Auteur Sujet: DC5: Effacement de consommation électrique demandé par RTE le 9 décembre  (Lu 2873 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 901
    • Twitter LaFibre.info
DC5: Effacement de consommation électrique demandé par RTE le 9 décembre
« Réponse #48 le: 13 janvier 2021 à 18:41:48 »
Le chauffage collectif reste la norme dans les logements neufs sérieux.
J'ai dans ma famille une personne qui vient de se faire livrer son logement neuf dans un petit immeuble sur Vitry-sur-Seine (94) d'une vingtaine de logements sur deux bâtiments et c'est du chauffage individuel au gaz naturel.

Au passage, plus de cuivre possible. Elle a demandé le déménagement de sa ligne ADSL à SFR. Orange s'est déplacé et n'a pas pu construire de ligne ADSL. L'immeuble est par contre éligible au FttH Orange, Bouygues et Free. SFR ne propose en fait rien à son adresse : ni ADSL, ni câble (la ville est câblée mais l'immeuble pas adducté), ni 4G Box en attendant la venue du FttH.

Johannol

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • *
  • Messages: 946
  • Nantes 44
DC5: Effacement de consommation électrique demandé par RTE le 9 décembre
« Réponse #49 le: 13 janvier 2021 à 18:47:51 »
Mais typiquement chez moi on est en collectif non individualisé, je ne te dirai pas combien il fait sans chauffer c'est indécent.

L'individualisation n'est pas devenu obligatoire?

J'ai mal compris ou la RT2020 va + ou - empêcher le gaz justement ?

Elle limite le CO2, et suffisamment pour empêcher le gaz oui. Reste le bois et l'electrique. D'où une "forte communication négative" des gaziers sur la RT2020. Mais le RT2020 c'est que le neuf, alors que la masse pour réduire la consommation de fossile est sur le bati.

L'avantage du collectif, c'est aussi que c'est utilisable pour se brancher sur un réseau de chaleur de la ville. J'en ai vu 2 se répandre, à Brest et Nantes à partir de la chaleur produite par les déchets ménagers, et les immeubles en collectif gaz/fioul ont pu se mettre dessus alors que les autres sont restés sur le carreau.

Les promoteurs vont mettre de l'électrique convecteur à la place, et on est revenu 30 ans en arrière. C'est à pleurer...  :'(

La RT2020 est censé favoriser l'électrique efficace, c'est à dire les pompes à chaleur, mais cela dépend des seuils choisis, c'est maintenant défini?
Mais sinon c'est incohérent avec la politique de réduction du nucléaire, l'électrification du parc auto et les objectifs CO2 (qui ne doivent pas venir de centrale électrique au gaz/charbon).
A moins d'être cynique et de compter sur l'effacement coté client final, comme l'a évoquer Pompili et le rapport 100%ENR de l'Ademe, c'est à dire le circuit de chauffage branché sur le circuit delestable du Linky, qu'on coupe lorsqu'il n'y a pas de vent. Mais je n'ose y penser.

Je pense qu'au contraire, un logement neuf très bien isolé se contente d'un chauffage au gaz, avec un impact CO2 raisonnable.

Très bien isolé, tu n'as presque, ou pas, besoin de chauffage. Qu'il soit gaz ou grille pain compte peu alors, mais il faut contrôler le travail des artisans à la loupe alors. Est-on en mesure de contrôler ceci?

Pour diminuer la production de CO2 par le chauffage des logements, à l'échelle de la France, il faut continuer l'effort sur l'isolation des logements anciens. Il n'y a pas d'autre solution à très grande échèle.

Oui, la masse du gain possible est là. Et pour éviter l'effet rebond généralement constatés lors des études, (des consommations identique avec 21degrés au lieu de 19...) augmenter les frais de chauffages fossiles... tout en évitant un effet gillets jaune pour ceux subissant la précarité. Pas facile.

Mat753

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 556
  • Rodez 12
DC5: Effacement de consommation électrique demandé par RTE le 9 décembre
« Réponse #50 le: 13 janvier 2021 à 18:55:56 »
Le problème c'est pour mettre un chaudière avec haut rendement (à condensation) il faut la sortie adéquate, chez mes parents chaudière gaz des années 80=> il faut tirer un tuyau pour la chaudière à condensation par fois impossible.
Malheureusement bcp d'appart /maison ne sont pas bien isolés c'est là le gros problème.
Après la cuisson gaz même si c'est 2x fois moins cher, l'efficacité et bien moindre que l'induction.
Les pompes à chaleur ne sont efficaces que s'il le climat est froid, sinon je sais pas si c'est très utile sauf en collectif récent + isolation

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 680
DC5: Effacement de consommation électrique demandé par RTE le 9 décembre
« Réponse #51 le: 13 janvier 2021 à 19:18:12 »
Après la cuisson gaz même si c'est 2x fois moins cher, l'efficacité et bien moindre que l'induction.
A moins d'avoir un restaurant, la consommation énergétique des appareils de cuisson (four, plaques de cuisson), c'est négligeable dans la facture énergétique d'un foyer.

Citer
Les pompes à chaleur ne sont efficaces que s'il le climat est froid, sinon je sais pas si c'est très utile sauf en collectif récent + isolation
Je ne sais pas pourquoi tu dis ça. Au contraire, les pompes à chaleur sont plutôt adaptées aux climats tempérés, avec des écarts de température raisonnables entre intérieur et extérieur.
Et ça dépend énormément du type de pompe à chaleur. Une pompe à chaleur air-air ou air-eau, avec un évaporateur à l'extérieur, c'est surtout adapté aux climats tempérés; et c'est assez inadapté aux climats froids.
Pour les climats froids, on vise plus des pompes à chaleur géothermiques, et même plutôt du géothermique profond (donc cher).

Leon.

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 39 993
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
DC5: Effacement de consommation électrique demandé par RTE le 9 décembre
« Réponse #52 le: 13 janvier 2021 à 20:10:01 »
L'individualisation n'est pas devenu obligatoire?
A croire que non. Ou que tu peux passer entre les mailles.

Cela dit là faudrait 1 compteur / radiateur, la galère...

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 901
    • Twitter LaFibre.info
DC5: Effacement de consommation électrique demandé par RTE le 9 décembre
« Réponse #53 le: 13 janvier 2021 à 20:43:12 »
Je pensais aussi qu'il devait y avoir une individualisation pour les immeubles à chauffage collectif (sauf si c'est un chauffage par le sol)

Les compteurs posés sur les radiateurs qui sont basés sur l'évaporation d'un liquide, ce n'est pas fiable.
Il faut en plus les changer relever et les changer chaque année.

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 10 985
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
DC5: Effacement de consommation électrique demandé par RTE le 9 décembre
« Réponse #54 le: 13 janvier 2021 à 23:05:47 »
Le chauffage collectif reste la norme dans les logements neufs sérieux.
Les promoteurs immobilier au rabais installent effectivement du chauffage électrique individuel dans du collectif "bas de gamme", et c'est une idiotie, pour les raisons citées plus haut. C'est beaucoup moins cher à l'achat/installation, mais c'est 2 fois plus cher en cout d'énergie. Oui, fois 2!

Je peux parler d'expérience, j'habitais à Arpajon dans une résidence récente de 2007, bien isolée, avec chauffage individuel à l'électricité. J'avais des notes d'électricité en moyenne de 70 €/mois, pour un F2, bien sûr plus élevées l'hiver que l'été, avec un ballon d'eau chaude.

J'ai déménagé aux Ulis, dans une résidence des années 80, toujours un F2, avec chauffage collectif, il y a aux Ulis une chaufferie municipale. Le chauffage est compris dans les charges, mais celles-ci sont élevées, 120 €/mois, et le chauffage doit compter pour environ 70 €/mois à lui tout seul. La résidence est bien sûr moins isolée, mais c'est quand même correct, D bilan énergie). Je paye toujours environ  70 €/mois (les notes ont un peu augmentées en 2020 du fait du confinement et du télétravail). Pour moi, le chauffage est plus cher.

Les canalisations qui amènent l'eau chaude font au moins 400 ou 500m. Il y a bien déperdition de la chaleur le long. Elles vieillissent, et il y a souvent des fuites qui amènent à des travaux, parfois en plein hiver, coupant le chauffage. L'eau chaude est coupée l'été pendant un ou deux jours pour des maintenances. Il n'y a pas non plus de thermostat.

Le chauffage collectif n'incite personne à économiser. Souvent dans ces immeubles, la répartition est difficile à régler, donc certains appartements ont trop chaud, comme pour Nico, d'autres froid. C'est du gaspillage. Seul le chauffage individuel responsabilise chacun sur ses factures, donc sa consommation, et conduit à économiser.

J'ai aussi vécu dans le temps dans un vieil immeuble avec chauffage au gaz, mal isolé.

De mon expérience, le chauffage au gaz est souvent installé dans des maisons/résidences mal isolées avec le moto "le chauffage électrique coûte trop cher". Il coûterait cher parce que le logement est mal isolé. Dans un appartement bien isolé, il ne coûte pas cher. Le chauffage collectif est aussi souvent installé dans des résidences des années 70/80. On a vu un regain ces dernières années avec la mode écologique, et les chaufferies collectives au bois/sciures (je pense que cela doit être le cas dans l'éco quartier des temps durables à Limeil/Brévannes). Mais je rappelle que brûler du bois dégage du CO2. Et donc cela reste collectif avec des gaspillages.

Pour le chauffage au gaz ou au fioul, individuel, il faut payer une révision chaque année, prévoir l'aération et des ouvertures pour éviter la formation de CO, ouvertures qui amènent du froid et à chauffer plus... Il faut remplacer la chaudière tous les ~20 ans.

Pour le chauffage électriques, il n'y a aucun entretien, les radiateurs tiennent longtemps, et il n'y a rien à remplacer au bout de 20 ans (sauf ballon d'eau chaude, mais que l'on peut avoir aussi avec le gaz ou le fioul). La mise en place d'un thermostat est très facile, on chauffe le ballon d'eau chaude la nuit, en heures creuses.

Le chauffage électrique est donc confortable et pratique et pas très cher dans les logements bien isolés. Mais de toute façon, dans les logements, la principale et durable source d'économie et de confort est l'isolation...

guiest63

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 52
  • Clermont-Ferrand 63
DC5: Effacement de consommation électrique demandé par RTE le 9 décembre
« Réponse #55 le: 14 janvier 2021 à 09:02:53 »
Je pensais effectivement également que l'individualisation était obligatoire.
C'est le cas, mais en fait il y a des exception apparemment :
https://www.engie-vertuoz.fr/blog/loi-elan-un-arrete-precise-les-exemptions-a-lindividualisation-des-frais-de-chauffage-collectif/

En ce qui me concerne, chauffage individuel au gaz, immeuble des années 60-70 (donc passoire thermique à la base). Mais j'habite au dernier étage, et du coup j'ai plusieurs avantages :
- Je suis chauffé par les appartement en-dessous (quand j'arrêt le chauffage et qu'il fait 0°C dehors, la température dans mon appart se stabilise à 15°C environ)
- J'ai pu installer une chaudière à condensation (on a une cheminée "perso" raccordé à l'évacuation de la chaudière quand on est au dernier étage de ce que j'ai compris)

Résultat je ne me ruine pas personnellement en chauffage, par contre je ne sais pas vraiment quel est le bilan thermique de l'immeuble, qui ne doit pas être extraordinaire...

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 36 901
    • Twitter LaFibre.info
DC5: Effacement de consommation électrique demandé par RTE le 9 décembre
« Réponse #56 le: 14 janvier 2021 à 09:08:58 »
prévoir l'aération et des ouvertures pour éviter la formation de CO, ouvertures qui amènent du froid et à chauffer plus...
Pas besoin d'aérations pour les chaudières étanches, prenant l'air comburant à l'extérieur du logement.

Personnellement, quand j'ai changé de chaudière gaz, j'ai pris une étanche et à condensation, je ne le regrette pas. (j'ai mis l'évacuation via une ouverture dans le mur et bouché depuis les toits ma veille cheminée qui avait des infiltrations)

Le problème c'est pour mettre un chaudière avec haut rendement (à condensation) il faut la sortie adéquate, chez mes parents chaudière gaz des années 80=> il faut tirer un tuyau pour la chaudière à condensation par fois impossible.
Tu parles du tuyau pour évacuer les condensats ?

C'est rare les chaudières qui n'ont pas d'évacuation au tout à l'égout (nécessaire pour vider le circuit)

Snickerss

  • Expert Free + Client Bbox fibre FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 326
  • Mes paroles n'engagent que moi :)
DC5: Effacement de consommation électrique demandé par RTE le 9 décembre
« Réponse #57 le: 14 janvier 2021 à 09:09:09 »
Mais typiquement chez moi on est en collectif non individualisé, je ne te dirai pas combien il fait sans chauffer c'est indécent.

A croire que certains ne paient pas de charges...

Ma copro : 180k de budget. 31% de chauffage (1 million de Kwh ..)

Ca chauffe à fond, et quand il fait trop chaud, ca ouvre les fenêtres. Les nôtres sont fermés tellement les voisins nous envoient leurs calories.

Snickerss

  • Expert Free + Client Bbox fibre FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 326
  • Mes paroles n'engagent que moi :)
DC5: Effacement de consommation électrique demandé par RTE le 9 décembre
« Réponse #58 le: 14 janvier 2021 à 09:11:12 »
A croire que non. Ou que tu peux passer entre les mailles.

Cela dit là faudrait 1 compteur / radiateur, la galère...

Officiellement c'est devenu obligatoire. L'état met la pression aux syndics, mais l'UFC / ARC and Co déconseillent et freinent des 4 fers.

C'est installé chez nous, mais je t'avoue 8€/an/chauffage (donc *5 chauffages !), ca m'énerve car c'est une pompe à fric pour les syndics et ceux qui les installent.

Mat753

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 556
  • Rodez 12
DC5: Effacement de consommation électrique demandé par RTE le 9 décembre
« Réponse #59 le: 14 janvier 2021 à 09:23:55 »
Le compteur compte l'eau chaude qui passe dans le circuit et ensuite s'est converti en kwh, mais la conversion doit être douteuse car pour mon cas ça coute 10x plus cher, plus l'abonnement à 22€/mois. Le pire c'est qu'il n'y pas de compteur gaz individuels c'est un global qui compte et c'est réparti en tantièmes  >:(  :o

 

Mobile View