Auteur Sujet: Villes où Free propose du FTTH en ZMD  (Lu 257546 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 5 626
  • Les Ulis (91)
Villes où Free propose du FTTH en ZMD
« Réponse #12 le: 01 mars 2016 à 16:50:26 »
Donc on aurait 91.160.10.x pour Saint-Ouen l'Aumône. A 1 adresses IP pour 4 abonnés, il couvrirait environ 1000 abonnés (il faut voir quand l'option IP complète sera proposée). Je me demande si Free va se contenter de cela, qui risque de ne pas suffire, ou bien plutôt ajouter 91.160.11.x, et pour le Plessis Trévise les plages 12 et 13 ?

Marin

  • Client Bbox vdsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 2 733
  • île-de-France
Villes où Free propose du FTTH en ZMD
« Réponse #13 le: 01 mars 2016 à 17:03:18 »
Donc on aurait 91.160.10.x pour Saint-Ouen l'Aumône.

Je ne vois pas ce qui indique ça.

serge.31

  • Expert (serge.31.free.fr)
  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 206
  • Saint-Orens-de-Gameville (31)
Villes où Free propose du FTTH en ZMD
« Réponse #14 le: 01 mars 2016 à 17:11:10 »
Oui j'ai discuter avec lui il ya quelques semaines là dessus.
Le truc c'est qu'il ne peut pas partir à l'aveugle. Il lui faut des équipements déclaré dns pour pouvoir le faire. Hors free ne semble plus le faire ces derniers temps !
Bonjour,
Je confirme.

Pour détecter les utilisateurs raccordés à un NRO ZMD ... quel programme.
Si j'ai bien compris (merci de corriger/préciser si besoin), les @V6 des utilisateurs seraient de la forme :

2a01:e0a:<ville>:<freebox>::1
<ville> : [1..3] connus à ce jour
<freebox> : je connais 4a30 à Castelnau. Faut-il considérer 4a3 pour la freebox, le 0 étant le premier next hop.

D'après ce que je viens de reformuler, pour détecter le freebox, il faudrait rechercher dans les intervalles @V6 :

2a01:e0a:X:YYY0::1

avec X de 1 à 3, voire au delà,
et YYY de 000 à FFF, soient 4096 possibilités.

C'est tout à fait faisable. Pour la recherche des NRO, je balaie de aaa à zzz par département, soient 17500 ping, ce qui prend une vingtaine de minutes. C'est un cas favorable, car comme il n'y a pas d'équipement en face, la réponse au ping s'effectue à raison d'une douzaine par seconde.
Pour des freebox, le débit risque d'être plus lent, mais cela devrait tenir en une heure par <ville>

Qu'en pensez-vous ? des précisions ?

Si quelqu'un veut s'y lancer, il n'y a pas de copyright ;-)

kgersen

  • Client Bouygues FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 5 306
  • FTTH 1Gb/s sur Paris (75)
Villes où Free propose du FTTH en ZMD
« Réponse #15 le: 01 mars 2016 à 17:21:29 »
d'apres la doc du 4rd il y a un mapping entre l'IPv4 et l'IPv6.Je ne pas lu en détail ce passage car c'est assez complexe: https://tools.ietf.org/html/rfc7600#section-4.4

mapping prefix IPv6 du CE (=la Freebox) vers l'adresse IPv4 et le Port Set (=le port range de cet utilisateur):
     +--------------------------------------+
     |             CE IPv6 prefix           |
     +--------------------------+-----------+
     :     Longest match        :           :
     :  with a Rule IPv6 prefix :           :
     :           ||             :  EA-bits  :
     :           \/             :   length  :
     +--------------------------+     |     :
     |    Rule IPv6 prefix      |<----'---->:
     +--------------------------+           :
                   ||           :           :
                   \/           :           :
              +-----------------+-----------+
              |Rule IPv4 prefix |  EA bits  |
              +-----------------+-----------+
              :                             :
              +-----------------------------+
              |     CE 4rd IPv4 prefix      |
              +-----------------------------+
     ________/ \_________                   :
    /                    \                  :
   :                  ____:________________/ \__
   :                 /    :                     \
   :    <= 32       :     :          > 32        :
   +----------------+     +-----------------+----+
   |IPv4 prfx or add|  OR |   IPv4 address  |PSID|
   +----------------+     +-----------------+----+
                          :       32        : || :
                                              \/
                    (by default)          (If WKPs authorized)
                        :    :                     :    :
                    +---+----+---------+           +----+-------------+
      Ports in      |> 0|PSID|any value|    OR     |PSID|  any value  |
   the CE port set  +---+----+---------+           +----+-------------+
                    : 4 :     12       :           :        16        :

      Figure 4: From CE IPv6 Prefix to 4rd IPv4 Address and Port Set


"EA-bits length" : nombre de bits communs entre l'IPv4 et l'IPv6 .

Dans l'autre sens:
4.5.  Address Mapping from 4rd IPv4 Addresses to 4rd IPv6 Addresses

   :            32              :  :       16      : \
   +----------------------------+  +---------------+ |
   |         IPv4 address       |  |Port_or_ICMP_ID| |  Shared-address
   +----------------------------+  +---+------+----+ |       case
   :      Longest match         :  : 4 : PSID :      |   (PSID length
   :  with a Rule IPv4 prefix   :      :length:      |  of the rule > 0)
   :       ||                   :      :      :      |    with WKPs
   :       \/                   :      :      :      |  not authorized
   +----------------+-----------+      +------+      | (PSID offset = 4)
   |Rule IPv4 prefix|IPv4 suffix|      | PSID |      |
   +----------------+-----------+      +------+      |
   :       ||        \_______    \____ |      |      |
   :       \/                \        \|      /      |
   +--------------------------+--------+-----+      /
   |    Rule IPv6 prefix      |    EA bits   |
   +--------------------------+--------------+
   :                                         :
   +-----------------------------------------+
   |                 IPv6 prefix             |
   +-----------------------------------------+
   :\_______________________________        / \
   :             ___________________\______/   \_______________
   :            /                    \                         \
   :           / (CE Mapping rule)    \   (BR Mapping rule)     \
   :   <= 64  :                        :          112            :
   +----------+---+---+------+---+     +--------------+---+------+---+
   |CE v6 prfx| 0 |tag|v4 add|CNP|     |BR IPv6 prefix|tag|v4 add|CNP|
   +----------+-|-+---+------+---+     +--------------+---+------+---+
   :   <= 64  : | :16 :  32  :16 :     :      64      :16 :  32  :16 :
                |
          Padding to /64

            Figure 5: From 4rd IPv4 Address to 4rd IPv6 Address


c'est donc très 'prise de tete' a comprendre mais y'a peut-être des infos a en tirer pour  la detection...

Marin

  • Client Bbox vdsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 2 733
  • île-de-France
Villes où Free propose du FTTH en ZMD
« Réponse #16 le: 01 mars 2016 à 17:25:51 »
<ville> : [1..3] connus à ce jour

Voire NRO, switch ou OLT, même.

et YYY de 000 à FFF, soient 4096 possibilités.

Comme déjà indiqué, seuls 400 à DFF semblaient être routés sur Internet (visible via une traceroute) pour la plage 1, par exemple.

Pour la recherche des NRO, je balaie de aaa à zzz par département, soient 17500 ping, ce qui prend une vingtaine de minutes. C'est un cas favorable, car comme il n'y a pas d'équipement en face, la réponse au ping s'effectue à raison d'une douzaine par seconde.
Pour des freebox, le débit risque d'être plus lent, mais cela devrait tenir en une heure par <ville>

Tu veux dire que tu effectues ton scan de manière complètement synchrone (et sans threads ou autres) ?

Marin

  • Client Bbox vdsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 2 733
  • île-de-France
Villes où Free propose du FTTH en ZMD
« Réponse #17 le: 01 mars 2016 à 17:53:39 »
J'ai pu récupérer le scanner ICMPv6 que j'avais créé (il envoie des paquets UDP avec TTL modifié et reçoit les erreurs avec l'API recvmsg) pour détecter les équipements du nouveau réseau Orange, afin de faire de la détection d'abonnés.

Ci-joint, les résultats pour les trois premières plages IPv6 dans un CSV, ainsi qu'un aperçu de la GUI (faîte avec Django + websockets pour afficher les résultats en temps réel) avec les paramètres utilisés.

Dans le lot, ce qui semble être à minima des abonnés :

$ grep '2a01:e0a:1:' 20160301163710.csv | grep -c '::1'
302
$ grep '2a01:e0a:2:' 20160301163710.csv | grep -c '::1'
136
$ grep '2a01:e0a:3:' 20160301163710.csv | grep -c '::1'
77
$ grep '::1' 20160301163710.csv | wc -l
515

Le total des plages où j'ai eu une réponse :

$ grep '2a01:e0a:1:' 20160301163710.csv | wc -l
340
$ grep '2a01:e0a:2:' 20160301163710.csv | wc -l
172
$ grep '2a01:e0a:3:' 20160301163710.csv | wc -l
134
$ wc -l 20160301163710.csv
647 20160301163710.csv

P.-S. : après avoir élargi les paramètres, je n'exclus pas qu'il y ait d'autres plages subséquentes, je vais élargir les critères.

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 5 626
  • Les Ulis (91)
Villes où Free propose du FTTH en ZMD
« Réponse #18 le: 01 mars 2016 à 18:09:20 »
Je ne vois pas ce qui indique ça.

La réponse de guiguipm :
Citer
Effectivement il y a Courdimanche aussi, j'ai demandé à mon ami et il m'a bien confirmé qu'il a le boîtier convertisseur derrière la Freebox

EDIT : chez lui l'IPv6 est de la même forme qu'à Saint-Ouen-l'Aumône : 2a01:e0a:2:xxxx, et l'IPv4 est dans la range 91.160.10.xx

J'ai supposé qu'à Saint-Ouen L’aumône, c'était la même chose, probablement parce qu'ils sont reliés au même NRO, et que les plages étaient remplies au fur et à mesure. Mais bon, c'est une hypothèse à vérifier.

Marin

  • Client Bbox vdsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 2 733
  • île-de-France
Villes où Free propose du FTTH en ZMD
« Réponse #19 le: 01 mars 2016 à 20:26:48 »
d'apres la doc du 4rd il y a un mapping entre l'IPv4 et l'IPv6.Je ne pas lu en détail ce passage car c'est assez complexe: https://tools.ietf.org/html/rfc7600#section-4.4

Effectivement, après quelques tests, je peux confirmer la manière dont sont disposés les bits en commun (pour une adresse fictive) :

2a01:e0a:1:4bf0::1
91.160.5.47 (plage 49152-65535)
=>
1010 | 0000 0000 0000 0001 | 0100 1011 1111
1010 0000 | 0000 0101 | 0010 1111 | 1100 0000 0000 0000


Voici un extrait de code permettant d'effectuer la translation IPv4+port<->IPv6 en Python 3 :

Citer
from ipaddress import ip_address

pfx4 = int(ip_address('91.0.0.0'))
pfx6 = int(ip_address('2a01:e00::'))

def ip6_to_ip4(ip6):
   ip6 = int(ip_address(ip6)) >> 64
   return ip_address(pfx4 | ((ip6 >> 12) & 0xf00000) | ((ip6 >> 6) & 0x0fffff)), (ip6 << 10) & 0xc000

def ip4_to_ip6(ip4, port):
   ip4 = int(ip_address(ip4))
   return ip_address(pfx6 | ((((ip4 & 0xf00000) << 12) | ((ip4 & 0x0fffff) << 6) | ((port & 0xc000) >> 10)) << 64) | 1)

print(ip6_to_ip4('2a01:e0a:1:4bf0::1'))
print(ip4_to_ip6('91.160.5.47', 49152))


=> On sait maintenant faire correspondre une adresse IPv4 à une plage NRO (ou assimilé).

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 5 626
  • Les Ulis (91)
Villes où Free propose du FTTH en ZMD
« Réponse #20 le: 01 mars 2016 à 22:18:43 »
Bravo Marin, je suis impressionné par la façon dont tu arrives à décoder ces petites énigmes.
J'ai essayé ton script (en python 2.7), il existe une version importée du module ipaddress pour 2.7, cela marche avec le 2eme range de port, 16384.

Si je prends la deuxième plage d'adresse (Saint-Ouen L'aumône), donc avec le '2', j'obtiens :
print(ip6_to_ip4('2a01:e0a:2:4bf0::1')) :
(IPv4Address('91.160.9.47'), 49152L)

Donc effectivement, la deuxième plage IPv6 peut-être associée à du 91.160.9.x

serge.31

  • Expert (serge.31.free.fr)
  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 206
  • Saint-Orens-de-Gameville (31)
Villes où Free propose du FTTH en ZMD
« Réponse #21 le: 01 mars 2016 à 23:23:27 »
Tu veux dire que tu effectues ton scan de manière complètement synchrone (et sans threads ou autres) ?
Oh si, ça monte jusqu'à 64 threads sur un vieux PC WXP ... J'entends alors le ventilo qui monte dans les tours ...

---------

Pleins de bonnes infos que je vais exploiter pour aller dégoter les freenautes en 91.160/12

CariBoo

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 266
  • Les Ulis (91)
Villes où Free propose du FTTH en ZMD
« Réponse #22 le: 01 mars 2016 à 23:28:54 »
Whaou .. je suis impressionné, ce fil est une belle illustration d'intelligence collective !!!

Bravo, et vivement les premiers résultats (Le camouflage volontaire ou non n'aura pas tenu très longtemps face aux passionnés :-) )




corrector

  • Invité
Villes où Free propose du FTTH en ZMD
« Réponse #23 le: 02 mars 2016 à 02:53:39 »
=> On sait maintenant faire correspondre une adresse IPv4 à une plage NRO (ou assimilé).
Félicitations!

 

Mobile View