Auteur Sujet: BT annonce un partenariat avec Mirova pour accélérer le déploiement de la fibre  (Lu 1248 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 359
  • Vierzon (18)
BOUYGUES Télécom annonce un partenariat avec Mirova pour accélérer le déploiement de la fibre

(AOF) - A la suite d'un appel d'offres lancé par Bouygues Telecom, Axione, filiale de Bouygues Construction, et son partenaire financier Mirova signent un nouveau contrat de déploiement et d'exploitation de la fibre optique (FTTH) en zone très dense (ZTD). Ce partenariat garantit à Bouygues Telecom le financement et le déploiement d'une infrastructure horizontale complèmentaire de 3,4 millions de prises FTTH dans la ZTD tout en bénéficiant du savoir-faire d'Axione en matière de gestion d'infrastructure sur le long-terme.

Grâce à cette opération, Bouygues Telecom complète sa couverture FTTH et aura ainsi accès d'ici fin 2021 à la totalité de la zone très dense. Parallèlement, ce projet portera à 6 millions le nombre total de prises optiques exploitées et commercialisées par Axione en France métropolitaine.

A cet effet, Axione et Mirova ont créé CityFast, un opérateur de services d'accès dédié à la zone très dense. Bouygues Telecom cède à CityFast ses infrastructures existantes en fibre optique en ZTD et assurera la conception et le déploiement du futur réseau FTTH de CityFast. CityFast garantit à Bouygues Telecom un accès à son réseau fibre optique pour une durée de 30 ans. CityFast ouvrira également cette nouvelle infrastructure à l'ensemble des opérateurs. Axione assurera pour le compte de CityFast l'exploitation, la maintenance et la commercialisation du réseau.

Pour Christian Lecoq, Directeur Financier de Bouygues Telecom : " Ce nouveau partenariat de déploiement et d'exploitation de nos infrastructures passives par un spécialiste reconnu dans son activité permet à Bouygues Telecom d'accélérer sa couverture FTTH du territoire et d'assurer un excellent niveau de qualité de service.
 

Source : Boursorama

vida18

  • Client Orange Fibre
  • *
  • Messages: 2 359
  • Vierzon (18)
CityFast
« Réponse #1 le: 22 janvier 2020 à 10:13:29 »
Fibre : la concurrence arrive dans les grandes villes

CityFast, qui a racheté les réseaux de Bouygues Telecom dans les grandes villes françaises, ouvre ses lignes aux petits opérateurs télécoms. Ils vont pouvoir affronter les quatre grands dans ce qui restait leur chasse gardée : Paris, Lyon, Marseille…

La guerre des télécoms n'est pas près de s'arrêter. Elle pourrait même s'intensifier, avec l'arrivée prochaine, face aux quatre armées ennemies d'Orange, SFR, Bouygues et Free, d'une multitude de petits et moyens adversaires sur un terrain de bataille qui leur était jusqu'à présent réservé : la fibre optique dans les grandes villes.

Le fomenteur de ces troubles à venir s'appelle CityFast, une société créée il y a un peu plus d'un an par Axione (filiale de Bouygues Construction) et le fonds Mirova. L'entité avait alors acheté les 140.000 lignes de fibre optique déployées par Bouygues Telecom dans les grandes villes, moyennant 45 millions d'euros . CityFast avait aussi pris l'engagement de connecter 3,4 millions de foyers urbains d'ici fin 2021 et de louer cette infrastructure à l'opérateur de Martin Bouygues. Ainsi qu'à d'autres.

Des armoires conçues pour quatre

Un an plus tard, le plan d'investissement privé de 600 millions d'euros est bien engagé. CityFast assure avoir franchi les 800.000 lignes de fibre optique déployées. Et le grossiste va passer à la phase suivante, celle de la commercialisation de ces tuyaux aux opérateurs intéressés. La foultitude d'opérateurs régionaux ou spécialisés sur la fourniture des TPE-PME (Coriolis, Adista…) pourra alors offrir des abonnements à la fibre optique dans les centres-villes à des tarifs très compétitifs.

« Aujourd'hui, c'est un marché très fermé, explique Eric Jammaron, le président de CityFast, qui pointe que les armoires dans les immeubles sont conçues… pour héberger quatre opérateurs. Un cabinet d'avocats de centre-ville, par exemple, a un choix très limité. Soit il prend un abonnement FTTH auprès d'un des grands opérateurs présents dans l'immeuble, sans garanties, soit il passe par un opérateur d'entreprise pour avoir une fibre dédiée avec une qualité de service très supérieure, mais un abonnement très cher. »

Un prix divisé par trois

CityFast est persuadé que les petits et moyens opérateurs se presseront pour proposer de la fibre, avec ou sans garantie de temps de rétablissement, aux TPE-PME. Et pourquoi pas au grand public, même si c'est un segment de marché plus complexe à migrer sur une offre « alternative ».

« Nous faisons le pari de la masse, avec des prix extrêmement agressifs, assure Eric Jammaron. Aujourd'hui, une offre ADSL pro, avec des débits très inférieurs, se vend 60 à 80 euros. La fibre pro ne descend pas en dessous de 300 euros. » CityFast vendra ses lignes FTTH avec garanties de service trois fois moins cher aux opérateurs.

L'argument ne convainc pas entièrement Nicolas Aubé, le patron de Celeste, un opérateur spécialisé dans la fibre dédiée, persuadé que les entreprises resteront friandes de lignes rien qu'à elles : « Pour des structures à partir de dix personnes, ce prix n'est pas un frein. » CityFast saura rapidement à quoi s'en tenir. Dès cette semaine, il ouvre à la location ses lignes de fibre dans le 7e arrondissement de Paris, puis dans les autres quartiers de la capitale, ainsi qu'à Lyon et Marseille.


Source : Les Echos, écrit le 21 janvier 2020 par Sébastien Dumoulin.

 

Mobile View