Auteur Sujet: 8 % de Communes sans GSM  (Lu 2257 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 30 223
    • Twitter LaFibre.info
8 % de Communes sans GSM
« Réponse #12 le: 24 septembre 2017 à 17:21:52 »
Je vais tenter de reformuler : ce que dit Nico c'est que de nombreux opérateurs étrangers n'ont pas signés de roaming avec FreeMobile.

turold

  • La fibre idéal
  • ******
  • Messages: 1 675
  • mp fermée (sauf admin)
8 % de Communes sans GSM
« Réponse #13 le: 03 janvier 2018 à 16:46:37 »
Salut,

Voilà qui va faire encore plus rager ceux qui crient aux mensonges de l'actuelle liste des centre-bourgs en zone blanche:
Citer
La principale piste est la redéfinition des zones blanches, promise par le gouvernement. Pour considérer une zone couverte, un simple signal en extérieur en centre-bourg ne suffirait plus. Les opérateurs seraient tenus de fournir leur réseau à l'intérieur des bâtiments.
Et pour savoir comment cela se passe, avec ladite liste:
Citer
France Mobile fonctionne sur un principe assez simple. Les élus locaux remontent des problèmes de couverture (pas de réseau, impossible de capter en intérieur, etc.), qui sont ensuite triés par chaque préfecture de région. Les remontées choisies sont ensuite soumises aux opérateurs, qui ont 45 jours ouvrés pour répondre. Ils doivent déclarer s'ils constatent aussi le problème et quelles éventuelles solutions ils ont en poche.
Puis la principale réponse des opérateurs:
Citer
Quelle réponse desdits opérateurs ? Que 84 % des zones signalées sont déjà couvertes.
Mais cela ne retire pas forcèment ces derniers cas de ladite liste.

Il y a d'autres détails intéressants... mais l'article est payant pour le moment (1 semaine ou 1 mois, on ne peut pas le savoir à l'avance). Je ne suis pas sûr que j'ai le droit de "trop" en mettre en attendant la gratuité.
https://www.nextinpact.com/news/105717-mobile-an-retard-sur-zones-blanches-etat-pointe-grains-sable-dans-systeme.htm

Captain Bumper

  • Client Orange adsl
  • *
  • Messages: 138
  • Delme (57) / Paray-le-Monial (71)
8 % de Communes sans GSM
« Réponse #14 le: 03 janvier 2018 à 19:27:59 »
Si les opérateurs ne font qu'une confiance aveugle qu'à leurs cartes sans contrôle sur place, c'est sûr qu'on en va pas avancer.
J'étais il y a quelques jours aux Étraches, à côté de Pontarlier (25), près de la frontière Suisse, et plutôt sur les hauts de la commune... Eh bien aucun opérateur français ne passe, aucun! On a bien de temps en à autre SFR, BoT ou Orange qui apparaissent dans la liste des réseaux mais une fois sur 10, le bras en l'air, et impossible de les accrocher. Seul Swisscom passait et se payait le luxe de passer à donf (mais pas de relais en vue côté suisse de là où j'étais) ceci dit, uniquement en 2G. Néanmoins une 2G correctement utilisable (et je pense par plus de français que de suisses vu que rien ne passe côté français) puisque j'avais entre 150 et 220 kBits/s en download, chose devenue rarissime chez les opérateurs français quand il n'y a que de l'EDGE...

À mon retour, j'ai regardé les cartes de couverture d'OF et BoT, ainsi que la position des antennes sur Cartoradio... Eh bien si on en crois Orange, il est possible d'accrocher de la 3G/3G+ à cet endroit, certes de manière un peu disparate d'après la carte mais clairement tous ces pixels de couverture sont de trop! Et la 2G c'est pire car annoncée comme presque du continu. Mais dans les faits, Orange = que dalle! À la rigueur si on pouvait monter une antenne car kit sur les mobiles de nos jours, et qu'ils avaient une puissance d'émission encore de 8 W, peut-être qu'on aurait pu avoir une conversation normale et un débit exploitable, mais là c'est que dalle! Chez BoT, on est un peu moins vantards, on dit passer un peu plus sur les hauts, ce qui est vrai (comme OF d'ailleurs), mais cela reste une couverture vraiment limite que l'on perd dès que le téléphone est glissé dans une poche, voire même juste à l'oreille, et qui donne des débits internet proches du néant...

turold

  • La fibre idéal
  • ******
  • Messages: 1 675
  • mp fermée (sauf admin)
8 % de Communes sans GSM
« Réponse #15 le: 03 janvier 2018 à 20:38:44 »
Si les opérateurs ne font qu'une confiance aveugle qu'à leurs cartes sans contrôle sur place, c'est sûr qu'on en va pas avancer.
Dommage que l’article soit payant.
Mais, en gros, sans citer, si si, cela avance!
Dans la majorité des cas, les opérateurs proposent même un complèment de couverture... mais souvent inapproprié pour la situation (couverture orientée indoor... si c'est la solution pour entreprise, alors lol).
Quand il n'y a pas d'accord à l'amiable => procédure classique où on demande à la collectivité territoriale de financer à 100% le pylône. Et vu que c'est très souvent un village (c'est à ce niveau de se débrouiller pour le financement!)... dans une intercommunalité que de villages, ben cela demande l’argent au département/région/état, dans cet ordre.

C'est de là que vient le blocage.
Bref, en l'état, cette liste est inutile sans argent publique ni volonté des opérateurs. Que l'on soit pour où contre le contenu de cette liste.

RakLil

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 39
  • Paris
8 % de Communes sans GSM
« Réponse #16 le: 05 janvier 2018 à 22:40:57 »
Dans la procédure France Mobile les opérateurs sont assez contraints et ne se basent pas que sur les cartes. Ils réalisent des mesures qui sont opposables à la remontée France Mobile. Mais bon, toutes les situations notamment indoor ne sont probablement pas adressables.

Maintenant je vais certainement être désagréable et ça ne m'enchante pas non plus d'être confronté à des no-man lands mais :

Si l'opérateur propose une solution entreprise : LOL car c'est trop cher. C'est bien vrai.
Si le village doit financer le pylone, c'est trop cher.
France Mobile propose si besoin de pylone une aide mais vu le coût c'est maxi 50% du coût de construction jusqu'à 50000. Et là on ne parle que de l'infrastructure passive. Donc quand même, par l'expérience, ils disent que ça arrive fréquemment que ce coût soit de 100000 euros environ.

Derrière, l'opérateur devrait du coup financer par principe ces infrastructures passives à 100000 euros plus le matériel actif, plus les travaux de collecte, etc sans compter la maintenance, donc au final du 200keuros par site, pour un marché qui vend du forfait à 4 euros, sur une zone où tu n'auras pas plus de 50 clients. Ben à un moment, c'est horrible à dire, mais niveau compte en banque, ça ne fonctionne pas bien... un site rentable au bout de 90 ans vu l'état plus ou moins stable du marché ? Sans compter le prix des licences qui ne sont pas accordées pour des durées aussi longues. Ca ne fonctionne pas bien pour une industrie et ce serait valable pour tous les secteurs d'activités.

Mon avis perso serait en revanche d'aller dans le sens des réflexions en cours portées par les 4 opérateurs mais aussi par l'ARCEP, sur les renouvellements des licences, à savoir : plutôt que de payer des milliards dans le vent, pourquoi ne pas imposer aux opérateurs de dépenser ces milliards, mais en nouveaux sites en zones blanches/grises ? Là on aurait du résultat plutôt que des millions dans le vent, non? Et tout le monde serait gagnant. Bon, sauf Bercy qui du coup n'y a pas l'air très favorable. Mais à un moment, il faut savoir ce que l'on veut  :-\

Nao

  • Client FAI autre
  • *
  • Messages: 110
8 % de Communes sans GSM
« Réponse #17 le: 05 janvier 2018 à 23:31:15 »
J'ai des doutes sur la couverture mobile des communes de l'Eure, surtout pour Sainte-Marthe et Gaudreville-la-Rivière où l'on voit des traces de couverture réseaux sur Sensorly.
(4G BYT pour Sainte-Marthe et 3G Orange, SFR pour Gaudreville-la-Rivière.)

J'irai vérifier un de ces quatre, mais je pense qu'il y a du réseau mobile au moins chez un opérateur comme le confirment partiellement les cartes de couverture réseaux.
(Sensorly, Nperf, etc.)
La solution pour les zone tres mal desservies serait d'avoir plusieurs MVNO qui te donne acces a tous les opérateurs, je sais pas si ca se fait beaucoup chez nous, pour la Suisse il y en a plusieurs, et tu as rarement une antenne inaceesible, par contre c'est pas des forfaits a la con "4G illimité" rididule sur un reseau mobile pas dimensionné pour ca, et les prix sont un peu plus cher, mais ca pourrait se réglemanter avec un peu plus de volonté de la part des politiques.
Déjà qu'en France actuellement, aucun MVNO n'utilise le réseau de Free mobile...  :-[

thenico

  • Expert.
  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 807
  • FTTH >500 Mb/s et FTTLA 100 Mb/s (13)
8 % de Communes sans GSM
« Réponse #18 le: 06 janvier 2018 à 07:24:03 »
Déjà qu'en France actuellement, aucun MVNO n'utilise le réseau de Free mobile...  :-[

Fin 2013,  DataMobile.ag faisait du roaming sur FreeMobile à 0.83€ le mégaoctet ...
Ils n'avaient du roaming que sur Bouygues Telecom (bien moins cher 0.39€ le mo) et sur Free Mobile pour la France.

De nos jours, la zone Euro est à 0.20€ le mo

 

Mobile View