Auteur Sujet: Titan va ouvrir un data center de 10 000 m² à Mougins (06)  (Lu 14449 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

miky01

  • Expert. Réseau RESO-LIAin (01)
  • Client K-Net
  • *
  • Messages: 2 867
  • FTTH 100 Mb/s sur Farges (01)
Titan va ouvrir un data center de 10 000 m² à Mougins (06)
« Réponse #12 le: 03 juillet 2015 à 14:46:43 »
Etonnant, il reste encore beaucoup de place, même si SafeHost à son projet d'extension (et je ne connais pas son taux d'occupation), les concurrents ne sont pas non plus full.

Ben chez Safhost, IBM et Interoute, c'est plutot complet...
tu arrive a trouver une place pour un rack quand un client se barre, mais actuellment c'est plutot l'inverse, ils ont ont plus tendance a affluer que partir  :)

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 806
Titan va ouvrir un data center de 10 000 m² à Mougins (06)
« Réponse #13 le: 04 juillet 2015 à 06:56:58 »
- tout DC sérieux a des groupes électrogènes capables de tourner en continu (avec re-approvisionnement cela va de soi) donc OSEF de la stabilité de RTE/erdf
Je pense que tu te trompes. Les gros datacenters ont besoin d'une très bonne fiabilité de l'alimentation électrique qui arrive jusqu'à eux. Compter sur les groupes pour assurer la fiabilité d'une alimentation défaillante, ça peut revenir très cher.

Citer
- la fibre y'en a partout, c'est pas parce que le FTTH n'avance pas que les backbones n'existent pas. Ça fait deja plusieurs années (2010) que y'a du 40G entre Marseille et Sofia
Là aussi, tu te trompes. Je ne sais pas de quel réseau tu parles quand tu dis "40G", mais ça n'est pas le sujet. 40G, c'est sur le réseau d'un seul opérateur.
Les datacenter "carrier neutral" de ce type ont besoin que de nombreux opérateurs nationaux et internationaux raccordent le site.
1 ou 2 opérateurs, c'est insuffisant. Et il faut que les clients puissent aussi louer de la fibre noire vers d'autres points, donc il faut des capacités en fibre énormes. Bref, un vrai gros datacenter "carrier neutral" s'implantera en priorité là où il y a une grosse capacité fibre pré-existante. Ou en tout cas pas trop loin des réseaux pré-existants, et dans ce cas, l'opérateur de datacenter peut faire créer un réseau de fibres vers les grosses capacités pré-existantes : c'est le cas de Téléhouse 3 à Magny les Hameaux.
Clairement, ce type de datacenter ne peut pas s'implanter n'importe où en France. Les gros réseaux internationaux ne sont pas partout en France, loin de là.
Pour ce datacenter de Sophia Antipolis, je ne me fais pas trop de soucis, vu la taille du projet.

Leon.

miky01

  • Expert. Réseau RESO-LIAin (01)
  • Client K-Net
  • *
  • Messages: 2 867
  • FTTH 100 Mb/s sur Farges (01)
Titan va ouvrir un data center de 10 000 m² à Mougins (06)
« Réponse #14 le: 04 juillet 2015 à 08:28:22 »
Dans tous les DC ou j'ai eu l'occasion de bossé, ils ont tous au minimum des onduleurs calculé pour un 15ene de minutes, et des groupes Caterpillar qui reste en préchauffage continu pour pouvoir démarer et etre fonctionel  en moins de 5 minutes.

Oui ca coute une fortune, mais ils le font, c'est une demande des clients de pas avoir de coupure electrique.

Ca ressemble a ca



Il y en 2 comme ca chez Interoute, meme pour les groupes diesel ils assure la redondance.

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 28 277
  • FTTH 300Mbps sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Titan va ouvrir un data center de 10 000 m² à Mougins (06)
« Réponse #15 le: 04 juillet 2015 à 08:30:20 »
Cela me semble évident, mais chercher à s'en servir le moins possible a aussi beaucoup de sens ! Donc non OSEF pas de la stabilité de RTE/erdf.

miky01

  • Expert. Réseau RESO-LIAin (01)
  • Client K-Net
  • *
  • Messages: 2 867
  • FTTH 100 Mb/s sur Farges (01)
Titan va ouvrir un data center de 10 000 m² à Mougins (06)
« Réponse #16 le: 04 juillet 2015 à 08:36:16 »
Ben oui mais un transfo de station qui crame c'est plus d'un jour pour le remplacer, vaut mieux avoir une cuve a mazout de 5000 litres bien remplie  :)

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 28 277
  • FTTH 300Mbps sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Titan va ouvrir un data center de 10 000 m² à Mougins (06)
« Réponse #17 le: 04 juillet 2015 à 08:37:35 »
Je pense qu'on est tous d'accord sur la nécessité des groupes. En tout cas je ne vois personne dire le contraire. Mais on est quand même mieux là où le courant est stable, ça me semble logique.

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 806
Titan va ouvrir un data center de 10 000 m² à Mougins (06)
« Réponse #18 le: 04 juillet 2015 à 08:43:36 »
Clairement, un opérateur de GROS datacenter ne peut pas se foutre de la fiabilité du réseau électrique qui l'alimente, et compter uniquement sur les groupes électrogènes pour assurer la fiabilité électrique, contrairement à ce que disait notre ami BadMax!
Les vrais gros datacenter sont systématiquement raccordés de manière redondante au réseau de transport d'électricité, et avec de la sur-capacité electrique pour prévoir l'avenir. Ces gros datacenters ne s'implanteront jamais dans des zones géographiques où le réseau électrique est réputé peu fiable, à moins d'y être contraint et forcé pour une raison ou une autre.

Le cout de fonctionnement à l'heure des groupes électrogènes est très élevé. A la fois en mazout, mais aussi en maintenance.

Comme Nico, oui, personne n'a dit le contraire: un vrai datacenter a forcèment des groupes électrogènes de secours, en formation redondante. Mais ça n'est pas une raison pour dire "on s'en fout de la qualité du réseau". Ca n'a pas de sens.

Leon.

miky01

  • Expert. Réseau RESO-LIAin (01)
  • Client K-Net
  • *
  • Messages: 2 867
  • FTTH 100 Mb/s sur Farges (01)
Titan va ouvrir un data center de 10 000 m² à Mougins (06)
« Réponse #19 le: 04 juillet 2015 à 09:34:26 »
C'est clair que tout est pris en compte, mais une fiabilité de 90% c'est facile et pas couteux, apres ca devient exponenentiel, si tu tu veux du 99,9%  tu multiplie les couts par 100x.

Et pour du 100% c'est juste impossible.

Les groupes diesel sont aussi testés tous les 3 mois en fonctionnement effectif, parfois des mauvaises surprises....

Phach

  • Client Orange vdsl
  • *
  • Messages: 993
  • Hérault (34) - Occitanie
Titan va ouvrir un data center de 10 000 m² à Mougins (06)
« Réponse #20 le: 04 juillet 2015 à 10:13:43 »
Pour revenir à la présence de réseaux fibre optique, ils ont l'air de se positionner sur des besoins de connectivité vers l'afrique et le moyen orient.
et donc ils sont plutôt bien placé.

Concernant le procédé de climatisation helioclim :




Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 806
Titan va ouvrir un data center de 10 000 m² à Mougins (06)
« Réponse #21 le: 04 juillet 2015 à 11:33:49 »
En terme de connectivité,  le câble EIG "Europe - India Gateway" arrive à Monaco, pas très loin de Sophia Antipolis.

https://en.wikipedia.org/wiki/Europe_India_Gateway

Leon.

BadMax

  • Client Free adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 350
  • Malissard (26)
Titan va ouvrir un data center de 10 000 m² à Mougins (06)
« Réponse #22 le: 04 juillet 2015 à 17:34:15 »
Des réseaux en PACA y'en a pleins, 40G c'était juste un exemple pour dire que la demande est très forte et que y'a du monde qui se bouscule au portillon. L'EIG arrive à Monaco mais il y a aussi SEA-ME-WE 4 qui arrive à Marseille et est utilisé par TATA ou Airtel par exemple. La région PACA a une excellente connectivité avec l'Afrique du Nord, le Moyen Orient et l'Extrême Orient, c'est un excellent endroit pour s'installer. Donc connectivité = Check.

J'ai l'impression que vous confondez capacité et fiabilité. La capacité est un pré-requis, la fiabilité c'est juste du contractuel.

Je travaille en ce moment en PACA sur un gros DC où l'arrivée électrique est... aérienne... et unique ! Réponse du responsable: on s'en fout, on a des groupes (pour pas casser la baraque, je ne donnerai pas de nom en public :)). Son calcul est simple: ERDF ne sait pas fournir de vraie double connectivité avec des boucles 15K/20KV séparées sans faire casquer à prix d'or. Ca coute moins cher de faire tourner les groupes en cas de panne qui, de toutes façons, sont in-dis-pen-sa-bles. Question de ROI et les clients préfèrent voir une grosse installation avec des groupes de qualité. En conclusion, la seule chose qui est demandée à ERDF c'est de la capacité, chose à laquelle ils sont engagés contractuellement. C'est bien sur dimensionné dès le début. Cette politique lui donne raison jusqu'à présent, les groupes tournent plus pour les opérations de maintenance (qui ne changent pas quelle que soit l'alimentation du DC !) que pour secourir le réseau.

J'ai rencontré le cas ailleurs en PACA, à croire que la région doit être connue pour cela. De toutes façons, cette région est limitée en production (consommation > production au contraire de Rhone-Alpes par exemple) et les moyens d'acheminement sont eux aussi limités donc autant dimensionner le backup.

Si vous préférez héberger dans un DC qui pari sur une disponibilité contractuelle d'ERDF qui ne pourra techniquement/statistiquement jamais être tenue et qui sous-dimensionne ses groupes car "pas besoin", c'est vous qui voyez, mais moi, mes clients veulent des groupes. Tiens d'ailleurs je n'ai jamais lu de clause dans les AO sur l'alimentation des DC alors que le secours sur groupe est systématiquement demandé en précisant si l'approvisionnement est possible en continu ou pas.

Et je vous renverrai à la certification Tiers III de l'uptime institute : la fiabilité électrique est conditionnée par la configuration des groupes et onduleurs, pas du poste de distribution.

BadMax

  • Client Free adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 350
  • Malissard (26)
Titan va ouvrir un data center de 10 000 m² à Mougins (06)
« Réponse #23 le: 04 juillet 2015 à 17:40:59 »
Pour comprendre l'état du marché en PACA, j'ai mis en gras les surfaces. Donc 10 000 m2 ce n'est pas de trop pour la région.


Datacenters : De la place pour tout le monde à Marseille ?

Tous les spécialistes le disent, l’agglomération Aix-Marseille se révèle être un point stratégique pour l’entrée et la sortie de la fibre optique des pays du sud méditerranéen. Jaguar Network, Choreus, TDF, Acropolis Télécom, ASP Serveur, Interxion … L’offre en hébergement de données a essaimé rapidement. Comment faire la différence sur un marché saturé d’offres ?

Mais qu’est-ce qui fait courir la fibre optique dans la région marseillaise. Tous les spécialistes le disent, l’agglomération Aix-Marseille se révèle être un point stratégique pour l’entrée et la sortie de la fibre optique des pays du sud méditerranéen. Marseille est en effet située sur le réseau local européen (European Backbone Network) et bénéficie d’un accès aux points d’agrégation des câbles sous-marins vers le Maghreb et le Moyen Orient. La région marseillaise devient manifestement un nouvel eldorado pour les opérateurs de l’hébergement et de transport de données, au point que les grands acteurs du marché s’y sont récemment positionnés, alors qu’ils ne se disposent pas de site en propre dans la capitale française !

Prolifération des ouvertures

« L’offre de datacenters pour l’hébergement ne répond plus à la demande, en particulier à celle des acteurs locaux. Les entreprises attendent davantage de proximité et de services à forte valeur ajoutée associés à l’hébergement », indiquait le fondateur du groupe Choreus, Éric Arbaretaz, à l’occasion de l’inauguration d’un datacenter à Marseille, un des premiers créées dans la foulée de la création de la société Choreus Datacenter. « Le besoin est encore plus réel sur des zones géographiques qui connaissent une forte évolution de leur demande en ressources I&T. C’est le cas de la plus grande partie du pourtour du bassin méditerranéen, y compris dans la zone française », avait-il ajouté. Le site revendique 830 m² de surface I&T, de niveau Tier 3+, (les DataCenter sont classés en fonction de leurs caractéristiques), soit une disponibilité de 99,99 %.

Comment faire la différence par rapport à l’offre en présence localement ?

En octobre, c’est l’opérateur hertzien historique TDF, qui a inauguré sur son site èmetteur historique de Réaltor à Aix-en-Provence son 3e ProxiCenter en France, moyennant 15 M€ d’investissement pour reconfigurer ce lieu créé dans les années 30 et offrir, sur 1 700 m² , 176 baies ultra sécurisées.

Sachant que Jaguar Network (22 M€ de CA prévisionnel en 2014) a notamment ouvert en novembre un datacenter de 8 000 m2 bénéficiant du « MRS1″ Tier IV signifiant un taux de disponibilité de 99,99 % et revendiquant être connecté à une vingtaine de sites en Europe via la fibre optique.

Acropolis Télécom, qui a amorcé en 2011 sa mutation vers le data et l’hébergement de données, a ouvert cette année-là son 3e site national à Aix-en-Provence.

ASP Serveur (3,5 M€ de CA en 2013), hébergeur historique (il hébergeait les applications avant l’avènement numérique du cloud computing), repris dernièrement à 80 % par Digital Dimension, dispose d’un datacenter également classé en Tier IV à La Ciotat. Et lui se revendique comme un des pionniers du cloud, avec une offre qui permet à ses clients de configurer et de payer à l’usage.

L’un des géants mondiaux des datacenters Interxion (une quarantaine de sites dans 11 pays européens) s’est pour sa part emparé dernièrement de Netcenter, le datacenter MRS1 basé à Marseille de SFR, qui bénéficie d’un accès à huit câbles sous-marins arrivant à Marseille. Le site doit être rénové cet automne pour proposer une superficie de 5700 m2. L’hébergeur d’origine néerlandaise promet d’investir 45 M€ pour ce site qui doit être requalifié en MSR1.

Profondeur du marché

Choreus affirme vouloir mettre à la disposition des entreprises locales un niveau de prestations réservé habituellement aux grands comptes, à des tarifs accessibles.

Après avoir empoché les grands comptes, (Altran, Capgemini, Galeries Lafayette, BHV, Fnac, Dailymotion, linkedIn, Amazon…), Kevin Polizzi est également en train de mettre en œuvre une offre sur mesure pour les PME et collectivités locales. Et la création toute récente d’une direction marketing n’est sans doute anodine.

ASP Serveur revendique pour sa part 17 % des entreprises du CAC 40 et est particulièrement bien implanté chez les grands comptes du e-commerce.

Acropolis Télécom mise aussi sur les entreprises locales.

TDF cible « les fournisseurs de services IT, des collectivités ou des services informatiques de grandes entreprises, en quête d’une offre d’hébergement dans un datacenter de proximité, déployé en région ». L’entreprise entend faire la différence sur la base d’un nouveau concept : celui « d’un hôtel numérique », dans lequel il s’agit de ne louer que des armoires sécurisées.

 Les limites de la vente de m2 securisés

La multiplication de l’offre interroge sur la profondeur du marché ciblé : les PME et les collectivités locales pour lesquelles, par méconnaissance, il existe encore de nombreux freins. Les collectivités territoriales ne sont pas encore suffisamment expertes pour établir, dans leurs appels d’offres, des cahiers des charges à la hauteur de leurs attentes. Souvent, elles se fient au « moins-disant » sans anticiper leurs besoins futurs. Quant aux PME, elles restent pour leur part frileuses à l’idée de confier à des tiers des données aussi stratégiques.

Pour les acteurs, la différence se jouera surtout sur la profondeur de l’offre. Vendre du m2 a ses limites, aussi compétitive soit la tarification. Les opérateurs gagent davantage sur le développement des services associés, dont fait partie le cloud avec une réponse étudiée en fonction des services exploités.

Adeline Descamps
Cette entrée a été publiée dans Dossiers, et marquée avec Acropolis Telecom, asp serveur, choreus, datacenters, interxion, jaguar network, tdf, le 16 novembre 2014 par Dominique Gonod.


Source: http://mediatic-info.com/datacenters-de-la-place-pour-tout-le-monde-a-marseille/

 

Mobile View