Auteur Sujet: Dinan Agglomération  (Lu 6344 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 3 737
  • Vierzon (18)
Dinan Agglomération
« le: 30 septembre 2017 à 10:39:00 »
Très haut débit.A Dinan, la course à la fibre optique

D'ici à 2030, tous les foyers de Dinan Agglo seront raccordés au très haut débit par le biais de la fibre optique. Mais cela paraît très loin, et d'ici là, certains seront servis plus vite que d'autres ! Le plan de déploiement, dont les grandes lignes viennent d'être adoptées, n'a donc pas fait que des heureux. Explications.

« L'avenir se joue maintenant », devaient penser les élus de Dinan Agglo à l'heure de valider le plan de déploiement du très haut débit d'ici à 2030. Un chantier titanesque et au long cours (lire ci-dessous) dirigé par le Conseil régional par l'entremise du syndicat mixte Mégalis, créé pour l'occasion. Au niveau local, la marge de manœuvre des élus est étroite. Mais au moment de valider le plan de bataille, lundi, certains ne se sont pas privés de dire ce qu'ils pensaient : 15 % des élus ont voté non et 19 % se sont abstenus.

Dinan, Saint-Juvat et Saint-André, premiers servis...

Beaucoup auraient aimé voir leur commune raccordée dès la première phase du chantier, menée depuis 2014 et jusqu'à l'an prochain. Mais les chanceux sont peu nombreux : Fréhel et les Sables-d'Or, Saint-Juvat et Saint-André-des-Eaux, ainsi que Dinan et une partie de sa périphérie, notamment les zones d'activités en bordure de RN176. L'installation sur la ville de Dinan, en phase d'étude, sera réalisée en 2018. Le choix de ces trois zones répond à différents critères. « Comme l'a souhaité le Conseil régional, par souci d'équité, Mégalis a fixé comme principe l'installation d'une prise en milieu rural pour toute prise en milieu urbain. La qualité du débit actuel et l'intérêt économique entrent aussi en compte », explique Jean-Luc Boissel, le vice-président de l'agglo chargé du développement numérique, maire d'Yvignac-la-Tour. Les mêmes critères ont prévalu lors du choix des zones raccordées durant la deuxième phase, entre 2019 et 2023 (voir carte ci-dessus).

Le sud de l'agglo et le pays de Plancoët ont ainsi été intégré à cette phase, étant plutôt mal desservis jusque-là. Sur les 21.000 prises qui seront créées pendant ces cinq ans, la moitié a été choisie par Bretagne THD, filiale d'Orange chargée de l'entretien du futur réseau de fibre. L'autre moitié a été proposée par le Conseil départemental à Dinan Agglo, qui l'a validée sans unanimité, donc, lundi. « Mais si on réattribue des prises à un maire qui en réclame dans sa commune, c'est forcèment pour "déshabiller Paul" à un autre endroit », explique Jean-Luc Boisse

Solution transitoire à Pleudihen, Saint-Jacut...

Comme il a bien fallu choisir, nombre de communes (laissées en blanc sur la carte) devront attendre la phase 3, de 2024 à 2030. La plupart sont bien desservies par le haut débit actuel, mais pas toutes. « On a identifié les zones non couvertes par la phase 2 dont le débit est insuffisant. Parfois c'est une habitation isolée ou un hameau de quelques maisons, mais il y a aussi 4 ou 5 zones d'une centaine de logements chacune : autour de Pleudihen-sur-Rance, à Saint-Cast-le-Guildo, Fréhel ou Saint-Jacut-de-la-Mer, pour les plus notables. Pour ces zones, on va demander à Mégalis de trouver une solution transitoire de " montée en débit ", une technique qui permet de booster le débit en attendant la fibre », insiste Jean-Luc Boissel, qui « ne veut laisser personne sur le bord du chemin ». Quant aux zones vraiment « blanches », où le débit internet reste proche de zéro, il en resterait « très peu » selon l'élu : « quelques dizaines de maisons dans toute l'agglo ». « Regardez le réseau de téléphone mobile : il existe depuis 20 ans, à la charge du secteur privé, et il existe encore des zones blanches. Si la collectivité s'est mêlée du très haut débit, c'est bien pour que tout le monde soit servi équitablement ». À condition d'être patient.


Source : Le Télégramme
« Modifié: 13 novembre 2020 à 17:13:50 par vida18 »

loconox

  • Abonné OVH
  • *
  • Messages: 36
    • FAI Arcane
Dinan
« Réponse #1 le: 11 octobre 2017 à 15:09:31 »
Même remarque qu'ici : https://lafibre.info/bretagne-thd/fibre-le-tres-haut-debit-accuse-un-tres-gros-retard-en-bretagne/msg485910/#msg485910
Il faut faire la différence entre raccordé et raccordable. En l’occurrence, les logements ne seront pas raccordés, mais raccordables. Il faudra faire une demande et attendre qu'il y ait l'argent (oui cette opération est prise en charge par la région) et la disponibilité des techniciens.

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 3 737
  • Vierzon (18)
Dinan
« Réponse #2 le: 02 mai 2018 à 09:52:54 »
Dans le pays de Dinan : l’arrivée de la fibre optique commune par commune

Il faudra plus de dix ans pour offrir à tous les habitants de Dinan Agglomération la possibilité de se brancher sur la fibre optique. Voici le calendrier.

Le syndicat mixte breton Mégalis (1) installe la fibre optique dans le secteur de Dinan depuis 2014.

La fibre optique, c’est bien plus rapide que le réseau traditionnel en cuivre par lequel circulent les télécommunications et internet.

« À cette allure, vous téléchargez un film haute définition instantanèment ; vous avez plusieurs ordinateurs, téléviseurs, tablettes, etc. connectés dans le même foyer. Les entreprises et services peuvent faire des visioconférences. Et le télétravail peut éviter de prendre la route et polluer. Et l’on ne parle pas des applications encore peu usitées aujourd’hui, mais qui seront à base de domotique, de vidéosurveillance, etc. », détaille Jean-Luc Boissel, vice-président de Dinan Agglomération, en charge du numérique.


Citer
« Le débit est constant quel que soit le lieu d’habitation, fini les zones blanches et donc, la fracture numérique. Tout le monde sera à égalité en vitesse de connexion. »

65 000 prises sont à installer sur Dinan agglomération. Le chantier coûtera 130M € dont 30M € de participation de Dinan Agglo. Un plan de déploiement qui s’intègre à celui de la Région de 2014 à 2030 : 1,2 million à installer au total pour les zones qui n’intéressent pas, d’un point de vue commercial les opérateurs privés.

Citer
« Il s’agit donc de la création d’un vrai réseau public pour les cinquante ans à venir et que devront louer les opérateurs privés pour vendre la fibre optique aux consommateurs. »

L’usager, lui, débourse uniquement pour l’abonnement à l’opérateur privé (n’oublions pas, cependant, que c’est le contribuable qui aura financé le réseau).

(1) Mégalis est syndicat mixte constitué des 59 EPCI (les intercommunalités) de Bretagne, les quatre conseils départementaux et le conseil régional. Ce syndicat mixte a été créé pour prendre en charge les zones qui n’intéressaient pas, d’un point de vue commercial, les opérateurs privés. Ceux-ci se contentent d’installer des réseaux optiques pour les 800.000 autres foyers de Bretagne, situés dans des zones plus denses, où il y a donc plus d’abonnés potentiels mais aussi des coûts d’installation réduits.


Source : https://actu.fr/bretagne/dinan_22050/en-12-ans-tres-haut-debit-tous_16540314.html

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 3 737
  • Vierzon (18)
Dinan Agglomération
« Réponse #3 le: 13 novembre 2020 à 17:07:28 »
À Saint-André-des-Eaux, l’accès à la fibre optique sera possible à l’été 2021


Les travaux de déploiement de la fibre optique se poursuivaient, ce jeudi 12 novembre, sur la D39.

Le projet Bretagne Très Haut Débit (BTHD), animé et géré par le syndicat Mégalis Bretagne, a pour objectif de rendre la fibre accessible à 100 % des foyers bretons. À Saint-André-des-Eaux, les travaux de déploiement, élaborés et supervisés par Artelia, maître d’œuvre, sont en cours de réalisation jusqu’en janvier 2021.

Un mois supplémentaire de travaux d’ajustements sur le réseau est prévu. Ceci avant que ne démarrent les négociations des accords commerciaux entre les opérateurs téléphoniques, que les foyers intéressés pourront solliciter à l’été 2021, et Mégalis. Le forfait de raccordement avoisinera les 160 €, en fonction de la longueur de câble à tirer entre la prise Mégalis et le domicile. Le câble empruntera le fourreau télécoms en place. En cas d’impossibilité, la voie aérienne sera préférée à la voie souterraine, néanmoins réalisable.

« Nous avons anticipé l’implantation de nouvelles maisons. Si aucune prise n’avait été prévue, une extension de réseau serait réalisée à la charge de Mégalis, le raccordement restant à la charge du foyer », précise Jean-Louis Nogues, maire.


Source : Le Télégramme

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 3 737
  • Vierzon (18)
Dinan Agglomération
« Réponse #4 le: 16 novembre 2020 à 12:28:14 »
Trélivan : bientôt la fibre optique dans toute la commune


Les quatre armoires d’alimentation sont prêtes à être raccordées au futur réseau.

L’installation de la fibre optique progresse sur la commune de Trélivan. La partie alimentation est maintenant terminée avec l’installation de quatre armoires (rue du Stade, en face de la mairie, près du Château d’eau et aux Hauts-Champs). La phase distribution va démarrer avec la pose de la fibre dans chaque maison. Cela va impacter les habitants, car certains poteaux, en très mauvais état, devront être changés, et d’autres posés car des poteaux EDF ne sont pas aux normes. Il va falloir également procéder à des élagages, 50 points noirs ayant été détectés, dans des délais courts (15 jours).

Les propriétaires prévenus

D’ores et déjà, la municipalité a pris contact avec les propriétaires concernés pour que ces opérations soient effectuées, sachant que les propriétaires devront assurer ensuite un entretien régulier. La commune devra aussi gérer deux secteurs importants, où des entreprises sont présentes, car les lignes actuelles passent sous la RN 176 : la zone de Gros-Bois et l’aérodrome.


Source : Le Télégramme

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 3 737
  • Vierzon (18)
Dinan Agglomération
« Réponse #5 le: 03 mai 2021 à 09:39:59 »
Pluduno. Arrivée de la fibre optique en 2022

Maxime Leborgne, maire, a présenté le programme de déploiement de la fibre optique dans la commune.

Les prévisions de Mégalis Bretagne, porteur régional du projet, ont programmé plusieurs secteurs de la commune dans la phase 2 du déploiement, pour la période 2020-2023. Le marché a été confié à Axione, acteur de l’aménagement numérique, pour la mise en place du réseau défini. « Dans la commune, le réseau sera réalisé à 80 % en aérien et 20 % en souterrain. » Une vigilance accrue veillera à l’élagage en bordure de lignes. Les contraintes techniques limitent à 5 km de tracé routie,r depuis l’armoire de connexion, appelée Point de mutualisation (PM). L’étude préalable prévoit l’installation, au bourg, de deux armoires de 700 prises chacune, soit un ensemble de 1 400 foyers. L’ensemble du bourg sera relié, les villages en périphérie et plus excentrés seront reliés à d’autres armoires installées dans les communes voisines. Selon leur situation, ces villages seront desservis en 2022 ou 2024. Seul le raccordement restera à la charge des utilisateurs. Le maire a décidé de créer une commission pour suivre le dossier.


Source : Ouest-France

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 3 737
  • Vierzon (18)
Dinan Agglomération
« Réponse #6 le: 12 mai 2021 à 09:36:38 »
Dinan agglomération. L’arrivée de la fibre optique sera plus rapide et moins coûteuse

Le président de l’agglomération de Dinan (Côtes-d’Armor), Arnaud Lécuyer, a annoncé, mardi 11 mai 2021, que le territoire sera raccordé à la fibre d’ici 2026, au lieu de 2030. Comme le reste de la région Bretagne, l’agglomération économisera aussi plusieurs millions d’euros par rapport au budget initialement prévu.




Bonne nouvelle pour celles et ceux qui s’impatientent de voir arriver la fibre optique. Arnaud Lécuyer, président de Dinan agglomération, a annoncé, ce mardi 11 mai 2021, que le très haut débit arriverait plus vite que prévu. Le déploiement sera terminé dans toute l’agglomération d’ici 2026, au lieu de 2030 comme prévu initialement, a déclaré l’élu à l’occasion d’une visite à Quévert pour la réception des travaux de la fibre optique.

60% de la population bretonne concernée

L’ensemble de la région Bretagne est concerné par ces avancées qui bénéficieront à 60 % de la population. "Les opérateurs privés ont déployé la fibre dans les zones les plus rentables, soit 10% du territoire breton, regroupant 40% de la population. La majorité des travaux est donc financée par le secteur public, la Région, les Départements et les intercommunalités, regroupés au sein du syndicat mixte Mégalis", ​a précisé Arnaud Lécuyer qui a loué ce "modèle unique".

8 millions d’euros d’économies

En plus d’un gain de temps, les collectivités vont aussi revoir leur budget à la baisse, après des négociations menées au niveau régional et de nouveaux financements de l’État et de l’Union européenne. "Au niveau régional, le projet était estimé à environ 2 milliards d’euros. Nous en sommes désormais à 1,66 milliard", ​a précisé Dominique Ramard, maire de Saint-Juvat et conseiller régional. Pour Dinan agglo, l’économie se chiffre à 8 millions d’euros, passant d’un budget de 29,5 à 21,5 millions d’euros.

"Le déploiement de la fibre est un projet d’aménagement du territoire. Je souhaite donc que ces économies soient utilisées en ce sens", a avancé Arnaud Lécuyer. Le président de Dinan agglo proposera ainsi d’investir une partie de cette enveloppe dans le développement des usages du numérique pour les particuliers, les entreprises et les services publics.


Source : Ouest-France, écrit le 11 mai 2021 par Magalie Letissier.

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 3 737
  • Vierzon (18)
Dinan Agglomération
« Réponse #7 le: 21 mai 2021 à 11:16:00 »
Fibre optique. Voici les communes prochainement raccordées dans le pays de Dinan

La Région s’est engagée à raccorder 100 % des foyers à la fibre optique. Voici les communes prochainement concernées dans le pays de Dinan.



Le déploiement de la fibre est un travail de longue haleine. (©Mégalis Bretagne)

Elle est attendue depuis longtemps, et son déploiement a pris de gros retards… Mais depuis quelques mois, la Région met les bouchées doubles : elle s’est engagée à raccorder 100 % des foyers bretons à la fibre optique d’ici 2026.

Une échéance qui semble lointaine, mais d’ici là, de nombreuses communes seront raccordées à ce réseau qui permet l’accès à un Internet haut débit.

Plusieurs acteurs

Le déploiement de la fibre optique en Bretagne est réalisé par plusieurs acteurs.

Les opérateurs, sur leurs fonds propres, dans les zones denses, et les collectivités territoriales, dans les zones moins denses et rurales. Cela représente 90 % du territoire et 60 % de la population de la région.

Pour ne pas créer une Bretagne à deux vitesses, les collectivités (la Région, les quatre départements et les Intercommunalités) ont décidé de se réunir et de mutualiser les moyens pour créer un réseau public de fibre optique. Elles ont confié la maîtrise d’ouvrage de ce projet à Mégalis Bretagne.

Trois phases de travaux

Trois phases de travaux ont ainsi été programmées. La première a débuté en 2016 et est actuellement en cours.

La deuxième a débuté l’année dernière et est également en cours. Elle se terminera en 2023. La troisième débutera en 2023 et se terminera en 2026.

Dans le pays de Dinan

Le déploiement de la fibre se fait en réutilisant les infrastructures du réseau téléphonique existant : les fourreaux en souterrain quand il y en a ou les poteaux téléphoniques en aérien. C’est également parce qu’on réutilise le réseau téléphonique en place que le déploiement ne se fait pas en suivant les limites géographiques des communes.

Voici où en est le chantier dans le pays de Dinan, et les communes qui seront prochainement raccordées.

– Fréhel. Les travaux sont terminés sur une petite partie de commune. La commercialisation a débuté (642 prises construites).
Plusieurs zones sont en cours de travaux :

– Dinan : Les premières commercialisations devraient intervenir au cours du 2e semestre.

– Saint-Juvat/Saint-André-des-Eaux/Plumaudan/Saint-Maden : Les travaux sont terminés. La commercialisation devrait intervenir au cours de l’été/début d’automne.

– Quévert/Corseul/Taden/Trélivan. Les travaux doivent se terminer en fin d’année 2021.

– Broons/Caulnes : fin des travaux en 2021

– Guitté/Saint-Jouan-de-l’Isle/La Chapelle Blanche : fin des travaux en 2022.

– Guenroc/Saint-Maden/Plouasne : fin des travaux en 2022.

– Tramain/Plénée Jugon/Jugon-les-Lacs Commune nouvelle/Sevignac : Commercialisation au cours du 2e semestre.

– Ereac. Fin des travaux au deuxième semestre.

Le calendrier de déploiement pour les autres communes du pays de Dinan non raccordées est en cours de finalisation.


Source : Le Petit Bleu des Côtes d'Armor, écrit le 21 mai 2021 par Christian Bouzols.

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 3 737
  • Vierzon (18)
Dinan Agglomération
« Réponse #8 le: 11 mai 2022 à 16:05:11 »
Autour de Dinan, le déploiement de la fibre va bon train

A l'occasion d'une visite de chantier à Plorec-sur-Arguenon, un point sur le déploiement de la fibre sur le territoire de Dinan Agglomération a été effectué.



Au total, 1 700 km de câbles vont être nécessaires pour couvrir le te« rritoire de Dinan Agglomération, soit la distance entre Dinan et Lisbonne. ©Xavier Bizot

Un an après avoir visité le chantier de préparation pour le déploiement de la fibre optique à Plorec-sur-Arguenon, Arnaud Lécuyer, Président de Dinan Agglomération, est venu récemment constater sur le terrain le bon avancement du projet. Il était accompagné de Daniel Foueré, maire de la commune, et de Vincent Alleno, vice- président du Conseil départemental, délégué au numérique.

Commercialisation en 2023

Sur cette zone (Plorec, une partie de Bourseul, Plédéliac et Jugon), 1 090 prises sont à construire.  Le chantier se terminera au deuxième semestre et la commercialisation débutera en 2023.

Si quelques zones identifiées en phase 1 sont déjà raccordées au THD ou le seront à l’été 2022, la majorité du territoire de Dinan Agglomération sera couverte lors des phase 2 et 3 du plan de déploiement.

Dinan Agglomération : on est est où ?


  • Phase 1 : Sur les 11 677 prises à construire, 1061 sont commercialisées : 622 à Fréhel, 101 à Saint-André-des-Eaux, 290 à Saint-Juvat, 20 à Saint-Maden, 28 à Evran. 940 sont construites et seront commercialisées d’ici les prochaines semaines : 408 à Dinan, 54 à Plumaudan, 228 à Quévert, 86 à Saint-André-des-Eaux, 117 à Saint-Juvat, 44 à Taden, 2 à Saint-Maden. Le reste est en construction : Dinan et Taden.
  • Phase 2 : L’ensemble des zones concernées par cette phase de travaux, dont Plorec-sur-Arguenon, sont à minima en phase d’études. Près de 4 800 prises sont couvertes (c’est-à-dire que le lien entre les armoires de rue et le nœud de raccordement optique est réceptionné). 3 500 prises sont construites et seront commercialisées dans les prochains mois (Corseul, Dinan, Quévert, Saint-Carné, Taden et Trélivan). 560 prises sont déjà commercialisées à Quévert et Dinan.

Citer
80 millions d’euros

Le déploiement du Très Haut Débit (THD) sur le territoire de Dinan Agglomération représente un investissement total de 80 millions d’euros, dont 21 millions à la charge de l’agglomération, laquelle agit pour ses 64 communes et l’installation de 70 000 prises : 11 677 prises en phase 1 (2016-2022), 21 356 prises en phase 2 (2021-2023) et 36 940 prises en phase 3 (2023-2026).

Plusieurs acteurs autour de la fibre

Lancé en 2014, le déploiement de la fibre optique en Bretagne est réalisé par plusieurs acteurs.

Les opérateurs privés (Orange et SFR)  se sont engagés à déployer des réseaux de fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH) dans les zones denses (Métropoles de Brest et Rennes, St Malo Agglomération, une partie de Saint-Brieuc Agglomération, villes de Fougères, Vitré, Guingamp…). Soit uniquement 10% du territoire et 40% de la population.

Les collectivités territoriales ont pris le relais dans les zones moins denses et rurales soit 90% du territoire et 60% de la population.

Equité ville-campagne

« Pour ne pas créer une Bretagne à deux vitesses, la Région, les quatre Départements et les Intercommunalités ont décidé de se réunir et de mutualiser les moyens pour créer un réseau public de fibre optique ». Elles en ont confié la maitrise d’ouvrage à Mégalis Bretagne.

Le projet prévoit de couvrir 100% du territoire breton en fibre optique en 2026.

Le choix fait a été celui de l’équité entre rural et urbain : pour 1 prise en ville, 1 prise en campagne installée.

Au 1er avril, au niveau régional, 101 609 prises (logements, entreprises, sites publics) sont commercialisées et le réseau compte presque 47 000 abonnés soit un taux de pénétration de 46,2%.

Ce taux moyen est important et supérieur aux prévisions.  Cela confirme l’appétence pour la fibre notamment dans les zones rurales où les débits sur les réseaux cuivre sont faibles. Sur certaines communes les taux dépassent les 60%.

Pour connaître l’état d’avancement précis des quartiers communes par communes, Mégalis met à disposition une carte interactive de déploiement : https://geobretagne.fr/mviewer/?config=../pub/sm-megalis/apps/fibre/suivi_adresse.xml


Source : Le Petit bleu des Côtes d'Armor