Auteur Sujet: Guingamp-Paimpol Agglomération  (Lu 4719 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 180
  • Vierzon (18)
Guingamp-Paimpol Agglomération
« le: 12 janvier 2019 à 11:21:46 »
Paimpol. La fibre optique accessible d’ici fin 2019

Le maire de Paimpol (Côtes-d’Armor), Jean-Yves De Chaisemartin, annonce le déploiement d’une partie de la fibre optique avant la fin de l’année 2019.

C’était l’un des vœux du maire de Paimpol (Côtes-d’Armor) pour 2018. Ça sera pour 2019. « Les premiers abonnés pourront avoir accès à la fibre optique avant la fin de l’année », annonce Jean-Yves De Chaisemartin.

Un budget de 1,7 million d’euros

Le déploiement de l’accès au haut débit devrait concerner « 4 000 foyers ». Pour un budget de « 440 € par prise », soit « 1,7 million d’euros financés essentiellement par la communauté de communes et la Région ».

La plateforme logistique sera installée sur l’actuelle aire de stationnement des camping-cars sur le site de Goas-Plat. Dès lundi 14 janvier 2019, 8 h, le parking sera d’ailleurs définitivement fermé.


Source : Ouest-France
« Modifié: 22 octobre 2020 à 20:21:28 par vida18 »

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 180
  • Vierzon (18)
Guingamp-Paimpol Armor-Argoat Agglomération
« Réponse #1 le: 26 juin 2019 à 17:57:41 »
Fibre optique. Paimpol en haut du débit

La Région, le Département, l’Agglo GPA, Mégalis Bretagne et les entreprises de l’installation se sont réunis, ce mercredi après-midi, pour faire le point sur la fibre optique et inaugurer la première armoire d’un service devenu indispensable à toutes les communes, qu’elles soient urbaines ou rurales.

Ils ont dit

Alain Cadec, président du Département. « C’est important car c’est l’illustration concrète du déploiement de la fibre dans le 22, après Saint-Connec il y a un an, avec 100 % de connexion. Le Département investit 58 M€ sur plusieurs années dont 11 M€ sur cette première phase. Cela fera 325 000 lignes à terme. Sur le calendrier initial, nous gagnons quatre ans pour finir en 2026 au lieu de 2030 et c’est grâce à une grande coopération au service de l’intérêt général. Nous avons un maillage particulier avec beaucoup de communes rurales. Il fut 20 m de raccord en zone urbaine pour 70 m en zone rurale. En dix ans, toute la Bretagne sera fibrée et je sais bien que les gens voudraient que cela aille encore plus vite mais si l’on ramène cela à l’arrivée de l’électricité et de l’eau courante, il faut savoir raison gardée ».

Vincent Le Meaux, président de l’agglo Guingamp Paimpol. « C’est une opération d’ampleur avec une grande solidarité de territoires et un intérêt public extraordinaire. GPA s’engage à 20 M€ dont 3 M€ déjà versés ».

Fanny Chappé, pour la Région. « Après 55 M€ en 2017, la Région Bretagne investit 97 M€ sur le sujet en 2019 ; l’économie exige ces raccordements pour tous ».

Jean-Yves de Chaisematin, maire de Paimpol. « Nous commençons par Paimpol avec plus de 6 300 foyers, mais, à terme, sur le territoire, ce sera plus de 9 700 foyers et entreprises ; cette autoroute du numérique est très importante ; avec cette première armoire, nous prenons acte du lancement de la fibre dans nos communes ».

Eugène Caro, Monsieur Numérique du Département. « La fibre et le numérique c’est bien, il nous faut aussi travailler sur la fracture sociale et sur tous les tiers lieux de coworking comme à Rostrenen avec le Ty Numérique ou chez Yvonne ».

Mégalis Bretagne. « Pour les usagers, il suffit d’aller sur le site du très haut débit Bretagne afin de suivre tous les travaux jusqu’à leurs branchements. On se tourne alors vers son opérateur habituel, déjà Orange et Bouygues nous suivent, pour voir leurs offres ; en général, les raccordements sont gratuits ; pour les abonnements, normalement c’est comme l’ADSL actuelle et il arrive qu’il y ait des promos »


© Le Télégramme, écrit le 26 juin 2019 par Armelle Menguy.

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 180
  • Vierzon (18)
Bulat-Pestivien
« Réponse #2 le: 17 octobre 2019 à 09:26:12 »
Bulat-Pestivien. Fibre optique : la commune relance sur l’élagage

La fibre optique est en cours de déploiement dans la commune. Mi-juillet des courriers ont été envoyés aux propriétaires concernés par le réseau de déploiement pour qu’ils élaguent le bois de leurs talus afin qu’il ne touche pas les fils téléphoniques dans la durée, en raison de la fragilité de la fibre optique.

Malgré plusieurs informations et face au peu de réactivité, la mairie rappelle aux retardataires l’obligation d’élagage avant d’appliquer la loi.

En effet le pouvoir de police du maire lui permet, à terme, d’exercer une exécution d’office des travaux d’élagage avec une facturation à la charge des propriétaires. La commune compte sur le sens civique de tous pour que ces travaux aient lieu rapidement.


Source : Ouest-France

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 180
  • Vierzon (18)
Guingamp-Paimpol Agglomération
« Réponse #3 le: 22 octobre 2020 à 20:26:35 »
Bégard. Déploiement partiel de la fibre optique


Les travaux de déploiement de la fibre optique ont commencé rue Anatole-Le Bras et devraient imposer quelques contraintes jusqu’au 20 novembre.© Ouest-France

La deuxième phase va nécessiter une fermeture de la rue Anatole-Le Bras, à Bégard (Côtes-d’Armor),du lundi 26, à 8 h, au mardi 27 octobre 2020, à 19 h. Les travaux iront jusqu’au 20 novembre.

Si en centre-ville, le réseau fibre sera enterré, il utilisera les infrastructures du réseau téléphonique en campagne. Aussi, lors du conseil municipal, présidé mardi par le maire, Vincent Clec’h, la deuxième phase du déploiement de la fibre optique, les élus ont décidé de recruter un adjoint technique contractuel, afin d’assurer une mission de préparation de l’arrivée de la fibre optique en milieu rural.

« En campagne, la filiale de Bouygues, retenue pour le déploiement de la fibre, nous donne des directive  », explique le maire.

Parmi ces directives figure celle se rapportant à l’élagage. « Si l’élagage des chemins ruraux n’est pas fait, il n’y aura pas d’installation de la fibre au cours de cette deuxième phase », poursuit Vincent Clec’h.

Tous les propriétaires de terrains en bordure des chemins concernés vont être contactés pour qu’ils procèdent à l’élagage des arbres.

L’agent recruté devra par la suite faire des relances et mettre en œuvre, éventuellement, des actions plus coercitives, pouvant aller jusqu’à la prise en charge du travail par la commune avec une refacturation au propriétaire.

« Le réseau ira dans toutes les maisons »

Ainsi, pour l’ancienne intercommunauté du pays de Bégard, si la phase 1 du déploiement a tout d’abord visé les communes de Saint-Laurent, Landébaëron et Trézélan, la phase 2 vise toute la partie de Bégard en allant vers Guingamp.

« Par ailleurs, le réseau ira dans toutes les maisons et pour pouvoir les identifier individuellement, il faut procéder à une numérotation », poursuit le maire.

Gildas Hervé, l’élu de la minorité « Il est temps… » a le sentiment que les travaux pour la fibre s’emballent. Il interroge le maire sur l’urgence de la chose. « En fait, il y a du retard, répond ce dernier. La commune est un nœud de raccordement. Le ravitaillement des communes qui sont dans l’alignement dépend de ces travaux. »

« Nous avions besoin de débit »

Il rappelle que l’échéance finale du plan de déploiement a été ramenée à 2026. « De plus, le confinement a démontré que nous avions besoin de débit et si on ne répond pas au cahier des charges, on sera décalé dans une troisième ou quatrième tranche et on bloque le développement des communes voisines. »

Cinderella Bernard, l’élue de la minorité « Bégard à gauche avec vous » demande « un calendrier prévisionnel », autrement dit, un rétroplanning, pour connaître les dates des branchements. La commission ad hoc prend en charge la demande.


Source : Ouest-France

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 180
  • Vierzon (18)
Guingamp-Paimpol Agglomération
« Réponse #4 le: 10 février 2021 à 10:51:23 »
Très haut débit : tout Paimpol raccordé à la fibre optique d'ici fin 2021

Coup d'accélérateur pour la fibre optique à Paimpol. Après 2 ans de retard, le déploiement prend un nouveau tournant. 630 foyers sont raccordables, tous le seront fin 2021.



Le déploiement de la fibre optique change de braquet à Paimpol. D’ici la fin de l’année, tous les foyers ou entreprises seront raccordables au très haut débit. 18 armoires (500 à 700 prises chacune) sont installées dans la ville. Comme ici au carrefour de Goas Plat. Le directeur de THD Bretagne, Christophe Hervé, en a fait une démonstration de fonctionnement au député Eric Bothorel, au président de la Région Bretagne, Loïg Chesnais-Girard, et à la maire de Paimpol Fanny Chappé.

Coup d’accélérateur pour l’accès à la fibre optique à Paimpol et Kerfot. Après deux ans de retard, le déploiement prend un nouveau tournant. 630 foyers sont déjà raccordables sur les deux communes, tous le seront d’ici à la fin 2021.

Sur les 7 400 prises prévues, 630 foyers, entreprises et sites publics sont déjà raccordables au très haut débit à Paimpol et Kerfot.

Et tous le seront d’ici la fin de l’année 2021.

Quartier par quartier

« On avance quartier par quartier, détaille Christophe Hervé, directeur de Très Haut Débit Bretagne (THD), filiale d’Orange qui exploite et commercialise le réseau fibre optique construit par Mégalis Bretagne pour les collectivités bretonnes. Très bientôt, 2 500 nouvelles prises vont être commercialisées. »

Dans chaque secteur est installée une armoire de rue (18 au total sur la ville), fabriquée par l’entreprise lannionnaise Idea Optical et connectée à un central. Elles contiennent chacune 500 à 700 prises de raccordement. Une pour chaque logement.

Quatre opérateurs

THD Bretagne vend ensuite, au fur et à mesure du déploiement du réseau, les droits d’utilisation aux fournisseurs d’accès intéressés.

En Bretagne, Orange est de fait en première ligne mais depuis, les trois autres grands opérateurs nationaux lui ont emboîté le pas : Bouygues Télécom, SFR et plus récemment Free.

Les abonnés de ses opérateurs doivent s’informer auprès d’eux s’ils proposent un abonnement à la fibre dans leur secteur.


Citer
Et dans la très grande majorité des cas, il propose de réaliser gratuitement le raccordement du domicile au point de branchement installé à proximité.

Christophe Hervé
Directeur de THD Bretagne

Citer
Comment être raccordé ?

La première étape consiste à vérifier si le logement est éligible grâce au service disponible à l’adresse suivante : http://www.thdbretagne.bzh/pratique/cartographie/

  • Si le logement se situe dans un immeuble collectif éligible : le raccordement à la fibre doit être validé en assemblée générale de copropriété, si cela n’a pas été fait au préalable.
  • Si le logement est une habitation individuelle éligible : il convient de contacter un fournisseur d’accès internet pour connaître les modalités de raccordement et souscrire à une offre très haut débit.

100 % de la Bretagne pour 2026

Paimpol est l’un des 200 chantiers en cours en Bretagne. « Et il y a encore près de 1,2 million de prises à construire. C’est considérable, il y a du boulot mais on avance, le plus vite possible, pour que 100 % de la Bretagne soit couverte en 2026 », indique le président de la Région, Loïg Chesnais-Girard, venu à Paimpol vendredi 5 février, faire le point sur l’avancée du déploiement paimpolais.

Chantier colossal à 1,6 milliard d’euros, financé à 15 % par l’État, à 50 % par les collectivités (intercommunalités, département, région), à 10 % par l’Europe et à 25 % par les opérateurs, le projet Bretagne Très Haut Débit vise à irriguer 90 % du territoire breton, en dehors des grandes agglomérations investies par les opérateurs privés.

« Enjeu de demain »

Le retard de deux ans est, selon les décideurs, à causes multiples : le retard des entreprises en charge des travaux, depuis confiés à une seule entreprise pour plus d’efficacité, la topographie de la Bretagne et, selon le député Eric Bothorel, la frilosité des grands opérateurs à adhérer, au départ, « à ce choix précurseur » pour les campagnes bretonnes.


Citer
Et aujourd'hui, on se rend compte que quand la fibre est disponible, il y a une adoption massive par les usagers, bien supérieure aux prévisions. Elle est structurellement nécessaire aujourd'hui tant sur le plan domestique qu'économique.

Président de Guingamp Paimpol Agglomération, Vincent Le Meaux mesure la forte attente des citoyens et entreprises sur le très haut débit et salue l’accélération du déploiement.

Citer
La fibre, c'est l'enjeu de demain. L'Agglo l'a compris et y consacre 20 M € de son budget. Notre ambition est d'accompagner la mise en place de ce service très attendu pour maintenir l'économie et les entreprises dans nos territoires.

Kerfot entièrement

Depuis 15 jours, tous les foyers de Kerfot ont la possibilité de bénéficier de la fibre optique, les prises et armoire sont installées. « Nous avons des retours très positifs mais toujours des questions sur les modalités de raccordement », précise la maire de la commune, Caroline Samson-Raoul qui en profite pour « remercier les habitants pour tout le travail d’élagage réalisé pour permettre l’arrivée de la fibre ».
Sur les autres communes de l’Agglomération, il faudra encore patienter. La deuxième phase, qui a débuté fin 2020 et va se poursuivre jusqu’en 2023, prévoit 5 500 prises commercialisables d’ici fin 2021. Des travaux d’installation de la fibre sont en cours dans plusieurs communes du territoire.

L’objectif est de 47 000 prises installées en 2026 sur l’agglomération. « Entre le début des travaux et le raccordement des premières prises, il faut compter un an » évalue Christophe Hervé.


Source : La Presse d'Armor, écrit le 10 février 2021 par Nathalie Bot-Jaffray.

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 180
  • Vierzon (18)
Guingamp-Paimpol Agglomération
« Réponse #5 le: 19 mai 2021 à 19:21:14 »
Encore un peu de patience à Saint-Adrien pour la fibre optique


L’arrivée de la fibre optique est imminente à Saint-Adrien, ici au Lézard.

Après des mois de chantier, pour permettre le déploiement de la fibre optique à Saint-Adrien, le raccordement final était prévu pour ce printemps. Il faudra encore attendre un petit peu, jusqu’à cet été. Les dernières vérifications ont été faites par l’entreprise Allez. Les prises sont installées dans les maisons, par des techniciens sous-traitants des différents opérateurs. Ces fournisseurs d’accès vont prendre contact avec les habitants pour leur indiquer qu’ils sont éligibles à la fibre optique et pour convenir d’un rendez-vous. Il est conseillé d’être présent lors de cette intervention technique. On peut aussi contacter son propre opérateur. Le raccordement à la fibre n’est pas obligatoire. Orange propose ses services en premier, mais les usagers sont libres de choisir leur opérateur, que ce soit SFR, Free ou Bouygues.


Source : Le Télégramme

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 180
  • Vierzon (18)
Guingamp-Paimpol Agglomération
« Réponse #6 le: 19 mai 2021 à 19:23:51 »
À Moustéru, le déploiement de la fibre optique avance


Ces impressionnants poteaux pour déployer la fibre sont en résine. Ici, près du Cheval blanc.

La phase de déploiement de la fibre optique a démarré en avril sur le territoire de Moustéru. Environ 70 nouveaux poteaux ont été installés et le même nombre en existant a été remplacé. L’entreprise Allez Infracom, en charge de ce déploiement, a modifié au dernier moment des points d’implantations de poteaux (non programmés) et des travaux complémentaires d’élagage ont dû avoir lieu, sur la partie en aérien. Ces travaux de dernières minutes étaient indispensables afin de garantir que le déploiement se fasse dans le respect du calendrier prévu.

L’essentiel des interventions en génie civil (pose de fourreaux en souterrain) et la plantation et remplacement des poteaux télécoms sont bientôt finalisés. La prochaine étape qui va débuter dans quelques jours sera le tirage des câbles puis s’en suivra les raccordements optiques.


Source : Le Télégramme

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 180
  • Vierzon (18)
Guingamp-Paimpol Agglomération
« Réponse #7 le: 24 janvier 2022 à 19:50:44 »
Fibre optique : où en est-on à Guingamp-Paimpol Agglo ?


Près de 6 900 prises de très haut débit sont ouvertes à la commercialisation en ce début 2022 sur le territoire de Guingamp-Paimpol Agglomération.
(Photo d’illustration/Archives Le Télégramme/Lionel Le Saux)

Il s’agit du plus important poste de dépenses de Guingamp-Paimpol Agglomération pour 2022. Mais où en est le déploiement du très haut débit sur le territoire ?

1. 2,9 M€ investis

Ce sera sa dépense la plus conséquente en 2022. Guingamp-Paimpol Agglomération (GPA) va investir 2,9 M€ dans le déploiement de la fibre optique. Une nette augmentation, après les 1,1 M€ de 2021. Véritable enjeu d’attractivité, la connexion de l’ensemble du territoire (57 communes) a été chiffrée, en coût pluriannuel, à 19,64 M€, GPA finançant totalement le reste à charge des installations de prises.


Citer
6 877 prises sont ouvertes à la commercialisation, et 3 110 sont commercialisés, soit environ 45 %

2. Près de 50 000 prises

« Le total conventionné avec GPA est de 49 800 prises », précise Mégalis, syndicat mixte qui pilote le déploiement. « Aujourd’hui, 6 877 prises sont ouvertes à la commercialisation et 3 110 sont commercialisées, soit environ 45 % », explique Yannick le Bars, vice-président au numérique à GPA. 3 000 autres sont en phase de test, ultime étape de quelques mois avant leur ouverture à la commercialisation, via les opérateurs.



Yannick Le Bars, maire de Lanloup, est également vice-président en charge du numérique à Guingamp-Paimpol Agglomération (GPA).
(Le Télégramme/Valentin Boudet)


3. Trois phases de travaux

La première phase a été lancée en 2016, en deux tranches, la deuxième étant en cours. La phase 2, débutée en 2020, a subi « un peu de retard à cause de la crise sanitaire », dixit Mégalis, et s’achèvera en 2023. La phase 3 est prévue de 2023 à 2026.? Selon Yannick Le Bars, « le sud de l’Agglo connaît le plus gros déploiement » car « les secteurs où le débit est bas sont favorisés ». Lors du conseil d’agglo du 11 janvier, il a été exposé que 60 % du territoire se trouve soit en fin de travaux ou réception de la tranche 2 de la phase 1, soit en phase d’étude ou de travaux sur la phase 2.

4. Les communes déjà concernées…

Les premières communes concernées étaient Quemper-Guézennec, Saint-Clet, Plouëc-du-Trieux, Duault, Grâces, Coadout, Bourbriac, Plouisy, Moustéru ?et Saint-Servais, en partie seulement pour ces quatre dernières : le déploiement est mené suivant le réseau cuivre existant, qui fait fi des limites administratives. Ce qui explique les disparités au sein d’une même commune. Un exemple parmi tant d’autres : Bégard a des zones où les travaux sont « commencés », d’autres « en cours d’achèvement », « en étude » ou prévus en 2023, comme l’illustre une carte des chantiers sur le site de Mégalis.


Citer
Par rapport au calendrier prévu, on n’est pas encore dans nos objectifs

5… et les autres

Outre les travaux lancés (opérationnel ou étude), la carte montre aussi les « trous dans la raquette ». Entre autres, Plougonver, une des rares du sud de l’Agglo, qui devra attendre 2024, comme de grandes parties de Saint-Agathon et de Plouisy. Ce sera 2023 pour une large zone de Pédernec, et entre 2023 et 2026 pour Ploézal. De larges parts de Ploubazlanec, Plouézec et Pléhédel attendront 2026. Tout comme une partie de Plourivo, l’autre étant néanmoins concernée dès 2022, ainsi qu’Yvias. Enfin, Guingamp attendra 2024, alors que Paimpol est déjà bien couverte.



(Photo d’illustration/Archives Le Télégramme/Lionel Le Saux)

6. « Gros retard » et grosses économies

« Par rapport au calendrier prévu, on n’est pas encore dans nos objectifs », admet Yannick Le Bars, qui évoque des soucis de matières premières (poteaux, câbles…) et parle d’« un gros retard » : la phase 1 était censée s’achever en 2020. Mais par ailleurs, GPA va bénéficier d’une baisse du coût de la prise (pour une moyenne finale de 308 €), qui s’explique, entre autres, par des commercialisations plus nombreuses que prévu. Soit, in fine et selon l’élu, « une économie de près de 6 M€».


Source : Le Télégramme, écrit le 24 janvier 2022 par Valentin Boudet.

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 4 180
  • Vierzon (18)
Guingamp-Paimpol Agglomération
« Réponse #8 le: 04 février 2022 à 10:31:17 »
À Louargat, le déploiement de la fibre n’a pas pris de retard


Éric Féjean, adjoint au maire et Romain Gaunez, de la société Mégalis Bretagne, ont fait un point sur l’avancement des travaux.

Les représentants des sociétés Mégalis Bretagne et Axione ont présenté l’avancement du chantier de déploiement de la fibre optique. « Il n’a pas pris de retard, environ 50 % des travaux de génie civil ont été réalisés (pose des boîtes de raccordement et pose des câbles). Les poteaux en place sont renforcés, ou remplacés si trop anciens. À terme, 100 % du territoire sera couvert. Dans un premier temps, une partie des clients, qui a le plus de soucis à avoir du débit, sera raccordée dans le courant du premier semestre 2023, indiquent-ils. Pendant ce temps, les travaux continueront pour que l’autre partie, dans les zones sud-est de la RN12 et nord, côté Belle-Isle-en-Terre, soit raccordée en 2026 ».

Il est possible de consulter plusieurs sites pour connaître l’avancement des travaux : sur le site thdbretagne, celui de la région Bretagne, onglet grands projets/fibre pour tous ou celui de Mégalis.