Auteur Sujet: Coronavirus Covid-19: Suivi de la pandémie  (Lu 445528 fois)

0 Membres et 4 Invités sur ce sujet

joel19

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 1 274
  • Expert / SFR 4G / Informé /Anti-raciste
    • Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme
Coronavirus Covid-19: Suivi de la pandémie
« Réponse #7584 le: 14 septembre 2021 à 18:38:53 »
Le Delta se propage parmi les vaccinés,

soupir !

Selon la dernière publication du 27 août 2021, il y avait, parmi les personnes entrées à l’hôpital avec le Covid-19 entre le 9 et 15 août, 76 % de non-vaccinés (80 % pour les soins critiques), contre seulement 17 % de complètement vaccinés (13 % en soins critiques). Pour les décès, «ces ratios s’élèvent à 73 % pour les personnes non vaccinées et 23 % pour les personnes complètement vaccinées», ajoute l’organisme statistique.

https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/sites/default/files/2021-08/2021-08-27%20-%20Appariements%20sivic-sidep-vacsi%20Drees.pdf

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 12 512
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Coronavirus Covid-19: Suivi de la pandémie
« Réponse #7585 le: 14 septembre 2021 à 18:41:29 »
En France, car il y a un protocole sanitaire et port du masque (+ une grosse proportion de vaccinés entre 12/18 ans)
En GB, c'est reparti comme en 40 avec la reprise des écoles en Écosse puis dans le reste du UK.

Tu es sûr ?

Citer
"Le masque n’est plus obligatoire à l’école en Angleterre et au Pays de Galles, mais il le reste en Écosse et en Irlande du Nord.

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/rentree-scolaire-quel-protocole-sanitaire-au-royaume-uni_4758739.html

Tu n'as aucune preuve qu'un éventuel rebond vienne des enfants. D'ailleurs, voir ci-dessous, les contaminations ont monté fin Août et sont en baisse depuis début Septembre.

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 12 512
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Coronavirus Covid-19: Suivi de la pandémie
« Réponse #7586 le: 14 septembre 2021 à 18:44:28 »
soupir !

Selon la dernière publication du 27 août 2021, il y avait, parmi les personnes entrées à l’hôpital avec le Covid-19 entre le 9 et 15 août, 76 % de non-vaccinés (80 % pour les soins critiques), contre seulement 17 % de complètement vaccinés (13 % en soins critiques). Pour les décès, «ces ratios s’élèvent à 73 % pour les personnes non vaccinées et 23 % pour les personnes complètement vaccinées», ajoute l’organisme statistique.

Expert auto proclamé... On parle des contaminations, pas des hospitalisations, relis avant de critiquer !

eruditus

  • Client Orange adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 10 881
Coronavirus Covid-19: Suivi de la pandémie
« Réponse #7587 le: 14 septembre 2021 à 18:53:58 »
Reprise des cours en Écosse le 16 Aout. :)
Sinon, cette observation est valable également aux US et en Allemagne pour les landers ayant repris en Aout.
https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20210901.OBS48084/ecosse-allemagne-etats-unis-a-l-etranger-la-rentree-scolaire-fait-exploser-les-contaminations-au-covid-19.html

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 12 512
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
Coronavirus Covid-19: Suivi de la pandémie
« Réponse #7588 le: 14 septembre 2021 à 20:27:02 »
Oui, c'était du 1er Septembre, et je cite :

Citer
Avec des élèves de moins de 12 ans pas vaccinés et le brassage des populations, les cas de Covid-19 ont fortement augmenté dans les pays où la rentrée des classes est déjà effective. Des médecins craignent un scénario similaire en France.

En France, les moins de 12 ans ne sont toujours pas vaccinés, et pourtant après la rentrée le nombre de cas continue à diminuer, on est à moins de 10 000 cas par jour maintenant, voir ci-dessous, et un Reff de 0.76 selon CovidTracker. Aux Etats-Unis, la vague de Delta a été un peu décalée et arrive maintenant, et donc surtout das les états du Sud (Floride, Texas...), peu vaccinés et peu respectueux des gestes barrière. Au Texas, ils pensent surtout à interdire l'avortement, grande urgence !

xp25

  • Client RED by SFR fibre FttH
  • *
  • Messages: 3 185
  • ↓ 1Gbps | ↑ 500Mbps
Coronavirus Covid-19: Suivi de la pandémie
« Réponse #7589 le: 15 septembre 2021 à 00:01:52 »
Demain c'est l'obligation vaccinale pour le personnel soignant.

Coronavirus : Le 15 septembre, ces soignants et salariés ne se plieront pas à l’obligation vaccinale

A contrecœur, ces personnels de santé vont faire une croix sur leur profession mercredi 15 septembre, date d’application de l’obligation vaccinale pour leur secteur

J-1 avant la tolérance zéro. A partir de ce mercredi 15 septembre, les soignants et soignantes devront faire preuve d’exemplarité :  être vaccinés avec au moins une dose contre le  Covid-19. Pour une minorité de personnels des hôpitaux, cliniques et Ehpad, c’est la goutte de trop. Déjà à la peine depuis plus d’un an et demi face à la pandémie de coronavirus, ils ont décidé de raccrocher ou de subir (voire de contourner) les sanctions prévues – à savoir une suspension, sans rémunération.

Un scénario pour lequel Laurence, soignante depuis trente ans, s’est préparée : « Ce 15 septembre, je porterai ma blouse blanche pour la dernière fois » affirme-t-elle. Elisabeth, infirmière depuis vingt-deux ans, ne compte pas non plus se faire vacciner. Mais « pour l’instant ma clinique qui est en grand manque de personnel, nous a garanti qu’aucune mesure ne serait prise contre le personnel non-vacciné », témoigne-t-elle. « En revanche, si l’ARS s’en mêle, met la pression à ma direction et que je suis suspendue, je chercherai un autre travail et je contacterai un avocat pour défendre mes droits », prévient l’infirmière. Flora, seule infirmière dans un Ehpad, insiste sur les conséquences de sa suspension dans son établissement : « en avril, on recevait des mails du conseil de l’Ordre, nous demandant d’aller bosser, à cause du manque de personnel ».

La goutte d’eau qui fait déborder le vase

Après la valorisation des soignants lors de la première vague et de certains autres métiers « en première ligne » certains de nos internautes font part de leur colère à être aujourd’hui pointés du doigt par le gouvernement. Sophie, aide à domicile depuis une dizaine d’années, va manifester.

Jean, qui travaille dans un institut médico-social au service maintenance, est déçu de sa direction, qui oblige les employés à se faire vacciner tandis qu’elle-même n’y est pas obligée « soi-disant parce qu’ils n’ont pas de contact avec les résidents ».

Emmanuelle, infirmière en Ehpad, a d’ailleurs décidé avec son compagnon, de poser un « congé parental et de vivre sur ses économies ».

Laëtitia, elle, est secrétaire médicale de 40 ans. Avec son conjoint – lui vacciné –, ils sont éligibles aux inséminations artificielles. La perspective de se faire vacciner dans ce processus délicat d’AMP l’angoisse. « J’ai refusé de peur de perdre la chance qui nous ait donnés d’essayer d’avoir un enfant ». Elle n’est d’ailleurs pas fermée à l’idée de se faire vacciner au deuxième trimestre si elle a la chance d’être enceinte.

« C’est la fin d’un rêve »

Kinésithérapeute depuis plus de quinze ans, Philippe va fermer son cabinet deux ou trois semaines pour réfléchir à son avenir. « Je suis prêt à travailler plusieurs mois dans d’autres voies, petits boulots, intérim, etc., il y a du travail ailleurs mais quelles seront les conséquences ? », se demande-t-il. « Que vais je faire après ? », s’interroge également Jade, chirurgienne-dentiste, avec un agenda complet jusqu’au mois de janvier. « Soigner est pour moi une passion. S’il faut changer de pays je changerai », argue-t-elle.

Sophie, orthophoniste et neuropsychologue à Cannes, redoute la « précarité psychologique et financière » de sa non-vaccination ainsi que d’être obligée d'« abandonner mes patients à une précarité de soins développementaux et psychiques ». Mélanie, assistante sociale en établissement ou service social ou médico-social, va tenter de retrouver le même emploi dans une structure qui n’exige pas la vaccination ou « faire un projet de reconversion professionnelle dans la naturopathie ». Caroline, secrétaire comptable et facturière dans deux cliniques privées depuis onze ans, est tombée de haut en apprenant qu’elle était considérée comme personnel soumis à l’obligation vaccinale. Elle a fini par démissionner après le refus de sa hiérarchie de lui accorder un congé sans solde. « J’étais pourtant indispensable lors des confinements précédents où j’ai travaillé tout le temps », indique-t-elle, dégoûtée.

C’est un vrai coup dur pour Stéphanie qui s’est reconvertie en juin 2020 en tant qu’agent des services hospitaliers et qui devait rentrer à l’école d’aide-soignante en avril prochain. « C’est la fin d’un rêve. Au 15 septembre, je serais en absence injustifiée jusqu’au 30 septembre, date de fin de mon contrat », nous écrit-elle.

Ils ont franchi le pas

Alison est allée faire sa première dose « à contrecœur » le 10 septembre dernier. « On me contraint et me force à me faire vacciner pour garder mon travail, j’ai tant étudié et me suis donné les moyens pour avoir mon diplôme pour le perdre pour quelque chose de si stupide que ce vaccin », estime-t-elle. Alexis vient aussi de recevoir sa première dose, mais par solidarité avec ses collègues du service médical de l’Assurance maladie et les autres professions soumises à l’obligation vaccinale, il continuera à manifester.

Après des mois de doute et d’hésitation, Amélie s’est finalement fait vacciner sur les conseils de son médecin traitant et d’un neurologue en qui elle a confiance. « Si seul, Macron me l’avait conseillé, j’aurais à coup sûr refusé », glisse-t-elle.

Sélène Agapé


Source: https://www.20minutes.fr/societe/3123807-20210914-coronavirus-15-septembre-soignants-salaries-plieront-obligation-vaccinale
« Modifié: 15 septembre 2021 à 00:32:13 par xp25 »

butler_fr

  • Client Bbox adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 501
  • FTTH orange
Coronavirus Covid-19: Suivi de la pandémie
« Réponse #7590 le: 15 septembre 2021 à 15:18:43 »
franchement ils ne me feront pas pleurer.
Après le bordel qu'il y a eu pendant 1.5ans, les milliers de morts et le quasi 0 effets secondaires ne pas se vacciner lorsqu'on est soignant est une faute professionnelle.
ceux qui se disent avoir subis la première vague de covid et ne se vaccinent pas sont les pires.

Comme dit une personne médecin de mon entourage (qui pourtant est dans un service qui fonctionne en sous effectif +++) : bon débarras

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 39 148
    • Twitter LaFibre.info
Coronavirus Covid-19: Suivi de la pandémie
« Réponse #7591 le: 15 septembre 2021 à 15:25:30 »
Un soignant qui bosse en réanimation :

Le plus dur en ce moment c est pas de prendre en charge un patient jeune, sans antécédent,soignant ET anti-vax . Mais de poser sur son oreiller la peluche que son enfant nous a confié et de se dire qu ils ne se reverront peut-être plus.. quel gâchis.. vaccinez vous svp

Source : @mamacahouete le 7 septembre 2021

joel19

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 1 274
  • Expert / SFR 4G / Informé /Anti-raciste
    • Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme
Coronavirus Covid-19: Suivi de la pandémie
« Réponse #7592 le: 15 septembre 2021 à 15:47:20 »
Expert auto proclamé...

Alors là, il faut oser,
lui l'expert auto-proclamé en finances, en analyse de bilan de firmes internationales, en santé ..................................

Citer
On parle des contaminations, pas des hospitalisations, relis avant de critiquer !

voilà ce qu'a écrit l'expert :

Le Delta se propage parmi les vaccinés, suffisamment pour qu'il y ait une vague de contaminés.

donc d'après l'expert les vaccinés propagent l’épidémie au dépens des non-vaccinés.  :o

"Les non-vaccinés représentent 76% des testés positifs (contre 12% pour les complètement vaccinés), alors qu'ils comptent pour 38% de la population résidente totale (47% pour les complètement vaccinés)", poursuit-elle. Le risque d'être contaminé est, au final, huit fois moins important en ayant reçu deux doses de sérum (ou une, pour ceux qui ont déjà contracté la maladie). 

https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/covid-19-les-personnes-vaccinees-ont-huit-fois-moins-de-risque-d-etre-contaminees_2156960.html


joel19

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 1 274
  • Expert / SFR 4G / Informé /Anti-raciste
    • Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme
Coronavirus Covid-19: Suivi de la pandémie
« Réponse #7593 le: 15 septembre 2021 à 15:52:21 »
Un soignant qui bosse en réanimation :

Le plus dur en ce moment c est pas de prendre en charge un patient jeune, sans antécédent,soignant ET anti-vax . Mais de poser sur son oreiller la peluche que son enfant nous a confié et de se dire qu ils ne se reverront peut-être plus.. quel gâchis.. vaccinez vous svp

Source : @mamacahouete le 7 septembre 2021

Opposée à l'obligation vaccinale pour le personnel soignant, la CGT-Santé a appelé à une journée d'action partout en France ce mardi. La mobilisation à Paris est très faible.

https://www.lefigaro.fr/social/covid-19-la-cgt-sante-se-mobilise-contre-l-obligation-vaccinale-imposee-aux-soignants-20210914

La CGT (comme des politiciens) essaie de se refaire une santé au détriment de la Santé Publique.

joel19

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 1 274
  • Expert / SFR 4G / Informé /Anti-raciste
    • Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme
Coronavirus Covid-19: Suivi de la pandémie
« Réponse #7594 le: 15 septembre 2021 à 17:13:59 »
Plusieurs études se sont penchées ces derniers mois sur les raisons expliquant pourquoi le SARS-CoV-2 faisait figure d'exception parmi les virus respiratoires en épargnant majoritairement les plus petits des complications du Covid-19. La donne semble toutefois changer sensiblement avec l'apparition du variant Delta.

(.....)

Une étude sérologique conduite par les Hôpitaux universitaires de Genève et l’Université de Genève a en effet montré que les enfants avaient formé la classe d’âge la plus touchée par le virus durant ces six derniers mois. Et les derniers chiffres concernant les cas confirmés d’infection chez les 0 à 9 ans ainsi que les 10 à 19 ans, ne font que corroborer cette observation, puisque ce sont désormais les catégories de la population les plus atteintes en Suisse, avec respectivement 238 cas et 505 cas par 100 000 habitants.

https://www.letemps.ch/sciences/enfants-sontils-touches-formes-graves-covid19


Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 42 431
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Coronavirus Covid-19: Suivi de la pandémie
« Réponse #7595 le: 15 septembre 2021 à 21:24:27 »
Au @CHURouen 99,7 % des soignants sont vaccinés (source direction) et "une quarantaine" de personnes ont été suspendues (sur 10 300). #VaccinObligatoire

https://twitter.com/Le___Doc/status/1438196474064551945


Au CHU de Nice, près de 450 personnes ont été suspendues par la direction faute de schéma vaccinal complet. L'hôpital compte environ 7.500 personnels, dont 95% de vaccinés. Les derniers réfractaires sont "beaucoup d’aides-soignants et d’infirmiers, quelques médecins" (Nice Matin)

https://twitter.com/paul_denton/status/1438193997210599431