Auteur Sujet: Le très haut débit avance en Limousin  (Lu 31869 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 180
  • Vierzon (18)
Le très haut débit avance en Limousin
« Réponse #12 le: 01 février 2022 à 12:02:03 »
Haut-débit : après la "Corrèze 100% fibre" entièrement déployée en zone rurale, quelles sont les prévisions en Haute-Vienne et en Creuse ?

Alors que la Corrèze annonce la fin du déploiement de son dispositif 100% fibre en milieu rural, qu'en est-il dans les autres départements limousins ? Etat des lieux en Haute-Vienne et en Creuse.

Lancé au printemps 2013, le plan Très Haut Débit (THD) vise à couvrir l’intégralité du territoire en très haut débit (supérieur à 30 Mbits/s) d’ici à 2022. Son ambition a depuis été complétée par le Gouvernement avec pour objectif la couverture générale en fibre optique du territoire d’ici à 2025.

C'était un engagement pris par la majorité de Pascal Coste : équiper 100% du département de la fibre d'ici 2021, en commençant par les zones blanches. Objectif presque rempli puisque si le déploiement sur les zones urbaines comme Brive et Tulle a pris un peu de retard, les zones rurales sont fibrées en ce mois de janvier 2022 grâce au syndicat mixte Dorsal qui détaille son action sur cette carte en ligne. Comme l'annonce le conseil départemental sur son site : "Conformément à l'engagement du Conseil département de la Corrèze de 2018, aujourd'hui 100% du territoire corrézien est raccordé à la fibre optique hors zones d'initiative privée (la Communauté d'Agglomération de Tulle étant réservées à l'opérateur SFR et les 15 communes historiques de l'Agglomération de Brive réservées à l'opérateur Orange)"

C'est une aubaine pour les structures comme le centre touristique haut-de-gamme situé à Palazinges qui dispose de la fibre depuis mi-2021 et que vous pouvez voir dans le reportage ci-dessous :




En Haute-Vienne, un système "mixte"

Fin 2017 lors de son déplacement à Cahors, le Premier Ministre Edouard Philippe indiquait que « certaines zones sont devenues viables économiquement pour les opérateurs.(…) Durant le premier semestre 2018, nous donnerons la possibilité aux collectivités locales de lancer un appel à manifestation d’intentions d’engagements locaux, (AMEL), en clair nous allons inviter les opérateurs à y déployer les réseaux, puisque désormais c’est possible, ils nous l’ont eux-mêmes confirmé ». C'est le choix qu'a fait le département de la Haute-Vienne où il n’y a pas 2 zones mais 3 :

  • les zones fibrées par Dorsal
  • l’agglomération de Limoges fibrée par Orange
  • une troisième zone dite AMEL pour laquelle Orange a remporté l’appel d’offre
"Actuellement, 3.230 logements sont éligibles à la fibre optique dans les communes de Couzeix, Champsac, Champagnac-la-Riviere, Vayres, Mézieres sur Issoire, Nantiat et Oradour-sur-Vayres" indique l'opérateur Orange qui "s'engage sur ses fonds propres à déployer la fibre optique jusqu’au logement dans 146 communes de la Haute-Vienne, soit 63 000 lignes, sur la période 2021 - 2024". Le président du département le socialiste Jean-Claude Leblois explique avoir fait ce choix "pour que le risque financier ne soit pas entièrement porté par la puissance publique".

Citer
Orange finance l’équipement et se rembourse sur les abonnements, c’est une façon de ne pas mettre tous nos œufs dans le même panier et au final ça nous coûtera moins cher.

Jean-Claude Leblois, président du conseil départemental de Haute-Vienne (PS)

Un avis nuancé par le président de Dorsal Jean-Marie Bost qui est aussi conseiller départemental d’opposition : « Ce choix a animé nos débats en 2020, mais aujourd’hui j’ai enterré la hache de guerre avec Jean-Claude Leblois. Moi qui suis issu du privé, je défends le public. Il faut être conscient que les dizaines de milliers prises attribuées à Orange vont être exploitées dans le cadre d’un usage privé. J’espère que le calendrier 2024 sera respecté mais j’en doute. L’intérêt du privé, c’est de rentabiliser son réseau ».

En Creuse, un déploiement plus classique

Même constat dans le département de la Creuse qui, comme la Corrèze possède 2 types de zones : d'un côté, l’agglo de Guéret qui est fibrée par Orange. Selon l'opérateur, en janvier 2022, "14 300 logements sont éligibles à la fibre optique dans l’agglomération de Guéret (selon son périmètre géographique de 2011)." Tout le reste du département est pris en charge par le syndicat mixte Dorsal, un choix stratégique, comme l’explique la vice-présidente DVD du conseil départemental Hélène Faivre qui est aussi vice-présidente de Dorsal :


Citer
Hors de l’agglo de Guéret, on ne voulait pas de mitage public/privé. Quand on connaît le territoire creusois, on sait que ce n’est pas rentable pour des opérateurs privés.

Hélène Faivre, vice-présidente DVD du conseil départemental de Creuse et vice-présidente de Dorsal

Actuellement, 32 790 prises Dorsal sont déployées sur le département de la Creuse et 80 000 sont prévues d’ici fin 2024…

Et maintenant, les abonnements

Des prises posées, cela ne signifie pas que les foyers sont raccordés. Selon nos confrères de France Bleu, en Corrèze, seulement un quart des foyers raccordables ont pris un abonnement à ce jour. Yan Pamboutzoglou, directeur de Dorsal explique : « Les taux de commercialisation sont assez disparates. Au bout de 6 mois, on est entre 25 à 30% . Il faut du démarchage. Après, il faut bien réaliser qu’à terme, le cuivre va être démonté, Orange l’a bien dit : la fin du cuivre, c’est pour 2030 ». Conclusion : il faudra forcément passer par la fibre. C’est un peu comme quand on est passé de l’antenne-rateau à la TNT.

"Chaque année, précise l'opérateur, le coût pour Orange de l’entretien par ligne cuivre augmente. Nous ne pouvons donc pas maintenir indéfiniment ces 2 réseaux. Le projet de « décommissionnement du cuivre » se fera par étapes. Les zones concernées feront l’objet d’un préavis de plusieurs années en concertation étroite avec l’ARCEP. Les clients habitant dans ces zones seront accompagnés tout au long de cette phase de transition du cuivre vers la fibre (ou autres solutions à Très Haut Débit).


Source : France info

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 180
  • Vierzon (18)
Le très haut débit avance en Limousin
« Réponse #13 le: 13 juin 2022 à 08:51:37 »
1.119 nouveaux foyers de la Haute-Vienne éligibles à la fibre

L'éligibilité à la fibre continue de s'étendre en Haute-Vienne et ce sont plus de 1.000 foyers du nord du département qui sont concernés.

L’éligibilité à la fibre optique s’étend en Haute-Vienne grâce au réseau public DORSAL.

1.119 nouvelles lignes optiques vont ouvrir à la commercialisation le 16 juin sur le territoire des Communautés de communes Haut Limousin en marche, Gartempe, Saint-Pardoux et Élan.

Les habitants et entreprises concernés pourront s’abonner à la fibre auprès d’un fournisseur d’accès internet partenaire du réseau public.

Ce réseau public de fibre optique, construit par DORSAL, exploité et commercialisé par Nouvelle-Aquitaine Très Haut Débit (NATHD) est financé par la Région Nouvelle-Aquitaine, le Département de la Haute-Vienne et les intercommunalités, avec le soutien de l’État et de l’Union Européenne.

Sur le territoire des Communautés de communes Gartempe Saint-Pardoux et Élan Limousin Avenir Nature, une nouvelle zone va ouvrir à la commercialisation le jeudi 16 juin. Elle comprend 338 lignes au total réparties sur les communes de Saint-Amand-Magnazeix (323 lignes), Saint-Sornin-Leulac (9 lignes), Bessines-sur-Gartempe (6 lignes).

38.482 lignes déjà livrées

Sur le territoire de la Communauté de communes Haut Limousin en marche, les deux nouvelles zones comprennent 781 lignes. Elles se répartissent sur les communes de Peyrat-de-Bellac (403 lignes), Saint-Bonnet-de-Bellac (310 lignes), Saint-Sornin-la-Marche (65 lignes) et Val d’Oire et Gartempe (3 lignes).

En Haute-Vienne, 38.482 lignes optiques auront ainsi été livrées par DORSAL depuis le début du déploiement. Les chantiers s’échelonneront jusqu’en 2022 pour construire 50.000 lignes. Après la fin des travaux sur un secteur, 3 mois d’attente sont nécessaires avant que les habitants concernés ne puissent souscrire à une offre fibre.

Le temps que les fournisseurs d’accès à Internet partenaires, installent leurs équipements sur le réseau public. Sur le reste du territoire, l’opérateur privé Orange s’est engagé à déployer 173.000 lignes de fibre optique d'ici à 2024.


Source : Le Populaire du Centre

mic686

  • Abonné Free vdsl
  • *
  • Messages: 2
Le très haut débit avance en Limousin
« Réponse #14 le: 20 juin 2022 à 15:27:48 »
Selon la carte fibre d'orange, 3 'zones' de Saint-junien devraient être éligible des le 28/06/2022.
Edit: Zone que l'on voit bien sur la carte free :)

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 180
  • Vierzon (18)
Le très haut débit avance en Limousin
« Réponse #15 le: 08 septembre 2022 à 11:02:56 »
Du nord au sud, la fibre optique continue de s'installer en Haute-Vienne


Plus de 3.300 lignes de fibre optique s'ouvrent en septembre en Haute-Vienne. Photo archives Stéphane Lefèvre.

La fibre optique s’installe dans le département et étend encore un peu plus son territoire grâce au réseau public Dorsal qui annonce de nouvelles installations.

Pas moins de 3.367 nouvelles lignes optiques ouvrent à la commercialisation en ce mois de septembre sur le territoire des communautés de communes du pays de Saint-Yrieix, Élan, Noblat, Haut Limousin en Marche et Briance sud Haute-Vienne. Les habitants et entreprises concernés vont pouvoir s’abonner à la fibre auprès d’un fournisseur d’accès Internet partenaire du réseau public.

De Saint-Yrieix à Bellac

Ce réseau public de fibre optique, construit par Dorsal, exploité et commercialisé par Nouvelle-Aquitaine très haut débit (NATHD) est financé par la région Nouvelle-Aquitaine, le département de la Haute-Vienne et les intercommunalités, avec le soutien de l’État et de l’Union européenne.

Sur le territoire de la communauté de communes du Pays de Saint-Yrieix, on compte 1.460 lignes, autant de nouveaux foyers ou entreprises raccordables à la fibre, réparties sur les communes de Saint-Yrieix-la-Perche (1.438 lignes) et Glandon (22 lignes).

Sur le territoire de la communauté de communes Élan, 552 lignes sont ouvertes à Saint-Sylvestre (518 lignes) et Compreignac (34 lignes).

Sur le territoire de la communauté de communes du Haut Limousin en Marche, 605 lignes sont ouvertes à Bellac.

Enfin, sur le territoire de la communauté de communes Briance sud Haute-Vienne, le 24 septembre, 382 lignes vont s’ouvrir à Saint-Genest-sur-Roselle.

En Haute-Vienne, 41.849 lignes optiques auront ainsi été livrées par Dorsal depuis le début du déploiement, soit autant de foyers ou locaux d’activités éligibles à la fibre.

Les chantiers s’échelonnent jusqu’en fin d’année pour construire 50.000 lignes. Après la fin des travaux sur un secteur, trois mois d’attente sont nécessaires avant que les habitants concernés puissent souscrire à une offre fibre.

173.000 lignes à venir d’ici 2024

Dès lors qu’un nouveau secteur est éligible, une communication informe les habitants ou entreprises concernés de la possibilité de s’abonner à la fibre, précisant la marche à suivre pour un raccordement réussi. Dès maintenant, chacun peut tester son éligibilité sur nathd.fr/eligibilite.

Le temps que les fournisseurs d’accès à Internet partenaires installent leurs équipements sur le réseau public.

Sur le reste du territoire, l’opérateur privé Orange s’est engagé à déployer 173.000 lignes de fibre optique d’ici 2024.


Source : Le Populaire du Centre

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 180
  • Vierzon (18)
Le très haut débit avance en Limousin
« Réponse #16 le: 12 novembre 2022 à 09:17:02 »
2.688 nouveaux foyers de Haute-Vienne pourront s'abonner à la fibre en novembre


L’éligibilité à la fibre optique s’étend en Haute-Vienne grâce au réseau public DORSAL.

2.688 nouvelles lignes optiques ouvrent à la commercialisation en novembre. Les habitants et entreprises concernés vont pouvoir s’abonner à la fibre auprès d’un fournisseur d’accès internet partenaire du réseau public.

Ce réseau public de fibre optique, construit par DORSAL, exploité et commercialisé par Nouvelle-Aquitaine Très Haut Débit (NATHD) est financé par la Région Nouvelle-Aquitaine, le Département de la Haute-Vienne et les intercommunalités, avec le soutien de l’État et de l’Union européenne.

46.142 lignes optiques livrées par DORSAL

Sur le territoire des Communautés de communes Ouest Limousin et POL, un total de 574 lignes réparties sur les communes de Saint-Auvent (500 lignes), Saint-Laurent-sur-Gorre (43 lignes), Vayres (26 lignes), Rochechouart (5 lignes) ont ouvert depuis le 9 novembre.

Sur le territoire de la Communauté de communes Val de Vienne, 397 lignes, soit autant de nouveaux foyers ou entreprises, sont raccordables à la fibre sur les communes de Saint-Martin-le-Vieux (381 lignes), Séreilhac (12 lignes), Aixe-sur-Vienne (4 lignes).

Sur le territoire des communautés de communes du Pays de Nexon-Monts de Chalus et Ouest-Limousin, 322 lignes ouvriront à la commercialisation le 22 novembre. Ce sera sur les communes de Pageas (293 lignes), Châlus (1 ligne) et Champsac (28 lignes).

Sur le territoire de la Communauté de communes POL, on compte l’ouverture de 587 lignes sur les communes de Saint-Victurnien (532 lignes) et Saint-Brice-sur-Vienne (46 lignes).

À noter que 9 lignes, situées sur la commune de Veyrac (Limoges Métropole), sont concernées par cette ouverture commerciale.

Sur le territoire des Communautés de communes Haut Limousin en Marche et ELAN, ce sera le 26 novembre qu’ouvriront 471 lignes à Berneuil (300 lignes), Saint-Junien-les-Combes (141 lignes), Blond (1 ligne) et Nantiat (29 lignes).

3 mois d’attente

Sur le territoire de la communauté de communes Haut Limousin en Marche, 337 lignes seront ouvertes à la commercialisation à La-Croix-sur-Gartempe (180 lignes), Saint-Sornin-la-Marche (120 lignes), Saint-Ouen-sur-Gartempe (32 lignes) et Peyrat-de-Bellac (5 lignes).

En Haute-Vienne, 46.142 lignes optiques auront ainsi été livrées par DORSAL depuis le début du déploiement.

Après la fin des travaux sur un secteur, 3 mois d’attente sont nécessaires avant que les habitants concernés ne puissent souscrire à une offre fibre, le temps que les fournisseurs d’accès à Internet partenaires installent leurs équipements sur le réseau public.

Sur le reste du territoire, l’opérateur privé Orange s’est engagé à déployer 173.000 lignes de fibre optique d’ici à 2024.


Source : Le Populaire du Centre

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 180
  • Vierzon (18)
Le très haut débit avance en Limousin
« Réponse #17 le: 13 décembre 2022 à 08:53:21 »
2.576 nouveaux foyers raccordés à la fibre publique en décembre en Haute-Vienne


Photo illustration Delphine Toujas

L’éligibilité à la fibre optique s’étend en Haute-Vienne grâce au réseau public DORSAL.

2 576 nouvelles lignes optiques ouvriront à la commercialisation en décembre. Les habitants et entreprises concernés pourront s’abonner à la fibre auprès d’un fournisseur d’accès internet partenaire du réseau public.

Ce réseau public de fibre optique, construit par DORSAL, exploité et commercialisé par Nouvelle-Aquitaine Très Haut Débit (NATHD) est financé par la Région Nouvelle-Aquitaine, le Département de la Haute-Vienne et les intercommunalités, avec le soutien de l’État et de l’Union Européenne.

Sur le territoire de la communauté de communes Haut-Limousin en Marche, trois nouvelles zones ouvriront à la commercialisation les 2 et 10 décembre. Elles comprennent 1.121 lignes réparties sur les communes de Droux (402 lignes), Blanzac (348 lignes), Peyrat-de-Bellac (180 lignes), Saint-Ouen-sur-Gartempe (145 lignes) et Bellac (46 lignes).

50.264 lignes optiques depuis le début du déploiement

Sur le territoire des communautés de communes du Val de Vienne et Pays de Nexon-Monts de Chalus, 619 lignes seront commercialisables à partir du 7 décembre sur les communes de  Jourgnac (422 lignes), Burgnac (112 lignes), Meilhac (74 lignes), Nexon (9 lignes), Saint-Maurice-les-Brousses  (1 ligne) et Beynac (1 ligne).

Sur le territoire de la communauté de communes POL, ouverture le 10 décembre de 523 lignes. Sont concernées, Saint-Victurnien (532 lignes) et Saint-Brice-sur-Vienne (91 lignes).

Sur le territoire de la communauté de communes ELAN, 313 lignes seront commercialisées le 23 décembre à Saint-Léger-la-Montagne (306 lignes) et Bersac-sur-Rivalier (7 lignes).

Le déploiement et la commercialisation du réseau fibre se font par « plaques », dont les périmètres ne correspondent pas forcément à ceux des communes.

Une même commune peut ainsi être traversée par plusieurs plaques qui ne seront pas déployées et commercialisées en même temps. Par ailleurs, sur les zones déjà ouvertes commercialement, DORSAL poursuit la construction de lignes jusque-là « bloquées » (autorisations pour façades obtenues, génie civil cassé et réparé, etc).

Ce sont 1 546 lignes supplémentaires qui ont ainsi été mises en service au deuxième semestre 2022. En Haute-Vienne, 50.264 lignes optiques auront ainsi été livrées par DORSAL depuis le début du déploiement, autant de foyers ou locaux d’activités éligibles à la fibre.


Source : Le Populaire du Centre

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 180
  • Vierzon (18)
Le très haut débit avance en Limousin
« Réponse #18 le: 20 mars 2023 à 12:50:27 »
Dorsal fête ses 200.000 lignes de fibre optique en Limousin alors que 60.000 lignes d'Orange manquent toujours en Haute-Vienne


Orange a atteint ses engagements nationaux avec 12,1 millions de foyers rendus raccordables à fin 2022.
En Limousin, l’opérateur assure qu’il aura atteint son objectif de 200.000 prises courant mars. © stephane Lefèvre

Près de 20 ans après avoir démarré ses travaux de raccordement, le syndicat Dorsal vient de célébrer sa 200.000e ligne de fibre optique en Limousin. Un chantier public qui va s’achever en 2024 alors que 60.000 lignes sont toujours dans l’attente en Haute-Vienne.

C’est un immense défi qui est en passe d’être relevé par le syndicat Dorsal. Chargé de déployer la fibre optique et de donner accès à l’internet très haut débit dans une grande partie du Limousin, le syndicat mixte vient de fêter la livraison de sa 200.000e ligne dans la région.

À ce jour, 90 % du réseau public de fibre optique est déployé en Limousin, soit 205.778 lignes publiques très exactement (sur un total de 230.000).

Des lignes très haut débit situées le plus souvent dans les secteurs les plus ruraux du Limousin, soit des chantiers coûteux (1.700 € par ligne) que les opérateurs privés ont délaissé.

La Corrèze est totalement fibrée depuis juin 2021, Dorsal a raccordé les 230 communes du département (102.000 lignes), et la Creuse le sera totalement courant 2024. Près de 50.000 lignes sont déjà en exploitation en Creuse (231 communes). Le chantier de la fibre optique publique en Limousin sera ainsi totalement terminé courant 2024 pour le syndicat mixte. 

En Haute-Vienne, près de 55.000 lignes publiques Dorsal sont déjà en exploitation, soit autant de foyers ou de locaux d’activités, dont 20.000 sont en cours de raccordement. Ce qui ne représente qu'un tiers du département.

47.000 lignes sans fibre dans les zones rurales

Dorsal a effectué la totalité des aménagements qui lui ont été confiés dans 85 communes en Haute-Vienne, mais 110 communes restent en retard suite à la décision du Département en 2019, d’avoir confié ce déploiement du très haut débit à l’opérateur Orange.

Dans ces zones rurales (zone Amel), il faudra attendre fin 2024.



Le déploiement de la fibre internet par le syndicat Dorsal en Haute-Vienne.

Orange a déjà installé 18.054 lignes très haut débit (sur 65.000) à La Croisille sur Briance, Neuvic-Entier, Sussac, Chaptelat, Couzeix, Saint-Junien, Eymoutiers, Bujaleuf, Rempnat, Saint-Julien-le-Petit, Le Buis, Chamboret, Nantiat, Vaulry, Blond, Val d’Oire et Gartempe, Dompierre-les-Églises… mais 46.946 prises sont toujours en attente en Haute-Vienne.

Citer
"On ne peut pas reprocher au Département de la Haute-Vienne d'avoir voulu préserver ses intérêts financiers en laissant à Orange la réalisation de ces 65.000 prises. C’est un engagement que n’a pas voulu prendre le Département de la Haute-Vienne parce qu’il préférait mettre l’argent sur d’autres infrastructures. C’est l’engagement politique de la Haute-Vienne. Il y a du regret, car si Dorsal s’était chargé de cette zone Amel, aujourd’hui les raccordements seraient finis en Haute-Vienne."

JEAN-MARIE BOST (Président du Syndicat mixte Dorsal)

Orange doit déployer 65.000 lignes en Haute-Vienne jusqu'en 2024, mais l'engagement ayant été signé en 2011, c’est plutôt 71.540 lignes qui seraient nécessaires aujourd’hui au regard des nouvelles constructions.

La fibre à Millevaches, mais pas dans tout Limoges !

Autre paradoxe : alors que l’internet très haut débit est accessible jusqu’aux bâtiments agricoles du plateau de Millevaches grâce à Dorsal, il n’est pas encore déployé dans certaines agglomérations comme Limoges, Tulle, Brive ou Guéret où les travaux de raccordement ont été confiés à l'opérateur privé Orange (zones Amii).

Dans ces villes, 21.000 lignes sont toujours dans l’attente d’un raccordement à la fibre alors que le délai est dépassé depuis fin 2022.

C'est le cas à Limoges où il manque encore plus de 12.000 lignes fibre. 118.287 prises ont été déployées par Orange dans les 18 communes de l'agglomération (ndlr : sur 130.517). Idem dans l'agglomération de Brive où 47.208 prises ont été déployées (sur 52.337) et à Guéret où 16.428 prises ont été déployées (sur 19.413).

"Courant mars, Orange aura dépassé le seuil des 200.000 prises déployées en fibre optique en Limousin sur ses fonds propres", précise l’opérateur par communiqué.

À noter que dans l’agglomération de Tulle, c’est l’opérateur SFR qui est chargé de déployer la fibre. Selon nos informations, fin 2022, SFR aurait installé 35.456 prises sur 36.070.


Source : Le Populaire du Centre, écrit le 20 mars 2023 par Franck Jacquet

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 180
  • Vierzon (18)
Le très haut débit avance en Limousin
« Réponse #19 le: 16 mai 2023 à 17:48:25 »
Fibre optique : contrat rempli pour Dorsal en Haute-Vienne

Dorsal, le syndicat mixte en charge du déploiement de la fibre optique en Limousin commercialise depuis une semaine les dernières lignes installées dans le sud-ouest de la Haute-Vienne, sur les secteurs de Nexon et de Châlus. Les dernières sur le département en ce qui concerne le réseau public.



Dorsal aura livré plus de 54.000 lignes optiques en Haute-Vienne © Radio France - Valérie Mosnier

54.405 lignes optiques déployées sur la Haute-Vienne et un investissement public de 76 millions d'euros. Le syndicat mixte Dorsal, en charge du déploiement de la fibre optique en Limousin, commercialise depuis un peu plus d'une semaine les dernières lignes dans le sud-ouest du département, sur le territoire de la Communauté de communes Pays de Nexon Monts de Châlus, soit 1.136 foyers. Le réseau public est désormais achevé dans le département, à charge désormais aux particuliers et aux entreprises de se raccorder.

Dournazac, Châlus, Janailhac, Saint-Priest-Ligoure, Nexon et La Roche-l'Abeille sont les six dernières communes haut-viennoises à être ainsi raccordées au réseau public. Mais, pas de façon homogène car certaines sont découpées dans la zone AMEL.

Les zones AMII et AMEL

Si Dorsal peut se vanter d'avoir terminé ses installations, ces dernières sont loin de couvrir toute la Haute-Vienne. "La zone AMII est un accord passé avec l'opérateur historique Orange et l'Etat, sur les zones à forte densité, dont la ville de Limoges et une partie de l'agglo. Et ensuite en 2019, il y a eu de nouveaux accords pour accélérer la commercialisation et la création de fibre optique, ce qu'on appelle les zones AMEL, dont Orange a aussi la charge", rappelle Jean-Marie Bost, président de Dorsal. L'opérateur privé s'est engagé à déployer 173.000 lignes de fibre optique d'ici 2024.

Deux réseaux qui parfois cohabitent dans une même commune. Exemple à Nexon où Dorsal installe seulement 63 lignes ou bien 9 à Châlus, car le reste de ces communes se situe en zone AMII. "C'est pour ça qu'il y a eu 2 jalons", explique Jean-Marie Bost, "le deuxième jalon était au départ sur 16.000 prises et aujourd'hui on est à 19.000. C'est ce qu'on appelle les zones dentelle, une partie de la zone est en RIP (réseau d'initiative publique) et l'autre côté en zone AMEL. Nous avons essayé d'être le plus cohérent possible pour avoir des plaques uniformes afin que la totalité d'une commune soit rattachée soit en zone AMEL soit en zone Dorsal."

A Dournazac, au sud de Châlus, l'arrivée de la fibre était attendue avec impatience, notamment par certains professionnels comme Nadine Andrieux. Elle sera raccordé ce mercredi. Elle gère depuis 11 ans Bulled'R, des hébergements insolites pour dormir à la belle étoile: "J'ai une activité où les réservations se font énormément par internet. J'ai aussi une famille avec des enfants, donc c'est quelque chose dont on ne peut pas se passer. Je vais pouvoir assister à des conférences sans que ça coupe, travailler et laisser mes enfants être eux aussi sur le réseau pour avoir la paix..."



Nadine Andrieux attendait avec impatience l'arrivée de la fibre pour son activité professionnelle,
mais aussi dans sa vie privée © Radio France - Valérie Mosnier

Tout le monde n'est pas aussi déterminé. Michel Daubisse, co-gérant du magasin Vival, a décidé d'attendre un peu : "A titre personnel oui à la rigueur, mais ici j'ai juste de la bureautique et la fibre ce n'est pas essentiel. Professionnellement, je n'en ai vraiment pas l'utilité. Il y a quelques bugs et quelques latences comme d'habitude avec internet, mais ça suffit largement pour ce que je fais."


Michel Daubisse, co-gérant du magasin Vival à Dournazac, va attendre un peu avant de faire installer la fibre
© Radio France - Valérie Mosnier

Christian Bonnat, lui, a bien l'intention d'équiper la mairie, notamment quand il faut avoir recors à la visio-conférence. Le maire y voit des atouts pour les gros utilisateurs d'internet, plus de fiabilité par exemple pour "la maison de santé avec son système de transmission pour être payé, par la fibre je pense que ça peut être très positif pour eux", mais il semble un peu moins convaincu pour une partie des habitants : "En activité de particuliers sur une population âgée, beaucoup de gens n'ont pas d'ordinateur à Dournazac."

Fin du réseau cuivre à partir de 2025

Mais le président de Dorsal prévient, Orange a annoncé arrêter l'entretien son réseau cuivre en 2025. Ça signifie plus de téléphone via l'ADSL et les services qui peuvent en découler, comme la télémédecine ou la télésurveillance. La fibre sera alors la seule solution.

Actuellement, le taux moyen de commercialisation du réseau est de 44% selon Nouvelle-Aquitaine THD (NATHD), qui a la charge l'exploitation et la commercialisation auprès des opérateurs, avec un rythme moyen de 2.000 raccordements par semaine pour l’ensemble du périmètre, soit 7 départements.

Installation des câbles aériens

Seul bémol relevé par des habitants et des élus : la fibre optique est installée en aérien sur certains secteurs, comme le téléphone à l'époque et donc soumise aux aléas climatiques. "Ça va être des câbles en l'air, alors que justement tout a été enterré ces dernières années", regrette Nadine Andrieux. Il s'agissait d'aller vite et avec un budget contraint explique t-on chez Dorsal. Mais désormais l'excédent des recettes, provenant de la location du réseau aux opérateurs, va permettre son entretien et l'enfouissement de la fibre, souvent en même temps que d'autres réseaux pour mutualiser les coûts.


Source : France Bleu Limousin

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 180
  • Vierzon (18)
Le très haut débit avance en Limousin
« Réponse #20 le: 10 juin 2023 à 18:24:15 »
Orange confiant pour terminer le déploiement de la fibre en Haute-Vienne fin 2024


À Rochechouart, l’installation de cette armoire réalisée jeudi 8 juin va permettre à terme de relier environ 415 logements en fibre optique.
« 80 % des travaux sont réalisés par des entreprises locales », souligne l’opérateur Orange. © Guillaume Bellavoine

Il reste encore cinquante mille prises à raccorder au réseau de fibre optique dans les zones rurales de Haute-Vienne d’ici fin 2024. Orange affirme que les délais peuvent être tenus.

D’ici la fin de l’année 2024, toute la Haute-Vienne pourrait être raccordée à la fibre optique, soit quelque 250.000 prises dans le département. "Un travail colossal", a rappelé, jeudi 8 juin, le président du conseil départemental, Jean-Claude Leblois, à l’occasion d’un point sur le déploiement.

Mais toutes les communes ne sont pas logées à la même enseigne, selon le plan choisi pour déployer cette technologie.

Dans l'agglomération de Limoges

L’opérateur Orange s’était engagé à brancher les dix-huit communes de l’agglomération de Limoges, soit plus de 130.000 prises, d’ici la fin de l’année 2022.

"Le taux de couverture se situe aujourd’hui entre 96 % et 97 % et le déploiement se termine", informe Philippe Arnoud, délégué régional d’Orange. Cet investissement pour la zone appelée Amii – appel à manifestation d’intention d’investissement – a été réalisé sur les fonds propres de cette entreprise.

"Dans une agglomération comme Limoges, nous n’aurons jamais vraiment terminé, il y a toujours de nouveaux logements qui apparaissent", remarque Philippe Arnoud.

Dans la zone rurale assurée par le service public

Le syndicat mixte Dorsal a terminé de relier à la fibre les quatre-vingt-cinq communes dont il avait la charge, notamment Bellac et Saint-Yrieix-la-Perche, soit 55.000 foyers ou locaux d’activité éligibles à la fibre. Le coût de ce déploiement s’est élevé à 76 millions d’euros, à la charge de la région, du Département, des intercommunalités, avec la participation de l’État et de l’Union européenne.

"La fibre optique est l’outil de demain, qui va transformer la société et permettre à nos entreprises de rester sur le territoire », a remarqué jeudi Jean-Marie Bost, président de ce syndicat qui se présente comme le « service public du numérique en Limousin".

Dans la zone rurale couverte par Orange

Par souci d’économie, le conseil départemental de la Haute-Vienne a choisi en 2019 de laisser à l’entreprise Orange le soin de raccorder cent quarante-six autres communes de zones rurales de Haute-Vienne, saisissant l’aubaine offerte par l’État de créer un appel à manifestation d’engagements locaux (Amel).

L’avantage pour la collectivité est qu’Orange finance l’intégralité des travaux. Le bémol est qu’il n’y a aujourd’hui que 21.500 prises installées sur un objectif de 71.000, et environ 160 armoires sur 284.

"Nous n’avons pas mis tous les œufs dans le même panier », défend toujours aujourd’hui le président du conseil départemental, Jean-Claude Leblois, mettant en avant « un équilibre financier à trouver entre ce que peuvent mettre sur la table un opérateur privé et une collectivité".

Orange s’est engagé à terminer ces travaux d’ici fin 2024. "Nous sommes en mesure de tenir ce délai", assure le délégué régional d’Orange.


Source : Le Populaire, écrit le 10 juin 2023 par Guillaume Bellavoine.