Auteur Sujet: Communauté de communes du Cœur de France  (Lu 2241 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Client SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 3 172
  • Vierzon (18)
Communauté de communes du Cœur de France
« le: 15 octobre 2019 à 17:05:32 »
Les travaux de fibre optique démarrent à Saint-Amand-Montrond

Le chantier de déploiement de la fibre optique sur le territoire de Cœur de France rentre dans sa phase concrète cet automne.

L’aménagement numérique du territoire de Cœur de France, défini dans une convention signée en décembre 2017 entre la communauté de communes et Berry numérique, entre dans le concret cet automne.

« Les études détaillées sont en cours de vérification ou terminées, indique Pascal Bourdillon, directeur de Berry Numérique. La phase de lancement s’achève, avec l’obtention des dernières autorisations de voirie et d’urbanisme, les derniers repérages de réseaux, là où des tranchées sont prévues, etc. Les travaux à proprement parler vont démarrer fin octobre ou début novembre, par la partie génie civil, avec le creusement des premières tranchées ou encore la plantation de poteaux. »

Commercialisation des services à partir du second semestre 2020

Si les habitants ne doivent pas espérer la commercialisation des services avant le deuxième semestre 2020, la livraison du chantier devrait toutefois respecter le calendrier. « Dans le Cher, au départ, nous avions un premier marché qui avait jusqu’à dix-huit mois de retard, donc nous en avons ouvert un deuxième, dont Cœur de France fait partie, précise Pascal Bourdillon.

Il est ainsi probable que, fin 2020, la majorité du territoire conventionné soit à un taux de couverture supérieur à Vierzon et peut-être même à Bourges. À l’inverse, une ville comme Mehun-sur-Yèvre est couverte à 98 % depuis mi-2017, et Aubigny, qui s’était aussi engagée avant Cœur de France, le sera à 95 % à la fin de cette année. »

Montées en débit dans certaines communes

L’objectif de l’opération – estimée à 8.150.000 euros hors taxes et financée à hauteur de 20 % par Cœur de France –, est de couvrir 90 % du territoire en très haut débit. Les premières communes desservies devraient être Saint-Amand-Montrond, Orval, Drevant et Colombiers.

En complèment de ce déploiement, différentes solutions de montée en débit, cuivre et/ou radio, ont été réalisées dans certaines communes non-incluses dans le périmètre conventionné, dont Coust, Marçais, Vernais ou encore Bessais-le-Fromental.

« Sur la partie fibre optique, nous n’arriverons pas à équiper 100 % des foyers, prévient pascal Bourdillon. Mais nous avons essayé de dessiner le meilleur scénario possible pour l’ensemble du territoire. »

Constructeur et propriétaire du réseau, qui sera ensuite exploité par Berry fibre optique puis loué à des fournisseurs d’accès qui commercialiseront leurs offres directement auprès des particuliers, Berry numérique se prépare à « un très gros chantier », avec plus de 12.000 locaux à rendre raccordables, 3.500 boîtiers de raccordement à installer et plus de 450 kilomètres de câbles à tirer, détaille Pascal Bourdillon.

« Le territoire a été découpé en vingt-huit zones, qui avancent plus ou moins en parallèle. Du point de vue technique, il y a tout un travail qui ne se fait pas sur le terrain et qui implique un certain temps entre le moment où le câble passe devant chez soi et la possibilité de souscrire un abonnement. Aujourd’hui, il n’est ainsi pas possible de dire avec précision que telle maison aura la fibre à telle date. »

Berry numérique, chargé du déploiement dans 275 communes du département, annonce l’organisation de réunions publiques un mois environ avant l’ouverture du réseau.


Source : Le Berry Républicain, écrit le 15 octobre 2019 par Marlène Lestang.
« Modifié: 15 octobre 2019 à 22:28:50 par vida18 »

vida18

  • Client SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 3 172
  • Vierzon (18)
Communauté de communes du Cœur de France
« Réponse #1 le: 11 février 2020 à 09:22:35 »
12.500 foyers bientôt raccordés à la fibre optique dans la communauté de communes Cœur de France

Au troisième trimestre 2021, 90 % des foyers de la communauté de communes (CDC) Cœur de France seront raccordables à la fibre optique d’après Patrick Barnier, président de Berry numérique, qui a fait le point, vendredi, sur l’avancement des travaux.

Quinze (*) des dix-neuf communes de Cœur de France vont pouvoir bénéficier de la fibre optique d’ici le troisième trimestre 2021.

Une facture à 8.000.000 d’euros

« Le déploiement du très haut débit concernera plus de 12.500 foyers, entreprises et services publics. De fait, 90 % du territoire de la communauté de communes, et presque 100 % de Saint-Amand-Montrond, sera raccordable », annonce Patrick Barnier, président du syndicat mixte Berry numérique, syndicat en charge d’assurer la mise en œuvre de cette opération d’envergure estimée à 8.150.000 euros.

Un investissement financé à hauteur de 80 % par l’ensemble des acteurs publics, à savoir l’Europe, l’État, la Région Centre-Val de Loire et le Département du Cher. « Même si c’est une somme déjà importante, Cœur de France ne doit donc assumer que 20 % de la somme totale, soit 1.630.000 euros », précise Patrick Barnier, par ailleurs vice-président du conseil départemental.

Confiés à l’entreprise nationale SPIE, qui a choisi d’installer ses bureaux à Orval pour s’inscrire au plus près des différents chantiers (39 personnes au total dont 35 sur le terrain), les travaux en cours représentent, notamment, 30 km de tranchées, 430 km de câble de fibre à tirer, 780 poteaux à implanter et 250 remplacements de poteaux téléphoniques à effectuer.

« Un facteur d’attractivité »

« Le déploiement de la fibre optique est un projet majeur pour un secteur rural comme Cœur de France, estime Patrick Barnier. C’est un facteur d’attractivité évident. Quand on veut acheter une maison, la première question posée est : “est-ce qu’il y a la 4G (téléphonie mobile, NDLR) et la fibre optique??” Ces deux éléments donnent de la valeur à un bien. »

(*) Arpheuilles, Bouzais, Bruère-Allichamps, La Celle, Charenton-du-Cher, Colombiers, Drevant, Farges-Allichamps, La Groutte, Meillant, Nozières, Orcenais, Orval, Saint-Amand-Montrond et Saint-Pierre-les-Étieux.


Source : Le Berry Républicain, écrit le 10 février 2020 par Guillaume Blanc.

reuns

  • Client FAI autre
  • *
  • Messages: 2
  • bientôt à la campagne
Communauté de communes du Cœur de France
« Réponse #2 le: 16 septembre 2020 à 18:03:08 »
Bonjour,

J'ai demandé à Berry numerique si les travaux de fibre à Drevant (campagne de Saint-Amand) avaient pour but d'accélérer l'ADSL,
ils m'ont m'a répondu que non, que ça n'aurait aucun effet sur l'ADSL et qu'ils allaient bien faire passer une fibre y compris en haut de la colline de Drevant et que l'offre commerciale serait activée courant 2021, alors que c'est des maisons isolées.

Est-ce que quelqu'un comprend comment marche cette affaire, pourquoi ils ne se contentent pas d'installer une fibre sur les grands axes (téléphoniques) et que les 2 derniers km se fassent en ADSL ? Il me semble en plus que l'architecture du réseau téléphonique s'y prête parfaitement (NRA->sous-répartiteur->point de concentration->une dizaine de paires de cuivre directement connectées aux clients).

Ils m'ont aussi dit que j'aurais pu le voir sur tester mon élégibilité mais leur carte propose juste de remplir un formulaire.

vida18

  • Client SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 3 172
  • Vierzon (18)
Communauté de communes du Cœur de France
« Réponse #3 le: 17 septembre 2020 à 10:08:14 »
Drevant fait partie des communes qui ont directement du FttH y compris pour les maisons isolés. Le plus simple est de regarder sur la carte d'Axione.  Normalement ces communes auraient dû avoir la fibre optique en fin d'année mais il y a eu du retard suite au confinement.

reuns

  • Client FAI autre
  • *
  • Messages: 2
  • bientôt à la campagne
Communauté de communes du Cœur de France
« Réponse #4 le: 17 septembre 2020 à 19:24:50 »
Merci, je viens de comprendre que l'icone orange sur la maison signifie qu'elle aura la fibre prochainement.

J'ai une autre question : quid de celle-ci toujours isolée dans les environs de Saint-Amand, qui n'a pas l'icone, dont l'adresse n'est même pas indexée sur les sites d'éligibilité ? Il y a une passerelle sur la rivière ce qui dessine un chemin (sur son terrain) de moins de 150 mètres pour la connecter à la fibre qui passera à "le breuil" (l'écluse), est-ce qu'il faut supplier Berry numérique d'accepter de la raccorder, moyennant peut-être l'achat et la pose du cable ?

vida18

  • Client SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 3 172
  • Vierzon (18)
Communauté de communes du Cœur de France
« Réponse #5 le: 17 septembre 2020 à 19:53:54 »
Je pense que c'est dû au fait qu'elle n'a pas encore été référencé. Il y a des cas dans d'autres régions. Donc je pense qu'il faut contacter le syndicat mixte Berry Numérique ou l'exploitant Berry Fibre Optique.

vida18

  • Client SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 3 172
  • Vierzon (18)
Communauté de communes du Cœur de France
« Réponse #6 le: 13 mars 2021 à 17:40:16 »
La commercialisation de la fibre internet commence la semaine prochaine


Photo Pierrick Delobelle © Pierrick DELOBELLE

La phase de commercialisation de la fibre optique commencera la semaine prochaine sur le territoire de Cœur de France, et s’étendra jusqu’en avril 2022 pour la première phase.

Berry numérique, qui construit le réseau de fibre optique dans le Cher, est allé à la rencontre des élus de la communauté de communes (CDC) Cœur de France, vendredi matin.

Cette réunion était l’occasion d’informer les différentes communes du territoire de l’avancée du déploiement du très haut débit dans le Saint-Amandois. La première phase de l’opération, lancée en 2017, doit permettre à 90 % du territoire de la CDC d’être éligible à la fibre optique, soit environ douze mille locaux.

Les principaux opérateurs se font parfois attendre

Après plusieurs mois de travaux, l’arrivée du très haut débit arrive à un moment crucial, avec le début de la commercialisation des services à partir de la semaine prochaine, et se fera de manière progressive jusqu’en avril 2022. Ainsi, une petite partie de la ville de Saint-Amand-Montrond, qui concerne un secteur situé notamment autour de l’avenue de Sully, sera-t-elle la première éligible dans les prochains jours.

Les habitants de cette zone sont invités à se rendre sur le site berryfibreoptique.fr  pour voir s’ils sont concernés par l’arrivée prochaine de la fibre. Mais ceux qui sont éligibles ne sont pas certains pour autant de bénéficier de ce service rapidement, comme l’explique Pascal Bourdillon, directeur de Berry numérique : « Quand on parle d’ouverture commerciale, ça veut dire qu’un certain nombre d’opérateurs est capable de vendre des abonnements. Ceux qui sont là tout de suite sont généralement les moins connus. Les plus connus ont besoin de rajouter un de leur équipement. »

La deuxième phase jusqu'en 2025

Il est donc possible que les principaux opérateurs nationaux ne soient pas immédiatement en mesure de commercialiser des offres avec la fibre optique au moment où votre habitation sera raccordable. Le délai d’arrivée peut prendre entre quelques semaines et plusieurs mois selon l’opérateur et le lieu. Il est difficile pour Berry numérique de connaître la date de commercialisation fixée par les principaux opérateurs puisqu’il n’a pas la main dessus et ne dispose pas, non plus, de calendrier.

Les 10 % du territoire restants qui ne bénéficieront pas de la fibre d’ici 2022 ne sont pas oubliés pour autant. Ils sont intégrés dans une deuxième phase de déploiement entre l’année prochaine et 2025, année à laquelle 100 % des locaux seront éligibles à la fibre optique selon Berry numérique.

Une bonne nouvelle pour l'attractivité du territoire

« Au niveau du débit, on va actuellement de 0,5 mégabit par seconde jusqu’à 60 ou 80 mégabits selon les endroits, indique Pascal Bourdillon. Avec la fibre, on va passer à des offres commerciales de 200 à 300 mégabits et à un gigabit par seconde pour la majorité. En terme d’utilisation, ça signifie que tous les services fonctionnent vite et surtout il n’y a plus de ralentissement quand il y a plusieurs usages simultanés. »

L’arrivée progressive de la fibre optique est une bonne nouvelle pour l’attractivité du territoire : « On est très satisfaits de la présentation qui a été faite, se réjouissait hier Jean-Claude Cuvillier, directeur général des services de la CDC Cœur de France. On est rassurés que les choses soient finies dans le mandat et que les délais et les coûts soient maîtrisés. »


Citer
Sur Internet. Pour savoir si votre domicile est éligible prochainement à la fibre optique, il faut se rendre sur le site berryfibreoptique.fr et rentrer son adresse. Les pastilles rouges indiquent que l’habitation n’est pas encore éligible, au contraire d’une pastille orange qui déclenche un compte à rebours jusqu’à l’arrivée de la fibre à votre domicile.

Source : Le Berry Républicain, écrit le 13 mars 2021 par Guillaume Faucheron.