Auteur Sujet: FAI HAHD (Haute Aspe Haut Débit)  (Lu 9959 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 27 450
    • Twitter LaFibre.info
FAI HAHD (Haute Aspe Haut Débit)
« Réponse #12 le: 28 mars 2014 à 18:47:37 »
Il se dit que au moins sur le Pau Broadband Country, Axione refuse les petits FAI depuis les problèmes du FAI PauOnline

FDN n'a pas réussi à devenir FAI sur le réseau par exemple.

BadMax

  • Client Free adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 349
  • Malissard (26)
FAI HAHD (Haute Aspe Haut Débit)
« Réponse #13 le: 28 mars 2014 à 19:03:35 »
Le PBC étant ancien, est-ce qu'une convention de type DSP a bien été signée ?

D'ailleurs le PBC est plus orienté grand public non ?

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 999
FAI HAHD (Haute Aspe Haut Débit)
« Réponse #14 le: 29 mars 2014 à 08:26:48 »
Un FAI associatif qui consomme moins de 20 à 30Mb/s pointe ne peut-il pas se contenter de liaisons ADSL/SDSL aggrégées? Des accès proches du NRA bien sur. Au moins pour démarrer, le temps de croitre. ca serait sans doute plus économique que les tarifs "pro" d'une connexion fibre 40Mb/s. Quelqu'un sait combien d'abonnés a HAHD?
http://www.hahd.fr/article.php?art_id=577


Leon.

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 29 858
  • FTTH 300Mbps sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
FAI HAHD (Haute Aspe Haut Débit)
« Réponse #15 le: 29 mars 2014 à 08:32:44 »
Probablement, c'est ce que fait PCLight en Bourgogne par exemple. Et ça devient encore plus intéressant avec le VDSL2.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 27 450
    • Twitter LaFibre.info
FAI HAHD (Haute Aspe Haut Débit)
« Réponse #16 le: 29 mars 2014 à 08:53:51 »
C'est ce que fait le FAI AMBSE pour alimenter ses point d’accès WiFi.

C'est également ce que fait un FAI spécialisé sur l’accès Internet WiFi sur les camping

obinou

  • AS197422 Tetaneutral.net et AS24904 K-Net
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 985
  • Montgesty (46150)
    • Tetaneutral.net
FAI HAHD (Haute Aspe Haut Débit)
« Réponse #17 le: 01 avril 2014 à 16:07:09 »
Probablement, c'est ce que fait PCLight en Bourgogne par exemple. Et ça devient encore plus intéressant avec le VDSL2.

+1, même si justement dans la campagne, le VDSL2 n'est pas le plus répandu.
Attention tout de même avec ce genre de chose: L'ADSL2+ reste limité à 1Mbps en upload: Ce genre de débit est très largement insuffisant dès qu'il y a plusieurs clients , dès que ça bufferise, tout s'écroule très vite.
La grosse majorité des problèmes que les gens ont avec leur FAI wifi (ex: Meshnet par chez moi) vient de ça, car les opérateurs ont vite fait de prendre des abonnements, mais les lignes ADSL , ça,...

Actuellement, il n'est pas possible (à ma connaissance) de "prendre" un ligne téléphonique en-dehors de son propre domicile. Car je pensait à la chose suivante: Dans les zones reculées, une solution possible serait de trouver un local (cyber-café, bar, n'importe) tout à coté du NRA et d'y faire ouvrir XXX lignes téléphoniques, une par client distant à desservir, à son nom (ex: Duchemol Jean-pierre, Chez "Bar du Terroir", 3 avenue du potager, 46567 trifouilly-la-bretèche". Ensuite, on y met soit la box de l'opérateur, soit de tout petits modems ADSL2+ (tel que les vigor 120), + un switch qui fait 1 VLAN / client. On balance tout ça en réseau radio, et à l'arrivé, le client retrouve *son* VLAN (le matos ubiquiti sait faire ce genre de chose).

Avantage: C'est au nom du client, donc pas de soucis d'identification, pas de "FAI" intermédiaire.
« Modifié: 01 avril 2014 à 18:29:08 par obinou »

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 999
FAI HAHD (Haute Aspe Haut Débit)
« Réponse #18 le: 01 avril 2014 à 20:08:06 »
Dans les zones reculées, une solution possible serait de trouver un local (cyber-café, bar, n'importe) tout à coté du NRA et d'y faire ouvrir XXX lignes téléphoniques, une par client distant à desservir, à son nom (ex: Duchemol Jean-pierre, Chez "Bar du Terroir", 3 avenue du potager, 46567 trifouilly-la-bretèche". Ensuite, on y met soit la box de l'opérateur, soit de tout petits modems ADSL2+ (tel que les vigor 120), + un switch qui fait 1 VLAN / client. On balance tout ça en réseau radio, et à l'arrivé, le client retrouve *son* VLAN (le matos ubiquiti sait faire ce genre de chose).
Est-ce que ça veut dire que tu proposes 1 liaison ADSL par client? Si c'est ça, je ne trouve pas ça judicieux, et je doute même que ça soit faisable. Par exemple, HAHD a 70 clients. Je vois mal Orange accepter d'installer 70 lignes ADSL à la même adresse! Ca nécessiterai des modifications conséquentes du réseau cuivre.

Je pense que dans un tel FAI associatif, il faut mutualiser. On peut très bien prendre 4 ou 5 accès ADSL pour 70 clients, ça ne me choquerai pas (100Mb/s down + 5Mb/s up). Regarde la courbe de débit de HAHD, un tel débit leur conviendrait sans doute.
Pour mutualiser "aggréger" les accès, il y a visiblement plusieurs méthodes, même sans l'aide du FAI :
* soit 1 seul routeur répartit les connexions en cours sur les différentes lignes ADSL. C'est ce qu'on faisait dans ma résidence d'étudiant de 150 chambres il y a ~15 ans, avec seulement 3 accès 512kb/s.
* soit on monte un gros VPN qui est relié d'un côté à un serveur en France (OVH, Online ou autre), et de l'autre au routeur de l'association sur place qui est lui même connecté à tous les liens ADSL, le tout avec une répartition de charge entre les lignes ADSL. Comme ça, une unique connexion TCP peut par exemple dépasser les 1Mb/s d'upload.

Pour les adresses des lignes, pourquoi pas la mairie du village où sont localisés les accès ADSL, directement? Le NRA n'est souvent pas loin de la mairie dans les village (pas valable tout le temps mais bon).

Leon.

obinou

  • AS197422 Tetaneutral.net et AS24904 K-Net
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 985
  • Montgesty (46150)
    • Tetaneutral.net
FAI HAHD (Haute Aspe Haut Débit)
« Réponse #19 le: 01 avril 2014 à 20:46:19 »
Est-ce que ça veut dire que tu proposes 1 liaison ADSL par client? Si c'est ça, je ne trouve pas ça judicieux, et je doute même que ça soit faisable. Par exemple, HAHD a 70 clients. Je vois mal Orange accepter d'installer 70 lignes ADSL à la même adresse! Ca nécessiterai des modifications conséquentes du réseau cuivre.

Bien sur, c'est certainement pas pour 70 clients....
Plutôt pour 3/4 "livrés" à la même adresse (on peut multiplier les adresses, ensuite). Une petite enquête s'impose évidemment en amont, par exemple pour savoir si il reste des paires sur la partie transport, si il y a bien 4 paires qui arrivent sur l'adresse concernée, ...


Citer
Je pense que dans un tel FAI associatif

Attention: Là, c'est l'intérêt de la chose, on parle _pas_ de FAI. Opérateur de transport à la rigueur, mais pas FAI.

Un FAI, même associatif, ça implique certaines responsabilités (LCEN, DADVSI,...) en plus de l'aspect technique que tu décris plus bas. Là, dans ce dont je parle, les compétences sont principalement du pointage d'antennes, et un peu de config de ponts wifi.

Citer
il faut mutualiser. On peut très bien prendre 4 ou 5 accès ADSL pour 70 clients, ça ne me choquerai pas (100Mb/s down + 5Mb/s up). Regarde la courbe de débit de HAHD, un tel débit leur conviendrait sans doute.  Pour mutualiser "aggréger" les accès, il y a visiblement plusieurs méthodes, même sans l'aide du FAI :

* soit 1 seul routeur répartit les connexions en cours sur les différentes lignes ADSL. C'est ce qu'on faisait dans ma résidence d'étudiant de 150 chambres il y a ~15 ans, avec seulement 3 accès 512kb/s.

* soit on monte un gros VPN qui est relié d'un côté à un serveur en France (OVH, Online ou autre), et de l'autre au routeur de l'association sur place qui est lui même connecté à tous les liens ADSL, le tout avec une répartition de charge entre les lignes ADSL. Comme ça, une unique connexion TCP peut par exemple dépasser les 1Mb/s d'upload.

Le problème dans ce genre de montage c'est _toujours_ le même: C'est au moment de la congestion que ça coince.
C'est le soir, quand tout le monde est sur youtube ou sur le replay & que ça marche pas que les gens râlent. Pas dans la journée ou à 4h du mat...
Suffit de suivre certains forums lié aux opérateurs wifi (RAN, entre autre) pour le voir.
Bien sur si il y a du VDSL2 , un mix devient possible (3/4 personnes par modem VDSL, mais peut-être avec un accord direct entre ces personnes.

Or, et ça se voit principalement dans les RAN: Lorsque tu es abonné à un FAI local/RAN , quand ça rame, les gens râlent contre l'opérateur, mauvaise presse/réputation, etc....
Quand ça rame parce que ta ligne est trop loin du NRA, bah c'est normal, c'est Orange... (Et Orange se fout qu'une poignée de personne râle, vu qu'elle a le monopole sur la paire de cuivre)

Citer
Pour les adresses des lignes, pourquoi pas la mairie du village où sont localisés les accès ADSL, directement? Le NRA n'est souvent pas loin de la mairie dans les village (pas valable tout le temps mais bon).
Si la mairie marche dans l'affaire, pkoi pas. Mais comme tu le dit plus haut, on peut pas ouvrir 70 lignes dessus non plus, il faut disperser.

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 999
FAI HAHD (Haute Aspe Haut Débit)
« Réponse #20 le: 01 avril 2014 à 20:50:01 »
Et puis par rapport à ça
Attention tout de même avec ce genre de chose: L'ADSL2+ reste limité à 1Mbps en upload: Ce genre de débit est très largement insuffisant dès qu'il y a plusieurs clients , dès que ça bufferise, tout s'écroule très vite.
Visiblement, sur des routeurs bien fait (cisco pour entreprise par exemple), il est tout à fait possible de configurer pour :
* limiter le débit émis dans la (les) liaisons ADSL pour ne jamais les faire saturer
* répartir équitablement la bande passante entre tous les utilisateurs. Soit par adresse IP, soit par connexion (TCP), soit par MAC, etc...

Avec ce genre de configuration, même les utilisateurs du réseau poussent plus de débit que n'accepte la (les) liaisons, le ping reste normal... sauf pour les utilisateurs qui upload comme des porcs. Bref, la liaison est utilisée à son maximum, mais sans dégrader la qualité.

C'est de la QOS dans le bon sens, sans priorisation de protocole par rapport à un autre. Ce genre de routeur est cher, mais ça se justifie. Avec un PC et des logiciels libres, ça doit certainement se faire également, mais je n'y connais rien.

Toujours dans ma résidence d'étudiants, les admin réseau n'avaient pas pu mettre en place ça (routeur incapable), mais ils avaient bidouillé des scripts qui limitaient en débit seulement les gros consommateurs, en regardant les stats d'upload et de download de chaque utilisateur toutes les 2 secondes. Ca fonctionnait vraiment bien, et l'accès était clairement utilisable, malgré la petite connexion (3x512kb/s pour 150 chambres).

Leon.
« Modifié: 01 avril 2014 à 21:12:48 par leon_m »

BadMax

  • Client Free adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 349
  • Malissard (26)
FAI HAHD (Haute Aspe Haut Débit)
« Réponse #21 le: 01 avril 2014 à 21:12:27 »
Euh je fais du Cisco "en entreprise" et la répartition "équitable" entre utilisateurs ça n'existe pas. Ca s'appelle TCP :)

Sinon la limitation en débit ça se fait très bien aussi avec un Linux, y'a les memes algorithmes de "shaping" mais moins sexy à configurer.

Le shaping tout seul ne faisant pas tout, il est nécessaire de faire le tri par protocole lors des congestions et de dropper ceux qui supportent (FTP, Download HTTP à matcher avec NBAR, etc) et de préserver les sensibles (IRC, flux temps réel, requètes HTTP type text/*, etc).


Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 999
FAI HAHD (Haute Aspe Haut Débit)
« Réponse #22 le: 01 avril 2014 à 21:21:08 »
Euh je fais du Cisco "en entreprise" et la répartition "équitable" entre utilisateurs ça n'existe pas. Ca s'appelle TCP :)
Tu peux expliquer un peu plus, stp? Je n'ai pas compris. Pourquoi la répartition équitable entre utilisateurs n'existerait pas?

Je ne parle pas des effets de perte de paquet sur les connexion TCP. Je parle de choses plus complexes et plus efficaces. Visiblement, dans certains routeurs cisco, on peut mettre en place des queues (buffer) différentes par utilisateur, avec des algos de "WRR = weighted round robin" pour répartir équitablement le débit entre tous les utilisateurs. Avec ça plus une limitation en débit pour ne jamais saturer la liaison, j'ai compris qu'une utilisation à 100% d'une liaison WAN n'engendrait pas du tout de dégradation de prestation pour les utilisateurs "raisonnables". Un utilisateur qui ne fait que de la consultation web ne serait pas gêné par un gros utilisateur d'upload/download : ping faible et absolument aucune perte de paquet. Bien évidemment, il faut pouvoir installer un tel routeur des 2 côtés de la liaison qui limite pour que ça soit totalement optimal. C'est le cas si on monte un VPN entre un serveur et quelques accès ADSL.

Leon.

BadMax

  • Client Free adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 349
  • Malissard (26)
FAI HAHD (Haute Aspe Haut Débit)
« Réponse #23 le: 01 avril 2014 à 21:47:52 »
Utilisateur est une notion inconnue à un routeur ou équipement réseau.

En cas de congestion, tous les équipements droppent : c'est les mécanismes TCP qui vont équilibrer les sessions TCP automatiquement. Tu peux reproduire ce mécanisme avec ta connexion ADSL en faisant plusieurs download en meme temps : ils se stabiliseront à la meme vitesse chacun. L'algorithme de gestion des interfaces est en FIFO.

Les mécanismes de Qos Cisco (et d'autres) s'appuient sur les protocoles. Donc tu dois d'abord définir la liste des protocoles qui t'intéresse en utilisant :
 - un mot-clé prédefini : telnet, http, ssh, etc
 - une access-list avec un port TCP/UDP et/ou une/des adresse(s) IP
 - une définition NBAR qui match sur des caractéristiques protocolaires : type MIME HTML, URL HTTP, etc
 - un champ de l'entete IP : TOS, DSCP... (1)

Ensuite tu définis tes classes. En gros, une classe définit une bande passante. Pour qu'une classe soit plus prioritaire, tu lui donnes plus de bande passante que les autres. Cette bande passante peut etre fixe ou un pourcentage de l'interface. Dans tous les cas, elle reste fixe.

Pour chaque classe tu associes les protocoles définis ci-dessus. En plus de la bande passante, tu associes un algorithme de gestion de congestion. WRED fera la différence en regardant d'abord les champs TOS/DSCP puis en s'appuyant sur d'autres critères comme la fréquence des paquets d'une session donnée.

Maintenant WRED ne fera pas de miracle. C'est plus ta politique de répartition de la bande passante qui fera effet.

(1) On peut aussi faire du diffserv : un routeur tag les paquets en fonction des caractéristiques (port, adresse, protocole etc) et un autre gère la bande passante.

 

Mobile View