Auteur Sujet: Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit  (Lu 97639 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 34 803
  • FTTH 1000/250 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit
« le: 09 octobre 2014 à 22:13:59 »


Feu vert pour le déploiement de la fibre optique dans le Doubs
Ce jeudi 9 octobre, le Conseil Général du Doubs avait réuni à Vaux-et-Chantegrue de nombreux élus locaux, représentants d’opérateurs télécoms et de la filière numérique franc-comtoise. Silicon Comté était représentée par Christophe Boutet (Président), Nicolas Guillaume (VP Besançon-Doubs) et Julien Escario (VP Jura).

Il s’agissait pour la collectivité de lancer officiellement le déploiement du Très Haut Débit dans le Doubs.

Le déploiement du réseau est piloté par le Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit et son exploitation pour six ans en régie intéressée a été confiée à la société Altitude Infrastructure. La construction s’étalera dans le temps au rythme de quelques milliers de nouvelles prises FTTH (fibre jusqu’à l’abonné) livrées tous les trimestres durant une première phase de quatre ans (2014-2018). Au total, le chantier de ce réseau d’initiative publique va durer plus de dix ans et coûtera un peu plus de 180 millions d’euros cofinancés par les différentes collectivités locales et régionales, l’Etat et l’Europe.

Outre la projection d’un reportage, les invités à ce lancement pouvaient suivre plusieurs ateliers techniques extérieurs et intérieurs pour comprendre comment s’effectue un raccordement physique d’une fibre optique. Un bout de câble de 72 fibres a même été offert aux participants.

Une soudure de fibre :


Claude Jeannerot, Président de Conseil Général attentif à la démonstration :



S’en est suivi ensuite le temps des quelques courts discours par les élus du département et de la Région, le directeur général d’Altitude Infrastructure (délégataire de service public en charge de maintenir et commercialiser le réseau) ainsi que des représentants de l’Etat (Mission Très Haut Débit et Sous-Préfecture). Dans sa rapide allocution, le DG d’Altitude a salué la création de notre association après avoir lu l’article des Echos publié lundi 6 octobre.

Chacun l’a compris, le Très Haut Débit est un enjeu fondamental pour redynamiser des territoires ruraux souvent délaissés par les services public. C’est également une opportunité pour notre écosystème que de pouvoir inventer de nouveaux usages et services qui emprunteront ces nouvelles autoroutes de l’information dont la capacité de transport de données est quasi illimitée.

« Le débit est devenu un critère incontournable lors de l’achat ou la location d’un logement » a souligné lors de son intervention Martine Péquignot, Vice-Présidente du Conseil Régional en charge de l’aménagement du territoire. Il n’y avait pas de meilleur propos pour renforcer l’intérêt du DPN lancé en juin dernier. En utilisant cet outil, les particuliers et les entreprises peuvent avoir une vue réaliste des technologies et débits disponibles au sein de leur logement ou bâtiment de bureaux.

Avant de partir, l’association a bien entendu fait part aux décideurs politiques de son grand intérêt pour une présentation du projet dans son ensemble et son suivi régulier. Premier rendez-vous à venir dans quelques semaines…

Quelques infos en plus sur le projet DoubsTHD :

Résumé du projet SMIX Doubs THD (Franche Comte Info)
Schéma d’Aménagement Numérique du Doubs (ARCEP)
Dossier FSN du projet Doubs THD (Avicca)


Source : SiliconComté

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 34 803
  • FTTH 1000/250 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit
« Réponse #1 le: 09 octobre 2014 à 22:16:00 »
LE TRÈS HAUT DÉBIT, UN CHANTIER MAJEUR DANS LE DOUBS

Le Conseil général du Doubs s’est positionné comme l’un des premiers porteurs d’un Schéma directeur départemental d’aménagement numérique (SDDAN), afin de se doter d’une stratégie ambitieuse pour le passage du haut débit au très haut débit sur l’intégralité de son territoire. L’enjeu est de disposer le plus rapidement possible (d’ici 10 à 15 ans) d’une nouvelle infrastructure en fibre optique qui permettra d’offrir une connectivité complète de chaque foyer, service public et entreprise du Doubs...

Pour y parvenir, le Conseil général a fait le choix de la mutualisation dans le cadre d’un partenariat clair et ambitieux avec les intercommunalités. En février 2013, a ainsi été officiellement créé le Syndicat Mixte Doubs THD, dans un périmètre initial intéressant neuf Communautés de communes, qui s’est rapidement élargi à 20 Communautés de communes, l’objectif étant l’adhésion de toutes les intercommunalités de la zone d’initiative publique (31 au total).

Le SMIX Doubs THD construira, sur chaque ZAPM (Zones Arrière de Points de Mutualisation), un réseau optique depuis des points de mutualisation (PM) jusqu’à des points de branchements optiques (PBO) situés à proximité des locaux à desservir. Comme cela s’est passé dans les années 1970 pour le téléphone, l’abonnement de l’usager comportera la réalisation du dernier maillon jusqu’au local (immeuble, maison, local professionnel).


En parallèle de la construction du réseau sera donc engagée la phase de commercialisation de celui-ci. Après recrutement d’un exploitant, les opérateurs commerciaux seront consultés et appelés à acheter ou louer des droits à commercialiser des prises sur chaque ZAPM de la zone d’initiative publique.
Une fois le point de mutualisation installé, chaque particulier ou professionnel pourra solliciter la souscription d’un abonnement à la fibre auprès des opérateurs de détails présents sur le réseau sur la base des offres commerciales proposées, prenant en compte le raccordement final. Pour les immeubles en copropriété, une convention devra au préalable être signée entre le SMIX et copropriétaires, bailleurs ou syndics pour autoriser le déploiement jusqu’aux paliers des appartements.



Le Très Haut Débit, un chantier majeur dans le Doubs :
- 120 000 prises « publiques » (FttH, Fiber to the Home : «la fibre jusqu’à la maison»).
- 4 000 kilomètres de réseau optique.
- 184 millions d’euros d’investissement public brut.
Concrètement, ce sont 505 communes, représentant 38 % des foyers du Doubs, qui seront équipées pour développer une offre de services dans les zones au niveau desquelles les opérateurs privés n’investiront pas en première instance.

Une réussite collective
- Un Schéma directeur (SDDAN) résultat d’une concertation globale impliquant l’ensemble des acteurs publics et privés du territoire et articulant de façon optimale les interventions de chacun.
- Aide de l’Etat de 9 millions d’euros pour la 1ère tranche de travaux au titre du plan «France Très Haut Débit».
- Soutien de la Région Franche-Comté : 3,9 millions d’euros d’ores et déjà actés.
- Conseil général du Doubs : engagement de 3 millions d’euros par an et suivi régulier des déploiements privés et publics.
- SMIX Doubs THD : contribution de chaque Communauté de communes à hauteur de 150 € par habitant, étalée sur 15 ans.
La concrétisation du projet sur tout le territoire dépend de l’adhésion volontaire de toutes les Communautés de communes concernées.

Le Très Haut Débit (THD), c’est quoi ?
L’ADSL haut débit (20 Mbit/s en moyenne), reposant sur la réutilisation du réseau cuivre déployé dans les années 1970 pour le téléphone, a constitué une étape majeure d’accès aux ressources numériques, mais il vit ses derniers développements. Place aujourd’hui et demain au très haut débit (100 Mbit/s au minimum).
La différence ?
La même qu’entre un chemin vicinal et une autoroute : la capacité à véhiculer les très grosses charges de données qu’imposent le transfert d’images vidéo, l’interactivité ou l’accès à des bases de données gigantesques en temps réel.
Le THD repose sur la fibre optique qui propulse les données en très grand nombre à la vitesse de la lumière. La fibre, par rapport au cuivre, présente deux atouts majeurs : l’augmentation de la quantité de données qui peuvent transiter sur le réseau et l’échange de flux symétriques de données. De plus, la qualité des flux diffusés avec la fibre, contrairement au cuivre, ne souffre pas des distances, offrant donc une véritable opportunité de rattrapage total des zones urbaines par les zones rurales.


Source : Franche Comté Info

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 32 783
    • Twitter LaFibre.info
Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit
« Réponse #2 le: 10 octobre 2014 à 13:45:13 »
Le communiqué de presse d'Altitude infrastructure :


Altitude Infrastructure signe sa première DSP FTTH à échelle départementale

Le département du Doubs entre dans l’ère du Très Haut Débit (FTTH)

La signature officielle a eu lieu ce jeudi 9 octobre. Le Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit vient de confier à l’opérateur Altitude Infrastructure la Délégation de Service Public destinée à l’accompagner dans la construction, l’exploitation et la commercialisation d’un réseau FTTH. C’est le modèle de « régie intéressée » qui a été retenu. Une première pour l’opérateur qui démontre une nouvelle fois au travers de ce partenariat sa capacité d’adaptation et son engagement aux côtés des collectivités.


Un projet d’envergure, à l’échelle départementale

C’est un nouveau succès pour l’opérateur spécialisé depuis plus de dix ans dans l’aménagement numérique des territoires. Après les derniers projets FTTH remportés à l’échelle d’agglomération ou d’une communauté de communes (Vannes Agglo, Maizières-Les-Metz, etc.), Altitude s’inscrit ici à l’échelle d’un département.

Destiné à moderniser de manière significative les conditions d’accès au numérique dans le Doubs, le réseau sera déployé sur neuf communautés de communes pour desservir, au terme de la première phase de travaux, 36 000 abonnés en FTTH (dont 1 700 entreprises ou sites d’intérêt général).

Les quatre années de travaux (2014-2018) débutent ce jour. Évalué à 40M€, ce programme bénéficie du soutien de l’État dans le cadre du plan national France Très Haut débit (9 M€), et de celui de la Région Franche-Comté (4 M€).

Fort de son expertise (23 RIP au total), l’opérateur a été retenu pour conseiller le Syndicat Mixte dans la construction de son réseau. Il en assurera ensuite l’exploitation, la maintenance, la supervision d’une part, et la commercialisation d’autre part. Ce nouveau projet permettra à Altitude Infrastructure de disposer d’un parc de 200 000 prises FTTH commercialisables, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives pour les Fournisseurs d’Accès Internet (FAI).


La première DSP en régie intéressée de l’opérateur

La DSP du Doubs est une nouvelle preuve des capacités d’écoute de l’opérateur, de son adaptabilité et de son engagement à réussir aux côtés des collectivités.

Signée pour 6 ans, la régie intéressée engage le contractant à gérer un service public contre une rémunération directement liée aux résultats. Cette forme contractuelle permet une formule plus souple pour le Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit, dans l’attente d’une parfaite stabilité du marché FTTH.

Ayant pour cœur de métier l’exploitation et la commercialisation, Altitude Infrastructure installera une agence à Besançon et table dès aujourd’hui sur un premier objectif de plus de 10.000 prises installées d’ici la fin d’année 2015.

Altitude Infrastructure, acteur du Très Haut Débit, renforce ainsi sa présence dans l’Est de la France et permet aux secteurs ruraux du Doubs d’entrer progressivement dans la nouvelle ère numérique, à l’instar des zones urbaines voisines.



Communautés de communes qui ont adhéré au syndicat mixte et qui figurent dans la 1ère phase d’aménagement : CC du Pays de Maîche, CC du Plateau du Russey, CC du Val de Morteau, CC du Larmont, CC du Plateau de Frasne - Val du Drugeon, CC Altitude 800 Espace « Levier Val D'Usiers », CC de Vaite-Aigremont, CC du Pays Baumois, CC du Pays de Clerval.

A propos d’Altitude Infrastructure : Altitude Infrastructure accompagne les collectivités depuis plus de 10 ans pour construire, développer, exploiter et commercialiser des réseaux de télécommunications alternatifs. Altitude Infrastructure figure parmi les leaders français de l’aménagement numérique du territoire (1 région, 15 départements, 7 agglomérations). En tant qu’opérateur d’opérateurs, il propose un catalogue de services ouvert à tous les opérateurs télécoms sur les réseaux déployés, et est reconnu pour la neutralité de ses choix technologiques.

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 34 803
  • FTTH 1000/250 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit
« Réponse #3 le: 10 octobre 2014 à 16:20:16 »
Le calendrier de déploiement (via Twitter).


NBQG1304

  • Client OVH adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 1 706
    • Twitter
Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit
« Réponse #4 le: 10 octobre 2014 à 17:01:57 »


Carte et calendrier qui viennent de cette vidéo :


tdamienjd

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1 575
    • Twitter @tdamienjd
Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit
« Réponse #5 le: 07 avril 2015 à 14:35:17 »
Le site, mis en place par Altitude, est en ligne : http://www.doubs-thd.fr/index.php

Les 5000 premiers locaux de la première tranche, qui devaient être raccordables en mars 2015, le seront fin du 2ème trimestre (au mieux).

tdamienjd

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1 575
    • Twitter @tdamienjd
Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit
« Réponse #6 le: 13 mai 2015 à 15:55:30 »
A l'occasion des événements du centenaire de la voie ferrée Frasne-Vallorbe, le Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit et la société Doubs La Fibre vous accueillent sur leur stand à Vaux-et-Chantegrue du 14 au 17 mai pour vous présenter les avantages de l'arrivée du Très Haut Débit dans votre commune !

tdamienjd

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1 575
    • Twitter @tdamienjd
Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit
« Réponse #7 le: 26 mai 2015 à 14:23:39 »
Quelques photos et explications sur le déploiement en cours par Silicon Comté : (Silicon Comté est une association à but non-lucratif sous loi 1901, créée début 2014 par une dizaine de professionnels indépendants et d’entrepreneurs de la filière numérique franc-comtoise)

Silicon Comté a été convié ce 24 juin à suivre durant quelques heures le parcours de la fibre dans le village de Grosbois et à proximité. Les membres de l’association ont pris place aux côtés des équipes du Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit qui pilote le chantier pour le compte du Conseil Général et des communautés de communes adhérentes avec l’appui de prestataires spécialisés (dont Capecom, Safège, Quatrec), une majeure partie étant implantés à l’origine en Franche-Comté.

Bien entendu, nous avons pu vous rapporter ces quelques images…

Le point de mutualisation (PMZ)

Situé dans le village de Grosbois, le point de mutualisation concentre pas moins de 300 lignes optiques. C’est cette armoire passive (sans énergie) qui joue le rôle d’interface entre les derniers mètres avant l’abonné final (particulier ou entreprise) et le NRO (nœud de raccordement optique) qui accueillera les équipements actifs des opérateurs télécoms.

A noter toutefois que ceux-ci peuvent également faire le choix de venir jusqu’au PM dans lequel des emplacements sont spécifiquement réservés. La zone dite « arrière » étant ensuite mutualisée entre tous les opérateurs suivant les règles d’ingénierie fixées par l’ARCEP, le régulateur français des télécoms.



Dans cette zone arrière qui constitue les derniers mètres avant d’arriver chez l’utilisateur final, la fibre circule sur des appuis aériens (comme ci-dessous sur les hauteurs de Baume-les-Dames) ou dans le sol via des conduites appelés « fourreaux ». Elle atteint ensuite un PBO (point de branchement optique posé sur un poteau ou dans le sol dans une chambre) puis repart chez l’abonné.



Sur la photo ci dessus : Le trou présent sur l’image à droite s’apprête à accueillir un poteau tout neuf pour supporter la charge du nouveau câble (et des anciens).

Sur la photo ci-dessous : un PBO dans une chambre à Grosbois. Les maisons des futurs abonnés sont à quelques mètres.




« Attention chérie, ça va trancher »

L’un des moments marquants de cette visite fut l’observation d’une trancheuse en conditions opérationnelles.

Cette machine de plusieurs dizaines de tonnes a comme unique fonction de « trancher » littéralement le sol pour déposer des fourreaux (tubes dans lesquels seront placés les câbles optiques) à 80 centimètres sous terre selon des normes très précises, incluant par exemple la pose d’un fil vert de sécurité suivant le tracé des fourreaux ainsi qu’un filet de sécurité de couleur blanche avant de reboucher la tranchée. L’objectif est d’éviter tout incident tel qu’une coupure de connexion si d’aventure un engin de chantier venait un jour à intervenir sur le parcours du fourreau.

La trancheuse est capable de réaliser plusieurs centaines de mètres ou même plusieurs kilomètres de tranchées par jour ! Une tâche impressionnante (et très bruyante !) mais avec une gêne limitée pour la circulation, alternée le temps du chantier et dont le déplacement est permanent.

Les fourreaux déroulés par la trancheuse (à gauche) sont ensuite déposés dans le sol tranché…




La tranchée est suivie par une pelleteuse en charge de remblayer la tranchée. La circulation reprendra son cours dès ce soir à proximité de Grosbois.




Ainsi l’internet très haut débit se déploie dans le Doubs.

« Nous sommes confiants car nous maîtrisons parfaitement le calendrier et les premières prises seront livrées dans les temps » souligne Jean-Louis Chauvin, directeur du Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit qui était notre guide du jour avec quelques élus locaux et départementaux.

Pour l’anecdote, certaines communes rurales disposeront du FTTH (fibre jusqu’à l’abonné) avant même le centre ville de Besançon et ceci, dès la fin d’année.

Silicon Comté remercie toutes les équipes qui ont accepté d’expliquer leur métier tout au long de cet après-midi.


Source : Silicon Comté, le 24 juin 2015

Ludivine

  • Directrice des Opérations
  • Expert
  • *
  • Messages: 515
  • Deauville (14)
Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit
« Réponse #8 le: 26 mai 2015 à 14:52:51 »
bjr,

à toutes fins utiles, je précise que K-Net sera FAI sur ce réseau, à la fois pour les pros et pour les particuliers

tdamienjd

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1 575
    • Twitter @tdamienjd
Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit
« Réponse #9 le: 29 mai 2015 à 18:39:26 »
Les 5 premiers fournisseurs d'accès sur le réseau Doubs Fibre sont annoncés !
- K-Net
- Kiwi
- Ozone
- Wibox
- Comcable

L'article publié sur le site ( http://www.doubs-thd.fr/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=40&Itemid=135&lang=fr )

tdamienjd

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1 575
    • Twitter @tdamienjd
Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit
« Réponse #10 le: 25 juin 2015 à 09:03:40 »
Suite à la visite de chantier organisée hier (mon message précédent), l'association Silicon Comté a publié sur Facebook photos et vidéos du chantier : https://www.facebook.com/siliconcomte?fref=ts et un résumé https://www.siliconcomte.fr/2015/06/la-fibre-optique-poursuit-son-deploiement-dans-le-doubs/

tdamienjd

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 1 575
    • Twitter @tdamienjd
Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit
« Réponse #11 le: 29 juin 2015 à 10:11:04 »
Article publié dans l'Est Républicain d'hier


 

Mobile View