Auteur Sujet: Observatoire des couvertures 2G/3G/4G  (Lu 24187 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

eruditus

  • Client Orange adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 9 386
Observatoire des couvertures 2G/3G/4G
« Réponse #72 le: 28 mai 2015 à 10:36:23 »
 
 
4% du territoire pour quelques défauts en zone rurale. C'est une réponse politiquement correcte ou langue de bois   ;D

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 32 890
  • FTTH 1000/250 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Observatoire des couvertures 2G/3G/4G
« Réponse #73 le: 28 mai 2015 à 10:44:59 »
Ah c'est certain qu'il y a eu un beau loupé quelque-part !

mccob

  • Expert Free
  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 355
Observatoire des couvertures 2G/3G/4G
« Réponse #74 le: 20 mai 2016 à 11:55:19 »
Selon le dernier observatoire ARCEP des déploiements mobiles en zones peu denses :

- Orange & SFR sont toujours en retard pour leur déploiement en 2G dans les   "Zones blanches - centres-bourgs", de ce fait,  la formation RDPI de l'Arcep a décidé, le 27 avril dernier, de notifier des griefs à Orange et SFR concernant le déploiement de la 2G dans les centres-bourgs du programme " zones blanches centres-bourgs ".

- Concernant la 3G, sur les obligations de déploiements    "Zones blanches - centres-bourgs" - 2G/3G   (1% de la population)  : Orange a couvert 58 % des centres bourgs, ByTel a couvert 56 %, SFR a couvert 50%. Free Mobile rejoint les programmes de couverture des centres-bourgs à compter de 2016.


- Concernant la 4G, sur les obligations de déploiements 800 MHz des 3 détenteurs d'une licence dans cette bande de fréquence, la couverture de la zone peu dense définie par l'ARCEP est la suivante (cible : 40 % de la population de la zone peu dense le 17 janvier 2017) : Orange : 35 % (+2 points depuis janvier), ByTel : 17 % (+5 points depuis janvier), SFR : 13% (+5 points depuis janvier)

"N’ayant pas de fréquence en bande 800 MHz, Free Mobile n’est pas soumis à cette obligation. Il est en revanche tenu de couvrir 50% de la population de cette même zone en 4G d’ici le 17 janvier 2022, en bande 700 MHz."

Cela n'empêche pas Free Mobile, d'avoir une couverture 4G "toutes bandes" supérieure à celle de Bytel de celle de SFR : Orange: 36%, Free: 28%, ByTel: 23% SFR: 13%.


Sources :
http://www.arcep.fr/index.php?id=13111
http://goo.gl/tfHoAp

Pour précéder les blablateurs habituels, on notera que la 4G 800 MHz permet une meilleure couverture à l'intérieur des bâtiments et qu'il n'est pas forcèment étonnant que Free ait une bonne couverture 4G de la zone peu dense du fait qu'il déploie un réseau "4G ready" et de zéro. Par contre ce qui est plus étonnant ce que les 3 opérateurs détenteurs de 800 MHz aient un taux de couverture aussi bas alors même que la bande 800 MHz permet d'apporter un bon débit aux zones rurales tout en ayant une couverture importante (et donc cela facilite le déploiement) et cela permet en théorie d'avoir facilement une adhésion des utilisateurs qui n'ont pas forcèment de débit (ou alors ils ne veulent pas "diluer" les réseaux fixes et cela expliquerait que ByTel soit devant SFR sur le 800 MHz).

Freedor

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 756
Observatoire des couvertures 2G/3G/4G
« Réponse #75 le: 20 mai 2016 à 15:52:08 »
Il y a une petite animation qui permet de bien visualiser le déploiement des opérateurs en zones peu denses :
http://www.carto-ant.fr/4g_all.html

Rom 1

  • Professionnel des télécoms
  • *
  • Messages: 240
Observatoire des couvertures 2G/3G/4G
« Réponse #76 le: 20 mai 2016 à 18:26:30 »
Sauf que ça ne prend pas en compte les fréquences utilisées et donc le niveau de couverture associé. A part savoir qui a demandé une autorisation de déploiement (pas une antenne active) 4G le premier dans un endroit, ce n'est pas très intéressant.

Freedor

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 756
Observatoire des couvertures 2G/3G/4G
« Réponse #77 le: 20 mai 2016 à 19:13:41 »
Il y a aussi une carte pour la 4G 800. Par contre concernant les activations, en effet, ça manque.

Bulldozer

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 563
  • Aisne (02)
Observatoire des couvertures 2G/3G/4G
« Réponse #78 le: 21 mai 2016 à 22:30:08 »
Vous avez vu les autres cartes on peut voir les mutualisation SFR-Bouygues et autres... ?

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 32 890
  • FTTH 1000/250 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Observatoire des couvertures 2G/3G/4G
« Réponse #79 le: 22 mai 2016 à 09:28:16 »
Oui c'est assez visible.

letsar

  • Client Orange vdsl
  • *
  • Messages: 368
  • Ille-et-Vilaine - Accès à la fibre en 2023 - 2030
Observatoire des couvertures 2G/3G/4G
« Réponse #80 le: 17 juillet 2016 à 09:57:07 »
" L'Etat veut déployer la fibre «jusqu'au village»

Viella dans les Hautes-Pyrénées… C’est dans ce petit village durement frappé lors des inondations de 2013 que se rendra lundi le ministre de l’Aménagement du Territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales, Jean-Michel Baylet (photo). Au programme, l’inauguration du premier site de France financé par les quatre opérateurs historiques de l’Hexagone pour l’installation de la 3G.

363 autres communes faisant partie du programme complèmentaire de résorption des zones blanches, devraient suivre. Un premier grand pas quand on se souvient que le premier plan de résorption des zones blanches date de 2003 ! Ainsi le veut le Plan France Très Haut Débit lancé par le président de la République en 2013 qui s’est donné dix ans pour que soit déployé l’internet sur tout le territoire. D’ici fin 2016, il s’agit ainsi d’installer la téléphonie et l’Internet mobiles, au minimum en 3G, dans tous les centres-bourgs des communes dépourvues de toute couverture. Dans ce cadre, le gouvernement mobilise 30 millions d’euros. D’ici fin 2017, l’État veut aussi permettre la couverture en téléphonie et Internet mobiles des zones de développement économique ou touristique qui en sont dépourvues. Il financera la moitié du coût des infrastructures (dans la limite de 50 000 à 75 000 euros par site), pour plus de 40 millions d’euros.

Très haut débit : le cahier des charges qui a été adopté fin juin permettra d’équiper plus rapidement les services publics et les entreprises, et de financer le déploiement de la « fibre jusqu’au village ». Six millions de foyers sont concernés et, à ce jour, cent départements sont engagés au travers de 87 projets qui représentent 10 milliards d’euros d’investissement. "


Le lien : http://www.ladepeche.fr/article/2016/07/15/2385260-l-etat-veut-deployer-la-fibre-jusqu-au-village.html

 

Mobile View