036 Neuronnexion
  • Expert
  • *
  • Messages: 99
Mutualisation des moyens entre FAI
« Réponse #7 le: 22 mai 2012 à 08:58:25 »
Je disais 10 fois car il y a environ 10 FAI grand public sur RESO-LIAin (9 FAI aujourd'hui mais probablement 10 demain)
=> chaque chaîne est diffusée 10 fois sur 10 IP multicast différentes.

Ah bah oui, ceci dit, quand tu construis un réseau neutre et y fais venir des FAI, il faut s'attendre a ce qu'il arrivent avec leurs flux IGMP. Ça ne pose pas de problème de transport plus que ça sur le réseau. Le vrai problème serait qu'un FAI fournisse de la télé en unicast plutôt.

Normalement les switch IGMP Snooping tiennent à jour une table des IP multicast utilisées par les abonnés (et ils envoient des "query general" régulièrement afin de savoir si les abonnés utilisent toujours les flux multicast.
C'est cette table dont je craint une saturation vu le nombre de chaîne au total (500 IP multicast pour l'ensemble des FAI ?)

Le niveau 2 est remonté chez nous, donc les tables d'abonnement gérée sur nos équipements. Les équipements du SIEA se contentent dans ce cas de faire uniquement du transport.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 43 514
    • Twitter LaFibre.info
Mutualisation des moyens entre FAI
« Réponse #8 le: 22 mai 2012 à 09:01:51 »
300 Mb/s de flux multicast pour K-Net ou Adeli ? (le nb de chaînes est différent)

Le niveau 2 est chez vous ? Tous les flux multicast passent donc sur l'ensemble des switch dès qu'un abonné dans l'Ain s'abonne au flux ?

Tout dépend, Orange et Free ont décidés de faire payer leurs eyes balls.
Avec beaucoup de clients (donc mettre plusieurs FAI sur une même AS), il serait possible de faire un peering gratuit.

arnaud

  • AS9036 Neuronnexion
  • Expert
  • *
  • Messages: 99
Mutualisation des moyens entre FAI
« Réponse #9 le: 22 mai 2012 à 09:04:51 »
300 Mb/s de flux multicast pour K-Net ou Adeli ? (le nb de chaînes est différent)
Knet

Le niveau 2 est chez vous ? Tous les flux multicast passent donc sur l'ensemble des switch dès qu'un abonné dans l'Ain s'abonne au flux ?

le flux multicast traverse tous les switchs de transport si nécessaire oui jusqu’à l'abonné le plus loin. S'il envoi un LEAVE, alors le flux ne sera plus transporté jusque là ou plus du tout si aucun abonnement au stream n'est demandé.

Avec beaucoup de clients (donc mettre plusieurs FAI sur une même AS), il serait possible de faire un peering gratuit.

Avec une politique de neutralité des réseaux et un peu de bonne volontée, on pourrait peerer en région et faire internet plutôt que de l'acheter non ? ,)

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 43 514
    • Twitter LaFibre.info
Mutualisation des moyens entre FAI
« Réponse #10 le: 22 mai 2012 à 09:07:37 »
le flux multicast traverse tous les switchs de transport si necessaire oui jusqu'a l'abonné le plus loin. S'il envoi en LEAVE, alors le flux ne sera plus transporté jusque la ou plus du tout si aucun abonnement au stream n'est demandé.
Donc les switch du SIEA ont une table pour gérer les différents abonnements multicast IGMP. C'est cette table qui pourrait être saturée pour les switch de début de boucle qui voient l'ensemble des flux demandés par les abonnés de la boucle.

Ce sont donc également ces mêmes switch qui doivent envoyer toutes les minutes aux clients de "query general" afin de vérifier si les flux sont toujours utilisés.