Auteur Sujet: Rachat d'InterXion par Telecity pour concurrencer Equinix ?  (Lu 4621 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Synack

  • AS16080 Rentabiliweb Telecom
  • Expert
  • *
  • Messages: 687
Rachat d'InterXion par Telecity pour concurrencer Equinix ?
« le: 12 février 2015 à 23:16:43 »
Telecity rachète Interxion pour 2,2 milliards de dollars

Le fournisseur britannique de datacenters a conclu une offre amicale et s'offre son homologue basé à Amsterdam.

L'opérateur britannique de data centers Telecity annonce s'être mis d'accord pour racheter son homologue Interxion, coté à New York mais dont le siège international est en Hollande. Montant de l'acquisition : 2,2 milliards de dollars. Les actionnaires d'Interxion vont recevoir 2,3 actions Telecity contre une de leur action Interxion. Cela représente une hausse de 15% de la valeur des actions d'Interxion. Au final, les actionnaires d'Interxion doivent détenir environ 45%, et ceux de Telecity environ 55% du nouveau groupe combiné. L'action Telecity a bondi de plus de 14% suite à cette annonce.

Interxion opère 39 centres de données répartis sur 11 pays européens, et a généré l'année dernière 341 millions de dollars de chiffre d'affaires. C'est un peu moins que celui de Telecity (534 millions de dollars). Telecity, dont le siège est situé à Londres, dispose de data centers répartis dans de nombreuses villes européennes: Amsterdam, Dublin, Francfort, Helsinki, Istanbul, Londres, Manchester, Milan, Paris, Stockholm et Varsovie. Depuis 2008, la société a inauguré de nouveaux sites à Londres, Amsterdam, Stockholm, Paris et Milan.


Source : Journal du Net, le 11 février 2015

Est-ce que ça va remettre en cause la récente politique d'InterXion de racheter des DC SFR en région ? En tout cas c'est une sacrée opération qui semblait de plus en plus inévitable face au géant américain :/

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 41 782
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Rachat d'InterXion par Telecity pour concurrencer Equinix ?
« Réponse #1 le: 13 février 2015 à 07:12:50 »
Il y a eu un autre achat que Marseille (qui était stratégique pour aller vers le Sud) ? Car là tu parles de "politique" et "des DC", ça m'étonne.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 38 344
    • Twitter LaFibre.info
Rachat d'InterXion par Telecity pour concurrencer Equinix ?
« Réponse #2 le: 13 février 2015 à 08:37:45 »
J'ai été étonné que SFR vende son Datacenter de Marseille que certains acteurs, comme Google, voudraient qu'll devienne un point d'échange important : C'est là où arrive les fibres de l'Asie et l'Afrique du nord. Bref un point d'échange international idéalement placés pour l'Europe du sud et l'Afrique du Nord.

Son concurrent régional pour le peering, Lyon, est un point central pour la France, mais peu intéressant hors de la France.

online_fr

  • AS12876 Officiel Scaleway
  • Expert
  • *
  • Messages: 103
  • Paris (75)
Rachat d'InterXion par Telecity pour concurrencer Equinix ?
« Réponse #3 le: 13 février 2015 à 13:35:56 »
Cool :)
Je met 10 balles que les prix font +20% mini d'ici 18-24 mois :)

mattmatt73

  • Expert.
  • Client Bbox fibre
  • *
  • Messages: 7 150
  • vancia (69)
Rachat d'InterXion par Telecity pour concurrencer Equinix ?
« Réponse #4 le: 13 février 2015 à 14:40:37 »
Cool :)
Je met 10 balles que les prix font +20% mini d'ici 18-24 mois :)

les gens se barreront de paris, alors....

Synack

  • AS16080 Rentabiliweb Telecom
  • Expert
  • *
  • Messages: 687
Rachat d'InterXion par Telecity pour concurrencer Equinix ?
« Réponse #5 le: 13 février 2015 à 15:21:47 »
Arnaud : Ca dépénd quand même beaucoup de la réaction d'Equinix non ? InterXion avait baissé ses prix à cause de la guerre agressive d'Equinix, est-ce que ça change vraiment cette situation au final ?

mattmatt73 : J'en doute, en tout cas pour les boîtes parisiennes, elles ont besoin d'être proches de leur DC. Ca favorisera surtout Online du coup au final. Vu la réaction d'Arnaud, j'imagine qu'il compte plus en profiter que suivre le mouvement si ça se produit :D


vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 38 344
    • Twitter LaFibre.info
Rachat d'InterXion par Telecity pour concurrencer Equinix ?
« Réponse #6 le: 23 janvier 2016 à 16:36:27 »
Ce  rachat ne s'est pas fait :
il était question d'un rachat entre InterXion et Telecity (qui avalait qui n'était pas très très clair à ce moment là) et Equinix a mis un très gros chèque pour racheter Telecity, faisant capoter le deal entre InterXion et Telecity au dernier moment.

C'est un coup dur pour InterXion qui subit déjà depuis quelques années les offres agressives d'Equinix sur le marché du DC. Equinix essaye de tuer la concurrence en France (et plus généralement en Europe).

Le rachat qu'il s'est finalement réalisé :

Equinix finalise le rachat de Telecity

Equinix, Inc. a finalisé le rachat de TelecityGroup plc dans le cadre d’une transaction évaluée à près de 3,8 milliards de dollars (2,6 milliards de livres). Cette opération développe le réseau de datacenters de l’entreprise de plus de 40 sites. Celle-ci voit ainsi sa capacité en Europe plus que doublée et conforte sa position de plus grand fournisseur de services d’hébergement d’infrastructures au détail dans la région. Avec cette acquisition, la plateforme d’interconnexion d’Equinix s’étend sur de grands marchés européens, tout en profitant d’une plus grande densité de réseau et de clouds, critère essentiel pour mieux servir ses entreprises clientes. Celles-ci considèrent en effet l’interconnexion comme un principe informatique de base, et migrent de plus en plus vers des datacenters mondiaux hyper connectés afin d’accélérer leurs activités et leur innovation.

Les entreprises du monde entier continuent d’externaliser leurs processus informatiques pour répondre à l’évolution de leurs besoins. La connectivité sur divers marchés avec leurs fournisseurs de services et partenaires commerciaux, un des principaux atouts de la plateforme d’interconnexion mondiale d’Equinix, revêt donc une importance croissante. Aujourd’hui, 54 % des revenus d’Equinix proviennent de clients déployés dans le monde entier dans les trois régions où l’entreprise est présente (Amérique, Asie-Pacifique, EMEA). En outre, 83 % de ces revenus proviennent de clients déployés sur plusieurs zones métropolitaines, ce qui témoigne de la dimension incomparable et de la portée mondiale de l’entreprise. Grâce à ces nouveaux datacenters et à une interconnexion accrue en Europe, Equinix conforte son statut de leader sur le marché et ouvre la voie au développement d’écosystèmes d’entreprises dans le monde entier.

Principaux faits de l’annonce

• L’acquisition de Telecity complète le portefeuille de datacenters actuel d’Equinix en y ajoutant sept nouveaux marchés en Europe. Cette opération permet également d’offrir aux clients de nouvelles solutions afin de se connecter à d’autres entreprises dans le monde via Platform Equinix™. La société créera de nouveaux sites en Bulgarie, en Finlande, en Irlande, en Italie, en Pologne, en Suède et en Turquie.

• Avec ce rachat, Equinix récupère plus de 1 000 nouveaux clients de Telecity, dont plus de 200 fournisseurs de services réseau et entreprises de mobilité ; et plus de 300 entreprises de services informatiques et de cloud. Les écosystèmes d’entreprise présents au sein des centres Equinix International Business Exchange (IBX®) s’en trouvent ainsi renforcés. De leur côté, les clients disposent du plus vaste choix de fournisseurs de services possible pour leurs déploiements informatiques internes et multi-cloud, et peuvent dès lors accélérer leurs activités.

• Equinix a réalisé trois rachats au cours des douze derniers mois, y compris celui de la société de services aux entreprises Nimbo aux États-Unis en janvier 2015, ainsi que celui de Bit-isle au Japon en novembre 2015. Les acquisitions de Telecity et de Bit-isle permettront de développer considérablement la plateforme mondiale d’Equinix (à l’issue des procédures de cession planifiées) ; celle-ci passera de 105 datacenters dans 33 zones métropolitaines à 145 sur 40 zones métropolitaines.

• Initialement annoncée en mai sous forme d’offre en espèces et en actions, l’opération a été approuvée plus tôt cette semaine par les actionnaires de Telecity, et l’accord préalable à la mise en place de cette acquisition a été approuvé par le tribunal compétent au Royaume-Uni. Ces deux conditions étaient en effet requises pour finaliser la transaction.

• L’opération inclut un paiement en numéraire de près de 1,7 milliard de dollars, ainsi que l’émission d’environ 6,8 millions d’actions issues des actions ordinaires d’Equinix évaluées à près de 2,1 milliards de dollars selon leur cours de clôture au 14 janvier 2016. Cette somme exclut toute valeur correspondant aux titres attribués aux employés de Telecity ; cette dernière sera décidée ultérieurement.

• John Hughes, président de Telecity, rejoindra le conseil d’administration d’Equinix Inc, et Eric Schwartz, président d’Equinix pour l’EMEA, prendra la direction des opérations des entités combinées pour l’EMEA.

• Equinix présentera plus en détail les résultats financiers des rachats de Telecity et de Bit-isle en février au cours de sa téléconférence trimestrielle.


Source : Global Security Mag Online par par Marc Jacob, le 15 janvier 2016