Auteur Sujet: Ariège Très Haut Débit  (Lu 2525 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

tutosfaciles48

  • Abonné Orange Fibre
  • *
  • Messages: 451
  • Nantes (44) - 2 FM ∞ + Orange ↓2Gbps ↑600Mbps
    • tutosfaciles48
Ariège Très Haut Débit
« le: 25 mai 2021 à 21:23:09 »
Lors d'une visite dans la région, j'ai pu profiter pour prendre en photo les installations fibres, opérées par Ariège THD en DSP pour la région de l'Ariège.

Aux alentours de St-Giron, zone en partie fibrée, et au delà dans la "campagne", nous pouvons à travers les images suivantes observer quelques détails du déploiement.

Premièrement: les étiques qui ne touchent pas la partie distribution du PBO jusqu'à l'aboné, sont d'une couleur violette.
Deuxièmement: certains poteaux, pourtant marqué comme ne pouvant plus recevoir de nouveaux câbles (signalétique jaune) sont pourtant bien utilisés dans la montagne (sauf à un endroit, près de la ville du Mas d'Azil, où 2 poteaux ont sans-doute bloqués l'installation pour une ou deux maisons)

Places aux photos

EDIT: les photos ont été capturées en 4k, n'hésitez pas à cliquer dessus pour les voir dans le bon sens

tutosfaciles48

  • Abonné Orange Fibre
  • *
  • Messages: 451
  • Nantes (44) - 2 FM ∞ + Orange ↓2Gbps ↑600Mbps
    • tutosfaciles48
Ariège Très Haut Débit
« Réponse #1 le: 25 mai 2021 à 21:24:06 »
Un PBO avec des étiquettes violettes, et du surplus

tutosfaciles48

  • Abonné Orange Fibre
  • *
  • Messages: 451
  • Nantes (44) - 2 FM ∞ + Orange ↓2Gbps ↑600Mbps
    • tutosfaciles48
Ariège Très Haut Débit
« Réponse #2 le: 25 mai 2021 à 21:24:51 »
Un poteaux à risque

tutosfaciles48

  • Abonné Orange Fibre
  • *
  • Messages: 451
  • Nantes (44) - 2 FM ∞ + Orange ↓2Gbps ↑600Mbps
    • tutosfaciles48
Ariège Très Haut Débit
« Réponse #3 le: 25 mai 2021 à 21:25:20 »
L'installation dans une des ville

tutosfaciles48

  • Abonné Orange Fibre
  • *
  • Messages: 451
  • Nantes (44) - 2 FM ∞ + Orange ↓2Gbps ↑600Mbps
    • tutosfaciles48
Ariège Très Haut Débit
« Réponse #4 le: 25 mai 2021 à 21:26:41 »
Un PTO avec à la fois des étiquettes vertes et violettes

tutosfaciles48

  • Abonné Orange Fibre
  • *
  • Messages: 451
  • Nantes (44) - 2 FM ∞ + Orange ↓2Gbps ↑600Mbps
    • tutosfaciles48
Ariège Très Haut Débit
« Réponse #5 le: 25 mai 2021 à 21:28:19 »
Et pour terminer, voici la couverture selon l'ARCEP au 31 décembre 2020

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 3 636
  • Vierzon (18)
Ariège Très Haut Débit
« Réponse #6 le: 08 décembre 2021 à 12:47:38 »
Le département a la fibre THD


Nicolas Hurault, un DG très optimiste sur l’avancement du calendrier des travaux.

Sous l’impulsion du département de l’Ariège qui fait figure de pionnier en la matière au plan national, un ambitieux programme, piloté par un véritable service public du numérique dédié, entend équiper tous les ariégeois à la fibre d’ici 2025. La société Ariège THD s’est vue confiée dès 2018 par convention de délégation de service public, le déploiement du réseau de fibre optique et son exploitation. Une révolution en cours, destinée à réduire la fracture numérique entre les territoires et les citoyens, qui va rendre l’innovation majeure que constitue le Très Haut Débit accessible à tous. Avec un minimum de 100 méga effectifs descendants et remontants, avec une garantie de qualité constante et fiable, une nouvelle ère s’ouvre dans les usages et les pratiques du numérique pour les habitants, les institutions, les collectivités. Pour les professionnels, productivité – compétitivité – sécurité, la promesse d’atouts gagnants pour tous les acteurs économiques, quelle que soit leur taille, leur secteur d’activité, leur localisation. Télétravail, interactivité à distance, e-santé, e-administration, e-éducation sont aussi parmi les développements nouveaux qui vont bénéficier de flux à vitesse du THD. Pour les particuliers, le très haut débit doit aussi permettre de fluidifier les usages (Internet, vidéo et streaming, télévision, jeux, relations dématérialisées avec l’administration, réseaux sociaux,... ).

"Le chantier avance bien, commente Nicolas Hurault, directeur général d’Ariège Très Haut Débit. Nous avons fait la moitié du chemin avec 46000 prises raccordables sur un total de 92000. 15000 prises supplémentaires sont programmées sur les mois à venir. Déjà 13000 foyers bénéficient aujourd’hui des services très haut débit de la fibre optique". Aujourd’hui et hormis Free, les trois opérateurs fournisseurs d’accès à Internet sont présents sur le réseau (Orange, SFR et Bouygues) proposant des forfaits parmi les moins chers d’Europe. Autre enjeu de ce plan ambitieux, les retombées pour l’économie (notamment pour la sous-traitance des installations) et l’emploi (dont l’insertion) en local.


Source : Le Petit Bleu d'Agen

Patounet09

  • Abonné Orange adsl
  • *
  • Messages: 15
Ariège Très Haut Débit
« Réponse #7 le: 08 décembre 2021 à 19:57:28 »
Bonjour,
J'ai envie de chanter "paroles, paroles ..."
On voie des travaux, mais quand aurons nous la fibre ? Pour l'instant c'est 2 mégabits/s, avec le télétravail qui revient il vaut mieux acheter un logement ailleurs.
Si nous pouvions avoir un planning, pas comme celui déjà donné qui annonçait la fibre en 2020, puis en 2021, et en décembre 2021,nous n'avons rien !
Un vrai planning [pour les politiques voir ce que "vrai", (mot qui leur est inconnu), veut dire dans un dictionnaire]

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 3 636
  • Vierzon (18)
Ariège Très Haut Débit
« Réponse #8 le: 06 janvier 2022 à 12:24:52 »
Bouygues Télécom rejoint l’opération d’installation de la fibre


Bouygues Télécom vient se greffer sur le projet d’installation de la fibre optique mené par le conseil départemental. DDM L.C

Après Orange et SFR c’est autour de Bouygues Télécom de se joindre au projet d’installation de la fibre optique dans le département. En effet, l’opérateur va d’abord s’implanter dans le secteur de Varilhes.

Et de trois ! Orange et SFR ne sont plus les seuls opérateurs à participer à l’installation de la fibre optique en Ariège. Depuis mardi, ils ont été rejoints par Bouygues Télécom. Pour l’instant, ce dernier assume essentiellement les travaux sur le territoire de Varilhes, avant de rejoindre celui de Lavelanet et Saint-Girons. D’ici peu, on devrait également le voir à Bélesta, Laroque-d’Olmes et Saverdun. Ainsi, le conseil départemental ajoute une corde de plus à son arc.

Avec l’opération "Ariège très haut débit" menée depuis 2018, l’arrivée de Bouygues n’est pas négligeable. "C’est un projet historique pour le département", lance Christine Téqui, présidente du conseil départemental. Elle souligne : "Nous sommes maîtres d’ouvrage, l’utilisation d’un réseau de qualité est essentielle pour les entreprises et les usagers."

L’importance pour Bouygues d’arriver en Ariège

Du côté de Bouygues, venir dans le département est une aubaine. Car, en effet, la crise sanitaire a permis de déployer de nouvelles pratiques professionnelles tel que le télétravail devenu aujourd’hui essentiel pour les entreprises. "Beaucoup de personnes viennent dans les départements ruraux pour travailler. L’arrivée de la fibre facilite cela. Bouygues a un véritable intérêt à s’installer dans l’Ariège", développe Anthony Colombani, directeur corporate de Bouygues Télécom.

En outre, l’implication de cet opérateur va permettre de créer des emplois car installer la fibre, nécessite nombre de branchements et donc impose de la main-d’œuvre. "Cela fait partie des projets. On aura besoin de monde pour la mettre en place chez les clients."

Cependant, chacun sera libre d’accéder ou non à la fibre : "La fibre sera installée dans toutes les zones d’ici 2025, mais tout le monde sera libre de faire le choix de l’utiliser ou non", plaide Christine Téqui.

125 communes ont la fibre

Depuis le lancement de cette opération, 125 communes ont bénéficié de la fibre. "Nous sommes aux alentours de 47 000 prises de raccordement. Il en reste encore un peu plus de la moitié pour arriver aux 95 000 prévues d’ici 2025", détaille Jean-Paul Ferré, premier vice-président du conseil départemental.

La route est encore longue mais le projet avance à bon train. "En 2022, nous allons nous attaquer à la tranche de travaux vers Tarascon et sa zone, affirme Jean-Paul Ferré. La majorité des entreprises retenues pour ce chantier sont ariégeoises On cherche à apporter de la proximité."

Au total, cette opération a coûté 140 millions d’euros d’investissement. D’ici 2025, d’autres secteurs du département bénéficieront de la fibre optique.

Il faut donc patienter encore un peu.


Source : La Dépêche, écrit le 6 janvier 2021 par Léo Couffin.

vida18

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 3 636
  • Vierzon (18)
Ariège Très Haut Débit
« Réponse #9 le: 14 janvier 2022 à 12:14:11 »
Fibre optique : un réseau fragile qu’il faut sécuriser


Si en ville les réseaux sont bien sécurisés, les câbles sont plus exposés dans le milieu rural.
DDM, illustration, Géraldine Jammet.


Le déploiement de la fibre optique est à mi-chemin. Initié dès 2018, le réseau poursuivra de tisser sa toile jusqu’en 2025. Aujourd’hui un autre enjeu est à relever : mettre en sécurité le réseau.

Rendre possible aux 92 000 foyers ariégeois, l’accès au très haut débit numérique dès 2025, tel était l’enjeu du déploiement de la fibre optique. Chantier confié à un délégataire Ariège Très Haut Débit dès 2018. Depuis trois ans, les choses ont bien avancé. Aujourd’hui, 125 communes ont bénéficié de la fibre. "Nous sommes aux alentours de 47 000 prises de raccordement. Il en reste encore un peu plus de la moitié pour arriver aux 95 000 prévues d’ici 2025", détaillait il y a quelques jours Jean-Paul Ferré, premier vice-président du conseil départemental, à l’occasion de l’arrivée de l’opérateur Bouygues Telecom sur le réseau départemental (1). Et près de 47 000 prises sont d’ores et déjà actives. La fibre optique pour tous d’ici 2025 est au milieu du gué. Reste qu’à l’issue de cette date, d’autres chantiers devront être menés. "Il va falloir s’atteler à la sécurisation du réseau", explique Alain Naudy. Un enjeu capital. "Les Ariégeois ne comprendraient pas que nous ayons investi plus de 140 millions d’euros, si des pannes ou des coupures de réseau surviennent".

Car le réseau optique a les qualités de ses défauts. S’il permet de réduire la fracture numérique, de développer des activités nouvelles dans les zones rurales, il est également très fragile. Si les villes, les gros bourgs bénéficient de l’assurance d’un réseau sécurisé via l’enfouissement des câbles optiques, tel n’est pas le cas partout. Dans les campagnes, l’essentiel des lignes est déployé de façon traditionnelle : en aérien comme au bon vieux temps du cuivre. "Et l’on n’est jamais à l’abri d’une chute d’arbres, d’un éboulement qui emporte un poteau, note Alain Naudy. Il nous faut anticiper ces problématiques dès maintenant". Autre défi à relever et non des moindres : la question du dernier client du dernier kilomètre. Puisque l’accès à la fibre est promis à tous, comment convaincre les opérateurs à investir pour relier une habitation perdue dans la pampa ariégeoise. Pour convaincre les fournisseurs d’accès, le département a mis en place un mécanisme baptisé logements raccordables à la demande (RALDs). Si le particulier s’engage à souscrire un abonnement, son logement est alors raccordé.

"Dans le cas de constructions neuves ou de création de lotissements, c’est un peu différent, confesse le vice-président du département. Les lotisseurs prévoient les réseaux en conséquence".

En revanche la pérennité des réseaux aériens est suivie comme le lait sur le feu. La fibre optique a essentiellement été déployée sur les infrastructures existantes appartenant à Enedis ou à Orange (Ex France Telecom) et les poteaux en sont l’épine dorsale. Un poteau qui casse et c’est la panne assurée. Pour prévenir ce mal endémique, des capteurs de verticalité équipent désormais les mâts de fixation des câbles électriques ou téléphoniques en cuivre. Lorsque l’un de ceux-ci commence à pencher dangereusement, les gestionnaires de ligne peuvent intervenir avant la perte du réseau. Le délégataire Ariège très Haut Débit suit également de très près les effacements des réseaux. "Dès que c’est possible, on fait passer la fibre en souterrain, lorsque Enedis ou Orange procèdent à ces aménagements qui sécurisent les réseaux en cas d’événements climatiques", rappelle encore Alain Naudy.

La renégociation du premier contrat de délégation de service public qui date de 2002 intégrera ses nouveaux objectifs.

(1) SFR et Orange ont été les premiers à se connecter à ce réseau public.


Source : La Dépêche