Auteur Sujet: Carte du déploiement fibre optique dans l'Eure  (Lu 140342 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

JoD

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1
  • Evreux (27)
Carte du déploiement fibre optique dans l'Eure
« Réponse #24 le: 22 décembre 2016 à 13:53:03 »
Voici les dernières nouvelles qui vont faire le bonheur de plusieurs :

http://www.evreux.fr/actualites/tres-haut-debit-21448

« Modifié: 22 décembre 2016 à 14:18:40 par JoD »

Vasco Daash

  • Client Orange adsl
  • *
  • Messages: 104
  • Sacquenville (27)
Carte du déploiement fibre optique dans l'Eure
« Réponse #25 le: 03 janvier 2017 à 04:33:24 »
Oui, tout ceux dans le orange seront raccordées avant le 1 février 2017
http://reseaux.orange.fr/cartes-de-couverture/fibre

Galmi

  • Client Coriolis Telecom
  • *
  • Messages: 211
Carte du déploiement fibre optique dans l'Eure
« Réponse #26 le: 05 janvier 2017 à 20:35:51 »

L'observatoire france THD a été mit à jour récement et différencie maintenant les débits planifiés par Eurenumerique.
On peut deviner quelle techno sera utilisée , med ou ftth.

https://observatoire.francethd.fr/

Un planning sera donné courant janvier pour les autres villes et villages.


Galmi

  • Client Coriolis Telecom
  • *
  • Messages: 211
Carte du déploiement fibre optique dans l'Eure
« Réponse #27 le: 27 février 2017 à 16:49:54 »
Le planning est repoussé à avril...

steph27120

  • Client Orange adsl
  • *
  • Messages: 1
Carte du déploiement fibre optique dans l'Eure
« Réponse #28 le: 20 mars 2017 à 15:05:36 »
Enfin ! Le dernier NRA de l'Eure à ne pas proposer de l'ADSL2+, le central de Chaignes (XGN27) aura prochainement un DSLAM GE A/VDSL2 donc opticalisé:)

Regardez dans les 10 derniers événements d'Ariase : http://www.ariase.com/fr/haut-debit/eure/index.html

Bonjour

Ou trouver des informations concernant l'évolution de ce NRA?

Merci

vidarusny

  • Client Orange adsl
  • *
  • Messages: 77
  • criquebeuf la campagne 27
Carte du déploiement fibre optique dans l'Eure
« Réponse #29 le: 05 avril 2017 à 15:59:29 »
Ou pas !
Mais j'ai Hâte ! J'espère donc sincèrement me tromper. Sinon rendez-vous en juillet.

Galmi

  • Client Coriolis Telecom
  • *
  • Messages: 211
Carte du déploiement fibre optique dans l'Eure
« Réponse #30 le: 07 avril 2017 à 13:22:03 »
Le délais d'avril a été confirmé par le directeur technique d'Eurenumerique

edubernay

  • Client Bouygues Telecom 4G
  • *
  • Messages: 145
  • Bernay 27
Carte du déploiement fibre optique dans l'Eure
« Réponse #31 le: 19 avril 2017 à 17:07:29 »
Je sens bien que le mois d'avril va se passer sans que ça avance...
Si c'est un lancement en bonne et due forme, avec la presse et tout le toutim... le calendrier politique risque de ne pas faciliter les choses...  ::)

edubernay

  • Client Bouygues Telecom 4G
  • *
  • Messages: 145
  • Bernay 27
Carte du déploiement fibre optique dans l'Eure
« Réponse #32 le: 19 avril 2017 à 17:23:39 »
Petit lien vers un article de Libération sur le désert numérique dans l'Eure:
http://www.liberation.fr/france/2017/04/02/un-village-a-l-heure-du-desert-numerique_1560092

vidarusny

  • Client Orange adsl
  • *
  • Messages: 77
  • criquebeuf la campagne 27
Carte du déploiement fibre optique dans l'Eure
« Réponse #33 le: 21 avril 2017 à 15:53:06 »
Voici un article du paris normandie :
Le très haut débit vaut-il le coût ? L’exemple normand
Simon LOUVET  | Publié 15/04/2017 22:00  | Mise à jour 15/04/2017 22:00
 Le très haut débit vaut-il le coût ? L’exemple normand
Nicolas Bertrand, président LR de la communauté de communes Bray-Eawy
Nicolas Bertrand, président LR de la communauté de communes Bray-Eawy
Le très haut débit vaut-il le coût ? L’exemple normand
Débat. Engagé sous Nicolas Sarkozy, continué par François Hollande, le plan visant à brancher tous les Français au très haut débit suit son cours. Et réserve bonnes et mauvaises surprises.
 
« J’organiserai la couverture intégrale de la France en très haut débit d’ici dix ans », inscrivait le candidat François Hollande dans son programme. « Pour mettre internet au service de tous », s’engageait-il, en meeting à Rouen le 15 février 2012. Il jurait aussi que 50 % de la population serait couverte en très haut débit (THD) d’ici la fin de son mandat. Presque arrivé à son terme, quel bilan pour ces deux promesses ? Pour les 50 % de Français branchés, c’est bon. « Ce n’était pas compliqué, 40 % de la population est dans les grandes métropoles », plaisante un responsable du plan France Très Haut Débit.

« AMBITION DOUBLÉE »

Ce plan, lancé au printemps 2013, est l’outil de coordination de l’objectif de couverture globale du territoire français. « Un pari » devenu « réalité industrielle », promet la plaquette cosignée Axelle Lemaire et Emmanuel Macron, alors tous les deux au gouvernement. Pour assurer la mise en place du THD, des syndicats départementaux ont été créés. Seine-Maritime Numérique pour le 76 et Eure Numérique pour le 27, sous l’égide de leurs conseils départementaux respectifs. Ils regroupent les communautés de communes et les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) des deux départements. « Il y a une grande similitude entre ces deux départements, analyse-t-on au niveau national. Ce sont deux pionniers, ils ont très tôt pris le sujet à bras-le-corps et ont obtenu les accords de principe plus tôt que beaucoup d’autres départements. » Dès avril 2014 pour la Seine-Maritime - « le dossier était prêt bien avant », et juillet 2014 pour l’Eure. Des dossiers qui prévoyaient 70 400 prises pour le premier, 73 000 pour le second. « L’Eure a doublé son ambition, avec un nouvel objectif à 144 000 prises sur quatre ans », se réjouit le responsable du plan France THD interrogé, visiblement plus informé que les Eurois. Le syndicat mixte Eure Numérique a refusé de s’exprimer sur cette accélération : « Nous ne disposons pas à ce jour du planning et du calendrier définitif sur l’ensemble du territoire ».

Les Seinomarins ont eux aussi monté leur projet d’un cran. Des 150 000 prises prévues en 2012 à l’horizon 2024, l’objectif a été amélioré à 190 000 prises pour 2023. « C’est un dossier très structurant pour la Seine-Maritime », assure Virginie Lucot-Avril, vice-présidente du Département en charge du numérique. « Les 70 400 premières prises ont déjà été identifiées, elles se répartissent sur sept communautés de communes, elles ont été prises d’assaut », promet-elle. Ce premier pas est en cours de réalisation. « Cet été, nous saurons quel est notre fournisseur d’infrastructure, s’engage la vice-présidente. Nous en sommes au troisième tour de négociation. »

Des pourparlers déjà effectués dans l’Eure, où c’est Altitude Infrastructure qui a obtenu le marché, signé en 2014. « D’ici fin 2017, 8 600 foyers ou entreprises pourront bénéficier de la fibre optique, assure la société de Mont-Saint-Aignan. Avec une montée en puissance de la capacité de déploiement prévue en 2018 et 2019. » Concrètement, les techniciens d’Altitude Infrastructure vont raccorder les particuliers grâce à un câble « tiré et acheminé du boîtier optique situé sur la voie publique jusqu’au domicile ». Ensuite, il faut « convenir de l’emplacement du boîtier optique », duquel un câble « d’un diamètre de 2 millimètres » permettra le branchement des équipements*.

En Seine-Maritime, le passage au très haut débit se fait « en trois étapes, c’est une fusée à plusieurs étages », explique Virginie Lucot-Avril. « D’abord la création du syndicat mixte », lequel regroupe communautés de communes et élus départementaux. « Pour un euro des communes, nous mettons un euro », budgète la vice-présidente. « La deuxième action, c’est la montée en débit, puis enfin la fibre pour tous ». La montée en débit, c’est l’amélioration à moindre coût du réseau existant. « C’est un choix pertinent car rapide et efficace, qui répond aux urgences », explique notre interlocuteur du plan France Très Haut Débit. La montée en débit se fait par l’installation d’armoires.. 44 en Seine-Maritime, 28 dans l’Eure. Plus rapides à installer car posées sur le réseau cuivre existant, ces armoires permettent de donner un accès à internet aux habitants des « zones blanches ».

UN DÉPASSEMENT DE 15 MILLIARDS

Mais rien à voir avec la fibre optique. Explication technique : l’ADSL, qui équipe l’essentiel des foyers aujourd’hui, est dû « haut débit ». Elle permet un trafic d’environ 25 mégabits par seconde. La fibre optique, du « très haut débit », permet d’atteindre en moyenne 200 mégabits par seconde. Avec la première solution, recevoir un fichier d’un gigabit (1 000 mégabits) prend 5 minutes et 36 secondes. Avec la fibre, ce temps est réduit à 42 secondes.

Ce qui ne convainc pas la Cour des comptes. Selon son rapport publié fin janvier 2017, le coût de 20 milliards du plan France THD est sous-estimé. « Une estimation totale de l’ordre de 35 milliards d’euros est plus proche de la réalité des investissements qui seront réalisés », écrit-elle. Avant de tacler les objectifs calendaires : « L’atteinte de l’objectif de couverture à 100 % des logements en très haut débit fixe à horizon 2022 et à 80 % en fibre optique paraît compromise ». La fibre va-t-elle devoir ralentir son débit, quitte à briser une promesse de campagne ?

* Une fois raccordés, les usagers devront vérifier la compatibilité de leurs box avec leurs opérateurs respectifs.

Cohérence territoriale
et exigence d’attractivité
Où en êtes-vous du déploiement du très haut débit sur votre territoire ?
Nicolas Bertrand : « Nous sommes un cas particulier. Ma communauté de communes reprend trois anciennes, celles du pays neufchâtelois, de Saint-Saëns et une partie du Bosc d’Eawy. Toutes étaient adhérentes de Seine-Maritime Numérique, mais celle du Pays neufchâtelois avait pris de l’avance. Elle est des 70 400 premières prises du plan 2015-2019. Nous espérons le début des travaux pour cette année. »
Florence Durande : « Nous avions reçu un expert technique sous l’ancienne mandature. Mais le projet était très cher pour un service qui n’aurait été actif que dans 10 ou 15 ans. Je ne me souviens plus des coûts, mais la somme était pharaonique pour un déploiement vers 2029... »
En quoi équiper votre territoire en très haut débit est-il important ?
N.B. : « En tant que président de communauté de communes, je dois rendre mon territoire attractif. Pour cela, je n’ai pas le choix. Nous ne sommes qu’à 30 minutes de Rouen et le foncier est forcèment moins cher ici. Avant, les familles intéressées ne se souciaient de la présence de crèches, par exemple. Aujourd’hui, l’accès à internet est une de leurs premières demandes, pour lire leurs mails ou télécharger des films... Nous avons également la chance d’avoir deux grands nœuds de communication routiers. Pour que les entreprises s’installent, ce service est nécessaire. »
F.D. : « L’accès au très haut débit est un facteur important pour les entreprises, et donc pour l’attractivité de notre territoire, s’il permet quelque chance de développement économique. Nous avions choisi une autre solution que la fibre, en passant par le satellite. Deux antennes ont été installées, il y a du mieux mais nous n’avons pas encore assez de recul. Mais il reste des zones blanches, notamment sur ma commune d’Angerville-l’Orcher par exemple. »
Comment la suite du déploiement du très haut débit va-t-il s’effectuer ?
N.B. : « Ma priorité, c’est que le reste de mon territoire fasse partie de la seconde vague, de 2019 à 2023. Je veux que tout le monde ait accès au très haut débit. Je vois mal, quand on parle de cohérence territoriale, qu’il y ait des différences. Je comprends qu’il faille procéder par étapes, mais je mettrai toute mon énergie pour que tout le monde soit couvert pour 2023. Pour l’instant, nous avons budgété 50 000 € pour 2017, dont 2 000 ou 3 000 € de cotisation à Seine-Maritime Numérique. Mais nous n’avons pas trop de visibilité financière sur les années à venir. »
F.D. : « Nous souhaitions adhérer au SMN en tant qu’observateurs, ce que l’ancienne équipe a refusé, c’était tout ou rien. Les choses ont changé, et les conditions ont évolué. Nous allons certainement revoir notre position. Nous devons reprendre contact avec Seine-Maritime Numérique et prendre rendez-vous avec Virginie Lucot-Avril, vice-présidente du Département en charge du numérique. Il faut que les conseillers communautaires soient d’accord, mais ce n’est qu’une question de coût. »
Simon LOUVET

Nao

  • Client FAI autre
  • *
  • Messages: 110
Carte du déploiement fibre optique dans l'Eure
« Réponse #34 le: 29 juin 2017 à 02:36:23 »
Bonjour

Ou trouver des informations concernant l'évolution de ce NRA?

Merci
Pour le NRA de Chaignes le VDSL2 devrait arriver car on m'a confirmé qu'il dispose depuis peu d'un DSLAM GE Nokia-Alcatel avec sa ventilation légèrement bruyante et il y a désormais une fibre optique vers le chemin de la forêt à Chaignes pour le NRA. Après, il était peut-être en test et pas en prod.  ???

Mais hélas, il semble y avoir des difficultés sur ce NRA, car la date prévisionnelle d'ouverture du VDSL2 est tout le temps repoussée.
Malheureusement, mes connaissances ne peuvent plus me donner d'informations sur l'évolution des NRA pour cause de "quota" désormais.  :-[

Nao

  • Client FAI autre
  • *
  • Messages: 110
Carte du déploiement fibre optique dans l'Eure
« Réponse #35 le: 29 juin 2017 à 02:37:01 »
Dans le document du SDTAN de L'Eure, il y avait 17 centraux téléphoniques sans fibre optique. Désormais, en 2017, il semble que tous ces centraux soient reliés en fibre optique :
Si TV / VDSL2 ouverts sur Ariase alors le NRA est relié en FO = Ok 2

La Barre en Ouche - BAO27 = Ok 2
Beaumesnil - BML27 = Ok 2
Chaignes - XGN27 ok FO car voir le message précédent mais sans TV ni A&VDSL2 d'après Ariase.
Duranville - DUR27 = Ok 2
Emanville - EMV27 = Ok 2 FO reliés à FAV27 et CNH27 source : forum Orange, Mairie de Conches en Ouche, ...
Epegard - EGD27 = Ok 2
Faverolles la Campagne - FAV27 ok VDSL2 sans TV reliés à CNH27 et EMV27 source : forum Orange, Mairie de Conches en Ouche, ...
Francheville - FRA27 = Ok 2
Landepereuse - LAD27 ok VDSL2 sans TV
Morgny - MG827 = Ok 2
Orvaux - ORV27 = Ok 2
Piencourt - PNU27 = ok VDSL2 sans TV
Le Bec Hellouin - BEC27 = Ok 2 + degr FREE
St Germain La Campagne - SGC27 = Ok 2
Pont Audemer - PTA27 = Ok 2 + Full degr
St Pierre La Garenne - SPG27 = ok VDSL2 sans TV
Villers Sur Le Roule - VLU27 = Ok 2

Sachez que certaines habitations de ces villes où se situent ces NRAs peuvent être éligibles à la fibre optique (Eureka THD, etc.) et/ou à la 4G Box.

 

Mobile View