Auteur Sujet: OLT SFP+ - Possible Révolution  (Lu 3143 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

kgersen

  • Client Bouygues FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 051
  • FTTH 1Gb/s sur Paris (75)
OLT SFP+ - Possible Révolution
« Réponse #24 le: 09 avril 2017 à 18:56:23 »
Le 10G-GPON n'existe pas.

Ce terme sous entendais du "GPON a 10Gbits"  pas un nom de norme en soit . La norme utilisée par ces OLT et ONT est du XGS-PON ( https://www.itu.int/rec/T-REC-G.9807.1/en ). Cela implique donc qu'ils ne savent faire que du 10G symétrique (en GPON pas en EPON).

XGS-PON est du  NG-PON2 'cheap', sans utiliser d'optiques multi-fréquences (TWDM) ce qui est encore très cher.

NG-PON2 c'est 10G/10G, 10G/2.5G et 2.5G/2.5G (et 40G/10G dans l'arbre).

Dit autrement XGS-PON est compatible avec NG-PON2 mais n'utilise qu'une fréquence par sens. C'est un peu une étape intermédiaire, moins cher, entre le G-PON actuel et le futur NG-PON2.
C'est pour ca aussi que ces OLT et ONT ne sont pas compatibles avec le G-PON actuel (nb: non compatibles ne veut pas dire qu'ils ne peuvent pas co-exister sur le meme arbre physique, ils peuvent).


kgersen

  • Client Bouygues FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 051
  • FTTH 1Gb/s sur Paris (75)
OLT SFP+ - Possible Révolution
« Réponse #25 le: 09 avril 2017 à 19:08:42 »
Le XG-PON (alias 10Gpon) est en test par Orange sur 2 communes.

t'es sur que c'est du XG-PON ? c'est 'dead end' cette famille d'évolution non ?

De ce que j'ai compris, Il y a 2 lignées d'évolution pour le G-PON.

G-PON -> XG-PON -> NG-PON1 (dead end) (normes définies dans les années 2010-2012)
ou
G-PON -> XGS-PON -> NG-PON2 (la branche actuelle) (normes définies dans les années 2013+)


eruditus

  • Client Orange adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 8 786
  • Montfort-l'Amaury (78)
OLT SFP+ - Possible Révolution
« Réponse #26 le: 09 avril 2017 à 19:16:13 »

Nokia est d'accord avec toi
https://tools.ext.nokia.com/asset/201150

mhostettl

  • Client Orange adsl
  • *
  • Messages: 95
OLT SFP+ - Possible Révolution
« Réponse #27 le: 10 avril 2017 à 15:53:54 »
De ce que j'ai compris, Il y a 2 lignées d'évolution pour le G-PON.

G-PON -> XG-PON -> NG-PON1 (dead end) (normes définies dans les années 2010-2012)
ou
G-PON -> XGS-PON -> NG-PON2 (la branche actuelle) (normes définies dans les années 2013+)

Je me rapproche de votre compréhension,  tout en ayant compris un peu différemment.

Les termes de XG-PON et XGS-PON de l'UIT-T ont évolué ces toutes dernières années.

Nous avons, actuellement :

G-PON -> NG-PON1 = XG-PON ou XG-PON1 -> XGS-PON -> NG-PON2

La norme NG-PON1, et son évolution, a englobé XG-PON avant qu'elle ne soit réellement spécifiée. XG-PON devait être intermédiaire entre G-PON et NG-PON1.
Pour l'instant, XGS-PON reste intermédiaire entre NG-PON1 et NG-PON2. La situation semble stable.

Cela vous éclaircit-il ?
Cordialement,
Michel

kgersen

  • Client Bouygues FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 051
  • FTTH 1Gb/s sur Paris (75)
OLT SFP+ - Possible Révolution
« Réponse #28 le: 10 avril 2017 à 21:03:05 »
oui en lisant les docs de l'ITU, NG-PON1 et NG-PON2 sont définis comme ca:

Citer
3.2.2 next generation PON (NG-PON): In the context of ITU-T standards development activity,
a generic term referencing the PON system evolution beyond G-PON. The concept of NG-PON
currently includes NG-PON1, where the ODN is maintained from B-PON and G-PON, and
NG-PON2, where a redefinition of the ODN is allowed from that defined in B-PON and G-PON.

NG-PON est un terme/concept générique qui sert juste a désigner l'évolution des technos au dela du G-PON.
A l'heure actuelle ce concept inclus deux variantes : NG-PON1 et NG-PON2. le premier conserve l'ODN tel définit en B-PON et en G-PON tandis que le 2eme permet une redéfinition de l'ODN.

L'ODN en NG-PON2 est définit comme suit:

Citer
3.2.4 optical distribution network (ODN): A point-to-multipoint optical fibre infrastructure. A
simple ODN is entirely passive and is represented by a single-rooted point-to-multipoint tree of
optical fibres with splitters, combiners, filters, and possibly other passive optical components. A
composite ODN consists of two or more passive segments interconnected by active devices, each of
the segments being either an optical trunk line segment or an optical distribution segment. A passive
optical distribution segment is a simple ODN itself. Two ODNs with distinct roots can share a
common subtree.

un ODN simple est un arbre optique passif (sans élèments opto-électroniques), uniquement constitué de 'tuyaux optiques' donc: fibres et splitters. un ODN simple s'appele aussi un ODS (pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué...).
un ODN composite est la liaison de deux ou plus segments passifs interconnectés par des équipements actifs (opto-electroniques donc).
Un segment est soit un trunk (appelé OTL - optical trunk line) soit un ODS..
Deux ODN avec racines distincts peuvent partager un sous-arbre commun.

en NG-PON1 , l'ODN est uniquement un simple ODN.

La nouveauté et la différence vient donc de la. Les normes englobées sous la dénomination NG-PON2 peuvent fonctionner sur des arbres étendues ou combinés. C'est ce qui permet du 'dual-homing' par exemple, de la redondance ou a un OLT de joindre des ONU plus lointains (cascading via extenders).



(RE = Reach Extender)

mhostettl

  • Client Orange adsl
  • *
  • Messages: 95
OLT SFP+ - Possible Révolution
« Réponse #29 le: 14 avril 2017 à 18:35:58 »
Bonsoir kgersen,

Je vous suggèrerais, pour plus de précision, de bien citer les recommandations UIT-T, avec leur date. Selon les versions, à la différence de l'IEEE, les textes peuvent changer.

Jusqu'à présent, je n'ai jamais ressenti le besoin d'introduire les notions d'ODN et d'ODS.

En revanche un cas OTL significatif peut se trouver dans l'utilisation d'un réseau OTN de type circuit, avec le déport de l'OLT dans un équipement PE de sortie du réseau. Ce cas risque de nous venir dans moins de 10 ans, avec l'OLT enfoui dans le réseau WAN, à plusieurs centaines de kilomètres, et non plus dans l'accès. Le PE peut alors géré des milliers d'arbres PON.

Cordialement,
Michel

 

Mobile View