Auteur Sujet: Carte du déploiement fibre optique dans le Jura  (Lu 25195 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

babar39

  • Client SFR 4G
  • *
  • Messages: 22
Carte du déploiement fibre optique dans le Jura
« Réponse #36 le: 12 décembre 2016 à 19:11:51 »
Très haut débit : le chantier du siècle dans le Jura

Le déploiement de la fibre optique débutera courant 2017 dans le Jura pour s’achever à l’horizon 2030. Ce dossier de l’accès à internet s’annonce à la fois vital et stratégique pour l’avenir du département.

Plus de 170 millions d’euros investis conjointement par l’État, la Région, le département et les intercommunalités au cours des quinze prochaines années. À l’heure où les projets portés par le secteur public connaissent une cure d’austérité sans précédent, le déploiement du très haut débit (fibre optique) a tout du chantier du siècle dans le Jura. Le coup d’envoi sera donné en 2017 avec une première enveloppe de 66,3 millions d’euros étalés sur cinq ans.

Le conseil départemental est à la manœuvre avec la société publique locale Bourgogne-Franche-Comté Numérique qui regroupe six départements (voir Six départements regroupés ). « Pour le déploiement, nous allons démarrer ensemble mais chaque département ira à son rythme, précise le vice président en charge de l’aménagement numérique, Jean-Michel Daubigney. Tout le monde n’est pas au même niveau en matière de fibre optique : le Jura a une épine dorsale grâce à l’héritage de Connectic 39 ce qui n’est pas le cas de la Côte-d’Or par exemple qui part quasiment d’une feuille blanche. » Les discussions portent actuellement sur la localisation des 60 000 prises qui seront créées d’ici 2017 avec un mix entre FTTH (la technologie qui raccorde l’abonné en fibre optique de bout en bout avec un débit de 100Mbit/sec) et montée en débit (modernisation du réseau cuivre existant). « Ce sont les intercommunalités qui nous font remonter leurs demandes mais on est parti sur le principe d’équiper d’office en FTTH les zones les plus densément peuplées, explique Jean-Michel Daubigney. Les zones les plus mal desservies actuellement (autour de 500 kg en ADSL) bénéficieront quant à elles systématiquement d’une montée en débit, de telle sorte qu’en 2022, plus personne n’ait pas d’internet dans le Jura. »

Dans les cinq prochaines années, 45 976 prises devraient ainsi être raccordées en FTTH et 14 817 bénéficier d’une montée en débit qui, elle, ne fera pas l’objet d’un co-financement par l’État. « L’État pousse pour équiper directement tous les foyers en FTTH, c’est le sens de l’histoire », admet Jean-Michel Daubigney. « Mais comme financièrement, ce n’est pas possible, il a fallu faire des choix. Mais on ne peut pas négliger les petites communes dans un département comme le Jura sinon, c’est la fin de la ruralité : quand les gens veulent s’installer dans un village, la première chose qu’ils demandent c’est s’il y a une école et une couverture internet valable ! » A l’horizon 2030, 75 % des foyers jurassiens devraient être raccordés à la fibre optique.

Source: Stéphane Cléa, Le Progrès, 14/11/2016


Mort de rire !!!! ca fait 10 ANS que j'entends la meme chanson ........ ah oui j'oubliais ........ bientôt les elections .......

Moi perso,modem 4G,ca me va très bien,j'ai baissé les bras pour un peu de débit (adsl ou fibre),pas avant 2030 dans ma commune,la y'a de l'abus !!!

tdamienjd

  • Client Bbox vdsl
  • *
  • Messages: 371
  • Pontarlier (25)
    • Twitter @tdamienjd
Carte du déploiement fibre optique dans le Jura
« Réponse #37 le: 14 décembre 2016 à 17:59:00 »
Mort de rire !!!! ca fait 10 ANS que j'entends la meme chanson ........ ah oui j'oubliais ........ bientôt les elections .......
Bientôt les élections : Non, les élus du Département sont en place jusqu'en 2021.

Moi perso,modem 4G,ca me va très bien,j'ai baissé les bras pour un peu de débit (adsl ou fibre),pas avant 2030 dans ma commune,la y'a de l'abus !!!

C'est vrai que la Jura n'est pas le département le plus ambitieux

babar39

  • Client SFR 4G
  • *
  • Messages: 22
Carte du déploiement fibre optique dans le Jura
« Réponse #38 le: 09 mars 2017 à 06:30:34 »
Orange est une société anonyme.
Ses investissements sont décidés par un mandataire social nommé par des actionnaires.

À mon avis, le plus efficace, pour que les choses s'accélèrent dans ta commune, c'est que tu envoies un mail à Stéphane Richard. C'est le chef mafieux qui rackette ta commune.

oui chef mafieux;c'est vraiment cela,renvoi en correctionnelle pour « escroquerie en bande organisée ».

fansat70

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 61
  • Saint-Loup-sur-Semouse (70)
Carte du déploiement fibre optique dans le Jura
« Réponse #39 le: 05 avril 2017 à 14:28:42 »
oui chef mafieux;c'est vraiment cela,renvoi en correctionnelle pour « escroquerie en bande organisée ».
On peut se poser la question sur la réflexion qui a présidé au premier déploiement de l'infrastructure du département du Jura. En 2005, les premeirs déploiements très haut débit étaient réalisés en France... Or, si je ne me trompe, "l'ambition" du Jura en 2007 était d'assurer un minima de 2Mbits à tous le monde... On était loin de la notion de très haut débit. Et toujours si je ne me trompe, les investissements réalisés dans ce qui ressemble à ce RIP ne semblent pas être intégrés au plan France très haut débit actuel. Si c'est le cas, cela aurait tendance à vouloir dire que la réflexion du CG39 en 2007 n'a pas été très avant-gardiste... Un représentant d'un opérateur m'avait confié que le déploiement de l'infra télécom du Jura n'avait pas été vraiment optimisée, en doublonnant la plupart du temps les infras d'Orange et que les infras du 39 étaient au final que marginalement utilisées par les opérateurs alternatifs... Mais tout n'est pas perdu car les infras existent; le tout est de prouver leur utilité, car il n'en reste pas moins que des secteurs entiers, à proximité d'agglomérations restent avec des débits pour le moins rikiki, ne permettant pas le plus basique triple-play. En exemple, sans aller en montagne, le secteur Aumur, Champdivers, Chemin, Longwy sur le Doubs, Peseux, Saint Aubin, Saint Loup, à quelques encablures de Tavaux fait partie des "pas de bol", et ne verra un progrès que dans... Quelques temps, d'abord par la mise en place d'armoires de montée en débit (pas encore planifiées?)... Et quant à distribuer la fibre tout partout, le chemin pour que tout un chacun ait réellement la fibre dans sa demeure est encore long! Car entre déclarer un secteur "couvert" en nombre de foyers raccordable (armoires de rues en place) et "intégré" en nombre de foyers réellement raccordés, il y a comme un "gap" temporel qui peut être assez lourd

babar39

  • Client SFR 4G
  • *
  • Messages: 22
Carte du déploiement fibre optique dans le Jura
« Réponse #40 le: 06 avril 2017 à 06:43:42 »
On peut se poser la question sur la réflexion qui a présidé au premier déploiement de l'infrastructure du département du Jura. En 2005, les premeirs déploiements très haut débit étaient réalisés en France... Or, si je ne me trompe, "l'ambition" du Jura en 2007 était d'assurer un minima de 2Mbits à tous le monde... On était loin de la notion de très haut débit. Et toujours si je ne me trompe, les investissements réalisés dans ce qui ressemble à ce RIP ne semblent pas être intégrés au plan France très haut débit actuel. Si c'est le cas, cela aurait tendance à vouloir dire que la réflexion du CG39 en 2007 n'a pas été très avant-gardiste... Un représentant d'un opérateur m'avait confié que le déploiement de l'infra télécom du Jura n'avait pas été vraiment optimisée, en doublonnant la plupart du temps les infras d'Orange et que les infras du 39 étaient au final que marginalement utilisées par les opérateurs alternatifs... Mais tout n'est pas perdu car les infras existent; le tout est de prouver leur utilité, car il n'en reste pas moins que des secteurs entiers, à proximité d'agglomérations restent avec des débits pour le moins rikiki, ne permettant pas le plus basique triple-play. En exemple, sans aller en montagne, le secteur Aumur, Champdivers, Chemin, Longwy sur le Doubs, Peseux, Saint Aubin, Saint Loup, à quelques encablures de Tavaux fait partie des "pas de bol", et ne verra un progrès que dans... Quelques temps, d'abord par la mise en place d'armoires de montée en débit (pas encore planifiées?)... Et quant à distribuer la fibre tout partout, le chemin pour que tout un chacun ait réellement la fibre dans sa demeure est encore long! Car entre déclarer un secteur "couvert" en nombre de foyers raccordable (armoires de rues en place) et "intégré" en nombre de foyers réellement raccordés, il y a comme un "gap" temporel qui peut être assez lourd

dans le meme cas,l'etoile,st didier,chilly le vignoble ETC a quelques pas de lons le saunier.

obinou

  • AS197422 Tetaneutral.net et AS24904 K-Net
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 886
  • Montgesty (46150)
    • Tetaneutral.net
Carte du déploiement fibre optique dans le Jura
« Réponse #41 le: 06 avril 2017 à 13:42:19 »
Un représentant d'un opérateur m'avait confié que le déploiement de l'infra télécom du Jura n'avait pas été vraiment optimisée, en doublonnant la plupart du temps les infras d'Orange et que les infras du 39 étaient au final que marginalement utilisées par les opérateurs alternatifs...

Oui enfin, c'est comme toujours : Les RIPv1 , le but , c'était au départ d'adducter les NRA pour favoriser les "opérateurs alternatif" qu'étaient au départ SFR et Free.
Donc de "doublonner" orange , de fait, en partie car ce dernier n'était pas des plus ouvert au partage (que ce soit par les prix ou par la disponibilité).

Depuis le contexte a pas mal changé : Orange (à force de prendre des coups par l'ARCEP...) s'est vu contrainte de faire des offres "régulées" qui *semblent* convenir aux autres BOFS, et effectivement dans un cadre d'accord national, pour ces autres opérateurs nationaux il n'est pas forcément pertinent d'aller sur un RIP, qui posera des problèmes administratifs, qualitatif, gestion, éligibilité, ... chaque fois différents.

Or, et c'est l'autre problème, ces RIP sont, dans le meilleurs des cas, vendu au prix "Orange - 5%" .... voire carrément plus cher car les tarifs n'ont pas évolué depuis des années.

*Forcément* dans ce contexte.... difficile de rentabiliser. D'autant moins quand les *autres* opérateurs sont *aussi* "constructeurs de réseaux" , et qu'il y a conflit d'intérêt, et ne pas venir sur un RIP construit par la maison d'un concurrent _est_ une forme de représailles.

Et par ailleurs , pour les opérateurs alternatifs , ces prix sont également trop cher, d'autant que bien souvent ils sont assortis de ciseaux tarifaires pour s'assurer du "sérieux" des opérateurs finaux et éviter d'avoir trop de travail en ayant à gérer tous les petits opérateurs du coin ou les assos.

Ma conclusion c'est que quand le contrat de DSP n'a pas d'incitation à commercialiser les offres, ben ça commercialise pas , les avocats sont plus rentables.

fansat70

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 61
  • Saint-Loup-sur-Semouse (70)
Carte du déploiement fibre optique dans le Jura
« Réponse #42 le: 06 avril 2017 à 20:47:29 »
Oui enfin, c'est comme toujours : Les RIPv1 , le but , c'était au départ d'adducter les NRA pour favoriser les "opérateurs alternatif" qu'étaient au départ SFR et Free.
Donc de "doublonner" orange , de fait, en partie car ce dernier n'était pas des plus ouvert au partage (que ce soit par les prix ou par la disponibilité).

Depuis le contexte a pas mal changé : Orange (à force de prendre des coups par l'ARCEP...) s'est vu contrainte de faire des offres "régulées" qui *semblent* convenir aux autres BOFS, et effectivement dans un cadre d'accord national, pour ces autres opérateurs nationaux il n'est pas forcément pertinent d'aller sur un RIP, qui posera des problèmes administratifs, qualitatif, gestion, éligibilité, ... chaque fois différents.

Or, et c'est l'autre problème, ces RIP sont, dans le meilleurs des cas, vendu au prix "Orange - 5%" .... voire carrément plus cher car les tarifs n'ont pas évolué depuis des années.

*Forcément* dans ce contexte.... difficile de rentabiliser. D'autant moins quand les *autres* opérateurs sont *aussi* "constructeurs de réseaux" , et qu'il y a conflit d'intérêt, et ne pas venir sur un RIP construit par la maison d'un concurrent _est_ une forme de représailles.

Et par ailleurs , pour les opérateurs alternatifs , ces prix sont également trop cher, d'autant que bien souvent ils sont assortis de ciseaux tarifaires pour s'assurer du "sérieux" des opérateurs finaux et éviter d'avoir trop de travail en ayant à gérer tous les petits opérateurs du coin ou les assos.

Ma conclusion c'est que quand le contrat de DSP n'a pas d'incitation à commercialiser les offres, ben ça commercialise pas , les avocats sont plus rentables.
Il semble en effet que dans le cas du Jura, les rapports de l'époque entre les interlocuteurs Jurassien et les services de l'Agrume aient été quelque peu conflictuels, peut-être un tantinet orientés... En prenant le cas d'un département voisin, largement aussi "fracturé" numériquement que le Jura, le positionnement dans les starting-blocks a été nettement plus tardif, et semble avoir profité des déboires de certains département sur le sujet, en s'intégrant dans le nouveau dispositif et partant, "bénéficiant" de rapports plus constructifs avec l'opérateur historique, ce qui a permis un certain rattrapage d'un retard d'équipement évident. De ce côté, le désenclavement des zones "fracturées" semble être mieux orienté, le "seuil" de débit apparaissant comme devant se situer au niveau d'un service triple-play. Le "séjour" du Président du CG70 dans une commission sénatoriale sur le numérique a du participer à une prise de conscience sur le sujet... Reste posées pour le Jura et son voitin les conditions de réalisation des étapes suivantes, soit la mise en place réelle de la fibre chez l'habitant. Comme je l'ai dit plus haut, entre les mises à dispositions d'armoires et la fibre chez le particulier, les délais peuvent sérieusement "glisser"... L'expression qu'utilisent les politiques pour dire qu'ils s'en lavent les mains est "projet de grand avenir"... Pour le commun des mortels, les Calendes Grecques, la "SEmaine des 4 Jeudis"  ou encore plus prosaïquement la "Saint Glinglin" en sont de bonnes traductions!

 

Mobile View