Auteur Sujet: Prahecq  (Lu 1522 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 217
  • Vierzon (18)
Prahecq
« le: 22 octobre 2021 à 10:20:03 »
Le très haut débit arrive dans la commune


Un point de mutualisation pour le raccordement au haut débit à Prahecq est installé près de l’ancienne laiterie, rue de Saint-Martin.
© Photo NR

Encore quelques semaines et tous ceux qui le souhaiteront pourront avoir accès au très haut débit dans la commune de Prahecq. Ce sera l’aboutissement d’un long processus lancé en France en 2013 qui a pu paraître lointain aux plus impatients. Mais installer la fibre optique mobilise des collectivités, commune, agglo et Département, et leurs financements, et des opérateurs techniques, Orange en l’occurrence à Prahecq, avant que les utilisateurs ne décident de financer leur accès au très haut débit en souscrivant un abonnement auprès de l’opérateur de leur choix moyennant un paiement de l’ordre de 40 à 50 € par mois une fois passée la période de démarrage de quelques mois à tarifs sensiblement plus attractifs.

Installer un réseau à très haut débit nécessite notamment un nœud de raccordement optique, des points de mutualisation et des points de branchements de prises terminales optiques dans les logements. Chaque point de branchement se situe à moins de 150 m de chaque habitation. Chacune d’elles doit être identifiée par une voie et un numéro, ce qui amène chaque hameau à doter chaque logement d’un numéro. Des points de mutualisation ont été réalisés rue de Saint-Martin, rue de la Canuche, rue de l’Aumônerie et rue de la Croix-Naslin. La fibre optique a nécessité des travaux d’ampleur pour passer les gaines en souterrain. Mais pour certains écarts, le raccordement se fait par l’aérien. Environ un millier de logements et d’entreprises sont susceptibles d’être « fibrés » sur la commune de Prahecq. À noter toutefois que le très haut débit annoncé à 100 Mégabits par seconde se traduit souvent en pratique par guère plus de la moitié, quand l’ADSL atteint 10 Mb/s…


Source : La Nouvelle République