Auteur Sujet: Bouygues Telecom se lance dans la fibre optique avec Numericable  (Lu 11385 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 30 223
    • Twitter LaFibre.info
Bouygues Telecom se lance dans la fibre optique avec Numericable
L'opérateur utilisera le réseau FTTB du câblo-opérateur. De quoi lancer des offres très rapidement et prendre de court la concurrence ?


Coup de théâtre, après Free, Orange et SFR, c'est au tour de Bouygues Telecom d'annoncer ses ambitions dans la fibre optique alors que cette technologie n'était pas à l'ordre du jour. Mais contrairement à ses petits camarades, l'opérateur ne déploiera pas son propre réseau.

Afin de gagner du temps et de l'argent, Bouygues Telecom va louer le réseau FTTB (fiber to the building) de Numericable et pourra l'exploiter de manière autonome. "La prestation d'accès au réseau de Numericable pour Bouygues Telecom comprendra la mise à disposition de capacité dans son réseau physique (FTTB), ainsi que son exploitation et  sa  supervision, ce qui permettra à Bouygues Telecom de développer et de commercialiser ses propres services internet, téléphone, télévision, et VoD en THD", peut-on lire dans un communiqué.

Ce n'est pas la première fois que Numericable ouvre son réseau à la concurrence, l'offre Dartbox en fibre optique est également fournie par le câblo-opérateur.

Pas de réseau mais des offres lancées plus rapidement

"Ce partenariat a été conclu par la Division Opérateurs, entité créée en septembre 2008 au sein du groupe Numericable Completel. Avec cette division, le groupe s'appuie sur son infrastructure en fibre optique et son expertise pour proposer à des tiers des offres de télécommunication à Très Haut Débit. Elle incarne la politique d'ouverture et de mutualisation du réseau de fibre optique de Numericable" poursuit le communiqué.

"Ce contrat d'accès témoigne des capacités de notre réseau en fibre optique et de notre volonté de l'ouvrir à des tiers. C'est en exploitant ce potentiel et en multipliant ce type de partenariats que nous contribuerons aussi à l'essor du Très Haut Débit en France. Nous sommes fiers de la confiance que nous accorde Bouygues Telecom.", commente Eric Denoyer, Directeur Général de la Division Opérateurs.

Avec cet accord, Bouygues Telecom se distingue de la concurrence qui a opté pour des raccordements jusqu'aux foyers (FTTH) qui nécessitent de lourds investissements (génie civil et déploiements dans les immeubles).

L'opérateur renonce donc à être propriétaire de son réseau à très haut débit mais gagne un temps considérable. En effet, le réseau horizontal (souterrain) en fibre de Numericable est déjà très étendu.

Surtout, il est opérationnel : Numericable ne déploie pas de fibre dans les immeubles mais utilise le câble coaxial déjà installé. Conséquence, le parc de prises ouvertes est déjà important : 4 millions de prises environ. Et le câblo-opérateurs compte déjà 180 000 abonnés FTTB sur 230 000 abonnés fibre au total. D'ailleurs, 30% des prises fibre en Europe sont des prises Numericable et le FTTB s'impose dans de nombreux pays (21% des accès en Europe), notamment en Asie.

Le potentiel immédiat est donc colossal pour Bouygues Telecom qui pourra ainsi proposer très rapidement une offre très haut débit au plus de 4 millions de foyers compatibles alors que ses concurrents en seront encore à équiper les immeubles. C'est ce qu'on appelle être opportuniste. Des premières offres seront lancées dès l'été prochain.

De quoi permettre à l'opérateur de consolider son offensive dans le haut débit initiée avec la Bbox et étoffée avec Ideo la première offre quadriplay du marché. D'ailleurs, les premiers résultats sont là.

Après avoir recruté 55 000 nouveaux abonnés entre avril et juin, le FAI annonce avoir conquis 103 000 de clients entre juillet et septembre. Bouygues Telecom fait presque aussi bien qu'Orange et SFR qui ont respectivement recruté sur la période 124 000 et 129 000 nouveaux abonnés (contre 112 000 au trimestre précédent). Mais il fait bien mieux que Free qui a conquis seulement 49 000 nouveaux abonnés au 3e trimestre, plombé par les départs d'Alice.

"Confortée par le bon démarrage de l'offre Bbox et de l'offre quadruple play Ideo , Bouygues Télécom souhaite développer sa présence sur le marché du fixe et apporter au plus vite à ses clients une offre jusqu'à 100 mégabits par seconde accessible au plus grand nombre", a d'ailleurs expliqué l'opérateur dans un communiqué.

Reste la question de la qualité de service. FTTB et FTTH sont-ils équivalents ? Les partisans de la fibre jusqu'à l'abonné estiment que cette technologie permet plus de confort et plus de souplesse que la fibre jusqu'à l'immeuble.

Un argument contesté par l'Idate qui a étudié la question. "Les utilisateurs finaux ne voient pas la différence, la qualité de service est quasi-similaire, le débit est le même et les possibilités en termes de télévision HD sont identiques notamment grâce à la norme DOCSIS 3.0 en cours de déploiement ", expliquait il y a quelques mois à ZDNet.fr Roland Montagne, expert pour l'Institut.

Source : ZDNet par Olivier Chicheportiche, ZDNet France. Publié le 2 décembre 2009

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 30 223
    • Twitter LaFibre.info
Bouygues Telecom se lance dans la fibre optique avec Numericable
« Réponse #1 le: 02 décembre 2009 à 23:37:41 »
Léon_m était assez visionnaire sur la valeur du réseau câblé dans un post du 4 juillet 2007 : https://lafibre.info/numericable/et-si-le-cable-revolutionnait-le-tres-haut-debit/ très complet.

Extraits :

Le câble, un potentiel énorme…
Le câble a pourtant un potentiel énorme pour transporter le très haut débit. Un potentiel ignoré par beaucoup apparemment. En ne considérant que la couche physique, un réseau câblé en FTTLA (comme celui que déploie Numéricâble actuellement) a un potentiel de ~4Gb/s par branche. Oui, 4Gb/s, c’est énorme! [...] Dans ces conditions, l’architecture du réseau est très proche d’un réseau PON.
[...]
Un réseau de très grande valeur :
Les réseaux câbles ont une valeur très importante aujourd’hui. Ce sont les seuls réseaux d’accès à pouvoir concurrencer les opérateurs de télécom sur le xDSL et le FTTH. Alors que les opérateurs classiques doivent reconstruire un réseau pour déployer en masse du FTTH, les cablo-opérateurs, eux, ont déjà un coaxial qui va vers l’abonné, et dont le potentiel est énorme. La partie la plus chère, la plus délicate et la plus longue à réaliser dans un réseau d’accès, c’est bel et bien la pénétration dans le domicile. Négocier avec les syndic, sonner à chaque porte, prendre rendez vous avec chacun, se plier aux exigences du client, cela va prendre beaucoup de temps et coûter très cher aux nouveaux opérateurs FTTH. Numéricâble, lui, n’a pas besoin de modifier cette partie pour déployer du très haut débit en FTTLA. Il lui suffit de déployer (comme il est en train de faire) de la fibre jusque très près du client, sans toucher l’installation finale. Le déploiement est donc beaucoup plus rapide et plus économique que pour du FTTH. Dans 2 ans, numéricâble aura déployé son réseau FTTLA pour raccorder 9M de foyers. C’est énorme ! Le FTTH sera donc loin derrière en terme de couverture.
[...]
Conclusion :
En France, le câble va mal, il est à l’agonie, à cause d’une entreprise mal organisée et incapable de faire face aux problèmes et d’innover. Mais si un jour le câble se réveille, cela peut faire très mal, car le réseau câblé a un très gros potentiel, et une grande valeur. Les services rendus peuvent être strictement équivalents au PON.

[...]

Une autre information intéressante qui n'est pas mentionné pour le FTTH: seuls les réseaux câblés peuvent faire pénétrer de la fibre (en remplacement du coax) dans les foyers sans avoir besoin d'autorisations supplèmentaires de propriétaires ou de syndic. Même Orange n'a pas cet avantage énorme! Orange, contrairement à Noos, est en effet obligé de laisser en place le câblage téléphonique en cuivre (service universel oblige), et n'a pas le droit d'en poser un supplèmentaire sans accord préalable. Le câblage cuivre n'appartient d'ailleurs pas forcèment à Orange à l'intérieur de certains immeubles.

Dans tous les cas, on confirme bien que le câble est un réseau qui est de grande valeur, largement sous exploité, et qui intéresse beaucoup de gens aujourd'hui, vu la naissance du "très haut débit". Il y a fort à parier qu'il se passera quelque chose au niveau du câble avant moins d'un an. Rachat, révision complète des status... Le fait d'ouvrir le réseau câblé à la concurrence serait une très bonne chose. Mais cela impose pas mal de changements, tant au niveau technique qu'au niveau des status. Pas si simple, donc.

[...]

Si le succès de la TVHD se confirme, le câble offrira la seule possibilité pour le plus grand nombre d'accéder à de la TV / VOD de qualité. Ca n'est certainement pas sur de l'ADSL (débit moyen de l'ordre de 8Mb/s aujourd'hui) que l'on pourra le faire! Je parle de vraie TVHD (full HD) bien sur. En faisant de la pub pour la TVHD, les opérateurs ADSL sont peut-être en train de se tirer une balle dans le pied!

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 233
Bouygues Telecom se lance dans la fibre optique avec Numericable
« Réponse #2 le: 05 décembre 2009 à 13:27:03 »
Salut Vivien,

En voilà une très bonne nouvelle! Et merci de m'avoir cité... Je pense toujours que Numéricâble a les cartes en main pour réussir.

Est-ce que techniquement l'offre de Bouygues Telecom ressemble à la solution de DartyBox HD ? En gros, chez DartyBox, Numéricâble gère techniquement la quasi-totalité de l'offre: TV, accès Internet, etc...
Est-ce que Bouygues sera un peu plus indépendant que Darty? Bouygues gèrera l'accès Internet (trafic Internet)? Voix? Pour la TV, je pense que les flux des grandes chaines (au moins) seront repris de Numéricâble. Mais est-ce que ça sera vrai pour toutes les chaines? Et la VOD ?

Est-ce que Bouygues se contentera de fournir sa propre Box customisée, avec une majorité de services Numéricâbles derrière?

Ca serait vraiment intéressant d'avoir une offre indépendante, car l'offre Numéricâble souffre de certains défauts pour l'accès Internet: on ne peut pas faire ce qu'on veut avec le routeur.

Leon.
« Modifié: 06 décembre 2009 à 12:36:17 par leon_m »

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 30 223
    • Twitter LaFibre.info
Bouygues Telecom se lance dans la fibre optique avec Numericable
« Réponse #3 le: 14 avril 2010 à 23:09:02 »
Un nouveau décodeur Bbox pour la Fibre Optique ?

D’après nos information, une conférence de presse se tiendra le 18 mai. Il n’est pas impossible que cette conférence soit la présentation de l’offre Bbox Fibre Optique tant attendue. Nous avons également eu une photo publiée sur le forum présentant un nouveau décodeur.

Nous vous annoncions la signature d’un accord entre Bouygues Télécom et le câblo-opérateur Numericable permettant au premier d’utiliser le réseau en fibre optique de Numericable. Contrairement à Dartybox THD et AuchanBox, le contrat prévoit une utilisation autonome de la fibre optique.

Bouygues Telecom développera et commercialisera ses propres services internet, téléphone, télévision, et VoD en THD.

Par ailleurs, Bouygues Télécom a lancé un programme de déploiement de réseau en Fibre Optique propre sur Paris.

Ne reste plus qu’à connaitre la date de lancement de l’offre Bbox Fibre. Il se pourrait que celle-ci soit présenté au public le 18 mai 2010.

Par ailleurs, un nouveau décodeur pourrait voir le jour :


Source : Bbox-news.com le 14 avril 2010

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 30 223
    • Twitter LaFibre.info
Bouygues Telecom se lance dans la fibre optique avec Numericable
« Réponse #4 le: 07 août 2010 à 10:45:59 »
Voici un extrait d'une interview de Franck Abiissira, directeur FAI grand public de Bouygues Telecom chez Bnews.fr publiée le 5 aout 2010 :

Bnews.fr : La Fibre, Bouygues Telecom en parle beaucoup mais pour le moment aucune offre THD Bbox n'existe. Quelle sera l'offre, les tarifs, les modalités d'accès aux clients Bbox ADSL ?

Franck Abiissira : Nous suivons notre plan de marche : lancer notre offre Bbox Fibre avant la fin de l’année. Pour le démontrer,  nous avons réalisé une première diffusion live intégrale de la demi finale de la Coupe du Monde Allemagne – Pays-Bas en 3D lors d’une projection privée.


Photos de la Bbox Fibre lors de la projection privée prise par le journal du Geek

Dès l’automne, nous lancerons notre offre sur le réseau Numéricâble, mais contrairement à leurs autres partenaires, notre offre de services s’appuiera sur nos propres équipements et plateformes de services. Par ailleurs, la relation client sera assurée de bout en bout par nos conseillers.

Il faut savoir que Bouygues Telecom sera, dès la commercialisation de la Bbox Fibre, l’opérateur qui a la plus importante couverture fibre sur le marché en adressant plus de 3,3 millions de prises fibre optique jusqu’à 100 Mbits/seconde et 5 millions de foyers à 30 Mbits/seconde. Force est de constater que l’ARCEP ne dénombre que 330 000 abonnés très haut débit au 1er trimestre 2010 dont 255 000 sur l’infrastructure de notre partenaire Numéricable.

Dès le lancement de notre offre nous serons présents sur l’ensemble des usages fibre grand public mis en œuvre sur les réseaux déjà déployés dans le monde. Nous proposerons une large offre de contenus HD et 3D avec notamment Canal + 3D. Nous serons également sur le créneau de la simultanéité des usages avec un service multi-room permettant de visionner simultanèment plusieurs chaînes HD au sein d’un même foyer et ce quasiment dès le lancement de l’offre.

Pour en savoir plus, je vous donne rendez-vous à l’automne…

Bnews.fr : Et concernant le déploiement des réseaux FTTH et ADSL en propre ? Vous avez d’ores et déjà commencé à déployer sur Paris…

Franck Abiissira : Nous sommes en train d’affiner notre stratégie FTTH. Je ne peux vous donner plus d’informations pour le moment.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 30 223
    • Twitter LaFibre.info
Bouygues Telecom se lance dans la fibre optique avec Numericable
« Réponse #5 le: 17 septembre 2010 à 07:53:08 »
Bouygues Telecom devrait lancer son offre Bbox fibre dans les prochains mois. Bbox-news.com annonce même le mois d'octobre 2010, mais cette information n'est pas encore confirmée par le service de presse de Bouygues Telecom qui précise que l'offre sera lancée d'ici la fin de l'année. Immédiatement après l'annonce de la NeufBox v6 et FreeBox v6 dont la sortie est imminente ?

La Bbox fibre devrait être disponible chez des millions de Français en FTTLA (Fiber To The Last Amplifier, signifiant littéralement en français « fibre jusqu'au dernier amplificateur ») via l'accord avec Numericable également appelé "wholesale NC". Cela permet d'offrir un débit descendant de 100 Mb/s et 5 Mb/s en montant. Les zones câblées sans FTTLA (débit descendant de 30 Mb/s et montant de 1 Mb/s) seront aussi exploitées par Bouygues Telecom.



Pour le FTTH (Fiber To The Home ce qui signifie « fibre jusqu'au domicile ») que Bouygues Telecom va déployer, la réponse de Bouygues Telecom à l'ARCEP sous-entend que la technologie Gpon (celle privilégiée par Orange et SFR) sera utilisée.


Le détail de cette technologie et des autres technologies dont le point à point et l'active Ethernet (tous deux utilisés par Free) sont expliqués dans Comprendre les différences entre la fibre Gpon, P2P, Active Ethernet, FTTLA

Martin Bouygues, lors de la présentation des résultats de son groupe début mars 2010, a indiqué « qu'avoir quatre fibres en parallèle, c'est un choix techniquement inutile [...] cela favorise la position de l'opérateur dominant et cela requiert de disposer d'une base de clients fixe importante pour pouvoir rentabiliser les investissements ».

Dans le document remis à l'ARCEP dans la consultation publique concernant les modalités d’accès au FTTH en dehors des zones très denses, Bouygues Telecom explique que les points de mutualisation d'une taille de 300 logements souhaité par France Telecom, est inadaptée. Bouygues Telecom prend pour exemple un opérateur qui à 10% de part de marché et suppose une pénétration du haut débit de 60%, cette taille conduit à un volume de 18 clients, insuffisant pour remplir de manière satisfaisante un arbre Gpon (64 abonnés maximum). Bouygues Telecom demande donc un point de mutualisation regroupant au moins 2000 logements. On notera au passage que Bouygues Telecom n'est pas optimiste concernant sa part de marché en fibre optique dans sa réponse à l'ARCEP.

Bouygues Telecom indique que la longueur de génie civil du réseau de collecte des points de mutualisation est multipliée par un facteur 2 à 3 lorsque l’on passe d’un point de mutualisation de 2 000 lignes à 576 lignes. En outre, Bouygues Telecom indique que les points de mutualisation de 2 000 lignes n’entrainent pas de surcoût de redevance de génie civil, et qu’il est même moins onéreux de remonter un câble de 720 fibres, entre un point comptant 576 lignes et un point comptant 2 000 lignes, que 4 câbles de 12 fibres (dans le cas de 4 réseaux de collecte).



Bouygues Telecom estime aussi que les locaux techniques et les shelters permettent une meilleure sécurisation, au contraire des armoires de rue qui seront davantage soumises au risque de vandalisme et aléas divers. Bouygues Telecom estime que les locaux techniques et shelters ont la capacité d’accueillir les équipements actifs (switch avec alimentation électrique demandées par Free) mais pas les armoires de rue.

L'analyse complète de la réponse à l'ARCEP est disponible ici

 

Mobile View