Auteur Sujet: Localisation géostratégique pour un data center  (Lu 15146 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

sylvie

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 5
  • Paris (75)
Localisation géostratégique pour un data center
« le: 06 mars 2013 à 11:02:30 »
Bonjour,

Je suis nouvelle sur ce forum :-* Je me lance...

Certaines boites sont en train de 'délocaliser' leur DC en pleine campagne. D'autres les prévoient en centre ville ou en proche banlieue.

En supposant que l'on dispose de conditions identiques (fibre, énergie etc...) , et que l'on occulte le prix du foncier, y a-t-il un intérêt stratégique lié au positionnement géographique ?
Y-a-til des domaines d'utilisation qui privilégient la proximité et d'autres qui n'en ont aucune nécessité ?

J'ai déjà mes petites idées mais je ne préfère pas les énoncer dans un premier temps pour ne pas influencer vos réponses avant papotage  ;D

Lucas

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 10
  • Toulouse (31)
Localisation géostratégique pour un data center
« Réponse #1 le: 06 mars 2013 à 11:32:34 »
Je pense que le plus gros point noir, c'est le prix pour faire sortir un datacenter de terre dans une campagne : le terrassement, l'acheminement des matériaux (ce qui peut coûter très cher si jamais c'est un coin complètement perdu), l'acheminement des fibres optiques et de l'arrivée électrique (si l'on prends un datacenter comme OVH c'est du 20 000V, et si c'est un coin vraiment perdu il faut tirer les lignes aériennes !).

Voilà mon avis ;)


Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 28 250
  • FTTH 300Mbps sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Localisation géostratégique pour un data center
« Réponse #2 le: 06 mars 2013 à 13:15:01 »
Mais en occultant comme le demande sylvie ces problèmes financiers, je vois déjà un gros avantage à un datacenter délocalisé : la redondance. Si tu possèdes deux DC et qu'ils sont suffisamment éloignés, tu sais avoir une sécurisation vraiment propre (chemins de fibre totalement distincts, postes d'alimentation EDF différentes, etc...).

Après il ne faut pas se voiler la face, il y a forcement un bon argument qui décide de l'implantation d'un DC : lignes THT déjà présentes, fibre optique pas loin, etc...

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 26 863
    • Twitter LaFibre.info
Localisation géostratégique pour un data center
« Réponse #3 le: 06 mars 2013 à 13:35:48 »
Je rajouterais la climatisation : A paris, il est possible d'utiliser l'eau de la seine ou les nappes pratiques pour refroidir les circuit qui sort des compresseurs. Tout n'est pas possible (place, bruit qui gêne les voisins,...)

Dans de nombreux départements, l’installation n'est pas possible faute de possibilité d'avoir deux arrivées ERDF distinctes de forte puissance. En Seine-Saint-Denis, un des départements où il y a le plus de datacenter, il me semble que ERDF n'a plus de capacité disponible. La Bretagne, la corse ou PACA n'est pas non plus idéal pour des installations qui consomment beaucoup de courant.

cali

  • Officiel Ukrainian Resilient Data Network
  • Client OVH
  • *
  • Messages: 1 815
    • Ukrainian Resilient Data Network
Localisation géostratégique pour un data center
« Réponse #4 le: 06 mars 2013 à 13:42:12 »
Bof, moi je fais un DC dans un conteneur ou dans une étable sans problème.

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 28 250
  • FTTH 300Mbps sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Localisation géostratégique pour un data center
« Réponse #5 le: 06 mars 2013 à 13:47:26 »
C'est vrai que les derniers DCs sortis dans le 93 sont un (tout petit) peu excentrés par rapport à Saint-Denis/Aubervilliers, avec Equinix PA4 d'un côté et InterXion PAR7 de l'autre. Possible que ce soit pour un soucis d'arrivée EDF.

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 806
Localisation géostratégique pour un data center
« Réponse #6 le: 06 mars 2013 à 18:50:27 »
J'avoue que j'ai du mal à voir comment écarter les contraintes d'alimentation électrique, d'aduction de fibre, et de prix de l'immobilier.

En fait, il y a plein de types de datacenters différents avec des contraintes très différentes.
1) Très gros datacenter avec 1 seul opérateur. C'est le cas de Google, Facebook, OVH, etc... Ces datacenters ont besoin de beaucoup de place. Ils ont besoin de puissances électriques énormes (plusieurs dizaines de MégaWatt), et donc sont généralement alimentés en haute tension (60 000V ou plus). Donc ils s'implantent là où le réseau haute tension est déjà présent. Il est en effet plus facile de faire venir quelques fibre dans un lieu déjà bien désservi en réseau haute tension que l'inverse. Ils n'ont pas besoin de milliers de fibre, vu qu'ils ne se raccordent qu'à 1 seul réseau. Ca explique clairement le choix d'OVH pour les sites de Gravelines et de Beauharnois (Canada).

2) Les datacenter "carrier neutral". Je parle des vrais carrier neutral, avec un vrai choix d'opérateurs, à la fois d'opérateurs de réseaux "logiques" mais aussi opérateur de réseaux au sens infrastructure. Ils sont raccordés par des milliers de fibres, avec beaucoup d'aductions différentes. Donc ils privilégient les lieux où les réseaux optiques sont déjà bien denses. Donc souvent en centre ville ou en proche banlieue. Ces Datacenters sont également utilisés comme "points de rencontre" entre opérateurs.

3) De très nombreux datacenters n'ont aucune des 2 contraintes ci dessus. Pas de besoin de puissance électrique monstrueuse, ni d'un réseau optique très dense. Du coup, leur implantation est beaucoup plus libre. Ils s'implantent de plus en plus souvent à l'écart des centre villes. Il faut bien voir que le besoin en "surface informatique" augmente considérablement en ce moment, donc il est logique de s'éloigner des centre villes, du fait du prix de l'immobilier. Il faut bien sur qu'ils s'implantent de préférence là où de la fibre est déjà présente, et où ils pourront s'acheter quelques fibres noires ou allumées à prix raisonnable.

Après, il y a d'autres contraintes pour l'implantation d'un datacenter, qui font qu'il est logique d'éviter les centre ville (sauf pour les gros carrier neutral). La facilité d'accès, y compris pour des gros engins, la gestion des nuisances sonores, visuelles, etc... Donc une zone d'activité est en général un bon choix. Mais ces contraintes ne sont pas forcèment gênantes pour les petits datacenters (quelques dizaines de baies). Un des gros désaventage des centre-ville est également la fréquence des travaux de voierie qui pourraient venir couper les fibres qui relient ce datacenter.

Pour finir, un datacenter s'implantera normalement là où il y a le moins de risques. Hors zone innondable, Seveso, ou sismique.

Après, pour les datacenters 100% dédiés et privés, ils s'implantent souvent là où le réseau de l'entreprise est déjà présent. Donc c'est très variable. Pour ces (grosses) entreprises, l'implantation dépend aussi du prix qu'elles sont prêtes à mettre dedans. Une banque sera moins regardante qu'un industriel sur le prix du m², par exemple.

Leon.
« Modifié: 06 mars 2013 à 19:44:45 par leon_m »

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 806
Localisation géostratégique pour un data center
« Réponse #7 le: 06 mars 2013 à 18:53:55 »
Pas d'accord avec ça.
Je pense que le plus gros point noir, c'est le prix pour faire sortir un datacenter de terre dans une campagne : le terrassement, l'acheminement des matériaux (ce qui peut coûter très cher si jamais c'est un coin complètement perdu),
L'acheminement des matériaux représente une part infime du prix du datacenter, et de ses couts d'exploitation.

Citer
l'acheminement et de l'arrivée électrique (si l'on prends un datacenter comme OVH c'est du 20 000V, et si c'est un coin vraiment perdu il faut tirer les lignes aériennes !).
Le réseau 20 000V, c'est le réseau "moyenne tension". Il est présent partout sur le territoire français, jusque très près des habitations. Les habtations/fermes/installations très isolées (antenne GSM) sont d'ailleurs systématiquement reliées par un petit transformateur 20 000V.

Donc je suis d'accord avec toi uniquement sur la partie "acheminement de fibre".

Leon.

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 806
Localisation géostratégique pour un data center
« Réponse #8 le: 06 mars 2013 à 18:58:01 »
Dans de nombreux départements, l’installation n'est pas possible faute de possibilité d'avoir deux arrivées ERDF distinctes de forte puissance. En Seine-Saint-Denis, un des départements où il y a le plus de datacenter, il me semble que ERDF n'a plus de capacité disponible. La Bretagne, la corse ou PACA n'est pas non plus idéal pour des installations qui consomment beaucoup de courant.
Regarde le Maxnod, là où le forum est hébergé. Il n'y a (je pense) qu'une seule arrivée ERDF. Je ne pense pas qu'il y ait plusieurs arrivées en provenance de plusieurs transformateurs.

Leon.

sylvie

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 5
  • Paris (75)
Localisation géostratégique pour un data center
« Réponse #9 le: 07 mars 2013 à 03:25:51 »
Wow c'est très réactif sur ce forum , c'est agréable !

Grand merci a tous pour toutes vos infos avec un petit plus quand même pour Léon qui a bien résumé le tout.

Juste une interrogation supplèmentaire , la localisation ne détermine-t-elle pas aussi un peu  le type de services proposés ?

C'est à dire qu'un DC de ville serait plutôt adapté à  des services en rapport avec la proximité comme servir de la VOD à la region ou héberger des serveurs d'entreprises du coin et les DC de campagne pour des services qui n'ont pas cet intérêt.

Ps: Léon , c'est quoi "points de rencontre entre opérateurs" ?


Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 806
Localisation géostratégique pour un data center
« Réponse #10 le: 07 mars 2013 à 06:48:58 »
C'est à dire qu'un DC de ville serait plutôt adapté à  des services en rapport avec la proximité comme servir de la VOD à la region ou héberger des serveurs d'entreprises du coin et les DC de campagne pour des services qui n'ont pas cet intérêt.
Clairement non. Pour Internet, une distance d'une diziaine de km est négligeable en terme de délai, de tarif d'acheminement (si réseau de fibre déjà existant à proximité bien sur), etc... Donc un datacenter qui doit s'implanter dans une région, il s'implantera dans cette région, mais il n'y a pas de contrainte "centre ville/campagne" à cause de la proximité des usagers, au sein de cette région. Il faut bien voir qu'en France, entre ville et campagne, il n'y a souvent que quelques dizaines de kilomètres. Le petit Datacenter Maxnod où est hébergé ce forum est au milieu des champs, et pourtant à 30km de Lyon. Une distance facile à franchir en fibre, avec un réseau fibre déjà existant.

Citer
Ps: Léon , c'est quoi "points de rencontre entre opérateurs" ?
C'est le lieu d'interconnexion de plein d'opérateurs différents. Là où ils interconnectent leurs routeurs. Dans ce genre de datacenter, on trouve également les IX (Internet Exchange). C'est le cas des gros datacenters parisiens (Telehouse 2, Interxion, etc...) mais aussi de certains datacenter en province (souvent les "netcenters" de SFR-Cegetel). C'est là où se réalisent les principaux accords de peering et de transit entre plusieurs opérateurs (y compris hébergeurs).
Voir les photos impressionnantes de "One Wilshire", qui est le plus gros "point de rencontre" aux US.
https://lafibre.info/datacenter/cablage-dans-un-datacenter/msg57093/#msg57093

Leon.

K-net

  • AS24904 Officiel K-Net
  • Expert
  • *
  • Messages: 901
    • K-net
Localisation géostratégique pour un data center
« Réponse #11 le: 07 mars 2013 à 07:24:54 »
Si vous cherchez à investir dans un DC, j'ai quelques pistes.

 

Mobile View