Auteur Sujet: Sainte-Agathe-des-Monts  (Lu 358 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Client SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 3 201
  • Vierzon (18)
Sainte-Agathe-des-Monts
« le: 05 octobre 2020 à 17:15:09 »
Sainte-Agathe : la fibre optique ravive l’espoir d’un meilleur service Internet


Le comité de développement économique de Sainte-Agathe s'est entendu avec l'entreprise Valley Fiber pour installer la fibre optique sur son territoire.
PHOTO : RADIO-CANADA / MOHAMED-AMIN KEHEL


Le Comité de développement économique de Sainte-Agathe s'est entendu avec l'entreprise Valley Fiber de Winkler pour relier la municipalité au réseau de fibre optique. Cette annonce fait pousser un soupir de soulagement à plusieurs habitants pour qui la mauvaise qualité de la connexion Internet a amplifié le stress du confinement ces derniers mois.

"S’il y a du vent ou si mon fils joue aux jeux vidéo, impossible pour moi de faire une conférence Zoom", raconte Joel Lemoine, qui a toujours habité à Sainte-Agathe.

Il a vu le petit village passer de quelques centaines d’habitants, alors que tout le monde se connaissait, à environ 750 âmes. Le souci, c'est que l’infrastructure Internet n’a pas évolué en fonction de l’augmentation de la population et le réseau s’est dégradé au fil des années.

La pandémie de COVID-19 est venue mettre en lumière les problèmes flagrants de connectivité des zones rurales du Manitoba. Parmi celles-ci, il y a le petit village francophone situé sur les bords de la rivière Rouge, à 40 km au sud de Winnipeg.


Citer
"Moi, personnellement, je dois me fier sur cette technologie pour me connecter avec mes clients. Mais on ne peut pas être plus qu’une personne sur le réseau chez moi."

Joel Lemoine, résident de Sainte-Agathe

Lorsque Joel et ses voisins apprennent qu’un système de fibre optique sera bientôt valable à Sainte-Agathe, un sentiment "d’excitation" gagne le village.


Depuis le début de la pandémie, Joel Lemoine doit de plus en plus travailler depuis chez lui.
PHOTO : RADIO-CANADA / MOHAMED-AMIN KEHEL


Car l’heure était plus que jamais à la modernisation de ces infrastructures pour les autorités locales. Le président du comité de développement économique (CDI) de Sainte-Agathe, Claude Lemoine, parle "d’un service pauvre, même pitoyable".

Après plusieurs mois d’évaluation, c’est avec l’entreprise Valley Fiber, de Winkler, que le CDI de Sainte-Agathe est arrivé à une entente pour installer la fibre optique.

Cet accord est, pour Claude Lemoine, un "soulagement" et représente l’espoir de donner à la communauté une connectivité "digne".

Il explique qu’une des premières étapes sera de démarcher les résidents de Sainte-Agathe pour signer une entente. Pour mener à bien ce projet, Claude Lemoine souligne qu’au moins 50 % des ménages doivent s'engager avec la firme manitobaine. Il reste néanmoins "confiant" sur ce point, "vu la pauvreté du réseau actuel".


Citer
"Cela fait longtemps que les habitants nous demandaient un meilleur service."

Claude Lemoine, président du CDI de Sainte-Agathe

Joel Lemoine abonde dans ce sens et pense aussi que "les gens sont prêts à embarquer".

Il rappelle surtout qu’actuellement, la vitesse de transfert de données est d’environ 5 à 10 mégabits par seconde, alors que le réseau de fibre optique permettra d’obtenir une vitesse de transfert de données de 150 mégabits par seconde.

"C’est la nouvelle façon de vivre depuis 6-7 mois, alors on doit s’adapter, estime-t-il, s’inscrire avec ce nouveau pourvoyeur c’est gagnant-gagnant."

Mise en place avant Noël

Dans le cadre de ce projet, une tour pour coordonner les réseaux sans fil sera construite et des câbles souterrains seront passés devant les habitations.

Les résidents qui s’engageront avec VISP, une société sœur de Valley Fiber, paieront un abonnement de 70 $ par mois, mais la main d’œuvre pour raccorder les maisons au système de fibre optique sera prise en charge par la firme.

Ce dernier point a été crucial dans les négociations avec le CDI, tout comme la rapidité de la mise en place de ces infrastructures, puisque Valley Fiber a déclaré pouvoir finaliser les installations avant Noël.

Le CDI de Sainte-Agathe et la municipalité de Ritchot, à laquelle appartient le village, ont ainsi consenti à un prêt de 150 000 dollars à Valley Fiber pour pouvoir commencer les travaux.

La municipalité rurale a aussi concédé un terrain pour permettre à l’entreprise d’entreposer son matériel. Pour Chris Ewen, le maire de Ritchot, il était important de faire partie de ce processus. Il voit en cette modernisation une occasion, entre autres, "de permettre à de nouveaux commerces de venir à Ritchot et à Sainte-Agathe".

En juin dernier déjà, il avait mis en avant l’importance de ces installations dans la région et annoncé un investissement de 250 000 $ pour construire un corridor de fibre optique.


Source : Radio-Canada, écrit le 05 octobre 2020 par Mohamed-Amin Kehel.